Bohol: plongée à Balicasag, seconde partie

Suite du premier article sur la plongée à Balicasag dans les environs de Bohol.

Après avoir mangé un petit encas nous nous apprêtons à aller plonger pour la seconde fois. Nous avons fait seulement 15 minutes de bateau et j’en profite pour prendre une photo de la vue à ce moment là.

worldwildbrice.net plongée balicasag 1

PAMAL

Je suis assez surpris lorsqu’ils m’annoncent que la seconde plongée sera complètement différente, je trouve ça dingue d’avoir de tels changements possibles dans la typologie du terrain sur des distances infimes (j’ai le droit de m’émerveiller de pas grand chose ok ?).

Je mets mon équipement de cosmonaute de plongeur et je suis reparti dans l’euphorie des milieux aquatiques !

Exif_JPEG_PICTURE

A L’ABORDAGE !

J’ai à peine le temps de commencer à descendre que c’est l’attroupement autour d’un truc. En essayant de bien me placer pour voir le poisson mystère je me prends un autre plongeur qui lui quitte la zone, j’ai un peu le seum. Préparez-vous les enfants voici un poisson super rare.

DCIM100GOPRO

Ca ressemble à … enfin au … BREF c’est le truc centre-gauche !

Bref je ne me rappelle plus ce que c’est mais en reparlant par la suite avec mon instructeur il m’a dit qu’il n’en voyait vraiment pas beaucoup (entre 2 et 5 par ans, encore moins de probabilités que de gagner à l’Euromillion). Pour faire simple c’était une feuille mais qui bougeait et qu’on considère comme un poisson (je schématise pour ceux qui regardent Secret Story en même temps).

Nous continuons d’explorer ce qu’ils appellent un mur. je dis “ils” car je ne me considère pas encore comme Jo le Plongeur, membre de la secte des mecs avec plus de 10 000 plongées, le problème c’est que vu le plaisir que je prends sous l’eau je risque de devenir Super Jo d’ici quelques années. Pour faire simple un mur c’est une falaise mais dans l’eau, du coup tu peux observer ce qu’il se passe dans la falaise puisque c’est un refuge naturel pour de nombreuses espèces.

DCIM100GOPRO

oui parfois tu croises aussi d’autres plongeurs mais globalement il n’y a pas grand monde

Nous pouvons voir de nombreux poissons de toutes les formes (t’as l’impression que 10% des poissons sortent de Tchernobyl), malheureusement ils sont souvent trop petits pour être pris avec une GoPro ou alors ils se cachent. Nénamoins nous avons de la chance sur les “Lion Fish”. Lorsque j’en ai vu pour la première fois en photo je me suis dit que ça devait être dingue d’en voir en vrai, j’avais pas forcément tort. Pour l’instant c’est le plus beau poisson que j’ai vu.

worldwildbrice.net plongée balicasag 7

ON DIT PLUS RIEN LA HEIN ?

DCIM100GOPRO

Un autre de ses copains quelques mètres plus loin !

Je fais un peu mumuse dans l’eau et j’observe de vraiment très prêt les poissons. En général je garde toujours une distance de sécurité importante car je suis conscient de mon niveau qui n’est pas dingue et je préfère ne pas avoir un cassage de coraux sur mon CV ! On voit encore et toujours des petits poissons bizarres, des trucs qui ressemblent à des serpents, des poissons avec des grosses joues, c’est super intéressant mais il faut vraiment avoir l’œil pour les débusquer, tout seul là dessous je suis capable de voir 1% des poissons intéressants (et encore je me vante je pense).

DCIM100GOPRO

Oh des némos, trop mignon…

J’ai la chance d’apercevoir une autre tortue, c’est une petite cette fois et j’ai l’impression qu’elle me dit “au revoir et à bientôt” (en langage des signes tortues ça donnait ça en tout cas).

Exif_JPEG_PICTURE

Tout le monde le bras en l’air !

Nous scrutons le mur encore et encore mais malheureusement je commence à être à court d’air (pas de panique maman, je suis simplement arrivé dans la zone de sécurité, c’est comme le voyant d’essence sur la voiture). Il est donc l’heure pour moi de remonter à la surface et d’essayer de me souvenir le plus possible de tout ce que j’ai vu.

Je garderai vraiment un excellent souvenir de 2 plongées à Balicasag et je conseillerai cet endroit à toutes les personnes qui viennent aux Philippines. Après cette expérience je pense très sérieusement à venir passer 15 jours sous l’eau à la fin de mon stage avant de rentrer en France (en plus il y a un excellent professeur d’apnée qui officie dans le secteur).
C’est vraiment très facile d’accès, vous en saurez un peu plus lorsque je rédigerai mon guide sur Bohol mais sous l’eau c’est presque le Paradis.

DCIM100GOPRO

Une dernière pour la route !

Je me dirige demain vers Boracay, une plage à couper le souffle que vous verrez probablement demain en photo ! vous pouvez suivre la suite de mes aventures aux Philippes par ici avec notamment le récit de ma journée en enfer à Cebu.

Leave a Reply

2 comments

  1. Pingback: Guide Voyage: Philippines – Bohol | World Wild Brice

  2. Pingback: Bohol: plongée à Balicasag, première partie | World Wild Brice

Type to Search

See all results