Doha International Airport en mode croisette !

En direct Live de Doha, je sais pas pourquoi mais j’avais envie de faire des références à des films (d’où le titre “en mode croisette”, oui je réfléchis beaucoup à mon sujet avant de publier ces articles insignifiants).

Pour être franc, l’aéroport est vraiment pas fou, le seul truc qui sort de l’ordinaire est la Maserati au milieu de la zone duty-free, on sait jamais dès fois qu’un riche émir de passage dans l’aéroport change sa Twingo.
Par contre c’est un peu le drame national, il n’y a pas de Mac Donald et ils ne servent pas de Coca-Cola, j’en ai les larmes aux yeux.

ps : afin de ne pas finir en prison lors de mon voyage retour, il faut quand même savoir que l’aéroport de Doha est 10x mieux que notre petit CDG .C’était un message de l’office du tourisme du Qatar.

Le voyage s’est pour l’instant bien déroulé, d’une part car j’ai eu la chance de ne pas voyager avec des Indiens à côté de moi (oui les français sont organisés, je n’ai pas honte de le dire) et d’autre part car j’ai réussi à dormir pendant l’avion. J’ai aussi vu Argo et je ne comprends pas trop toute la foire autour de ce film, il est sympa mais c’est à peu près tout. Pour l’instant j’ai croisé quelques français qui partaient en Thaïlande (pour changer) et en Inde (les pauvres).

J’ai dîné avec un italien qui était le cliché absolu des italiens :

  1. Les cheveux en arrières
  2. Il me parle des filles direct, il a passé 11 heures avec 2 prostitués en Inde (dont une Népalaise faut pas déconner) et il a donné 100€, d’après lui ça en fait un mec bien car il aurait pu aussi dire “dégagez” et leur mettre un coup de pieds au cul. Je sais moi non plus j’ai pas compris en quoi ça en fait un mec bien mais pour lui ça ne faisait aucun doute !
  3. Il bosse dans le forage (je sais ce n’est pas cliché mais j’avais quand même envie de le mettre)
  4. Il ne pense qu’à sa famille et veut changer le monde depuis son petit village, d’après lui c’est possible
  5. Il pense que son pays c’est le meilleur et il se compare avec l’Allemagne
Au final le mec m’annonce qu’il ne boit pas d’alcool, bref à oublier !

Autre petit point sympa, à Paris je suis tombé sur le petit nouveau pour le check-in et le petit monsieur ne voulait pas me donner mes billets, dans son ordinateur était écrit qu’il fallait obligatoirement un visa pour aller à Singapour. Il m’a aussi demandé de confirmer deux fois que je rentrais bien le 7 Octobre “oui mon bon monsieur”. Sentant la blague arrivé je lui ai demandé de se renseigner un peu plus et finalement sa supérieure (le mec est dirigé par une fille…) lui a donné l’autorisation. J’ai bien cru que je n’allais pas partir !

Leave a Reply

1 comment

  1. J.M. MARTIN

    Bonjour Brice,

    J’ai évidemment bien aimé : “il bosse dans le forage” .

    Cependant je ne partage pas du tout ton goût effréné pour les OGM, les Mac Do, le Coca plein de substances plus étranges les unes que les autres mais chacun a le droit de s’empoisonner à petit feu tant qu’un foie jeune peut détoxiquer et protéger le pancréas et les reins .

    Pour : “j’ai eu la chance de ne pas voyager avec des Indiens à côté de moi” … cette remarque pourrait paraître ségrégationniste mais en sachant que ceux qui vont travailler au Quatar sont les moins éduqués de la main d’oeuvre indienne fumant leur bidi dans l’avion alors qu’il est bien spécifié que c’est totalement interdit et que l’hôtesse vient les voir pour leur dire qu’il faut éteindre leur cigarette et qu’il font semblant de l’éteindre pour la rallumer trois secondes après .
    Si tu joues le censeur, le type n’aura de cesse d’attendre que tu t’endormes pour te jouer un mauvais tour .
    Dans ces conditions, je peux comprendre ton discours mais cela avait besoin d’être explicité .

    Cet article ayant été rédigé en mars 2013, je suis un tantinet en décalage horaire ; disons que j’ai dû faire le tour de ton blog dans le sens inverse des fuseaux horaires avec pas mal d’escales entre temps .

    Bien à toi . J.M. MARTIN

Type to Search

See all results