Kashan en Iran – La très bonne surprise avant Isfahan

Kashan fut le second arrêt de mon périple en Iran, honnêtement j’espérais que Kashan soit une bonne étape mais elle s’est révélée être une excellente étape entre magnifiques maisons, ambiance digne d’un conte des mille et une nuits et très belles mosquées. Je n’attendais vraiment pas grand chose de cette étape et j’ai pourtant été vraiment charmé. Un conseil, ne loupez pas Kashan !

maison-abbasi-kashan (10)

Mes premiers pas à Kashan

Après une arrivée un peu folklorique à Kashan depuis Téhéran je pose mes affaires à l’hôtel et je pars découvrir la ville, j’arrive en début d’après-midi et il fait assez chaud mais mon hôtel se trouve dans une espèce de vieux quartier et je rentre donc directement dans le vif du sujet !

kashan-iran

Mon but est alors de rejoindre les belles maisons qui se trouvent dans Kashan et, en théorie, pas trop loin de l’hôtel. En pratique je me suis complètement perdu dans les petites ruelles et il faut bien le dire que c’était pas forcément une mauvaise chose tellement c’était beau.

rues (4)

rue-kashan

Après ces petits couloirs je me retrouve là encore entouré de vieux murs mais avec des vues plus dégagées. Je suis alors complètement perdu dans ce dédale de ruelles mais globalement dans la bonne direction pour rejoindre le quartier des vieilles maisons de Kashan.

rues (3) rues (2)

Evidemment si tu n’étais pas sûr d’être en Iran il y a quelques images pour te le rappeler que t’es pas en Thaïlande.

rues (1)

Arrivée dans le quartier des maisons

J’arrive ensuite dans le quartier avec les vieilles maisons traditionnelles, il y a déjà beaucoup plus de monde au niveau touristique mais bon… on va pas faire le difficile on est en Iran il n’y a pas foule. Je commence par la maison Abbasi, une vieille demeure qui est censée être la plus belle de Kashan, je coupe court aux spéculations, oui c’est la plus belle.

maison-abbasi-kashan (4)

On rentre là dedans par une toute petite porte et une court intérieure un peu miteuse, je me demandais un peu ce que c’était que ce délire et si le Lonely Planet n’avait pas reçu un petit billet pour dire du bien de cette maison !
entre-maison-abbasi

Et puis après 2 escaliers tu arrives dans la partie centrale de la maison et la tu prends ta claque. Enfin une “maison” c’est comme quand ton pote dont le papa roule en Porsche t’invites dans sa “maison”, c’est plutôt une bastide ou un château que la maison de tes parents (à part s’ils payaient ex-feu-ISF).

maison-abbasi-kashan (11)

Ce qui m’a le plus surpris outre l’impression générale c’est le nombre de pièces et d’escaliers qui vont absolument partout, c’est en fait un immense gruyère et il est possible d’aller dans plein d’endroits en prenant le bon escalier, parfois une petite cours avec des sofas, parfois une espèce de cave beaucoup plus fraîche, bref c’est dingue.

maison-abbasi-kashan (6)

maison-abbasi-kashan (9)

Il existe aussi une partie importante qui se trouve de l’autre côté mais avant il faut passer par de magnifiques vitraux, bon je te rassure niveau “chemin imposé” c’est quand même beaucoup plus agréable que quand tu dois te taper toutes les cuisines d’IKEA pour t’acheter une lampe (je parle d’expérience).

maison-abbasi-kashan (8)

De l’autre côté c’est quand même moins impressionnant, tout n’est pas dans le même état du coup la cours intérieure est beaucoup moins belle mais ça reste quand même pas mal.

maison-abbasi-kashan (3)

Je repars alors dans la première cours mais en passant cette fois par le rez-de-chaussé, dire que c’est magnifique est encore un euphémisme, c’est comme la première fois que t’as vu une tortue, c’est simplement génial !

maison-abbasi-kashan (5)

En remontant à l’étage je vais discuter avec pas mal d’étudiantes qui viennent ici faire des croquis (et je pense aussi améliorer leur anglais !), les jeunes filles sont super sympas, font de magnifiques dessins et sont de très belles muse pour mes photos !

maison-abbasi-kashan (1)

ça respire l’Iran non ?

