Malaisie: retour sur 6 semaines

Cela fait désormais six semaines que je suis en Malaisie et je m’envole demain pour Manille, au final il y a eu pas mal de hauts et quelques bas. Je vais donc vous proposer un petit récapitulatif de ces 6 semaines, promis ça devrait parfois être drôle.

Kuching:

C’est mon premier arrêt en Malaisie à l’Ouest de Bornéo,la guesthouse était très sympa et c’était la première fois que je devais vraiment travailler seul. Le gros point fort de cette ville est que je mangeais pour 1$ par repas (comme quoi Jean-Pierre Koff avait raison, tu peux manger pour 1€). Le problème c’est que je n’ai pas eu le temps de visiter le magnifique parc qui se situe à la périphérie de la ville. C’est le premier endroit dans lequel on me jure que les mongoliennes mongoles sont à tomber par terre, la rumeur à l’époque voudrait que les êtres humains de sexe féminin en Mongolie soient d’une beauté dépassant l’imagination, je ne suis pas vraiment convaincu, voir même franchement sceptique.

IMG_0556

Oui j’aime bien prendre en photos les journaux !

IMG_0462

Oui j’aime bien aussi prendre les vieux entrain de ramer

Kota Kinabalu:

Mon premier jour de repos en Malaisie arrive et je succombe aux appels de la mer, ça sera une petite journée avec 2 plongées au programme, comme d’habitude je suis dans le groupe qui rate la tortue et je suis donc dépité. Je n’ai jamais vu de tortue de ma vie alors  que petit je ressemblais à:

Le costume officiel des Tortues Ninja 1994-1995

Je reste malgré tout confiant sur mes chances de voir une tortue avant de rentrer en France, pour revenir à la plongée j’ai le temps de faire quelques photos pas mal pendant le déjeuner:

National Geographic: Plongée à Kota Kinabalu

“Tu bosses à Chatellet Moi je bosse sur ma jetée”
Booba – Prochain Album

National Geographic: Plongée à Kota Kinabalu

Pas de blague sur celle là, j’ai pris un immense plaisir à prendre cette photo.
De quoi j’essaye de faire ressortir mon côté artiste pour les filles ? comment ça je fais aussi de la guitare ?

Question boulot Kota Kinabalu c’était dingue (je sais tout le monde s’en fout mais c’est pour mes parents, faut pas être égoïste). En revanche d’un point de vue social Kota Kinabalu était un e-n-f-e-r. Ma guesthouse ressemblait à… (ndlr: Brice cherche pendant 2 minutes), bref elle ne ressemblait pas à grand chose et du coup difficile de faire des rencontres. La seule personne que j’ai rencontré pour autre chose que le travail était une biologiste à l’Imperal Collège de Londres qui faisait son doctorat en restant 6 mois dans le jungle. Bad beat.
L’autre bonne nouvelle à Kota Kinabalu c’est que je casse un des objectifs de mon Canon, une broutille a 150€. N’importe qui ferait le dos rond et économiserait après cet imprévu mais je ne suis pas comme les autres (fuck le système), je préfère donc acheter un second objectif pour prendre des photos comme ça:

Malaisie - Bornéo - Kota Kinabalu : Le marché aux poissons de nuit !

Certifié 100% sans viande de cheval

Penang:

Mentalement c’est le retour du vrai Brice, je trouve une ville culturelle magnifique et je rencontre à nouveau plein de gens, pour couronner le tout c’est la douche de Sushis tous les soirs pour pas un rond. Je vis un rêve éveillé (je sais je m’emporte).

Le Food Court

Je vais rester quelques jours à Penang, c’est une ville que j’ai beaucoup aimé et qui était très calme, vous devez aller là bas si vous êtes en Malaisie. Je suis assez déçu de partir et si j’avais su j’en aurais profité encore plus. Je prends le ferry avec un mec gaulé comme David Douillet, sauf que là c’est la version “jaune” et qu’il sent pas franchement le Jasmin.

Penang : Le temple de Kek Lok Si

Le courant “Toit Pointu” est un style né au Sénégal et qui se répand rapidement en Asie. Il touche tous les bâtiments et se caractérise par la difficulté pour les maçons à poser les tuiles.

