Visiter Calcutta hors des sentiers battus

Calcutta est une ville vraiment différente en Inde. Visiter Calcutta c’est comprendre que cette ville possède une atmosphère et quelque chose de particulier. Loin de son image de ville délabrée, Calcutta est en fait une ville intéressante pour quiconque souhaite voyager en Inde.

Découvrir Calcutta le matin

Je me réveille très tôt ce matin, excité à l’idée de découvrir cette ville, je prends mon appareil photo et me voila déambulant dans Calcutta. Bon en fait je me suis levé tellement tôt que je suis même en avance sur les locaux. Certains finissent encore de dormir ! Visiter Calcutta c’est sympa, mais avec les gens réveillés c’est quand même mieux !

calcutta-atmosphere-differente (3)

La ville se réveille tout doucement

Puis soudain tout se met en route, je peux commencer à vraiment visiter Calcutta. Tout le monde démarre sa journée en transportant des trucs (oui je n’arrive pas à tout identifier), les vélos arrivent de partout et même les taxis commencent à faire quelques apparitions.

calcutta-le-matin

Je continue de marcher, et puis c’est le troupeau de chèvres, moutons, chiens et indiens qui arrive d’un coup. Il faut imaginer un troupeau se baladant dans Paris (et pour autre chose que le salon de l’agriculture). Comme le dit le slogan de l’office du tourisme indienne “Incredible India”.

calcutta-atmosphere-differente (4)

Et c’est pas pour tourner une publicité pour Chavrou

Retour dans la meilleure guesthouse de Calcutta

J’ai déposé mes affaires à la Crazy Wanderers guesthouse, un endroit pas facile à atteindre mais qui est en fait un petit paradis. Le gérant est vraiment au top et vous aide dans un peu tout, grâce à ses conseils tu peux rejoindre le métro très facilement (et donc visiter Calcutta facilement et pour pas cher).
C’est vraiment une guesthouse géniale où je n’ai payé que 200 roupies pour ma chambre !

Visiter Calcutta autrement

Après une très grosse pause à l’hôtel pour finir ma nuit et pour mon petit-déjeuner, me voila déambulant avec le boss de la guesthouse pour une visite de Calcutta. Il est tellement sympa qu’il s’est naturellement proposé pour faire le tour de Calcutta avec lui et pour pouvoir vraiment visiter “sa ville”.
Du coup je me retrouve très loin du guide du routard ou du Lonely Planet de Calcutta et des attroupements comme à Darjeeling. On part dans des endroits inconnus, et j’ai envie de dire tant mieux.

visiter-calcutta

On s’arrête rapidement dans un superbe café typique de Calcutta, c’est tout simplement gigantesque et ça à un style vraiment au dessus. Il y a du monde mais l’atmosphère est vraiment prenante, c’est vraiment un truc à visiter à Calcutta.

cafe-calcutta

Utiliser le tramway et le bus à Calcutta

L’avantage lorsque tu es avec quelqu’un qui connait très bien la ville c’est que tu peux utiliser tous les transports. Avec mon guide temporaire nous avons donc utilisé le tramway pour visiter Calcutta. Il est tout simplement d’un autre âge, le conducteur utilise simplement une tige métallique rouillée pour avancer ou s’arrêter, c’est pas “la technologie allemande” mais ça fonctionne quand même.

tramway-calcutta (1)

On utilisera aussi le bus, comme souvent en Inde il ne s’arrête quasiment jamais pour les arrêts (ça serait trop simple). Il faut donc monter dedans ou en descendre lorsqu’il ralentit. Je ne précise pas mais la densité dans le bus est évidemment supérieure à un RER le lundi matin.

bus-calcutta

Des scènes de vie à Calcutta

Au cours de ma petite marche pour visiter Calcutta, je tombe parfois sur des scènes de vie, simplement des choses qui donnent le sourire, dont on ne comprend pas forcément tout (bon je dois dire que pour la photo ci-dessous je n’ai même rien compris à ce que le monsieur faisait). C’est un peu le même feeling que lors de ma découverte de Tokyo (bon évidemment il y a moins d’iPhone qu’au Japon).

machine-a-ecrire-calcutta

On peut même voir le chaï en pleine production. La passoire sert ici à récupérer tous les résidus du thé. Vous ne le savez peut être pas mais le thé indien a toujours un petit résidu sur le dessus, pour les indiens c’est normal mais moi je trouve ça dégueu !chai-calcutta

Se faire arrêter par la police en Inde

Puis arrive le drame, à force de prendre des photos je prends une photo de la police. C’était vraiment une photo en marchant avec l’objectif de base, bref je n’avais rien d’un paparazzi (même rien du tout). Sauf que là le flic me fonce dessus et me dit de le suivre (visiblement il n’aime pas ma façon de visiter Calcutta).

police-calcutta

C’est celui de droite avec la grosse moustache !

