Hiroshima Safari – Découvrir une ville touristique autrement

Aujourd’hui je vous emmène avec Yann des Hiroshima Safari et du blog l’œil du tako pour découvrir Hiroshima autrement. On part très loin du dôme et du musée de la bombe pour explorer une ville complètement méconnue mais qui regorge de petits trésors, suivez le guide !

hiroshima-safari-02

C’est quoi un Hiroshima Safari ?

Un Hiroshima Safari est une visite guidée de la ville avec un photographe, si tu es un lecteur assidu du blog (donc une personne cultivée et drôle), tu as déjà pu découvrir mon expérience assez similaire à Osaka et à Tokyo avec Angelo et David.. Un Hiroshima Safari est en gros l’assurance de ne pas foirer ta visite de la ville, tu ne vas pas passer 3 heures dans le monument indiqué en gras sur le Lonely Planet mais découvrir des petits quartiers, un restaurant loufoque (j’aime bien ce mot, je ne l’utilise pas assez !) ou un temple caché dans la forêt qui n’est indiqué sur aucun guide.

Okonomiyaki-hiroshima (2)

Premiers pas avec Yann

Rendez-vous est donné assez tôt à la gare d’Hiroshima et c’est avec des croissants qu’on m’accueille, ça commence bien. J’ai eu un très bon feeling dès le début avec Yann, comme toujours ils sont habitués à avoir pas mal de profils différents et s’adaptent très rapidement (jeunes, vieux, qui sont beaucoup dans la photo…). Je tiens à préciser que j’ai les croissants car j’étais déjà avec Yann pour le match de Baseball !

hiroshima-japon

Nous commençons ensuite notre visite de la ville. Yann m’emmène dans un temple reculé de la ville avec pas mal de toriis, je suis aux anges car c’est le type de visite que j’adore. La nature est vraiment très belle et les quelques endroits que nous visitons à l’écart de cette grande ville sont vraiment charmants. Yann fait un bon de 3 mètres lorsqu’il se prend la tête dans une toile d’areignée, une vraie gonzesse (j’avais promis de pas raconter mais bon…).

torii-hiroshima

Nous revenons ensuite plus en centre-ville dans un quartier un peu à l’abandon, c’est vraiment très beau. Comme lors de mon Osaka Safari, c’est vraiment la découverte des zones si différentes que je trouve dingue. Pas de paillettes mais du quotidien, c’est plus sale mais qu’est ce que ça a de caractère.

hiroshima-japon (2) hiroshima-japon (3)

Comme souvent on tombe sur quelques scènes de vies classiques du Japon mais qui rendent bien en photos.

hiroshima-japon (1)

Un mariage au Japon

Alors que nous visitons un jardin, nous tombons avec pas mal de chance sur un couple venant faire ses photos de mariage.

mariage-hiroshima (2) mariage-hiroshima (3)

On ne souhaite pas trop les déranger et on continue rapidement vers des bambous magnifiques, Yann me donne quelques techniques pour améliorer mes photos dans ces situations ce qui s’avère très pratique. La couleur des bambous rendrait presque jalouse la fameux forêt d’Arashiyama à Kyoto.

bambou-hiroshima

Alors que nous nous apprêtons à partir un second couple arrive, ceux-là ont l’air plus sympa et on discute donc quelques minutes avec les mariés (assez pratique quand quelqu’un avec toi parle japonais). On prend quelques photos ensemble mais aussi d’eux.

mariage-hiroshima (1)

Ils sont au maximum du code vestimentaire traditionnel japonais et je suis au maximum du code vestimentaire du voyageur, autant vous dire que je suis battu à plate couture.
mariage-hiroshima (4)

La pause déjeuner : on mange épicé !

Comme souvent pour le déjeuner j’ai simplement envie de tester de nouvelles choses. Compte-tenu de mon CV très asiatique, Yann m’emmène dans un restaurant où l’on peut manger très épicé. Je ne suis pas un fan de la bouche en feu mais c’est vrai que je suis désormais un peu habitué.

restaurant-hiroshima (1)

Le repas est tout simplement succulent, le poulet est à tomber par terre et les noodles sont vraiment au top. C’est le ventre bien plein que je ressors du restaurant : mission accomplie pour le Hiroshima Safari !

restaurant-hiroshima (2)

Le magasin français

A ma demande nous allons ensuite dans un magasin d’alimentation français, je peux donc acheter un bout de pain que je savoure sans retenu, que ça fait du bien !

