Comment et où dormir chez l’habitant en Birmanie ?

Vous avez la Birmanie dans le collimateur et vous souhaitez dormir chez l’habitant pour vivre des expériences vraiment différentes, je vous explique ici où c’est possible car en Birmanie c’est très compliqué.

jeune-birmane-kuthodaw

Où dormir chez l’habitant en Birmanie ?

Le cadre légal

Alors déjà sachez que la Birmanie n’est pas très flexible sur plein de choses, le logement pour les étrangers est très encadré et il faut par exemple une licence spéciale pour accueillir les étrangers dans un hôtel (certains hôtels lors de mon voyage à Mogok par exemple ne pouvaient pas nous accueillir). Dormir chez l’habitant c’est un peu le même système, il n’y a pas de licence mais c’est possible uniquement à quelques endroits un peu spéciaux.

trek-kalaw-lac-inle

Le poids de l’histoire

Sachez que tout le monde en Birmanie va vous accueillir, les birmans sont des amours et si vous avez un problème ils seront toujours là pour vous aider. Cependant pour eux c’est aussi dangereux d’accueillir quelqu’un et pas seulement pour eux mais pour tout le village (après 50 ans de dictature on devient un peu parano, la personne qui va vous accueillir va se dire que les voisins vont prévenir la police et les voisins vont se dire que si c’est pas eux ça sera un autre, etc.).

dormir-chez-l-habitant-village-lamine

Si cela vous arrive n’ayez pas peur, la police va vous emmener dans l’hôtel le plus proche mais vous n’avez pas de risque par exemple de finir en prison. Les policiers sont dans le même bateau que tout le monde, ils s’en foutent mais c’est interdit donc ils ne veulent pas avoir de problèmes (c’est arrivé 2 fois à un ancien colocataire). Normalement cette règle va être abandonnée (septembre 2016) et la loi est déjà passée mais il faut encore attendre àvant de voir ce qu’il se passe.

portrait-dans-le-train (2)

Où c’est possible

Plus généralement vous ne pouvez dormir chez l’habitant que pendant les randonnées, il est par exemple possible de dormir chez l’habitant pendant une randonnée à Kalaw, en pays Chin, à Pindaya ou dans l’extrême Nord du pays. Si vous souhaitez dormir chez l’habitant à Bagan ou Mandalay par exemple vous pouvez directement oublier.

paysage-trek-kalaw-lac-inle (11)

Dormir dans des monastères ?

Pour dormir dans des monastères c’est exactement le même système que pour dormir chez l’habitant, si vous êtes vraiment en galère pour une raison X ou Y ça sera cependant plus facile de dormir en monastère car c’est un de ses rôles (accueillir les voyageurs, comme l’église en France). De plus c’est quand même plus compliqué pour un policier d’aller contre le moine qui est une personne extrêmement importante en Birmanie.

moanstere-birmanie

Comment ça se passe ?

Lorsque vous dormez chez l’habitant ou en monastère c’est en fait très simple et cela suit le même chemin.

La maison / Le monastère :

Vous allez rester dans ce bâtiment, souvent on vous donne l’étage que vous allez partager avec votre guide lorsque vous êtes chez l’habitant, en monastère c’est souvent une petite pièce adjacente. Vous aurez un petit matelas avec plein de couvertures, vous n’aurez donc pas froid du tout et l’on dort très bien (lors de ma première randonnée je me suis couché à 20h00 !).

dormir-chez-l-habitant-birmanie (1)

Chez l’habitant à Kalaw

monastere-pindaya

Dans un monastere de Pindaya, à gauche la pièce pour les hommes, à droite là où dorment les moines (derrière il y a la pièce pour les femmes)

La douche/ les toilettes :

C’est la partie moins marrante puisque la douche se fait toujours avec un seau à l’arrière du bâtiment, c’est un puit et vous n’avez qu’à vous balancer de l’eau et vous laver. Ambiance garantie lorsque vous êtes en caleçon à vous jeter de l’eau glacée et que des birmanes reviennent des champs. Pour les toilettes c’est très souvent au fond du jardin dans les toilettes à la turque.

dormir-chez-l-habitant-birmanie (2)

Les repas

Les repas pendant les randonnées sont souvent les meilleurs de Birmanie, en fait c’est dans des grosses zones agricoles et vous avez donc les produits directement dans votre assiette, les lentilles ou les tomates sont juste incroyables et vous n’aurez aucun souci avec ça !

repas-chez-l-habitant

Combien ça coûte ?

