De Shinjuku à Shibuya, une journée pluvieuses dans Tokyo

Ce matin Marie et moi quittons notre petit Airbnb avec comme ambition d’aller de Shinjuku à Shibuya en passant par Harajuku et surtout le sanctuaire de Meiji-Jingu. Pour faire rapide nous allons traverser plusieurs quartiers relativement connus de Tokyo qui offrent des expériences vraiment différentes, de la vraie ville, un grand parc, un point de vue au sommet d’un bâtiment, des petits quartiers commerçants… bref du Japon comme on aime !

sanctuaire-meiji-4

Premier passage par le Golden Gai le matin

En quittant notre petit appartement nous marchons dans les petites ruelles très classiques de Tokyo, ça ne ressemble pas à grand-chose mais quand on est dessus c’est très japonais. Le Japon c’est spécial tout le temps même quand tu marches dans une rue à la con.

rue-shinjuku

En passant par un chemin différent du jour précédent nous (je suis toujours accompagné de Marie) tombons d’ailleurs sur un petit temple tout mignon, le Japon est toujours plein de surprises.

temple-shinjuku

Une fois au Golden Gai je dois dire que c’est assez bizarre à visiter le matin. Ce tout petit quartier super connu abrite des dizaines de bars minuscules collés les uns aux autres sur quelques ruelles.

golden-gai-matin-2

3 portes = 3 bars, oui c’est petit de chez petit

On a déjà prévu d’y aller et de passer plusieurs fois dans le coin car notre AirBnB est juste à côté, cependant c’est quand même marrant à voir de jour car ça semble pas si fou que ça (alors que de nuit c’est très impressionnant !). On fait quelques photos et on continue à pied jusqu’au cœur de Shinjuku.

golden-gai-matin-1

La traversée de Shinjuku

Lors de mon premier passage à Tokyo je n’étais pas passé par Shinjuku et je dois avouer que je ne comprends toujours pas pourquoi, c’est diablement japonais comme quartier et c’est très vivant !

shinjuku-1shinjuku-2

En traversant la rue on tombe face à une immense salle de jeu, on ne résiste pas à l’idée d’aller claquer quelques euros et on tentera notre chance notamment sur le fameux jeu de danse (où je m’en suis très bien tiré contrairement à Marie…).

jeu-danse-1

Ça swing !

En nous rapprochant de la gare nous cherchons un endroit pour chercher le petit-déjeuner, au final tout est fermé quasiment mais ça ne m’empêche pas de faire quelques photos que j’aime bien.

petit-dejeuner-gare-shinjuku

rues-shinjuku-2

Après avoir attrapé un petit-déjeuner dans une supérette je dois avouer que j’ai merdé de ouf, c’est moi qui gérait le plan pour nous déplacer et je suis parti dans le mauvais sens. Du coup on a beaucoup mais alors beaucoup marché.

rues-shinjuku-3

Pour ne rien arranger ce n’était pas dans le quartier le plus joli de la ville, bon ben je suis naze. En racontant ça t’as l’impression qu’on était perdu au milieu du désert, bon en fait ça allait !
rues-shinjuku-1

On arrive finalement au fameux observatoire de la mairie de Shinjuku, bon ça casse pas 3 pâtes à un canard mais ça permet de faire des photos jolies de Tokyo même si le temps est très gris.

observatoire-mairie-tokyo-2

observatoire-mairie-tokyo-1

Le sanctuaire de Meiji

Après l’observatoire de la mairie de Shinjuku on repart avec nos pieds et nos jambes en direction du sanctuaire de Meiji, sûrement le sanctuaire le plus incontournable de Tokyo avec Asakusa que vous avez vu dans cet article.
sanctuaire-meiji-3

Nous sommes entrés par derrière (aucun jeu de mot) et du coup la traversée du parc était agréable car il n’y avait quasiment personne.

sanctuaire-meiji-2

Le sanctuaire en lui-même était… oui c’est beau mais pas non plus incroyable. Si tu ne passes qu’à Tokyo ça vaut vraiment le coup afin de voir autre chose mais sinon ça ne restera pas comme un truc ouffissime dans mon esprit (le traducteur automatique me propose soufisme à la place d’ouffissime, quel débile !). Une partie était en rénovation ce qui n’aide pas du tout, peut être qu’avec un beau soleil j’aurais adoré ?

sanctuaire-meiji-5 sanctuaire-meiji-1

Ce que j’ai trouvé le plus beau c’est vraiment les tonneaux de saké à l’entrée qui sont juste dingues. C’est vraiment très photogénique (pas comme Marie… remarque pas comme Brice aussi).

futs-sake-2futs-sake-1

De Harajuku à Shibuya à pied

En sortant du sanctuaire de Meiji il commence à pleuvoir, au début on se dit « non c’est rien », on se dit que ça va passer et puis que dalle, obligé de s’abriter et d’aller se manger un gros Mac Do tranquille, oui j’ai bien dit obligé je le jure ! (ouai ouai c’est pas super japonais mais au Japon c’est le seul pays du monde où le Big Mac est tellement bien fait qu’il ressemble à la photo ok ? donc on a le droit).

