1 journée à découvrir Vientiane, la capitale “pas incroyable” du Laos

Aujourd’hui je vous raconte mon dernier passage par Vientiane, une ville que j’avais déjà visitée en 2013 et qui m’a encore laissé le même sentiment, l’impression d’une ville agréable dans laquelle on mange bien et à taille humaine mais qui n’a pas énormément de choses à offrir aux voyageurs.

Arrivée en début d’après-midi depuis Pakse

J’ai prévu de passer 2 nuits à Vientiane, je dis 2 nuits car je viens de passer une fin de journée à ne rien faire à Pakse après ma croisière sur le Vat Phou, le lendemain matin je prends un vol Lao Airlines pour Vientiane et j’arrive donc à la mi-journée dans la capitale du Laos. Le taxi me laisse à quelques minutes de mon hôtel, je me repère rapidement et j’arrive dans mon petit hôtel très sympa.

Je commence ensuite à me balader dans la ville, mon but est simplement de me déplacer un peu au hasard, je garde la visite des incontournables pour le lendemain avec donc ma journée complète. J’essaye de m’imprégner de l’atmosphère et tout simplement me balader un peu au hasard.

Je passe de wats en wats, croisant ça et là un moine, des laotiens qui viennent prier, quelques touristes, l’ambiance est assez reposante et calme.

En 4 ans je ne vois pas vraiment tant de changements, il y a peut être un peu plus de voitures mais j’avais eu un peu le même ressentiment quelques années auparavant, une ville paisible pour une capitale d’Asie du Sud-Est même si les 4×4 Lexus prennent peu à peu la place des tuktuks.

Certains wats dans lesquels je passe sont d’ailleurs très beaux, d’autres paraissent un peu abandonnés mais pour la plupart ça donne l’impression de retourner en Birmanie dans le sens où on déconne pas avec la religion et où il y a toujours de l’argent pour rénover un temple.

Chose assez marrante mais lors de la visite d’un beau wat je retombe sur une famille qui était le matin avec moi à l’aéroport de Pakse, là aussi on rigole pas avec la religion (dans l’avion le matin, première chose après le repas : on fonce prier au wat).

On se balade dans Vientiane jusqu’aux rives du Mékong

Je me balade un peu au hasard dans Vientiane, pour une capitale asiatique c’est quand même plus un gros village qu’une grande ville ce qui est très agréable.

Malheureusement l’arrivée au bord du Mékong est moins agréable, comme il y a 4 ans c’est toujours aussi moche de mon point de vue et avec le Mékong aussi bas (on est en Avril, il n’a pas plu depuis des mois) cela ne me fait pas vibrer.

Oui il y a une tache sur le capteur de mon appareil sur quelques photos !

Un autre truc qui ne me fait pas vibrer est le marché de nuit qui commence à s’installer, l’impression de revoir les mêmes produits partout (les faux vêtements, les trucs pour fumer, les maillots de foot, les pantalons éléphants…). Du coup je rentre à l’hôtel en fin de journée et je ressors pour dîner dans un excellent restaurant français où j’étais déjà passé plusieurs fois il y a quelques années.

A vélo pour visiter les incontournables de Vientiane

Le lendemain je pars de bonne heure de mon hôtel, mon programme est assez simple puisqu’il faut que je trouve un vélo à louer et que j’aille faire un petit tour dans Vientiane pour visiter tous les incontournables (comprendre les temples importants). En cherchant un loueur de vélo je tombe sur ce magnifique tuk-tuk, la journée commence bien.

Après avoir trouvé mon vélo (les détails sont plus bas !) je prends la direction du Wat Phra Kaeon un des temples emblématiques de Vientiane. Je pose mon vélo un peu comme je peux autour d’un pylône électrique et me voila à l’entrée !

De l’extérieur ça ressemble à n’importe quel temple mais en mode “joli”, cependant l’intérieur est vraiment très beau, il y a une première salle (où il n’est pas possible de faire des photos) avec pas mal de vieux objets.