Généralement le prix est compris dans votre randonnée, cependant lorsque vous dormez dans un monastère il est toujours bien vu de faire une donation. Je donne en général 5000 Kyats avant de partir au moine qui gère le monastère.

moine

Si vous vous demandez ce qu’il faut apporter aux gens sachez que les personnes ne manquent de rien lorsque vous dormez chez eux (c’est pas la maison la plus pourrie du village). Vous pouvez toujours apporter des cosmétiques car cela plait beaucoup aux femmes ou apporter votre cadeau. Quand je dis votre cadeau c’est quelque chose qui vous tient à cœur, lors de ma randonnée à Kalaw j’ai par exemple discuté longuement d’un livre laissé par un voyageur (c’était un livre de photo en français sur une région de France).

habitants

Concernant les cosmétiques c’est un cadeau général qui plaira à toutes les birmanes donc n’hésitez pas, évitez par contre les trucs comme les bonbons.

Monastère ou chez l’habitant, c’est quoi le mieux ?

A titre personnel je vais vous conseiller de dormir chez l’habitant, tout simplement car le contact est beaucoup plus facile. Dans le monastère vous êtes souvent dans une petite pièce et un parmi les autres, le moine principal va discuter avec vous rapidement mais dans l’idée il s’en fout un peu, la douche est à l’arrière du monastère et c’est votre guide qui fera à manger.

bruit-monastere

Lors vous dormez chez l’habitant c’est assez différent puisque vous êtes invité chez un birman, il y a donc toujours un souci extrême de vous accueillir dans les meilleurs conditions. On m’a par exemple plusieurs fois fait chauffer de l’eau pour ma douche (ça parait un peu bête mais une marmite d’eau chaude lorsqu’il fait 10° dehors et qu’on est en caleçon c’est assez pratique, et oui le pays Shan ça caille l’hiver).

cuisine-habitant-pindaya

L’autre énorme avantage c’est que c’est moins bruyant (les moines commencent leurs journées aux aurores) et que pour l’aspect nourriture c’est beaucoup mieux. La cuisine se fait en fait dans la pièce dédiée et vous pourrez donc rester là en discutant avec tout le monde (le guide fait la traduction) pendant qu’on prépare le dîner, bien plus sympa qu’en monastère.

Une règle absolue ?

N’oubliez pas qu’il existe toujours des exceptions à toutes les règles, vous allez rencontrer un mec qui a pu dormir chez l’habitant à un moment à Mandalay, lire un compte-rendu d’un anglais qui a réussi à se faire inviter chez un birman au lac Inle, etc. Cet article touchera 99% des voyageurs en Birmanie.

Comme exceptions vous avez:

  • Le monastère au sommet du mont Zwekabin qui n’est pas vraiment une randonnée (mais dans l’idée on s’en rapproche)
  • Lors d’une retraite de méditation dans un monastère (possible à Yangon)
  • Le couchsurfing qui est en théorie interdit mais en pratique difficile à contrôler à Yangon surtout

femmes-champs-pindaya-1

Questions ?

Vous avez des questions sur le logement chez l’habitant en Birmanie ? N’hésitez pas à laisser un commentaire ci-dessous.

Leave a Reply

25 comments

  1. Christophe

    Bonjour,

    Ca fait qq mois que je suis ton blog et je trouve que tes articles sont, en plus d’être une mine d’informations, très agréables à lire !

    Nous sommes en voyage en famille sur 10 mois avec de jeunes enfants et nous passerons 2 mois au Vietnam et au moins 1 mois en Birmanie. Penses tu que le mode d’hébergement chez l’habitant / dans un monastère soit possible en famille comme tu l’as fait ? As tu qq conseils pour les voyageurs qui partent avec de jeunes enfants en Birmanie ?

    Bonne journée et encore merci pour ton blog !

    • Oui bien entendu c’est possible en monastère en famille mais par contre il faudra randonner ou se grimper le Zwekabin, et au Zwekabin c’est quand même pas incroyable !

  2. Fabrice

    Bonsoir Brice
    J aimerais savoir si il est possible de bivouaquer en Birmanie?
    Cdt
    Fabrice

  3. Agathe

    Bonjour Brice,
    Tout d’abord merci pour ton site qui est vraiment super et avec tellement de bonnes infos !
    J’aurais voulu ton avis : nous avons prit nos vols et nous arrivons à Mandalay le 27/02/17, nous aimerions visiter Mandalay, Bagan (au moins 2 jours), le lac Inle et nous repartons par Yangoon le 11/03/17. Penses-tu que nous pouvons rajouter une petite partie plage ou ça va faire trop juste ? Je ne me rend pas trop compte du temps que nous risquons de perdre lors des transports ?

    Je te remercie d’avance pour ta réponse et pour ton site qui est vraiment top !

    Agathe

    • Salut,

      Normalement ça devrait passer facilement si vous pouvez prendre l’avion de Inle jusqu’à Ngapali, si c’est par bus alors ça fait juste et faites plutôt étape à Pindaya ou Kalaw par exemple 🙂

      • Agathe

        Merci pour ton conseil Brice ! Nous avons donc décidé de laisser de côté le balnéaire et de faire un tour à Kalaw et Pindaya histoire de profiter au maximum de ce superbe pays !
        Merci encore

  4. Estelle

    Bonjour Brice

    Ton blog est une mine d’informations géniale.
    nous partons en septembre en Birmanie avec ma mère pourrai tu nous dire ou s’adresser pour un logement chez l’habitant à kalaw?

