1 semaine à Tokyo – Conseils & budget pour découvrir cette ville fantastique

Récemment j’ai eu la chance de pouvoir retourner à Tokyo, c’était mon second passage par la capitale nippone et en préparant mon voyage j’ai vraiment galéré. En fait je n’ai trouvé que très peu d’informations sur quoi faire en 1 semaine à Tokyo, j’ai lu des articles où l’on parlait des visites incontournables dans la capitale, j’ai lu sur des excursions à faire depuis Tokyo mais quasiment jamais un mec qui expliquait ce qu’il avait fait pour 7 jours pour avoir un bon exemple (c’était à chaque fois une liste des 10 trucs à faire à Tokyo, des meilleurs temples en dehors de la ville, etc.). J’ai donc bien préparé mon voyage et j’ai passé un voyage mémorable à Tokyo, dans cet article je vous donne tous mes conseils, où j’ai dormi, mon budget ou encore mon programme quotidien pour ce séjour.

Shibuya la nuit !

1 semaine à Tokyo, pourquoi ?

Si vous êtes un lecteur fidèle du blog vous savez que c’est en fait mon troisième passage par le Japon (vous pouvez lire mon premier compte-rendu de 2 semaines entre Osaka et Tokyo sur cet article et mon second compte-rendu de 10 jours entre Osaka et Hiroshima sur cet article). Ma pote Marie qui habitait à Bali pouvait me rejoindre pendant mon voyage de 3 semaines entre la Chine et le Japon et je n’avais passé précédemment que 3-4 jours à Tokyo. Du coup passer 1 semaine à Tokyo faisait totalement sens, cela nous permettait de vraiment bien explorer la ville (car il y a de quoi faire) et d’éviter d’exploser le budget en prenant trop de transports et en survolant juste Tokyo (oui, 1 semaine à Tokyo c’est même pas suffisant pour découvrir tous les trucs classiques !).

Le marché de Tsukiji

Mon itinéraire jour par jour pour ces 7 jours

Je vais tout d’abord vous expliquer mon itinéraire de façon assez brève pour que vous ayez un aperçu rapide de mon voyage d’1 semaine au Japon puis je vous raconte mes journées de façon précise juste en dessous.

De façon rapide :

  • Jour 1 : Arrivée en fin de journée à Tokyo, première nuit passée à Shibuya
  • Jour 2 : Découverte d’Asakusa, d’Akihabara puis de Tsukishima et Food Tour le soir à Yarakucho & Ginza
  • Jour 3 : Longue marche dans Shinjuku puis visite du sanctuaire de Meiji, petit passage par Harajuku et cours de cuisine dans les environs de Shibuya
  • Jour 4 : Visite du parc à côté du palais impérial, balade dans le quartier des libraires de Jimbocho puis remontée jusqu’au parc de Ueno et soirée dans les restaurants de Shinjuku
  • Jour 5 : Excursion au Mont Fuji et soirée dans les bars du Golden Gai
  • Jour 6 : Passage par Odaiba puis on retourne à Ginza pour du shopping et on termine la journée dans les coursives d’Akihabara
  • Jour 7 : On se lève un peu tôt pour rejoindre le marché de Tsukiji et après-midi tranquille dans Shibuya

De façon plus précise :

Journée 1 : Shibuya

Nous sommes arrivés dans l’après-midi à l’aéroport de Tokyo, du coup on a passé pas mal de temps à rejoindre notre AirBnB situé dans les environs de Shinjuku, après avoir galéré comme des dingues pour trouver notre AirBnB (on a mal lu la carte ! c’est un peu dommage vu qu’on doit passer 1 semaine dedans !) on passe la soirée à Shibuya à se balader dans un Tokyo vraiment très cliché et génial !

