Les incroyables rizières en terrasse de Yuan Yang au Yunnan

Il y a un endroit que j’ai toujours voulu visiter en Chine, ce n’est pas la cité interdite, ce n’est pas la grande muraille mais c’est bien entendu les rizières en terrasses de Yuan Yang. Comme dirait Jean Marie Bigard avec une pointe de philosophie : « Ben mon con t’as pas été déçu ». Dans cet article je vous raconte mon arrivée dans les rizières ainsi que la petite randonnée que j’ai eu la chance de faire !

yuan-yang-chine (19)

Un Yuan Yang… non, des Yuan Yang

Alors pour vous expliquer rapidement comment est divisé l’endroit, en fait Yuan Yang est le nom de la région qui comporte des rizières en terrasses de partout au Sud du Yunnan, c’est d’ailleurs quasiment à la frontière avec le Vietnam et le Laos et l’on est très proche des fameuses rizières de Sapa dans le Nord du Vietnam. C’est à peu près les mêmes ethnies qui s’occupent de tout cela, on retrouvera ces mêmes ethnies de la Birmanie au Laos en passant par le Vietnam et donc le Yunnan (on en parle plus bas, ne soit pas impatient !).

carte-yuan-yang

Des rizières il y en a partout mais il y a cependant 3 ou 4 zones où les rizières sont encore plus incroyables et s’étendent sur des dizaines de kilomètres.

yuan-yang-chine (10)

Comme toujours il y a une ville qui sert un peu de rampe de lancement touristique au milieu de tout ça, cependant j’ai préféré dormir directement dans une des zones incroyables de rizières (il y a quelques hôtels directement dans les villages à côté des rizières) et je n’ai pas été déçu.

yuan-yang-chine (17)

Une arrivée tardive et un réveil bien matinal

Lorsque j’arrive de Jianshui par bus il est malheureusement déjà tard, je décide quand même de tenter le coup et de descendre dans les rizières juste pour voir, il fait tout gris mais je suis comme un gosse qui entre à Disneyland : j’oublie tout (bon par contre j’ai pas trouvé Mickey).

yuan-yang-chine (27)

Mon premier contact avec les rizières est juste dingue, je suis seul, complètement seul au milieu d’un paysage gigantesque. Ce n’est pas une impression de vide mais plutôt comme lorsque tu es devant un paysage juste incroyable et que tu te sens bien.

yuan-yang-chine (28)

Quelques personnes sont d’ailleurs encore entrain de travailler dans les champs, bref tout est magique (oui bon forcément j’aurais pas le même discours si c’était moi qui bossait à ce moment !).

yuan-yang-chine (30)

Le jour tombe rapidement et je remonte donc finir d’observer cette journée depuis la petite place du village avant de passer ma première nuit à l’hôtel (j’ai la vue sur les rizières en sortant de ma chambre, vraiment mortel !).

rizieres-Duoyishu (1)

Le viewpoint de Duoyishu

Après une courte nuit je pars avant le lever de soleil pour le viewpoint de Duoyishu, mon hôtel ne se trouve qu’à 5 minutes à pieds et j’arrive donc en pleine nuit devant le bureau pour avoir mon ticket, quelques chiens semblent ennuyés de mon passage en pleine nuit et je dois avouer que je ne suis pas serein mais bon, finalement la meute de chiens me laisse passer.Je m’installe donc rapidement au Viewpoint, il y a plein de petits escaliers pour accommoder je suppose quelques centaines de personnes, pendant mon passage on ne devait pas être plus de 40 (et encore je compte mich mich qui fait le café et patrick qui conduit la voiture d’un groupe de chinois).

