Mon cours de cuisine à Hoi An au Vietnam

Ça fait déjà quelques jours que je suis à Hoi An, il est tard le soir et je me demande ce que je vais faire le lendemain. J’ai vraiment envie d’essayer un cours de cuisine donc j’envoie un email aux 5 meilleurs cours de cuisine d’Hoi An sur Tripadvisor, rapidement Hoi An Eco Cooking Class me répond, ça coûte 30€ et ils peuvent me récupérer grâce à leur navette à l’hôtel et en plus on passe au marché avant. Bingo ?

PUTAIN JE PRENDS LEQUEL ?

En route vers un petit marché d’Hoi An

Il est 8h00 et la navette arrive devant mon hôtel (le Hoi An Greenlife Homestay qui est génial !), je monte rapidement là dedans et à l’intérieur les gens ont l’air cool. Après quelques minutes de voiture on se retrouve juste à côté d’un petit marché perdu dans Hoi An, c’est parti pour une demi-heure de détente.

Le marché n’est pas touristique du tout et on a donc beaucoup de sourires, la personne qui s’occupe du cours de cuisine nous explique alors pas mal de choses dans le marché et nous parle des habitudes des gens du coin. Il nous fait une petite démonstration avec la noix de bétel mais bon après 2 ans en Birmanie je suis immunisé !

En panier-bateau jusqu’au cours de cuisine

Après le marché nous rejoignons rapidement la grande mangrove d’Hoi An, là nous attendent les rameurs avec les fameux bateaux qui font la renommée du Vietnam ! Bien évidemment c’est touristique à mourir et ultra-cliché mais c’est très surprenant et je ne boude pas mon plaisir de monter dans ces petits trucs (d’ailleurs vous vous demandez sûrement mais c’est en fait très stable).

Après une petite balade d’une grosse dizaine de minutes nous arrivons finalement devant le cours de cuisine, je dois avouer qu’arriver en bateau au cours de cuisine c’est quand même mortel !

Le début du cours de cuisine à Hoi An

Après les bateaux on arrive finalement sur le lieu de notre cours de cuisine à Hoi An, je garde toujours une très bonne impression et l’endroit est sympa, ouvert sur la nature et tu sens que tout est pro (et c’est propre à manger par terre !).

Pendant que tout le monde s’installe, que certains vont faire un petit pipi et que les gens discutent rapidement j’en profite pour prendre quelques photos (pour changer).

Rapidement on est pris en main, le chef (“c’est Saïd le chef !”) nous sépare alors en 2 groupes, nous sommes en effet 6 jeunes et 6 quadras (oui je fais dans le politiquement correct) donc les 2 groupes sont faciles à faire. Petit briefing pour nous expliquer le déroulé du cours de cuisine et on démarre !

Comment on fait les nems ? la réponse de A à Z !

Le truc cool pendant un cours de cuisine au Vietnam c’est que tu apprends quasiment tout le temps à faire des nems, parce que oui même si tu ne veux pas être cliché la première idée de nourriture à propos de la Chine du Vietnam c’est quand même les nems. Du coup on commence par le commencement et on créé notre feuille de riz, c’est un peu comme faire des crêpes et le résultat pour moi est catastrophique (comme mes Gyozas pendant mon cours de cuisine chez Mayuko à Tokyo).

Après avoir fait nos feuilles de riz (qui vont servir à enrouler les nems, et oui même ça c’est du riz !) on commence à couper et préparer tout ce dont on va avoir besoin pour la suite (pour les nems mais pas que !).

Je suis toujours accompagné par mon groupe “jeune” avec lequel on se marre pas mal. J’essaye de faire quelques photos de nous en train de cuisiner mais avec les mains pleines de légumes c’est quand même pas dingue.

Parceque les nems c’est aussi la sauce (et oui !) c’est nous qui préparons notre petite sauce en fonction de ce que l’on a envie, la principale différence venant des piments que l’on met en grande ou petite quantité (c’est les trucs à gauche, faites gaffe !).

Ensuite c’est donc à nous de répondre à la question “comment on fait des nems”, et bien c’est très simple :

  • Tu prends ta feuille de riz que tu mets devant toi
  • Tu mets la salade que tu as pliée en “lamelle”
  • Tu ajoutes les légumes déjà découpés là aussi sur la longueur
  • Tu ajoutes la base de tes nems (porc, crevettes ou légumes)
  • Tu termines en mettant des herbes (moi j’aime pas les gros bouts donc je prends que les feuilles, les vietnamiens mettent tout d’un coup)

En photo cela donne ensuite cela, c’est rarement beau mais il n’y a plus qu’à bien rouler pour avoir votre nem ! Et voilà j’ai fait des nems de A à Z !