13-produits-francais-hiroshima

Découverte de l’histoire d’Hiroshima

Les visites continuent avec plusieurs vieux bâtiments datant de l’explosion de la bombe, les explications de Yann sont très intéressantes et pleines d’anecdotes, autant vous dire que sans explications je n’aurais absolument rien compris aux quelques lieux que nous avons visités. C’est quand même un peu plus humble qu’on sort de ces quelques endroits (vous remarquerez que du coup il n’y a aucune blague).

histoire-hiroshima

D’autres bâtiments sont aussi très jolies, bon bien évidemment on ne va pas se flinguer le moral à parler bombe atomique toute la journée. C’est pas un dépression safari !

hiroshima-safari

Retour au memorial de la bombe

Alors que la journée est déjà bien avancée nous retournons plus au centre-ville vers le memorial, évidemment nous nous retrouvons dans la masse de touristes. On rigole d’ailleurs un bon coup en revoyant une touriste qu’on avait vu 2h avant quasiment au même endroit, elle semble un peu perdue et ne sait pas trop quoi faire ! C’est quand même un peu con !

musee-hiroshima

Je partage d’ailleurs mon scepticisme sur cette partie de la ville à Yann, bien que cela soit normal de visiter le memorial et ce qui était quasiment l’épicentre de la bombe atomique, je trouve ça bien dommage d’enfermer Hiroshima uniquement sur cette partie de son histoire. Au final il y a bien d’autres quartiers et zones qui méritent le coup d’œil.

Le château d’Hiroshima

Alors que le jour commence à décliner fortement, nous nous dirigeons vers le château d’Hiroshima afin de faire quelques photos. Yann a ses spots favoris mais pour moi les photos ne donnent pas grand-chose, comme quoi à un moment c’est le photographe qui fait la différence !

chateau-hiroshima

Atelier sur le passage pour piétons

Yann est très porté sur la photo et se révèle une vraie machine à tout faire, il a vraiment plein de petits tips pour t’améliorer. Il m’explique par exemple en quelques minutes comment bien prendre un objet en mouvement tout en floutant derrière (c’est un peu compliqué techniquement donc je vais éviter les mots de 6 syllabes pour garder tout le monde éveillé). Dans l’idée ça donne ça :

atelier-photo

Un Okonomiyaki d’Hiroshima pour finir

Nous allons ensuite dîner un Okonomyaki dans le quartier des restaurants. Alors attention car le truc est une tuerie.

C’est quoi un Okonomiyaki

Un Okonomiyaki c’est un plat japonais traditionnel qui varie en fonction des régions. Là nous allons déguster une pâte entoure des mets assez variés que nous choisissons préalablement (je fais genre mais j’y connaissais que dalle avant de rentrer dans le restaurant).

Okonomiyaki-hiroshima (1) Okonomiyaki-hiroshima (4) Okonomiyaki-hiroshima

Le restaurant

Le gros plus est qu’on voit le cuisiner nous faire ça directement devant nos yeux. C’est un supplice car on a envie de tout manger (bon à part quand il prépare du cœur de porc). Au final on partage 2 okonomiyakis que l’on mange à l’aide d’une spatule, franchement c’est dingue, le choix culinaire de Yann toute la journée était malade !

Okonomiyaki-hiroshima (3)

On se quitte donc assez tard pour aller dormir, le lendemain c’est reparti pour un safari mais cette fois à l’extérieur d’Hiroshima, je veux bien entendu parler de Miyajima et de son fameux torii les pieds dans l’eau qui est une photo très connue du Japon (un torii est une espèce de porte que l’on croise souvent au Japon, vous avez déjà pu en voir lors de ma visite du magnifique temple de Fushimi-Inari à Kyoto).

On quitte Hiroshima pour le second jour

Le début du second jour se passe dans le train puisque nous partons dans un endroit assez cool de la campagne d’Hiroshima. Malheureusement pour vous je me suis engagé auprès de Yann à ne pas divulger d’informations sur ce lieu, sachez que l’endroit est cool et montre une autre facette du Japon, c’est plus rural !

miyajima-japon (3)

En direction de Miyajima, Yann me fait visiter plusieurs endroits sympas en suivant des chemins assez cool, on visite d’ailleurs une fabrique de poterie (contrairement à pas mal de voyageurs moi j’aime bien les artisanats, je trouve que ça respire le pays).

poterie-miyajima

C’est ensuite l’heure de prendre le ferry avec tout le monde et de faire la petite traversée, on apercevra rapidement la fameux Torii de Miyajima.

02-balloon_30

Arrivée de l’autre côté je croise un couple d’américains que j’avais déjà croisé pendant le Shimanami-Kaido, assez marrant de les retrouver ici dans deux endroits si opposés pendant le safari, il n’y avait personne quand on était sur nos vélos et maintenant c’est au milieu de centaines de touristes que nous discutons une nouvelle fois.