    Merci pour tes renseignements

    Estelle

      • Estelle

        Oui nous faisons le trek kalaw-inle en deux jours

          • Estelle

            Notre guide nous à proposé un hôtel à Kalaw mais nous souhaiterions que tu nous donnes un plan chez l’habitant à Kalaw si tu as.

          • Salut Estelle,

            Dans Kalaw cela n’est pas possible en tant que touriste, il te faudra prendre un hôtel. Je parlais pour le trek !

          • Estelle

            Pardon, j’avais donc mal compris.
            une autre question, connais tu une agence qui organise des mini croisières sur lirrawady et quel est le meilleur moyen pour observer les dauphins de lirrawady?

          • Salut Estelle,

            Tu pourras trouver des bateaux vite fait à Mandalay mais pour une vraie croisière ça coûte un bras. Ne va pas observer les dauphins, il n’y en a quasiment plus et ils perdent des dauphins tous les ans donc vraiment n’y va pas 🙁

  5. Cyril Dubois

    Bonjour Brice,
    Merci pour ces précieuses informations sur la Birmanie.
    Nous envisageons de nous y rendre avec les enfants (13 et 15 ans) en août durant 4 semaines.
    Rien de bien prévu en terme de parcours, nous avons l’habitude de voyager au fil du temps (Inde, Japon, Indonésie, Népal,…) avec bcp de souplesse (on s’arrête quand on veut, on repart quand on veut) mais là il semble que cela ne soit pas possible… Faut-il obligatoirement réserver des lieux pour dormir au préalable du départ ?
    Merci !
    Cyril

    • Salut Cyril,

      Si aucun problème en août vous trouverez, je te conseille simplement de réserver avant d’arriver à Yangon et Mandalay car c’est la galère pour chercher des guestshouses 🙂 Pour Noël je t’aurais pas dit la même chose mais là en août no problemo !

  6. Loïc

    Salut, nous partons en voyage en septembre pour 8 mois en Asie. Nous passons un mois au Myanmar en novembre 2017.
    Nous pensions essayer de trouver comment loger chez l’habitant deux ou trois jours histoire de s’imprégner de la culture Birmane, de vivre selon leurs habitudes et de partager de bons moments. Mais pas forcément dans le cadre d’une rando avec guide. Plus en mode routard qui cherche la rencontre culturelle. Penses-tu cela faisable au moins dans certaines région ?
    Nous allons déjà vivre une expérience semblable au Yunnan en Chine grâce à une association tibétaine.
    Merci

    • Salut,

      Tout est marqué dans l’article, je t’invite à le lire 🙂

  7. Anonymous

    Bonjour Brice

    Tout d’abord je te remercie pour ton site car il m’a bien aidé a planifier mon trip avec ma compagne,

    Je voulais te poser une question, penses tu que nous devrions déjà réserver nos hôtels ( nous ne cherchons pas de 4 étoiles) avant de partir ? Nous partons mi janvier et nous allons y rester 25j, le trajet que nous avons choisi est le suivant: Rangoon, bagan, kalaw, lac inle, et pour finir
    Mandalay ou un avion nous y attendra.

    Le trajet que nous avons choisi reste a ce que j’ai pu comprendre très touristique est en plus de ça en pleine saison ce qui m’inquiète un peu

    • Salut,

      Comme toujours, si tu cherches les hôtels au meilleur rapport qualité-prix (que ça soit guesthouse / 3 étoiles / 4 étoiles) alors il est impératif de réserver avant. Si en revanche t’es flexible et tu t’en fout alors t’es pas du tout obligé de réserver.

      Ben très touristique pour la Birmanie ça veut pas dire grand chose, par contre en 25 jours c’est pas beaucoup ton itinéraire 🙂 Là sans courir partout tu pourrais facilement faire ça en 15-17 jours.

  8. rudy

    Bonjour Brice

    Tout d’abord je te remercie pour ton site car il m’a bien aidé a planifier mon trip avec ma compagne,

    Je voulais te poser une question, penses tu que nous devrions déjà réserver nos hôtels ( nous ne cherchons pas de 4 étoiles) avant de partir ? Nous partons mi janvier et nous allons y rester 25j, le trajet que nous avons choisi est le suivant: Rangoon, bagan, kalaw, lac inle, et pour finir
    Mandalay ou un avion nous y attendra.

    Le trajet que nous avons choisi reste a ce que j’ai pu comprendre très touristique est en plus de ça en pleine saison ce qui m’inquiète un peu.

    Merci pour tes précieux conseils

  9. Alexia Kha

    Bonjour Brice,
    Juste un petit mot pour te remercier de ce super partage et du temps passé à rassembler toutes ces infos pour nous les transmettre. C’est très altruiste de ta part. Et surtout très utile.
    Alors un GRAND merci tout simplement !

    Alexia

Type to Search

See all results