Ce qui est très beau surtout sur les 2 couloirs autour de cette salle (vous avez déjà vu la photo juste au dessus), ils se ressemblent beaucoup mais ils sont magnifiques avec de belles statues.

Le temple de Sisaket

En sortant du Wat Phra Kaeon je n’ai qu’à traverser la rue pour me retrouver au temple de Sisaket, là aussi et après avoir payé mon ticket je me retrouve face à une jolie entrée.

légère trace de doigt sur l’objectif !

Je ne m’étais pas renseigné et je suis donc agréable surpris, l’intérieur est une sorte de petit square assez mignon avec une pièce contenant un bouddha en son centre (mais comme d’habitude pas de photo à l’intérieur !).

Le plus beau à Sisaket c’est vraiment les allées de bouddhas, ça ressemble beaucoup à Mrauk U en Birmanie. Il y a de belles lumières et je passe donc beaucoup de temps à faire des photos.

Le COPE Center

Je pédale ensuite un peu au hasard dans Vientiane pour rejoindre un temple éloigné, j’arrive dans le coin mais je me fais courser par une dizaine de chiens donc vous n’aurez pas les photos. Finalement je continue et je rejoins le COPE Center qui sera sûrement ma meilleure visite à Vientiane.

Le COPE center est (si j’ai bien compris) une ONG qui vient en aide à tous les gens dans le besoin à cause des dégats des mines & bombes restantes de la guerre.

Et oui et je dois avouer que c’est dingue à écrire, je l’ai découvert dans le centre mais les bombarbiers américains qui n’avaient pas trouvé leurs cibles au Vietnam avaient par exemple ordre de lâcher toutes leurs bombes sur le Laos histoire de pouvoir rentrer à vide et que ça soit moins dangereux, et des histoires comme ça il y en a un paquet.

Dans la pratique cela engendre le fait qu’un agriculteur qui allume un feu pour faire chauffer sa soupe peut (à cause de la chaleur dégagée par la marmite) faire exploser des bombes qui sont arrivées là avant qu’il soit venu au monde. Ou un enfant qui joue dans une rizière qui va exploser sur une mine, enfin je vous fais pas un dessin.

De mémoire ça c’est le haut d’une bombe ou les restes d’une mine

L’ONG vise donc à aider les gens en déminant une partie du territoire (mais vous vous doutez bien que ça prend des années), en apportant de l’aide aux personnes qui ont des séquelles (par exemple avec des prothèses) et en développant des programmes d’aide pour certains enfants.

Cette partie de l’article n’est peut être à 100% parfaite, j’ai sûrement oublié quelques missions de l’ONG ou quelques actions mises-en-place, cependant je vous invite très fortement à passer par le COPE Center, cela vous donnera une autre vision du Laos et la salle avec un petit film vous prendra vraiment aux tripes…

Le Pha That Luang

Après le passage par le COPE Center qui n’était pas le truc le plus amusant au monde (mais sûrement le plus intéressant par contre), je prends la direction du Pha That Luang, un grand ensemble de pagodes & temples un peu au Nord de Vientiane (ça se fait très bien en vélo, pas de panique).

La pagode en elle-même est plutôt jolie, mais là aussi après plusieurs années en Asie c’est quand même un peu l’impression d’en avoir vu des dizaines comme cela. Sans guide c’est en plus relativement compliqué de se rendre compte de l’intérêt historique d’un lieu.

Après avoir déambulé pendant une bonne vingtaine de minute je fais une dernière photo et je retourne vers mon vélo. J’avais prévu de pousser un peu plus loin vers quelques autres pagodes mais j’en ai déjà un peu marre d’enchaîner les pagodes.

L’arc de triomphe !

