Le Grand Bazar de Téhéran – Un endroit à l’atmosphère magique

Quand on pense au Moyen-Orient on pense très rapidement à un bazar, ce mot un peu magique qui signifie tout et rien dans ta tête quand tu es en France. En arrivant en Iran j’étais donc un peu dans le questionnement, à quoi ça va ressembler, est-ce que c’est vraiment le “bazar”, on y vend quoi ? Plutôt que de répondre de façon manichéenne je vous explique en photos ce que ça fait d’être dans le bazar de Téhéran et dans un peu tous les bazars d’ailleurs.

grand-bazaar-teheran (1)

L’entrée du bazar de Téhéran ou comment rêver

Lorsque l’on arrive non-loin du bazar de Téhéran on sent déjà qu’on a changé d’ambiance, c’est plus bruyant, il y a beaucoup plus de monde et pas mal de gens semblent vraiment se promener plus qu’autre chose. Puis tu arrives à l’entrée et tu plonges vraiment dans le bazar de Téhéran, ça fait rêver non ?

grand-bazaar-teheran (15)

C’est assez difficile à expliquer mais lorsque tu rentres dans le bazar il y a vraiment du monde et d’un peu toutes les sortes, des gens âgées et des jeunes, des femmes et des hommes (on est pas en Thaïlande, il n’y a pas entre les deux !) et tu es vraiment aspiré là-dedans.

grand-bazaar-teheran (10)

grand-bazaar-teheran (8)

Je m’attendais à voir que des gens vendre des épices et des aliments dignes de l’image assez classique qu’on se fait de l’Iran. A ma grande surprise c’est vraiment complètement l’inverse et c’est plutôt un supermarché qu’autre chose. On y vend des sous-vêtements, un micro-onde, des tissus, un frigo, des gâteaux, des téléphones… bref un peu de tout.

grand-bazaar-teheran (20)

grand-bazaar-teheran (3)

Les vendeurs de tapis

Là aussi et comme je l’ai explique dans cet article, Téhéran était ma première étape en Iran et donc ma première rencontre avec l’Iran pour pouvoir comparer les “on dit” avec la réalité. Je m’attendais à voir beaucoup de vendeurs de tapis… et en effet il y a beaucoup de vendeurs de tapis.

marchand-tapis (2)

Certains magasins ne donnent pas l’impression que tu vas acheter le tapis d’une vie mais alors dans certains t’as l’impression de rentrer dans la caverne d’Ali Baba !

marchand-tapis (1)

Pour rester dans les clichés j’ai aussi trouvé tout au fond du bazar un magasin pour acheter l’ensemble pour se couvrir. Je vous rassure et comme je l’ai expliqué dans mon précédent article l’Iran c’est très loin des clichés et la propension petite-culotte à vendre/voile intégral à vendre doit être à 100 pour 1 en faveur des petites-culottes (sondage TNS Sofres à vue d’oeil).

grand-bazaar-teheran (5)

Les différentes architectures

Sur les photos précédentes le bazar de Téhéran paraît être un lieu très fermé, c’est le cas sur une grande partie du bazar mais il y a aussi quelques endroits vraiment différents. J’ai notamment trouvé par hasard un énorme dôme peu après l’entrée du bazar, dire que c’est beau révèle de l’euphémisme.

grand-bazaar-teheran (19)

Il suffit aussi parfois de se balader bizarrement pour trouver des choses sympathiques, n’hésitez pas à grimper quelques escaliers qui semblent mener nulle part et vous aurez peut être une bonne surprise vous aussi !

grand-bazaar-teheran (18)

Il y a aussi dans le fond du bazar quelques espaces plus ouverts, on trouve ça et là une petite place ou de longs couloirs qui laissent entrevoir la lumière du jour (sinon il ne faut pas se le cacher mais c’est très sombre).

grand-bazaar-teheran (7)

Un bazar c’est pas beau mais c’est vivant, très vivant…

Le sentiment que j’avais lorsque j’ai visité le bazar de Téhéran est que ce n’est vraiment pas très beau, majoritairement c’est quand même des couloirs avec des gens qui ont des magasins et qui doivent vendre un peu de tout (bon à part si tu bosses pour Darty et que t’aimes bien voir des rangées de frigos). Heureusement il y a une ambiance vraiment dingue qui vient complètement contre-balancer.

portraits (2)

Car oui le bazar c’est avant tout du monde et beaucoup de monde, j’ai vraiment apprécié à un moment prendre mon objectif pour faire des portraits puis spécialement essayer de discuter avec les gens ou du moins ne me focaliser que là dessus, on oublie tout le reste et on remet l’humain au centre (bon et parfois j’étais au centre de la ruelle et je me faisais engueuler par les chariots comme sur la photo ci-dessous).

grand-bazaar-teheran (6)

Il n’en demeure pas moins que les iraniens sont des gens adorables, curieux et qu’il est assez drôle de discuter avec eux, surtout lorsque tu es vraiment paumé au fin-fond du bazar et qu’ils se demandent comment tu es arrivé là (bon moi aussi d’ailleurs). Comme souvent une belle photo permet de faire rigoler un peu tout le monde.

portraits (3)

En ressortant du bazar je ne peux pas m’empêcher de m’arrêter dans l’espèce de fast-food local, bon c’était pas le repas le plus diététique de ma vie…

kebab

Conseils pour visiter le bazar de Téhéran :

Honnêtement il n’y a rien de sorcier à savoir pour visiter le bazar de Téhéran, gardez cependant à l’esprit que plus vous vous enfoncez dans le bazar et moins il y aura de monde, si vous êtes agoraphobe évitez et si vous aimez bien vous perdre dans un petit labyrinthe alors vous allez vous marrer !

portraits (1)

Questions ?

Vous avez des questions sur le bazar de Téhéran ? N’hésitez pas à laisser un commentaire ci-dessous.

Leave a Reply

6 comments

  1. J.M. MARTIN

    Salut Brice,

    Si tu pouvais m’expliquer cette phrase : “il y a vraiment du monde et d’un peu toutes les sortes, des gens âgées et des jeunes, des femmes et des hommes (on est pas en Thaïlande, il n’y a pas “entre”) …” ; il n’y a pas “entre” ???? .

    Sinon, tes photos sont toujours aussi spectaculaires et superbes . Bravo également pour t’être limité juste une fois à “une ambiance vraiment dingue” ; ça passe (bien que cela doit te demander de gros efforts) . Merci pour tes lecteurs .

    Amitiés . J.M. MARTIN

    • Salut,

      C’était pour entre femme et homme, je vais repréciser merci!

  2. LadyMilonguera

    Mon expérience des bazars se limite à celui d’Istanbul mais je retrouve dans celui-ci l’ambiance de ce bazar turc… Par contre, en terme d’architecture, celui des Téhéran est vraiment sympathique !

    • nicolas

      Rien a voir ! les bazars d Iran sont 10 fois plus authentiques ! le bazar d’Istanbul c’était bien il y’à 20 ans.

  3. Lou

    J’ai connu le souk d’Alep (Syrie) avant qu’il ne soit détruit par les bombardements. C’était un joyau d’architecture, et en même temps une dimension humaine. Des voûtes de pierre pas très hautes, adorables. C’était le terminus de la route de la Soie.
    Et sinon, je suis claustrophobe et agoraphobe. Je vais douiller mais je vais tenter l’aventure quand-même. Peut-être qu’en sniffant du safran ça aidera… (ou pas.)

Type to Search

See all results