Visite de Nara, la première capitale du Japon

Après m’être baladé dans les montagnes au nord de Kyoto, avoir déjeuné sur la rivière et visité le fabuleux temple de Fushimi-Inari lors de mon quatrième jour à Kyoto, mon cinquième jour sera consacré à une visite de la ville de Nara.

lanternes-kasuga-taisha

Pourquoi visiter Nara ?

Nara est la première capitale permanente du Japon, c’est une ville qui reste à taille humaine et qui possède un énorme patrimoine culturel, c’est aussi une étape quasi-obligée de tout voyage dans le Kansai (région de Kyoto et Osaka). La ville est accessible en 45 minutes de train depuis Kyoto, la logique veut donc qu’on visite Nara en partant le matin et en revenant le soir à Kyoto (ça va c’est pas trop compliqué ? tout le monde arrive à suivre ?).

nasuga-taisha-nara

yoshiki-nara-jardin

Je prends donc le train le matin et j’arrive à Nara assez rapidement, tout est vraiment très bien indiqué, on sent qu’on arrive dans un haut lieu du tourisme au Japon. Il y a même des guides en français.

Panneau du train pour Nara

Tout le monde descend !

A la gare je tombe sur une boulangerie qui répond au doux nom de “Vive la France”, je tente le coup et c’est un pari gagnant, le croissant est vraiment bon (le bonheur).

Le début de la visite de Nara

Je marche une bonne dizaine de minute jusqu’à arriver à la fameuse pagode à 5 étages, les daims sont déjà là et le soleil aussi. J’ai donc le soleil de face pour faire les photos, inutile de préciser que le résultat n’est pas folichon.

Pagode de 5 étages.

Pagode de 5 étages.

Nara a aussi une autre spécialité que les temples, les parcs de la ville sont envahis par les daims, ils sont considérés comme les messagers de dieux à Nara et ils sont donc protégés comme il faut (en gros ils font ce qu’ils veulent).

biche-pietons-nara

La découverte du parc

Je continue de marcher et m’enfonce un peu plus dans la zone à temples, tous les touristes prennent beaucoup de photos des daims, c’est assez drôle. Les japonais achètent des biscuits destinés aux animaux afin de nourrir tout ce petit monde, le problème c’est que la japonaise n’est pas très courageuse et que le troupeau de daim est très gourmand. Il y a donc beaucoup de cris très aiguës, je repense très fort à la fois où je me suis fait charger au Népal par des éléphants alors que j’étais à pieds, c’était vraiment plus impressionnant.

En talon aiguille ça devient assez compliqué de fuir des biches...

En talons ça devient assez compliqué de fuir des biches…

Je galère un peu pour me repérer dans la ville car les cartes indiquent très peu les différents chemins, je trouve quand même la bonne rue et commence mon petit tour “made in Lonely Planet”. Je passe devant un jardin gratuit, parfait, je rentre dedans et commence à visiter. Je précise que beaucoup de monuments sont payants au Japon, quand un truc est gratuit c’est un peu comme les petits-fours à une réception, une mêlée ouverte. Le jardin est superbe, la lumière est très forte et les photos ne sont pas donc pas dingues.

yoshiki-nara-maison nara-yoshiki-jardin

Une famille d’asiatique est avec moi, la petite fille de 8 ans prend des photos sur un appareil à 3000€, je suis dépité. J’enchaîne sur la visite du jardin suivant qui est censé être le plus beau de Nara, pas de chance il est en travaux pendant 10 jours, chou blanc donc…

Panneau d'entrée indiquant que le jardin isuien est fermé

Fermé pour 10 jours, évidemment !

Le grand bouddha de Nara

Ma prochaine étape est le grand bouddha, mais avant ça je dois affronter des hordes d’enfants qui viennent visiter Nara, toutes les classes de la région doivent venir visiter la zone je pense (à moins que ça soit carrément tout le Japon car ils sont un paquet).

Enfants qui visitent Nara

Le retour des Schtroumpfs !

Lorsque j’arrive non-loin des premiers enfants, un daim arrache la feuille des mains d’un enfant et commence à la manger, tous les enfants ont peur du daim, j’interviens et j’arrache la feuille de la bouche du daim avant qu’il ne mange tout. Je suis après ce petit instant héroïque la star des enfants, j’ai le droit à 5000 “thank you” et à plein de trucs en japonais que je ne comprendrai hélas jamais.

touristes à Nara

Il y a du monde !

Je me dirige par la suite vers l’étape majeure de toute visite de Nara : le grand bouddha.

Temple de Todai-Ji à Nara qui abrite le grand bouddha

Le Todai-Ji !

Inutile de vous dire que j’en ai un peu marre des bouddhas, celui-ci est quand même assez impressionnant mais je m’attendais à un truc un peu plus fou. Il y a une lumière très faible et beaucoup d’enfants.

Le grand bouddha de Nara

Le grand Bouddha

Je quitte rapidement le grand bouddha, ça me gonfle un peu et je préfère largement faire de photos de l’architecture (non je ne suis pas blasé mais il faut vraiment se battre pour sa place, je suis pas venu au Japon pour repartir en Inde).

Statue superbe de Nara à côté du grand bouddha

Au moins il y a quelques statues superbes à l’intérieur du bâtiment.

On continue la visite de Nara

Je continue donc de visiter, comme d’habitude je me perds (à Nara c’était un peu l’enfer là dessus), je monte sur un bâtiment avec une vue panoramique de la zone, c’est assez beau, les enfants me demandent d’où je viens et lorsque je réponds “France” c’est les buzz. Oui les japonais sont fans de notre beau pays.