Journée 2 : Asakusa, Akihabara, Tsukishima & Food tour

Nous partons tôt dans la matinée Shinjuku pour rejoindre Asakusa, nous nous baladons pas mal dans le sanctuaire et dans le quartier autour d’Asakusa. Nous nous dirigeons ensuite vers Akihabara pour passer voir les prix de ce qu’on souhaite acheter (Marie un téléphone et moi je dois racheter un casque audio, on repassera plusieurs fois à Akihabara au cours de cette semaine à Tokyo pour être sûrs). Nous reprenons le métro et arrivons jusqu’à la petite île de Tsukishima, après une petite promenade à pied on goûte le fameux Monja ! On continue sur notre lancé en revenant jusqu’à Yurakucho où l’on commence notre fabuleux Food Tour à la découverte de la Gastronomie japonaise avec Arigato Japan et Elizabeth !

Articles en relation : Journée de visites, Goûter du Monja, Mon Food Tour à Tokyo

Journée 3 : Shinjuku, Sanctuaire de Meiji, d’Harajuku à Shibuya et cours de cuisine chez l’habitant

Dans la matinée nous quittons notre AirBnB et traversons Shinjuku jusqu’à rejoindre le fameux point de vue de la mairie de Shinjuku, on se perd en chemin donc on se balade pas mal dans Tokyo ! Le point de vue est pas mal mais pas non plus incroyable car il fait très gris (ça doit être superbe avec du beau temps). On continue ensuite à pied pour le parc de Meiji avec son fameux sanctuaire jusqu’à rejoindre Harajuku. On déjeune à Harajuku et on marche jusqu’à Shibuya en s’arrêtant dans pas mal de boutiques et lorsqu’il pleut trop. A Shibuya on se balade un peu et en passe pas mal de temps dans une salle d’arcade ! On termine enfin la journée par un cours de cuisine chez Mayuko qui était vraiment génial (un de mes meilleurs souvenirs de cette semaine à Tokyo).

Articles en relation : Journée entre Shinjuku et Shibuyacours de cuisine chez Mayuko

Journée 4 : On part vers le palais impérial, on remonte jusqu’à Jimbocho puis Uneo et retour à Shinjuku

Nous quittons notre appartement et prenons la direction du palais impérial, on visite les environs et on remonte à pied jusqu’à la gare. On prend le métro et on arrive à Jimbocho où l’on passe pas mal de temps à explorer les petites librairies (parfait pour les cadeaux). On continue notre journée en prenant la direction d’Ueno où l’on profite juste de la beauté des lieux et de l’ambiance (pas mal de personnes âgées jouent à des jeux type dames/échecs autour du lac). On termine la journée et la soirée à nous balader dans Shinjuku (oui on a souvent terminé nos soirées à Shinjuku au cours de cette semaine à Tokyo).

Articles en relation : Le quartier des libraires de JimbochoTokyo la nuit

Journée 5 : On part pédaler à côte du mont Fuji et on picole au Golden Gai !

On quitte notre Airbnb tôt le matin pour prendre la direction du Fuji, finalement on arrive à la gare et le premier train est plein. On se balade donc pendant 1h autour de Shinjuku puis on prend le train jusqu’à un lac autour du Fuji. En arrivant c’est la soupe à la grimace puisqu’on ne voit strictement rien, on est pas super contents mais on se balade quand même tout autour du lac et c’est très agréable. On revient à Tokyo en fin d’après-midi et on part noyer dans notre chagrin dans l’alcool dans les petits bars du Golden Gai.

Articles en relation : On a raté le Mont Fuji L’incroyable quartier du Golden Gai

Journée 6 : En métro volant jusqu’à Odaiba, shopping à Ginza et soirée à Akihabara

On quitte notre Airbnb un peu plus tard que d’habitude à cause de l’alcool du Golden Gai, on traverse tout Tokyo pour prendre le métro/train extérieur pour accéder à Odaiba, on se balade sur l’île qui est très belle avec le Gundam et la vue exceptionnelle sur la baie. On retourne ensuite à Ginza pour faire du shopping (il y a un énorme Uniqlo que je vous conseille vivement). Enfin on termine la journée en roue-libre dans les petites rues à l’arrière d’Akihabara entre salle de jeu, magasins de mangas et petits restaurants de ramens.

Articles en relation : Découverte d’Odaiba

Journée 7 : Marché de Tsukiji et après-midi libre dans Shibuya !