harajuku-tokyo-2

En sortant du domac il continue malheureusement de pleuvoir, ça donne de jolies photos avec les parapluies mais c’est quand même un peu la galère.

harajuku-tokyo-1

On tente alors de faire un peu de shopping, enfin rectification Marie me casse les c*** pour faire du shopping « nia nia nia j’ai rien à Bali pour le shopping » car oui Marie dans son incroyable détresse habite à Bali (la pauvre !). Bon je charge tout sur le dos de Marie mais ça me permet d’essayer de trouver des cadeaux trucs cool et de préparer l’achat de vêtements.
harajuku-tokyo-3 harajuku-tokyo-4

J’arrive ensuite à l’énorme croisement où quelques années auparavant j’avais pris beaucoup de photos, du coup je retourne au même endroit et je refais les mêmes photos, bon la différence principale c’est qu’il pleut vraiment et de manière très chiante (l’appareil photo a pris beaucoup d’eau, mais bon comme l’a dit le Général « Canon 6D outragé, Canon 6D brisé, Canon 6D martyrisé mais Canon 6D libéré ! ».
tokyo-vue-de-haut-3 tokyo-vue-de-haut-4

Je marche ensuite avec Marie pendant une grosse demi-heure jusqu’à Shibuya sur un chemin où on essaye de trouver des trucs sympas… mais bon au final pas grand-chose.

cat-street-shibuya-2

A Shibuya le temps est encore pourri et on a vraiment envie de gagner des peluches, du coup on lâche encore la moitié du Livret A dans les machines automatiques et dans des jeux trop marrants.

salle-de-jeu-shibuya

Le cours de cuisine à Shibuya !

Après avoir joué comme des dingues sur des machines de l’espace (sans déconner c’était incroyable de faire de la batterie !). On se dirige à pied vers la maison de Mayuko ! Mayu qui ? Mayuko va nous accueillir chez elle pour préparer à manger comme un vrai japonais !

velo-mai-chaud_28

Elle est pas toute choupie Mayuko ?

Bon du coup je ne vous en dis pas plus (ouai je vous mets l’eau à la bouche !) et vous aurez l’expérience complète dans un article bientôt.

cours-de-cuisine-shibuya

ET SI JE TE DIS QU ON A BIEN MANGE TU ME CROIS !

Retour à Shinjuku et dodo !

Après le cours de cuisine il est déjà tard et l’on termine donc tranquillement en se baladant à travers Shinjuku, l’eau sur le sol rend les reflets magiques !
shinjuku-nuit-1

On a encore un peu de jus (car oui quand tu as passé 10h à marcher t’es généralement au bout du rouleau), du coup on en profite même pour tester un cat-café, mais si le fameux café où tu peux caresser des chats (bon au final c’était naze).

cat-cafe-shinjuku

On traverse une dernière fois le Golden Gai et on rentre dans notre AirBnB, juste crevés !

golden-gai-nuit

Conseils pour cette journée entre Shinjuku & Shibuya

  • Shinjuku est vraiment un quartier super sympa, c’est très japonais et il se passe toujours quelque chose, si vous partez depuis la gare en allant jusqu’à la mairie pour la plateforme d’observation ça se fait très bien.
  • Depuis la mairie vous pouvez ensuite directement rejoindre le sanctuaire de Meiji, l’avantage c’est que vous arrivez par une partie complètement vide et qu’il n’y a pas grand monde (bon de l’autre côté c’est plus populaire !).
  • Ne manquez pas tous les fûts de Saké d’ailleurs, vraiment superbe.
  • Harajuku est quand même plus un truc très touristique qu’autre chose, ça se combine bien avec le sanctuaire de Meiji donc pas de problème. On m’a dit qu’il y avait des jours meilleurs que d’autres, essayez de creuser !
  • Attention à la fameuse Cat Street qui casse pas 3 pâtes à un canard non plus pour aller à Shibuya, sympa mais quand même un peu « vite fait ».
  • Je vous en parlerai dans de prochains articles mais Shinjuku le soir est vraiment un quartier mortel, à ne surtout pas manquer !

shinjuku-nuit-4

Questions ?

Vous avez des questions sur cette journée entre Shinjuku et Shibuya ? N’hésitez pas à laisser un commentaire !

Leave a Reply

2 comments

  1. Olivier

    C’est quoi ce panneau “Japanese speakers only!” sur la porte du bar de la dernière photo ? Genre si tu parles pas japonais tu peux tu peux crever de soif ? :/

    • Salut Olivier,

      Oui c’est exactement cela 😀 Si le barman ne pige rien à l’anglais c’est compliqué je pense et il suffit d’avoir une mauvaise expérience et du coup tu ne cherches pas à comprendre, l’article sur le Golden Gai arrive bientôt 🙂

Type to Search

See all results