Vue panoramique de Nara

Vue depuis le Nigatsu-Do, encore un nom facile !

Je passe devant plusieurs bâtiments, on est à Nara donc il y a des biches partout, c’est vraiment très surprenant. En France nous n’avons vraiment aucun animal, voir une biche à la campagne est quand même quelque chose de rare alors qu’ici j’ai l’impression de toujours voir des choses, peut être que les japonais sont beaucoup plus “peace” que nous.

visite-de-nara

A table !

Je continue de marcher mais mon ventre gronde, il est l’heure de déjeuner, je galère à trouver un restaurant mais finalement je m’arrête dans un qui a l’air pas trop mal. Je commande un “Chagayu-Set”. La description du plat tient la route, je suis (pour une fois) super confiant.

Un chemin à côté d'un restaurant à Nara

La vue depuis ma table est apaisante, et devinez quoi ? il y a encore des biches !

Je mange mon Bento qui est vraiment super bon, je goûte pas mal de choses mais pas les champignons, faut pas déconner non plus. Pour ceux qui ont loupé les articles précédents, pour faire rapide le Bento est une boite contenant tout un repas que les gens apportent souvent au travail pour le déjeuner.

boite-bento bento-ouvert-japon

Je paye les 11€ de mon repas puis je continue de marcher vers le temple suivant, à mon passage une biche se met à uriner, je fais pas mal d’effet aux animaux.

Panneau concernant le comportement avec les biches dans le parc de Nara

Et oui il faut appliquer quelques règles sous peine de se faire fracasser !

Au pays des lanternes:

J’arrive à un énorme temple, franchement il est superbe mais surtout il est vraiment différent des autres, il y a des cloches et pas mal de choses à voir, son nom est Kasuga Taisha. Je prends beaucoup de photos dans celui-ci, j’ai vraiment un coup de cœur pour toutes ces lanternes alignées. Un festival des lanternes se déroule deux fois par an, il doit être superbe.

kasuga-taisha-nara-1 kasuga-taisha-nara-2 lanternes-nara1

J’essaye de continuer vers les autres temples, malheureusement je me trompe de route et j’atterris au point de départ, il est déjà super tard, je décide donc de passer à la pagode que j’ai visitée en début de de journée pour avoir une meilleure luminosité.

Pagode de Nara, un incontournable à visiter

Du coup la photo est mieux !

Après la pagode je décide de rentrer à Kyoto, je suis coupé dans mon élan par un super étang sur lequel je me pose, il y a beaucoup d’animaux, des tortues, des poissons, des biches et des gens qui donnent à manger, ça fait super bizarre d’être en pleine ville avec le TGV à 5 minutes mais d’être entouré de biches et de tortues, c’est aussi ça le Japon ! Je quitte l’étang pour rejoindre la gare, pas le temps de prendre un croissant puisque j’ai un train 4 minutes plus tard, je cours et j’arrive à l’avoir, ouf.

Plan d'eau de Nara

Tout est si paisible ici !

Maman c’est quand qu’on arrive ?

A ce moment là c’est l’énorme coup de barre de la journée, j’essaye de ne pas m’endormir dans le train mais c’est peine perdue, je m’endors comme un sac, je me réveille plus tard en priant très fort pour ne pas avoir raté ma station, j’ai de la chance car il me reste seulement 5 minutes de trajet avant de m’arrêter,   je rentre à l’hôtel, je prépare mon itinéraire pour le lendemain et je vais me coucher sans dîner, je suis au bout du rouleau !

Metro de Kyoto

Dans le métro de fin après le train !

Quelques photos:

visiter-nara visiter-nara (3) visiter-nara (2) panneau-nara

visiter-nara (1)

La suite:

Je me prépare désormais à mon dernier jour à Kyoto, il sera marqué par la découverte du Pavillon d’Argent (malheureusement contraire au Pavillon d’Or il n’est pas recouvert d’argent). Si vous avez apprécié l’article, n’hésitez pas à le liker sur la page Facebook, vous pouvez suivre l’actualité de World Wild Brice en recevant un email à chaque nouvel article, pour cela rien de plus simple, il suffit de mettre son adresse mail dans la petite case à droite du titre de l’article tout en haut de cette page.

IMG_4357

Une journée pleine de sourires m’attend !

Leave a Reply

7 comments

    • Merci, j’ai changé il y a pas longtemps justement au niveau de mes règles, tu trouves les galeries de photos claires et agréables à lire ?
      Si tu veux des conseils tu peux toujours mes poser tes questions par mail dans l’onglet contact !

      En espérant que tu apprécies le blog !

      Brice

  1. Pingback: Ma dernière journée à Kyoto | World Wild Brice

  2. Pingback: Ma journée de visite à Kanazawa | World Wild Brice

  3. Pingback: Vues du Japon 3 | Un Gaijin au Japon

  4. Pingback: Musée et shopping à Takayama | World Wild Brice

  5. Caps

    Hahaha j’aime beaucoup ton site, et la pointe de sarcasme qui va avec. Je me suis bien retrouvée dans la visite (“vie de france” et l’achat de la part de pizza, le jardin très beau (le isuen l’etait moins), je me suis aussi perdue le plan devait être faux je pense, les hordes de gamins, marre des bouddhas (bon je l’ai aimé celui là…)) etc etc!

Type to Search

See all results