Takayama, une ville qui conserve ses traditions

Après un passage dans le sublime village de Shirakawa-go, je m’endors dans le bus et je me réveille à mon arrivée à Takayama à peu près une heure plus tard (le voyage parfait en gros). Je suis donc devant la gare routière et je pars à l’aventure (bon pour être honnête j’ai une carte de la ville donc ça risque d’être plus facile qu’au milieu du Laos).

rue de takayama non loin de J-hoppers

C’est du propre avec Valérie Damidot !

Présentation de Takayama

Takayama est une petite ville du centre du Japon, c’est un point assez central des alpes japonaises, c’est donc un endroit important d’un point de vue transports. La particularité de la ville est d’avoir conservée ses vieux bâtiments dans un quartier assez sympathique. Je vais passer une journée et demi à Takayama, cette fin de journée sera avant tout dédiée à une découverte sommaire de la ville et à préparer la journée suivante. Takayama est connue pour son vieux quartier ou s’entassent les brasseries de saké (soif !), son vieux village musée ressemblant étrangement à Shirakawa-go et ses maisons de commerçants.

rue dans le quartier commerçant de Takayama

Le vieux quartier ça ressemble à ça !

Partons découvrir Takayama

La ville est beaucoup plus petite que je ne le pensais et je n’ai qu’à marcher 5 minutes avant de trouver mon hôtel. J’ai effectué ma réservation chez J-Hoppers, c’est une chaîne assez connue de guesthouse au Japon, je dors évidemment dans un dortoir et je suis très agréablement surpris lorsque je découvre que la guesthouse est quasiment déserte et que je serai seul dans ma chambre. Il y a 2 polonaises avec qui je discute rapidement, je ne comprends absolument rien à leur itinéraire mais dans leurs têtes ça a l’air vachement mieux que dans la mienne (c’est déjà ça).

rue-takayama-02

Je pars me balader un peu car la ville à l’air toute petite, je ne fais qu’un petit tour vraiment rapide du vieux quartier, je passe devant de nombreuses brasseries de saké, il y a beaucoup de magasins de souvenirs, je risque d’acheter quelques babioles, en effet je suis désormais proche de la fin de mon voyage et il faut rapidement que je m’occupe des cadeaux pour mes 3 neveux (on ne rigole pas avec ça, surtout quand “tonton va au pays des pokemons”).

etal-takayama-2

La ville a l’air très sympa mais il est l’heure pour moi de rentrer à l’hôtel, pour la première fois depuis très longtemps je suis en mode “repos” à 17h (comme quoi les 35h ça a quand même du bon!), la journée à Kanazawa était éreintante et je suis parti très tôt ce matin avant ma petite étape à Shirakawa-go.

ville-takayama-02

Manger des sushis industrielles à Takayama

Evidemment je fais rapidement une rencontre sympa avec Marion et Romain qui sont grenoblois (personne n’est parfait) et en voyage d’un mois au Japon, après avoir pas mal discuté on en profite pour aller dîner ensemble dans un restaurant à Sushis, ils sont vraiment super sympas et ils sont à peu près à la moitié de leur périple, ils n’ont pas un budget démentiel et souhaitent donc aller dans un restaurant assez “industriel”, je me dis que ça sera l’occasion d’essayer !

sushis-takayama-japon (6)

Direct live du tapis !

C’est un restaurant assez “cheap” ou tous les plats sont au même prix (~1€), on est très très loin des saveurs de mon restaurant à sushis de Kyoto (je verse une larme), on est déjà plus proche d’un sushi shop. Les plats s’enchaînent et on discute pas mal. Comme vous pouvez le voir sur la photo plus bas il faut commander les sushis directement sur un petit écran qui sonne lorsqu’un plat est placé sur le tapis.

sushis-takayama-japon-3

On commande directement sur l’écran !

sushis-takayama-japon-4

Avant de rentrer nous passons devant une salle de jeu SEGA, cette petite escapade fera l’objet d’un article très prochainement car on a pas mal rigolé ! Je m’endors dans mon dortoir, par chance je suis toujours tout seul, douche de sommeil !

salle-arcade-sega-takayama

Si tu as moins de 10 ans dans ta tête (ça existe), cet endroit est le paradis !

La suite:

C’est la fin de cette journée assez longue qui m’aura fait découvrir le village de Shirakawa-go et aura vu mon installation après une arrivée assez facile dans la ville de Takayama, tout se présente bien pour cette dernière étape avant de découvrir Tokyo. Lors de la journée suivante je partirai à la découverte du village-musée d’Hida-No-Sato et je ferai une visite plus approfondie de la ville de Takayama.

hida-no-sato-village-takayama

Hida-No-Sato, le village-musée de Takayama !

Leave a Reply

4 comments

  1. Pingback: Expérience japonaise – une salle d’arcade | World Wild Brice

  2. Pingback: Musée et shopping à Takayama | World Wild Brice

Type to Search

See all results