Préparer le Banh Xeo à Hoi An

Le Banh Xeo est un plat typique du Centre et du Sud du Vietnam, pour faire rapide ça ressemble de l’extérieur à un cordon bleu et à l’intérieur on pourrait plutôt y voir un crêpe pliée sur elle-même que l’on a fait frire. Du coup je suis assez content de pouvoir cuisiner ce plat car c’est quelque chose que j’aime beaucoup. On commence donc par cuisiner “l’intérieur” du Banh Xeo, tu mélanges tes condiments avec un peu de porc et des cacahuètes (moi j’aime beaucoup les cacahuètes !).

Une fois que tu as le matériel en main tu commences à faire cuire la pâte, et alors attention car ça devient ultra-technique si comme moi t’es plus un mec de chez Picard que du marché du dimanche matin : Il faut bien attendre d’avoir faire cuir un côte pour ensuite mettre “l’intérieur”.

Je me rends compte que les photos sont bien prises, en fait j’en ai foutu partout et j’ai failli tout rater au moins 2-3 fois mais sur les clichés ça ne se voit pas et ça a l’air très propre. Quand tout est quasiment cuit il suffit de replier un côté avec la spatule puis de fermer le Banh Xeo et à vous le paradis !

Préparation de la salade vietnamienne, repas et on rentre !

Après le Banh Xeo on cuisine rapidement quelque chose qui n’a pas besoin de cuisson, une salade vietnamienne. Bon autant vous dire que c’est pas la partie qui m’a le plus attiré car je suis pas un grand fan de salade mais c’est sûrement le plat le plus facile à cuisiner à son retour en France (moi je m’en fout j’habite au Vietnam hein !).

Une fois la salade terminée il est temps de passer à table, tout le monde va récupérer ses plats qui attendent sagement et on commence à manger. Mon Banh Xeo restera comme ma plus belle réussite, bon la salade ne va pas changer ma vie mais même les nems étaient pas mal !

Après avoir un peu chillé c’est l’heure de rentrer à l’hôtel, comme pour le début c’est le minivan du cours de cuisine qui te dépose directement à ton hôtel (comme ça tu galères pas !), ensuite libre à toi de terminer la journée comme tu sens (pour moi c’était encore dans les rizières !).

Conseils pour votre cours de cuisine à Hoi An

  • Hoi An est un excellent endroit pour effectuer un cours de cuisine au Vietnam, plusieurs raisons à cela mais c’est avant tout car le Centre du Vietnam est encore mieux que le reste d’un point de vue gastronomie, puis parceque le cadre qu’offre Hoi An est propice à cuisiner en plein milieu de la nature !
  • Point important concernant le cuisine mais c’est comme je l’ai vu et perçu, sachez aussi que certains plats ici seront parfois servis d’une manière totalement différente (notamment le Banh Xeo qui est parfois servi comme une immense crèpe ouverte très ressemblante à un dosa en Inde).
  • Chacun possède un numéro au cours du cours de cuisine et lorsque vous avez terminé de cuisiner un plat (par exemple les nems) chaque plat est conservé avec votre numéro sur une cloche pour éviter les insectes.
  • Vous trouverez énormément de cours de cuisine à Hoi An, néanmoins je vous recommande de la faire dans la campagne si vous le pouvez, c’est quand même plus sympa que dans un restaurant.
  • J’ai payé 750 000 VND (soit 30€) pour mon cours de cuisine, honnêtement c’était impeccable et cela comprenait tout (ils viennent te chercher en minivan, tu as les bateaux-paniers, etc.).
  • J’ai utilisé Hoi An Eco Cooking Class, je ne saurais pas vous dire si c’est la meilleure ou pas mais c’était top et elle est très bien notée sur Tripadvisor, aucun doute qu’il en existe d’autres similaires !
  • En partant tu as aussi un petit livret avec les recettes du jour, comme ça tu peux tenter ta chance une nouvelle fois quand tu es de retour chez toi !

Questions ?

Vous avez des questions sur mon cours de cuisine à Hoi An ? N’hésitez pas à laisser un commentaire ci-dessous.

Leave a Reply

2 comments

  1. Nelfe

    Ça donne envie ! Voilà, ça y est, j’ai faim !!!

Type to Search

See all results