Golden Gai à Tokyo – La géniale rue des bars de Shinjuku !

Tokyo est une ville pleine de surprise, des quartiers illuminés, des temples magnifiques, des vieilles maisons, il y en a pour tous les goûts. Le Golden Gai est un truc typiquement japonais et un endroit qu’on ne veut pas louper lors de son séjour. Pourquoi je suis si manichéen ? tout simplement car voir des dizaines de bars minuscules collés sur 3 petites rues sombres avec de belles lumières c’est exactement ce qu’on veut voir au Japon non ?

golden-gai-3

Le Golden Gai

Le Golden Gai est un vieux quartier qui se trouve à Shinjuku dans l’Ouest de Tokyo, je l’avais loupé lors de mon premier passage mais cette fois c’est impossible de le louper… je dors littéralement à 3 minutes à pied et c’était même pas voulu !

golden-gai-tokyo

La première fois que je suis passé dans le quartier avec Marie on était pas sûr “bon ça a quand même l’air d’être ça non ? ça serait cool que le quartier soit si proche de notre Airbnb”. Ben oui de jour c’est quand même différent.

golden-gai-9

Plusieurs fois dans la semaine nous sommes même passés devant, dans la matinée, dans la journée ou même le soir en allant dîner dans Shinjuku, c’est un coin très photogénique donc pourquoi s’en priver (bon quand y’a un clodo qui passe le matin ça fait moins rêver que les starlettes du soir mais même de jour ça a un aspect très “brut” assez cool).

golden-gai-5

Aller boire un coup au Golden Gai

Vous allez voir beaucoup de gens qui viennent dans le coin simplement pour regarder, bon de l’extérieur c’est sympa mais quitte à visiter un quartier avec des bars autant aller boire un coup !

golden-gai-10

Pour choisir notre bar on a fait comme tous les étrangers qui sont dans le coin, on a suivi les règles de base :

Primo : tu ne peux pas rentrer dans tous les bars car certains ne veulent que des personnes qui parlent japonais.

golden-gai-nuit

Secondo : tu ne veux pas vraiment aller dans des bars qui appliquent une taxe à l’entrée, en effet de nombreux bars imposent une taxe pour pouvoir s’asseoir, étant donné qu’on ne savait pas trop ce qu’on allait faire on a préféré éviter.

golden-gai-tokyo-2

Tertio (tertiero ? putain je fais pas honneur à ma LV2) : Il faut choisir un bar qui n’a pas l’air plein, certains sont déjà complets avec des japonais, avec des étrangers ou un mix des deux. Ca parait bête à écrire mais lorsqu’il y a 7 sièges dans un bar et que tu en a besoin de 2 ça réprésente 30% de l’établissement.

golden-gai-1

Quatro : C’est bon on a trouvé le bon endroit, ça a l’air sympa et il n’y a que 2 étrangers qui boivent déjà un coup.

bar

En entrant je commande une bière et Marie prend un verre de saké. J’aime beaucoup prendre de la Asahi qui est une bière originaire d’Osaka, étant donné que j’adore Osaka je commande souvent cette bière en Asie (3615 mavie).

asahi

On commence à discuter avec nos voisins et le serveur, c’est assez drôle car on a pas vu le Fuji mais le serveur au bar le soir s’appelle Fuji. Il a l’air super sympa même si mon neveu qui est en CM2 lui met tout en anglais.

serveur-fuji

Fuji !

Nos voisins viennent… je crois qu’ils sont suisses mais j’en suis plus sûr, bref ils sont sympas et ils ont habité pas mal de temps en Asie. Bon par contre ils nous foutent un coup sous la ceinture en nous montrant les quelques secondes où ils ont aperçu le Fuji au lever de soleil avec moins de nuages !

bouteilles-sake

Les bouteilles de saké !

On discute ensuite en prenant tous plusieurs verres de Saké (même un peu trop). Fuji nous raconte un peu sa vie, il bosse toute la nuit jusqu’à la fermeture du bar à 5h00 du matin, lorsqu’il a terminé il va dans un endroit pas trop loin et il mange ses ramens avant de rentrer chez lui !

golden-gai-7golden-gai-shinjuku

Il a même la télévision quand il a pas de clients et qu’il veut être tranquille… on aura pas vraiment le temps de la regarder mais après quelques verres de Saké notre portefeuille est déjà bien plus vide et notre alcoolémie bien plus haute, du coup on décide de rentrer, on sera resté 1h30 dans son petit bar et c’était un grand plaisir !

golden-gai-tokyo-3

On sert le saké !

Conseils pour visiter le Golden Gai

  • Pour information les prix sont très variables mais sont indiqués un peu partout, dans l’idée il faut soit payer l’entrée puis les verres sont moins chers soit vous ne payez pas l’entrée et les verres sont un peu plus chers. Pour vous prendre un exemple dans le bar d’à côté il y avait 1000Y (8€) pour l’entrée et les boissons à 600Y (5€), dans le bar de Fuji tout était à 800€ (6.5€). Oui tu rentabilises l’entrée au sixième verre.
  • Sachez que de nombreux bars sans taxe à l’entrée sont trustés par des étrangers, et oui on fait tous la même chose.
  • Le Golden Gai est super facile à trouver, lorsque vous êtes sur la grande avenue de Shinjuku vous attendez de voir un grand magasin Muji sur votre droite et un Burger King sur votre gauche. Il vous suffit ensuite de traverser la rue et de regarder à gauche, cela sera indiqué et le passage est en fait dans des arbres. Ca parait un peu difficile mais c’est ultra-simple !

carte-golden-gai

Questions ?

Vous avez des questions sur le Golden Gai à Tokyo ? N’hésitez pas à laisser un commentaire ci-dessous.

Leave a Reply

Type to Search

See all results