Penang : Le temple de Kek Lok Si

Langkawi:

Je suppose que géographiquement (6 syllabes dans ta face) j’ai déjà perdu tout le monde, Langkawi se situe à l’extrême nord-ouest de la Malaisie, quasiment à la frontière avec la Thaïlande (mais si la Thaïlande tu connais, Koh Lanta pour l’aventure et Pattaya pour l’aventure, enfin un autre type d’aventure).

En arrivant à Langkawi je fais la connaissance de 3 anglais de Manchester, leur accent est absolument injouable et ils mangent un mot sur deux (du même niveau que certains néo-zélandais qui eux mangent tous les mots). Langkawi c’est de la plage, puis de la plage et encore de la plage, tellement mainstream ce genre de coucher de soleil…

Langkawi: Le premier jour

Guide voyage : Malaisie - Langkawi

 Au final et en y repensant je me suis bien amusé à Langkawi car j’avais le scooter. Lorsque je suis sur une îles les transports sont tellement calamiteux que je loue un scooter (payé par l’entreprise) pour pouvoir me déplacer plus librement. Tu vois l’île d’une façon complètement différente lorsque c’est toi qui pilote (non je ne conduis pas, je pilote).
J’ai la chance lors d’une excursion de tomber sur un couple de Gueko, pour la petite histoire j’ai publié la photo sur le mur de l’opérateur que je connaissais bien et j’ai eu le record de likes pour une photo sur leur site (j’ai failli créer une rubrique “Prix” sur le blog du coup).619e9-langkawi_velojungle_worldwildbrice_05

Kuala Lumpur:

Je n’ai pas trouvé Kuala Lumpur dingue, pour moi la seule chose qui vaut vraiment le coup c’est les Petronas Tower (d’ailleurs tu te casses le coup aussi, oui c’était une blague RTL). Pour tout le reste j’ai pas mal fait mumuse dans Chinatown mais j’ai eu un peu de mal avec la ville, c’est une ville sans vraiment l’être et puis ça devient relativement quelconque lorsque tu t’éloignes de l’extrême centre.

Kuala Lumpur: La journée avec des images

450 mètres de bonheur (non je ne parle pas de moi les filles, doucement avec les raccourcis)

Kuala Lumpur: Chinatown ou le retour de "Cheap Price" et "I Give You Discount"

“Je m’en fout de tes lunettes j’en ai déjà, je fais juste ça pour la photo”

En revanche Kuala Lumpur fut l’endroit où j’ai rencontré le plus de gens, je me dois donc de mentionner quelques noms si ils lisent (Seb et Morgane, Luca, Marco et Ivan), c’était donc d’un point de vue rencontre super intéressant. Par ailleurs je dois revenir sur l’épisode “Mongolie” dont vous avez eu la première partie en début d’article.
J’ai eu un entretien avec un opérateur et c’était la seconde fois que je rencontrais une Mongole pour le boulot, si tu es un homme et que tu lis cette article accroche-toi car ce que je vais te dire va changer ta perception de l’Asie, si tu es une femme ferme la page.  C’est pas des bêtises et les Mongoles sont dingues, votre prochain voyage doit être en Mongolie, les roumaines et les thaï c’est so 2000′, désormais sur le forum “JeuneRusseChercheMari” on parle de l’eldorado Mongol(e).

IMG_6637

Je passe volontairement sur Melaka car il ne s’est pas passé grand chose à Melaka, c’était simplement une ville au patrimoine mondiale de l’UNESCO comme les autres, pas de quoi s’évader.

What’s next ?

Je suis très content de partir aux Philippines demain, je préfère voir les opportunités que cela m’offre plutôt que ce que je quitte ! Les Philippines ça va être beaucoup plus au jour le jour et ça risque d’être largement moins organisé que la Malaisie. Sans vouloir faire des misères aux français qui viennent de se prendre le ciel sur la tête, les photos de la Malaisie c’était juste l’échauffement, les Philippines ça va être bien plus beaux d’un point de vue nature !

Je vous rappelle que vous pouvez liker l’article et le partager afin de m’aider à devenir le prochain phénomène viral sur internet (Mon objectif est de faire la couverture de Télé 7 jours).

Leave a Reply

Type to Search

See all results