En sortant de la maison je tombe d’ailleurs sur une très belle mosquée, il n’y a pas à dire Kashan ça défonce.

kashan (2)

La maison de Tabatabaei

J’explore ensuite la maison de Tabatabaei (un bordel à écrire ce truc…), c’est quand même moins impressionnant mais là aussi le propriétaire n’avait pas lésiné pour avoir une entrée qui met tout le monde dans l’ambiance.

maison-Tabatabaei-kashan (2)

Ce qui est très au dessus du lot dans cette maison c’est surtout les espèces de voûtes qu’il y a à l’arrière du bâtiment, cela donne d’énormes pièces hyper impressionnantes.
maison-Tabatabaei-kashan (3) maison-Tabatabaei-kashan (4)

Le reste de la maison et notamment les pièces intermédiaires ne m’ont pas fait trop d’effet mais en repassant dans la cours principale je ne peux pas m’empêcher de refaire une photo tellement c’est beau.

maison-Tabatabaei-kashan (1)

La mosquée d’Agha Bozorg

Je décide ensuite de retourner à l’hôtel et sur le chemin je m’arrête à la mosquée d’Agha Bozorg, une mosquée assez connue de Kashan.

Mosquée-agha-bozorg (3)

La mosquée n’a pas grand chose de fou et je n’ai pas eu la chance d’y vivre une super père prière comme à Yogyakarta, c’est juste assez drôle de voir des enfants faire du vélo dans une mosquée ou un terrain de volley à l’arrière du bâtiment, c’est pas vraiment comme j’imaginais une mosquée en Iran hein ! Ça donne un aspect très vivant et ultra humain au lieu.

Mosquée-agha-bozorg (1)

La maison Ameriha

La dernière maison que j’ai visitée à Kashan est la maison Ameriha, pour ne rien vous cacher je l’ai visité le lendemain mais cela fait parfaitement sens de l’intégrer dans l’article et en plus c’était au coucher de soleil (ça reste plausible d’un point de vue des lumières). La maison Ameriha était la maison la moins impressionnante de Kashan selon moi mais je vous recommande quand même d’y aller. Ce qui est vraiment problématique à l’entrée c’est que l’eau est super crade (vis ma vie de mec qui voyage pour ses photos).

maison-ameriha-kashan (4)

Tout comme la maison Tabatabaei, c’est aussi à l’arrière que ça se passe dans cette maison puisque l’espèce de hall au bout de la maison est juste dingue. C’est assez difficile à expliquer et je pense que les images parlent toutes seules.

maison-ameriha-kashan (3)

maison-ameriha-kashan (1)

C’est ainsi que ce termine ma petite découverte de Kashan, je n’ai malheureusement pas eu le temps d’aller dans le jardin très connu de la ville (Bagh-E Fin, pourtant inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO) car le lendemain j’ai eu la chance de pouvoir partager un taxi avec d’autres voyageurs pour découvrir le petit village d’Abyaneh perdu dans la montagne (et devine quoi ça sera la prochain article !). Kashan était une super étape entre Téhéran et Isfahan et je te recommande vraiment d’y aller !

Conseils pour Kashan

Arriver à Kashan depuis Téhéran

Alors c’est super facile, vous avez normalement 50 options mais tout le monde termine à la fameuse gare de bus Argentina du centre de Téhéran. Sachez que les bus sont vraiment top mais qu’ils ne vous déposent pas dans Kashan et hélas directement au péage de l’autoroute au niveau de Kashan. Ca ne m’inquiétait pas des masses et j’ai même pas attendu 1 minute avant qu’un taxi s’arrête, c’était “Mohamed” qui me proposait la course pour 100 000, emballé c’est pesé ! Pour le trajet j’ai mis un peu plus de 3h pour aller de la gare de bus “Argentina” jusqu’au péage de Kashan.

maison-abbasi-kashan (7)

Repartir de Kashan jusqu’à Isfahan

Pour repartir de Kashan vers Isfahan c’est pas compliqué et il y a plein de bus. Il suffit de se rendre à la gare de bus de Kashan et de prendre le bus pour Isfahan. Attention car ils ne vendent pas les tickets vraiment à l’avance puis à un moment ils disent à tout le monde de foncer dans le bus, je n’avais pas de ticket mais j’ai quand même pu prendre le bus. Honnêtement c’était pas clair du tout.

kashan (6)

Où dormir à Kashan ?