Touristes à droite, nous à gauche

Evidemment sur Miyajima nous allons rapidement nous écarter de la foule pour aller visiter des endroits vraiment sympas là où les touristes ne vont pas, c’est un peu l’entrée dans le quotidien des habitants d’une petite île du Japon.

miyajima-japon (2)

miyajima-hiroshima-safari

Comme à Nara, on peut aussi rencontrer nos amis les biches et cerfs qui se baladent tranquillement. C’est toujours très bizarre de vivre ça alors qu’en France les animaux ont si peur de nous (non ce n’est pas de la philosophie à 2 balles).

miyajima-japon (4)

Nous arrivons ensuite sur une petite terrasse sympa avec une très belle vue sur le torii, à ce moment on peut voir à la télé que l’équipe de baseball d’Hiroshima est entrain d’exploser l’autre équipe (ils ont déjà mis 15 points…), nous on s’était fait chier pendant le match 2 jours auparavant (lire l’article) et là le match à l’air dingue, quel monde injuste !

vue-torii

A ce moment un animal tout blanc ressemblant à un petit renard se raboule, visiblement c’est synonyme de chance au Japon. C’est vrai qu’il est mignon ce ptit con !

miyajima-japon (5)

miyajima-japon (1)

La découverte du torii de Miyajima

Je ne me rends pas vraiment compte qu’il y a une agitation si importante, c’est en arrivant devant le torii (on est obligé pour faire de belles photos) que je me rends vraiment compte de la foule présente sur les lieux, c’est dingue !

torii-miyajima (2)

J’en profite pour faire de nombreuses photos du torii, c’est vrai qu’il tabasse !

torii-miyajima (3)torii-miyajima (1)

Je prends un peu plus d’espace pour prendre les photos sur la fin (bon en vrai c’est Yann qui me donne des endroits sympa mais c’est un secret !).

miyajima-hiroshima-safari

Le retour à Hiroshima

C’est déjà la fin à Hiroshima et c’est aussi mon avant dernier repas au Japon, on va donc finir ça en beauté avec des sushis !

sushis-hiroshima

Yann m’emmène dans un dernier endroit pour faire des photos, malheureusement je ne vois pas une énorme décoration pleine d’eau et me voila avec de la flotte jusqu’aux genoux (on s’est bien marré !). C’est ensuite la fin pour nous deux, on se sépare et je quitte le lendemain le Japon ! Hiroshima safari c’est bien, Hiroshima Safari tu viens !

hiroshima-nuit

Note de fin : Afin de respecter tout le travail fait par Yann à Hiroshima pour dénicher tous ces endroits, vous remarquerez que je donne très peu de noms ou d’indications géographiques. L’expérience des safaris tient vraiment de l’accompagnateur et passer devant certains monuments sans ses explications ne sera pas très intéressant. Je vous invite donc à contacter Yann le plus rapidement possible si vous passez par Hiroshima et Miyajima (les lieux sont à côté !) sur le site internet.

Questions ?

Vous avez des questions sur mon expérience lors de ce Hiroshima Safari ? n’hésitez pas à publier un commentaire ci-dessous.

Leave a Reply

5 comments

  1. Pingback: La sélection du mardi #08 - Expedia Blog

  2. Elen

    Merci Brice pour ce très bon conseil. Nous sommes partis 16 jours en famille au Japon du 10 au 26 janvier 2017 et nous avons fait une halte de 2 jours à Hiroshima. Suivant tes pas, nous avons fait appel aux services de Yann. Nous avons passé une super journée entre Miyajima et Hiroshima. Yan a un incroyable talent pour intéresser ados et parents. On a bien rigolé et on en a pris pleins les yeux et pleins les papilles ! Et on a évidemment appris pleins de trucs sur la vie des Japonais et sur l’histoire d’Hiroshima. Yan nous a convaincu qu’il y avait autre chose que le dome et le musée à voir. Hiroshima Safari c’est vraiment un truc à faire !

    Continue de nous faire rêver grace à ton blog. Je m’y réfère à chaque fois que je prépare un voyage en Asie du Sud Est. Il nous reste encore plusieurs pays à découvrir.

    • Salut Elen,

      Merci beaucoup ça fait très plaisir, oui Yann est top comme tous les Safaris au Japon 😀 N’hésite pas à laisser un commentaire sur les articles pour tes prochains voyages 😉

  3. Benjamin

    Salut Brice,

    Je ne sais pas si tu te rappelles de moi: Benjamin, ancien CESEM et j’ai joué avec toi pendant une courte période à RMS.

    Bref, passons aux choses sérieuses: j’arrive au Japon après-demain avec au programme: Osaka, Kyoto et Tokyo pour une semaine (suivi d’une semaine à Séoul).

    Est-ce que tu penses que Hiroshima + Miyajima, ça peut se faire en une seule journée?
    Si non, tu me conseilles de privilégier quoi?
    Miyajima m’a l’air dingue quand même et pas sûr que je puisse retrouver ce genre d’expérience ailleurs.
    Tu confirmes? Tu penses qu’il faut prévoir combien de temps mini pour profiter?

    Autre question sur Tokyo: j’ai réservé un hostel qui a l’air top mais dans le quartier de Minato.
    Tu en penses quoi?
    Tu conseillerais quel quartier?
    Je suis un peu noyé sous les guides indiquant des quartiers différents…

    Un grand merci pour tes articles au top 🙂 J’ai déjà un Tokyo Safari réservé et plein d’autres trucs prévus.

    Bonne continuation à toi et au plaisir de te lire!
    Ben

Type to Search

See all results