Evidemment à ce moment là je ne la ramène pas des masses, heureusement après d’âpres négociations du boss de la guesthouse (et le fait que l’officier était déjà entrain de s’occuper du cas d’une moto) j’ai pu repartir visiter Calcutta sans avoir à débourser un centime, sauvéééééé. La raison du comportement de la police est assez simple, il est interdit de les prendre en photos à cause du terrorisme, évidemment je ne savais pas.

Le quartier des livres

Après l’épisode police dont je me serais bien passé, nous nous dirigeons vers le quartier des livres de Calcutta. C’est tout simplement plusieurs rues avec des millions (et même des milliards) de livres à acheter, de quoi on côté marseillais ressort un peu ?

tramway-calcutta (2)

Il y a énormément de livres scolaires dans la rue mais aussi pas mal de librairies où l’on peut acheter un peu de tout (c’est bon j’ai perdu personne ? ça reste assez logique ?). L’ambiance est assez bizarre dans cette partie de la ville. Calcutta a la réputation d’être la ville des penseurs en Inde, cette atmosphère se sent vraiment dans ce quartier. Je ne pense pas pouvoir l’expliquer par des mots mais c’est vraiment quelque chose à ressentir lorsque vous allez visiter Calcutta. Attention ne vous attendez pas à vous retrouver au milieu de l’académie française, cependant vous sentirez vraiment une différence avec Delhi ou Mumbai.

librairie-calcutta

Comment ça vous avez pas le dernier Astérix ?

Après cet après-midi déjà bien avancé, je me retrouve à manger dans resto de la mort. Les restaurants qu’on a déjà tous essayés et où il est impossible de ne pas s’en foutre partout tellement il y a de sauces et d’assiettes. C’est un peu le retour à la maternelle.

repas-calcutta

La encore ça va c’est le début !

Ma première journée pour visiter Calcutta s’achève déjà. J’ai vraiment été subjugué par cette journée et par cette ville. Evidemment et comme dans toutes les villes en inde il y a du monde, mais l’atmosphère est vraiment différente et rend la visite super agréable.

Leave a Reply

6 comments

  1. Benoît

    Super article, j’ai hâte d’y être et de déambuler comme toi dans la ville. J’espère être charmé par la ville autant que toi. J’ai déjà entendu parler du quartier des libraires, je vais adorer ça je pense. Et le café dont tu parles, tu te souviens dans quel quartier il se situait?
    Pour les photos, il faut donc être très discret? Les policiers rôdent…?!
    Benoît

    • Salut Benoit,

      Tu y vas quand ? Regarde la guesthouse dont je parle (est-ce-que j’en parle ?), j’ai vu que maintenant Rupak organisait des tours guidés de la ville, à mon avis ça peut valoir le coup pour découvrir la ville. Au final le Lonely Planet de Calcutta c’est vraiment nul.

      Bon en une journée t’as fait les classiques autour du Victoria Memorial (vraiment très beau d’ailleurs, même l’intérieur est super).

      Le quartier était pas loin des libraires si je ne dis pas de bêtises, et visiblement il y en a plusieurs dans le même style!

      • Benoit

        Slt, j’y vais en octobre, j’y reste 3-4 jours avant d’aller à varanasi. j’ai regardé le lien de la Guesthouse dont tu parles, mais j’ai bien du mal à la situer dans la ville (même en tapant l’adresse dans Google Maps…). Tu te souviens si elle proche d’un métro…? Cela doit être sympa d’avoir un connaisseur comme guide. Les temples de la ville et le quartier Kumartuli m’attirent bien aussi…

        • Salut Benoit,

          Oui tu peux contacter directement la GH ils te diront, c’est à rien du tout d’un métro. En gros le métro est à peut être 30′ à pieds mais il y a des tuktuks “bus” qui font l’a/r entre le métro et un point juste à côté de la GH (gros croisement), le prix est fixe pour genre 10r donc niveau argent t’es gagnant, et niveau temps tu prévois facilement car des métros y’en a tout le temps et les tuktuks aussi.

          Au final tu mets plus de temps à arriver où tu veux mais tu sais utiliser le métro, et surtout il n’y a pas d’imprévus au niveau du temps ou de l’argent !

  2. emilie

    bonjour brice
    j aimerai savoir ou est cette guest house ? quartier ? nom d rue ??? tu nous donne envie mais on n a pas d infos
    merci beaucoup
    emilie

    • Salut,

      Je viens de relire l’article et c’est bien mentionné, je t’invite à relire l’article 🙂

Type to Search

See all results