On quitte notre appartement une dernière fois pendant cette semaine à Tokyo pour explorer d’autres endroits de la ville, on va donc passer la matinée dans le quartier autour du marché de Tsukiji puis ensuite une petite heure dans le marché de Tsukiji. On avait entendu beaucoup de choses “il faut y aller tôt”, “c’est plus ce que c’était” mais nous on a adoré. Etant donné que c’est notre dernière après-midi au Japon on la passe à se balader dans Shibuya et à se faire des petits plaisirs et nos derniers cadeaux ! Et oui, 1 semaine à Tokyo ça passe vite !

Articles en relation : Le marché de Tsukiji

L’avis de Marie sur cette semaine à Tokyo qui était une première au Japon pour elle

J’ai demandé à Marie son avis concernant ce voyage à Tokyo sur Facebook, quelques minutes après elle me répondait cela :

“Au lieu de courir en 1 semaine à essayer de « faire » le Japon, on a pris le temps et choisi 1 semaine à Tokyo et grand bien nous en a fait. Après 4 ans en Asie, Sri Lanka et Bali, cela faisait longtemps que je ne m’étais pas prise une telle bouffée de dépaysement en arrivant dans un nouvel endroit. C’est une autre facette de l’Asie que j’ai découvert. Tokyo ne ressemble a rien de ce que j’ai déjà vu et probablement de ce que je verrai. C’est un lieu à part, une culture que tu ne comprends pas dans un pays hyper développé. C’est parfait pour un « safari urbain » soit un nom qui fait genre pour dire que tu marches beaucoup en regardant souvent la carte du métro et en vivant des expériences hyper sympas en ville.

La ville est bien délimitée par quartier donc tu n’as pas cette impression de capitale/mégalopole monotone. Au contraire ! C’est pour cela que visiter Tokyo en 3 jours n’a pas beaucoup de sens pour moi. Mention spéciale pour le quartier des libraires à Jimbocho ! Après il faut dire que j’ai eu la vie facile, Brice connaissant déjà bien le Japon, je lui ai fait confiance et je l’ai suivi (presque) aveuglement. Que de bons souvenirs et des belles expériences : le Food tour avec Arigato Japan, le cours de cuisine chez l’habitant, quand il m’a obligé à lui cuisiner le Monja parce que déjà faire cuire des pâtes relèvent d’un exploit pour lui …
On a failli voir le Fuji …sauf si on compte le serveur du Golden Gai le soir même qui s’appelait vraiment Fuji, pied de nez du destin, mais cela ne sera qu’une plus belle occasion de revenir et d’aller voir du côté d’Osaka et des îles. Allez à Tokyo les yeux fermés (pas littéralement, ça serait con quand même) mais surtout prenez un peu le temps !”

Marie pendant le Food Tour !

Marie a fait beaucoup de vidéos pendant ce voyage et a fait un joli montage de même pas 2 minutes à son retour. Si vous souhaitez avoir un peu “l’esprit” du voyage et ce qu’on peut voir au cours d’un voyage d’1 semaine à Tokyo vous pouvez voir ça sur Vimeo :

Où j’ai dormi ?

En AirBnB

Nous avons réservé un AirBnB  pour 1 semaine à Tokyo et honnêtement on a pas eu à s’en plaindre, l’appartement était petit mais on avait quand même assez de place, on pouvait faire pipi en se brossant les dents depuis la douche mais l’appartement était exactement ce que tout le monde cherche à Tokyo : le moins cher possible, bien placé et avec de quoi dormir, l’eau chaude et le wifi. Nous avons réservé cet appartement sur AirBnB, si l’appartement est complet Mika (c’est une fille!) a aussi d’autres appartement sur le site. On a complètement merdé pour trouver l’appartement et Mika a pu nous aider facilement (enfin plutôt nous sauver). L’appartement se trouve à 5 minutes à pied du Golden Gai, à 10 minutes à pieds de Shinjuku et à 2 minutes à pied de la station Higashi-Shinjuku, c’était juste parfait niveau emplacement pour 1 semaine à Tokyo. Attention sur AirBnb il est mentionné comme un appartement pour 4, à 2 c’est très bien et à 3 ça passe mais à 4 prenez autre chose.