En revenant vers la guesthouse je m’arrête devant l’immense arc de triomphe de Vientiane, un endroit relativement sympa avec pas mal de photographes Laos qui sont là pour immortaliser ce moment ! Là aussi je dois passer une vingtaine de minutes tranquille à profiter des lieux et je rentre ensuite dans ma guesthouse. Pour moi c’est l’heure de prendre un déjeuner très tardif et de ne plus faire grand chose le reste de la journée car j’ai des cloques sur les bras à cause des coups de soleil (ouai, j’ai oublié la crème solaire et fin avril ça pardonne pas).

Conseils pour visiter Vientiane

Quoi visiter à Vientiane ?

Honnêtement à part le COPE Center rien ne m’a vraiment marqué dans Vientiane, les pagodes sont sympas, l’arc de triomphe est joli mais pour un voyageur je suis resté sur ma faim. Je pense que vivre à Vientiane ne doit pas être si horrible car la ville reste relativement petite pour une capitale d’Asie et qu’on semble y très bien manger (et il n’y a pas un trafic dingue !). Néanmoins pour les voyageurs je vous recommande juste de passer à Vientiane rapidement et d’ensuite repartir vers d’autres contrées ! Si vous n’y passez qu’une après-midi ça sera assez.

Comment visiter Vientiane ?

Vous pouvez sans problème découvrir une grande partie de Vientiane à pied, le “centre” est relativement petit et peut facilement se faire sans moyen de transport. Si vous souhaitez passer une journée complète sur place je vous recommande néanmoins de louer un vélo, le trafic est assez faible et ça vous évitera de prendre 1 ou 2 fois un taxi/tuktuk.

Sachez qu’il y a quelques loueurs en plein dans le Centre, généralement ils font un peu tout pour les touristes (ça va du scooter au vélo en passant par la lessive ou les tickets de bus) mais aucun problème pour ma part !

Où dormir à Vientiane ?

Généralement Vientiane pour dormir c’est pas la folie, je suis allé au Moonlight Champa qui est un petit hôtel sympa et assez coloré situé dans le centre de Vientiane. J’ai payé 33 $ la nuit ce qui comprend le petit-déjeuner et une chambre vraiment bien. Vous pouvez réserver l’hôtel sur Agoda.

Où manger à Vientiane ?

A Vientiane je dois avouer que j’ai retrouvé tous les très bons restaurants français que j’avais déjà essayé il y a quelques années (mon premier passage date de 2013). S’il y en a un que j’aime beaucoup c’est vraiment le Xang Khoo, c’est situé vraiment en plein centre et la nourriture est juste excellente. Si vous cherchez de la nourriture française relativement abordable foncez les yeux fermés !

Budget pour Vientiane

Vientiane est une ville qui reste relativement onéreuse pour le Laos, quelques prix qui vont vous aider :

  • Le transfert depuis l’aéroport coûte 57 000 kips en taxi (prix fixe – 5.5€), j’ai essayé de marcher quelques minutes autour de l’aéroport mais pas moyen de trouver un tuktuk (qui eux sont légions dans Vientiane, attention c’est cher et c’est pas les prix indiens ou cambodgien, welcome to Laos !).
  • L’entrée dans les monuments importants est à 10 000 kips (1€).
  • La location de vélo coûte 10 000 kips, j’ai demandé au loueur et il louait les scooters 60 000 la journée et les moto semi-auto à 50 000 la journée. Le louer se trouve un peu à l’Ouest de Joma Bakery en plein centre de Vientiane.
  • J’ai payé 33 $ la nuit dans mon hôtel sympa, si vous souhaitez payer moins cher on m’a recommandé le PVO Hostel. Je ne sais pas ce que ça vaut mais les critiques sur Tripadvisor sont très bien et c’est super bien placé car je suis passé devant ! Pour réserver c’est ici.

Questions ?

Vous avez des questions sur Vientiane ? n’hésitez pas à laisser un commentaire ci-dessous.

Leave a Reply

Type to Search

See all results