Duoyishu-viewpoint

Le lever de soleil n’est franchement pas incroyable, c’est joli mais vu le paysage je m’attendais à un truc exceptionnel. Le soleil ne nous a pas envoyé de superbes lumières, tant pis ça sera pour une prochaine fois.

lever-de-soleil-Duoyishu

Je retourne à l’hôtel pour embarquer dans la voiture qui doit m’amener dans d’autres rizières pour une petite marche, sur la route on s’arrête pour récupérer  autres voyageurs qui vont aussi faire la marche avec moi. Je pense que ça fait 1h30 que le soleil est levé et les rayons transpercent enfin les nuages, la vision sur les mêmes rizières est alors bien plus belle, les photos parlent toutes seules !
rizieres-Duoyishu (3)

Le début de la randonnée dans les rizières de Bada

Bada est un autre endroit super connu avec des rizières là aussi magnifique. Dans ces rizières est aménagée une randonnée avec des panneaux pour (pas trop) se perdre et je vais donc la faire avec 4 autres voyageurs.

panneau-viewpoint

yuan-yang-chine (9) Je vais éviter de partir dans des longues descriptions, la marche était magnifique de chez magnifique, les paysages incroyables passant ça et là au dessus d’un petit ruisseau ou à côté d’une hutte. J’adore les rizières donc j’étais vraiment au paradis et la lumière alternait le très bon et le moins bon pour les photos (très nuageux !).

yuan-yang-chine (14)

Avouez que c’est sympa pour marcher non ?

Les gens ne nous aident pas

Ensuite nous arrivons à un endroit où nous sommes complètement perdus de chez perdus, nous allons et revenons car l’on ne sait pas vraiment où aller. Finalement on arrive à appeler la personne de l’hôtel pour dire à une dame de nous aider.

yuan-yang-chine (16)

En effet on a passé les 15 dernières minutes à demander à tout le monde où aller et systématiquement on se faisait engueuler. Je n’avais jamais vu ça auparavant, parfois cela arrive qu’une personne ne réponde pas mais là personne ne voulait nous aider et ils étaient super agressifs comme s’ils nous détestaient vraiment !

yuan-yang-chine (13)

Bon ça va même perdu là dedans t’es quand même content !

Après négociation par téléphone nous devons donner 10 yuans à une mamie afin qu’elle nous accompagne pendant 10 minutes sur le chemin, d’ailleurs 3 minutes après on tombe sur des jeunes qui sont venus s’amuser dans les rizières (un groupe, c’est pas ce que vous croyez), ils nous emmènent donc rapidement sur le chemin qu’on ne trouvait pas et hop nous voila sur de bons rails !

yuan-yang-chine (29)

Retour dans les rizières de Bada !

Et nous revoila sur ces magnifiques chemins, évidemment je prends beaucoup de photos. Les rizières sont vraiment impressionnantes car c’est gigantesque, bien plus gros qu’aux Philippines ou à Bali par exemple, les vallées sont juste remplies de rizières.

yuan-yang-chine (18)

yuan-yang-chine (20)

A la fin de la randonnée nous arrivons finalement au village ! J’en profite pour manger des brochettes mais même en lui achetant ses brochettes la vieille dame veut quand même 5 yuans par photo : ras le cul y’aura pas de photo.

GRÊVE DE LA PHOTO

J’attrape ensuite un taxi collectif et retour à l’hôtel pour une petite sieste (je dors aussi, faut pas croire que je suis Indiana Jones).

minivans

Le Viewpoint de Bada

En milieu d’après-midi je reprends un minivan pour aller voir les rizières depuis le viewpoint de Bada.

bada (2)

Comme pour Duoyishu la lumière n’est pas vraiment au rendez-vous, c’est gris voir même très gris (ça rappelle un peu le métro…).

bada (3)

Je pose donc mon appareil et j’attends là sur la barrière, pendant 30 minutes sans personne et avec simplement ce paysage devant moi, dingue !

bada (1)

Je rentre ensuite à l’hôtel en attrapant un minivan, cette journée était dingue !

Questions ?

Vous avez des questions sur Duoyishu ou sur Bada ? N’hésitez pas à laisser un commentaire ci-dessous !

Leave a Reply

1 comment

  1. Paule

    Magnifiques photos!!
    Quand on tape sur google: “rizières en terrasse en Birmanie”, on tombe sur ce lien!!!
    C’est quand même un peu loin….
    As-tu des tuyaux pour la Birmanie? STP.
    Merci.
    Très Bonne Année et continue à nous faire rêver!!!
    Paule

Type to Search

See all results