Le Golden Gai, un incontournable de Tokyo !

Dans un hôtel pas cher

Au besoin j’ai dû passer une fois à Tokyo rapidement pour le boulot et je ne peux que vous recommander le Shinjuku Ace Inn, c’est très facile à trouver, à quelques minutes à pieds du métro et c’est pas très cher. Bon le désavantage c’est que c’est d’énormes dortoirs mais à Tokyo on passe généralement très peu de temps à l’hôtel (même le soir on découvre des quartiers donc lorsqu’on revient à l’hôtel on est KO). L’immeuble a pas l’air dingue de l’extérieur et c’est la même chose à l’intérieur, mais on dort bien, il y a plein de douches et c’est ouvert 24h/24. J’y suis allé plusieurs fois depuis et on a exactement ce qu’on paye.

Où j’ai mangé ?

Pour Tokyo il ne faut surtout pas s’inquiéter, c’est l’endroit où c’est le plus facile de manger au monde. Tu t’inquiètes peut-être car on ne comprend rien aux menus cependant il y a plusieurs choses qui vont te sauver :

  • Les menus ont souvent des photos, donc quand tu commandes des ramens ou des sushis c’est quand même très facile d’imaginer ce que tu vas avoir. Au cours de cette semaine à Tokyo nous n’avons eu aucun problème en commandant un truc qui ne nous plaisait pas (et on parle aucun mot de japonais).
  • Pas mal de restaurants proposent des plats en “plastique” dans la vitrine, tu comprends donc en un coup d’oeil ce que propose le restaurant (et si ça parait foireux tu peux t’arrêter au prochain).
  • De nombreux restaurants à Tokyo ont des menus traduits en anglais, c’est parfois de la traduction niveau CM2 mais ça fait l’affaire !

Plats en plastique + traduction en anglais !

Quelques autres points importants :

  • Dans Tokyo il y a beaucoup de “verticalité” dans les magasins, à l’entrée des bâtiments tu vas donc voir “Shabu-Shabu 5F”, cela veut dire que le restaurant de Shabu Shabu est au 5ème étage (5th floor en anglais)
  • Dans des restaurants qui ne sont pas trop chers (beaucoup pour les ramens d’ailleurs) tu payes souvent à l’entrée sur une machine, tu mets la sommes que tu veux et tu appuies sur la touche avec le plat que tu veux (y’a aussi une photo). La machine te donne un ticket et c’est réglé (pas de gestion de caisse, pas de problème avec les paiements, tout est super simple, un mec arrive avec ton plat et récupère ton ticket !).

Un restaurant pour les employés de Tokyo, simple et pas cher !

Pour tout le reste la gastronomie nippone est tout simplement incroyable, les sushis sont pas faciles à trouver (il y a au final pas tant que ça de restaurants de sushis) mais difficile de ne pas aimer la nourriture japonaise en passant 1 semaine à Tokyo !

Combien j’ai dépensé pour 1 semaine à Tokyo ?

Lors de ma semaine à Tokyo j’ai dépensé l’équivalent de 820 $ soit 750€. J’étais avec mon amie Marie et nous partagions le AirBnb mais pour le reste on s’est fait plaisir, soirée arrosée au Golden Gai, excursion très onéreuse au Fuji à cause des trains, bref vous aurez du mal à dépenser beaucoup plus. Attention, concernant les restaurants on a fait un peu de tout, des ramens pas chères pour les ouvriers au bon restaurant de Sushis au marché de Tsukiji, en moyenne on dépensait donc plus de 20€ par jour pour les repas (petit-déjeuner systématiquement pris dans une supérette avec brioches + café).

