Inde – Petite virée sur le Gange à Brijghat (oui t’en as jamais entendu parler)

Aujourd’hui je t’emmène découvrir les ghats sur le Gange au niveau de Brijghat, un endroit dont je n’avais jamais entendu parlé mais que Jérémy (le chef de notre agence) nous a fait découvrir au cours de notre dernier grand meeting en Inde (horrible le boulot je vous dis, on sortait juste d’un weekend au Taj Mahal).

D’un point de vue géographique on est en fait à quelques heures à l’Est de New Delhi dans le Nord de l’Inde ! Je vous mets une petite carte car à part si vous avez un doctorat en géographie je doute que vous sachiez où se trouve Brijghat.

Un départ aux aurores !

Raconté comme ça t’as l’impression que c’est le paradis, sauf qu’en réalité on a traversé la moitié de l’Asie 3 jours avant (d’Hanoi c’est pas la porte à côté Delhi !), on bosse beaucoup toute la journée en enchaînant les réunions, on fait gaffe à ce qu’on mange parce que c’est l’Inde et qu’on veut pas passer la nuit aux toilettes… mais on quitte quand même le fort où l’on loge à 6h00 tapantes pour avoir de belles lumières sur le Gange le matin avant une grande journée de travail.

Du coup nous ne sommes que 11 valeureux guerriers (3 hommes et 8 meufs, à croire que les mecs sont des feignasses) à arriver sur les coups de 7h00 du matin à Brijghat. Jérémy (le chef, “c’est Saïd le chef”) s’occupe de nous trouver un bateau pour faire un petit tour sur le Gange et nous voila partis pour une croisière. Juste avant d’embarquer sur le petit bateau je prends en photo un mec à moitié en transe (et non en “trans'”, ça a son importance en Avril en Inde).

Les dauphins du Gange mon con !

Le bateau démarre et l’on remonte un peu le Gange, comme souvent le long du fleuve sacré il se passe toujours quelque chose (même à 3h00 du mat’ il doit y avoir un mec qui se lave). Cette fois c’est Jean-Michel qui vient récupérer de l’eau.

A peine dépassé Jean-Mich’ qu’on voit un gros truc sortir de l’eau, truc assez dingue mais il y a un dauphin du Gange juste devant nous qui vient faire mumuse et qui se balade. Alors il faut pas s’imaginer dans “Il faut sauver le Soldat Willy” (j’ai peut être inversé les références) mais je réussis vite fait à prendre une photo du truc qui sort de l’eau. Comme pour les éléphants au Népal ça rend quand même vachement mieux en vrai qu’en essayant de prendre une photo depuis le télescope Hubble.

La petite croisière sur le Gange

Après avoir un peu remonté le Gange on fait demi-tour et on redescend finalement le fleuve, on passe sous  un énorme pont où un mec pêche je ne sais pas quoi.

On longe alors une partie beaucoup plus jolie du Gange avec bien évidemment les gens qui viennent se nettoyer dans le fleuve sacré.

Le Gange n’est d’ailleurs pas si grand que ça à ce niveau, dans mes souvenirs le fleuve était beaucoup plus gros mais peut être que j’avais un peu idéalisé cela.

En rejoignant les ghats avec le bateau je fais une photo que je trouve tellement représentative des lieux, un Gange imposant, des hommes au milieu qui respectent le fleuve et pas grand chose d’autre.

A pied sur les ghats de Brijghat

Après le petit tour en bateau on reprend les bonnes vieilles habitudes et on continue à pied (je préfère en montgolfière comme à Bagan mais à pied c’est bien aussi). Le long du Gange il y a quelques personnes qui se lavent mais surtout des enfants qui s’arrosent constamment.

brijghat

Les abords du Gange sont vraiment un mix d’un peu tout, il y a quelques prêtres mais aussi des stands où l’on vous vend pas mal d’offrandes.

Je ne comprends pas tout sur ce qu’il y a à vendre, je suppose qu’on peut donner pas mal de choses au Gange mais ça n’a pas l’air si facile.

Sur les bords du fleuve on trouve aussi quelques autels assez bizarres, ils donnent l’impression d’être un peu bloqués dans le sable et surtout ça fait très “cheap”. Habituellement on fait un peu plus les choses en grand mais là ça donne l’impression d’être posé à la va vite (sûrement pour qu’ils puissent déplacer ça facilement avec les crues).

Quelques photos et on repart direction Kuchesar !

Finalement l’heure avance déjà pas mal et il faut repartir, j’essaye de faire quelques photos générales des lieux pour bien faire ressortir l’ambiance.

Juste avant de quitter les ghats je tombe sur un vieux monsieur qui est ouvert au portrait, une photo que je trouve dingue.

On est presque arrivés au bus qu’on se rend compte qu’on a pas fait de photo de groupe, du coup marche arrière toute et on tente une petit photo de groupe sur les ghats !

Audrey – Françoise – Valentine – Jérémy – Charlotte – Jonathan – Manon – Oim – Rosie – Nora – Yasmine

On reprend finalement la petite rue qui mène jusqu’au parking où attend notre bus, ce petit passage par le Gange était vraiment cool ! Il nous reste quasiment 45 minutes de route et on sera de retour au fort pour le petit-déjeuner et une journée complète de travail ! Si vous passez dans le coin de Kuchesar à l’Est de Delhi je vous recommande vraiment de venir faire un tour à Brijghat, c’est calme, les gens sont hyper curieux et le risque de croiser d’autres touristes est extrêmement faible ! Et si vous cherchez où dormir dans le coin c’est dans un vieux fort (avec des vrais maharajas !) à Kuchesar !

Questions ?

Vous avez des questions sur Brijghat en Inde ? N’hésitez pas à laisser un commentaire ci-dessous.

Leave a Reply

2 comments

  1. alain

    Franchement un endroit où on a envie d’aller
    Merci pour ce récit
    J’aime beaucoup la photo de groupe où vous êtes tous en costard cravatte et stricte tailleur bleu marine..on sent le burn out qui arrive!

    • Salut Alain,

      Ouai en Avril en Inde à 7h00 du mat tu transpires déjà à grosses gouttes ! On est pas fous !

Type to Search

See all results