J’ai dormi à la Kamalolmok House qui est vraiment bien placée dans Kashan. La chambre et l’hôtel en général n’étaient pas incroyables mais bon pour l’Iran on prend, j’avais le bonheur d’avoir une douche très chaude dans ma chambre. Ambiance assez cool le soir dans l’espèce de petit patio.

maison-ameriha-kashan (2)

Combien de temps passer à Kashan en Iran ?

J’ai pu passer 1.5 jours à Kashan, j’ai donc passé une demi-journée dans Kashan, une grosse partie de la seconde journée à découvrir Abyaneh et d’autres trucs cool puis j’ai encore eu 2h pour “terminer” Kashan. Essayez vraiment d’avoir une journée complète pour Kashan, je pense que c’est l’idéal (2 jours ça me parait énorme). Attention car le jour complet est bien évidemment sans l’excursion à Abyaneh. Bref le temps idéal :

  • Vous arrivez le soir à Kashan depuis Téhéran par exemple.
  • Journée complète de visite de Kashan en découvrant les petites ruelles vers l’hôtel, les maisons traditionnelles, la mosquée et le jardin de Bagh-E Fin (si vous avez encore le temps faites le Bazaar mais vous en verrez d’autres !).
  • Le lendemain partez vers Abyaneh.

Mosquée-agha-bozorg (2)

Questions ?

Vous avez des questions sur Kashan en Iran ? N’hésitez pas à laisser un commentaire ci-dessous.

Leave a Reply

8 comments

  1. Laurent

    Yep, pour moi aussi, Kashan avait été une jolie surprise. Je ne sais trop ce que j’en attendais, mais pas autant que ce qu’elle m’a offert ! Quant à l’ambiance dans les mosquées iraniennes, c’est clair que moi aussi, quand je suis entré dans la première, j’étais du genre “reste discret, très très discret, pas de conneries Lolo, t’es dans une mosquée en Iran”. Et 5 min après, tu comprends qu’en fait, c’est 100 fois plus le bordel que dans une église en France ! Comme quoi les préjugés…

    • J.M. MARTIN

      Salut “Lolo”,

      Beau commentaire très explicite comme toujours . J’ignore si Brice publiera ce commentaire (il a tendance à ne pas aimer ceux qui ne sont pas béni-oui-oui et qui critiquent son orthographe) ; cependant cela n’enlève pas son immense talent photographique comparable au tien .

      Pour les préjugés que nous avons sur l’Iran, il faut bien comprendre que l’état français s’étant fait gruger en accueillant Rouhollah KHOMEINI, “le roué”, sur son territoire n’a pas pu être fière du résultat final . Il reste, en Iran, une énorme partie de la population très éduquée qui adule l’esprit républicain à la française et que chaque français passant en Iran est bien reçu par des particuliers qui rêvent de notre démocratie .

      Vos blogs m’ont donné envie de créer le mien pour faire part de mes expériences passées ; bien que beaucoup moins sophistiqué que les vôtres sur le plan photographique (à l’époque j’utilisai l’argentique qu’il faut convertir aujourd’hui …) et de mon fournisseur d’accès qui n’est pas aussi performant que le vôtre .

      Merci pour ce beau et pertinent commentaire .

      Amitiés . J.M. MARTIN

  2. Anonymous

    Le bazar de Kashan est très beau, avec une architecture spectaculaire, et très délabrée, ce qui en fait le charme.
    Et il ne faut pas manquer le jardin Bagh e Fin, le plus représentatif des jardins traditionnels persans.

  3. Pingback: Le jardin joyau de Bagh e-fin | Des idées au jardin

  4. Nehuzel

    Intéressant ! Je vais suivre vos conseils. On ne sait jamais, quand on prépare un voyage, combien de temps consacrer á une ville. Vous me donnez des idėes. J’ai l’intention de faire aussi une journée de visite à Qom et peut être alentours. Ce sera donc 4 nuits à kashan

  5. GASPARIAN

    BONJOUR…JE PARS EN IRAN LE 5 SEPTEMBRE POUR 29 JOURS
    VOTRE VISA VS L AVEZ FAIT FAIRE A TEHERAN A L AEROPORT OU ETES VS ARRIVE AVEC UN VISA ?
    MERCI DE VOTRE REPONSE
    AMICALEMENT
    ALEXANDRE

Type to Search

See all results