Dans le détail ça donne :

  • Transports : 14380 yens soit 115 € pour 1 semaine – Pas grand chose à signaler, le pass pour le métro tous les jours et des dépenses pour l’aéroport.
  • Entrées : 5000 yens soit 40 € pour 1 semaine – Pas énormément de dépenses sur ce point, à Tokyo il y a assez peu de dépenses pour des tickets à acheter (surtout si vous comparez à Kyoto !).
  • Repas : 26100 yens soit 210 € pour 1 semaine – On s’est fait plaisir et on a dépensé de l’argent sans toutefois faire les fous mais ça vaut le coup au Japon !
  • Logement : 33169 yens soit 267 € pour 1 semaine – Airbnb niquel vraiment bien placé, c’était petit mais on ne restait que pour passer la nuit et on avait un bon Wifi en revenant, bref du tout bon !
budget-1-semaine-tokyo

Je venais de Séoul et je repartais à Hanoi par Séoul donc ne faites pas attention aux mentions de la Corée sur l’image !

Quelle météo tu as eu en juillet à Tokyo ?

Pour la météo en juillet nous avons pas eu à nous plaindre, au cours de cette semaine nous avons eu de tout avec des jours de grand soleil et une chaleur importante, des jours couverts donc pas géniaux pour la photographie mais très agréables pour visiter (on marche beaucoup à Tokyo donc avec un temps moins chaud on a plus d’énergie !) et quelques averses mais rien de vraiment embêtant (il y a eu un seul moment avec une grosse pluie sur 1 semaine mais on faisait notre cours de cuisine !). Ah oui et n’oubliez pas qu’à Tokyo la pluie rend encore mieux que dans les autres pays avec toutes les lumières (le sol devient incroyable et ça donne une super ambiance comme sur la photo ci-dessous).

Bien évidemment le seul problème c’était pour le Fuji car on ne voyait absolument rien, mais sinon l’été à Tokyo c’était vraiment bien (mieux qu’en Septembre où il pleut pas mal !).

Comment tu t’es déplacé sur place ?

Alors moi c’est très simple, lorsque j’ai un moyen de me déplacer qui fonctionne bien, qui est simple à utiliser et qui a un budget fixe je l’utilise tout le temps. A Tokyo (comme à Osaka) j’oublie tous les trains et je prends une carte du métro et un pass à la journée pour les 2 compagnies de métro de Tokyo (1000 yens ~ 8€), on a fait ça quasiment tous les jours de cette semaine à Tokyo (de mémoire la journée pour le Fuji on a pas pris mais sinon les 6 autres jours oui).. Du coup je peux me balader absolument partout car le métro dessert toute la ville, je change facilement entre les lignes et avec la carte on se déplace très facilement. De plus si à un moment tu as la flemme de marcher 30 minutes pour aller à l’endroit suivant tu descends dans le métro, avance de 2 stations et hop !

Là encore changement de programme pour le Fuji, je vous explique cela dans l’article en question.

Ok Brice j’ai compris mais je vois des logements dans les quartiers de Shinjuku, Shibuya, Ueno, bref je sais pas où aller !

Sache que Tokyo est une ville immense, tu devras très probablement la traverser quelques fois pour aller visiter des endroits précis, si tu as déjà ouvert ta carte tu as pu voir que Shibuya et Asakusa c’était clairement pas à côté, tout comme Shinjuku et Odaiba. Pourtant ces 4 endroits sont incontournables ! Oui en restant 1 semaine à Tokyo tu vas forcément traverser plusieurs fois la ville.

Une super découverte pendant un Tokyo Safari ! Oui c’est pas Kyoto et bien Tokyo !

Mon meilleur conseil sera pour vous de dormir à côte d’un gros hub de transports, vous n’avez pas forcément besoin de dormir à côté de Shinjuku ou de la gare “centrale” (qui n’en est pas vraiment une) mais si vous êtes à quelques minutes à pied d’une station de métro avec 2-3 lignes c’est déjà du tout bon ! En effet si vous avez le métro juste à côté de votre hôtel vous ne perdez pas de temps et tout vous sera accessible tout le temps.

Du coup même quand vous passez la soirée dans un quartier loin du votre vous revenez rapidement ! En photos c’est Akihabara !

Je vous prends un exemple un peu bête mais notre AirBnB pour la semaine était situé juste à côté de la station de métro “Higashi Shinjuku”, donc le soir on pouvait sans problème prendre le métro pour rejoindre Shibuya (4 stations avec un changement), Akihabara pour la fin de soirée tranquille (7 stations avec 10′ à pied à marcher) ou je ne sais quoi d’autre. En plus on avait de quoi faire juste à côté avec le Golden Gai et surtout tout le reste de Shinjuku qui est très “japonais” à 5-10 minutes à pied. Bref on ne perd pas de temps, on utilise notre endroit simplement pour dormir et on est proche des transports ou des lieux intéressants rapidement. Vous pouvez répéter cette logique un peu partout, gardez simplement à l’esprit qu’à côté de Shinjuku vous avez vraiment tout facilement d’accès pour les transports car Shinjuku est une immense gare, je reste donc systématiquement dans les environs.Si vous voulez d’autres conseils sur les logements et en connaitre un peu plus sur Tokyo je vous invite à écouter le super podcast de David des Tokyo Safari (un truc que je vous recommande vraiment beaucoup) sur le site Sur Les Routes de l’Asie (un excellent site de podcast en français sur toute l’Asie principalement tourné culture/voyage). Il y donne pas mal de conseils sur les logements et sur Tokyo en général.

Comment t’as fait pour aller de l’aéroport à Shinjuku ?

Je sais que vous êtes super créatifs dans les commentaires donc je prends les devants, pour aller jusqu’à Shinjuku depuis l’aéroport c’est simple comme bonjour car Shinjuku est un énorme hub de transports à Tokyo (c’est un peu l’équivalent de demander “comment on va à Paris”). On a donc demandé à la gentille guichetière de l’aéroport un ticket de train pour Shinjuku et elle nous a vendu le bon (ils parlent anglais à l’aéroport). Le train est ensuite un train très rapide qui s’arrête sur 2-3 arrêts avant et vous dépose à Shinjuku. Depuis la gare jusqu’à notre AirBnB nous avons tout simplement marchés !

Et c’est cool de marcher dans Shinjuku !

Dans l’autre sens c’est encore plus simple puisque le train pour l’aéroport est super bien indiqué (enfin Narita !). De plus les guichetiers comprennent super vite ce que vous souhaitez (Narita est un mot super facile à comprendre pour n’importe qui et l’employé en voit 100 par jour des comme vous). Bref c’est super de chez super simple et n’oubliez pas qu’il y a très souvent des bureaux spécialement pour les touristes dans les grandes gares (et où tout prend 5 minutes).

Ok Brice j’ai bien compris, je vais à Tokyo mais c’est quoi les 5 trucs à vraiment pas louper ?

  1. Faire un Tokyo Safari parceque c’est juste incroyable, en 1 journée vous visiterez autant qu’en 3 jours (c’est pas des bêtises).
  2. Vous perdre dans Shinjuku et Shibuya le soir, parceque c’est quand même le Japon dont on a toujours rêvé !
  3. Te forcer à essayer de la nourriture, le Japon c’est pas que des sushis donc goûtez les Okonomiyakis (sorte de pancake), les Udons, les Sobas, les Ramens, le Shabu Shabu… ça te parait compliqué mais c’est en vrai très simple ! Si tu veux essayer des trucs différent tu peux lire mon expérience dans un Food Tour (au moins tu essayes plein de trucs que tu essaierais jamais), et si tu veux comprendre comment c’est cuisiné tu peux lire mon expérience dans un cours de cuisine chez Mayuko !
  4. Aller explorer le marché de Tsukiji, quoi que tu entendes sache que c’est trop bien même en commençant tard.
  5. Jimbocho, parceque c’est pas touristique du tout et qu’il y a quand même une ambiance particulière dans le quartier.

Yakitori avec une bière, une fin d’après-midi très japonaise avec David à la fin d’un Tokyo Safari !

Questions ?

Vous avez des questions sur cette semaine à Tokyo ? N’hésitez pas à laisser un commentaire ci-dessous.

Type to Search

See all results