Assister à la cérémonie d’aumône avec les moines de Luang Prabang

Aujourd’hui on se lève très tôt à Luang Prabang pour assister à la fameuse cérémonie de l’aumône, un moment assez spécial et ultra-photogénique qui se déroule à l’aube dans les rues de la vieille ville de Luang Prabang.

Lever aux aurores à Luang Prabang

Il est 5h15 et mon réveil vient de sonner, après avoir hésité à l’exploser contre le mur je saute de mon lit et je prends une douche rapidement (oui je peux pas sortir de ma chambre sans avoir pris une douche). Il fait encore totalement nuit lorsque je quitte la magnifique Satri House où je loge.

Ma “guesthouse” pour 3 nuits

Il est 5h25 et je suis dans la rue principale de Luang Prabang, évidemment pas besoin de préciser que c’est un peu vide et que j’aurais pu marcher en plein milieu de la rue sur les mains que ça aurait pas dérangé grand monde.

Après 5 minutes à marcher dans cette rue j’arrive au début de la vieille ville de Luang Prabang, une sorte de petit carrefour avec un hôtel, quelques distributeurs et déjà quelques habitants qui donnent à manger aux moines.

Il fait d’ailleurs encore très sombre ce qui n’est pas facile pour les photos, on voit cependant des colonnes de novices un peu partout, parfois une petite dizaine, parfois une cinquantaine, difficile à dire !

A ce moment je ne m’en rends pas compte mais je n’ai pas croisé énormément de touristes pendant la cérémonie de l’aumône, j’ai vu 2 “blancs” en shorts qui voulaient donner à manger aux moines mais pas grand monde en général. Cependant arrivé au milieu de la rue principale il y a quelques groupes d’asiatiques et c’est donc plus vraiment la même ambiance (j’en parle dans un paragraphe plus bas).

Il y a du monde car il y a aussi de très nombreux groupes de novices & moines qui passent, c’est donc une longue file indienne et c’est très photogénique.

J’essaye de m’écarter un peu de la zone et je tente de faire une belle photo avec un monument à l’arrière. En fait je sais à ce moment que sinon je vais toujours avoir la même photo (une vue de côté), je me mets donc dans l’objectif (petit blague de photographe) de faire une belle photo avec les moines et les wats en arrière-plan.

Bon en fait ça s’avère beaucoup plus compliqué que prévu, les wats sont pas de face, il y a trop de novices, puis pas assez, bref j’arrête de me prendre la tête et je repasse sur mes photos normales !

A ce moment il est déjà 6h10 et pendant 10 minutes il ne se passe quasiment plus rien, la cérémonie de l’aumône est à la buvette pour la mi-temps et 2 groupes d’asiatiques passent devant moi pour retourner à leur van et rentrer à l’hôtel. Le soleil commence d’ailleurs à se lever et c’est à 6h25 que les derniers novices arrivent en finissant leur ronde.

J’en profite pour continuer de faire mes photos et je me rends compte en la faisant que je viens d’en faire une superbe (c’est confirmé quelques heures plus tard à l’hôtel, elle devient instantanément ma préférée de ce voyage au Laos !)

Il est alors 6h28 (d’après mon appareil photo) et je suis devant le Wat Sibounheuang, les novices et les moines s’arrêtent et ils entament une prière, les habitants qui donnaient pour la cérémonie de l’aumône prient en même temps, c’est relativement impressionnant à voir.

Il est 6h30 et c’est la fin de la cérémonie de l’aumône à Luang Prabang, tout le monde rentre dans son monastère et retourne à ses occupations. Pour les habitants c’est aussi l’heure de rentrer à la maison après une dernière petite prière.

Quelques minutes plus tard je tombe d’ailleurs sur un novice en train de nettoyer (bon et je tombe sur un qui est direct sur son smartphone mais ça c’est une autre histoire).

Quand la cérémonie de l’aumône est terminée… Luang Prabang est à vous !

C’est un point super important à comprendre, tous les autres touristes vont faire l’effort de se lever si tôt pour observer la cérémonie de l’aumône est à 99% rentrer par la suite à leur hôtel pour terminer leur nuit ou prendre le petit-déjeuner (à 6h30 la cérémonie est déjà terminée et même à 6h10-6h15 ça commence à être déjà très calme).

Au lieu de rentrer à votre hôtel je vous invite vraiment à faire l’effort d’avoir Luang Prabang quasiment que pour vous, il vous suffit de vous balader dans les grandes et petites rues de la ville encore endormie et avec de belles lumières pour vraiment tomber sous le charme.

Ce matin là je me suis baladé pendant 1h30 dans la vieille ville et je n’ai rencontré quasiment aucun autre étranger, quelques habitants déjà levés et des novices qui s’occupaient. En quittant la vieille ville et en rentrant vers mon hôtel à 8h00 c’était d’ailleurs l’heure où arrivait les premiers touristes. Bon moi à 8h00 j’étais trop occupé à m’exploser le ventre avec la confiture de Tamarind de mon hôtel (si vous logez à la Satri House ne loupez surtout pas la confiture de Tamarind, ça vaut presque le coup de venir de France que pour ça).

Mon hôtel d’ailleurs, je vous en reparlerai mais la Satri House était vraiment une remontée dans le temps avec un hôtel juste incroyable (tu dors dans une vieille maison historique de la vieille ville donc forcément l’ambiance est dingue, c’était la demeure des parents du premier président du Laos, t’as compris l’idée). Et oui à à 9h00 c’était pour moi l’heure de me recoucher dans ma chambre !

Conseils pour les photos

Alors pour les photos faites attention car c’est un peu compliqué, à cela plusieurs raisons :

  • Dans l’ensemble il y a très peu de lumière, si vous maîtrisez mal votre appareil ça risque de donner beaucoup de photos floues car le soleil n’est levé qu’à la toute fin de la cérémonie d’aumône.
  • Faites bien attention car le flash est bien évidemment à prohiber pour éviter d’aveugler un moine ou novice.

Si vous voulez faire de belles photos je vous recommande 3 choses :

  • Essayez d’avoir un beau monument et les moines devant (comme si vous aviez une photo “normale” sauf qu’il y aura les moines en plus).
  • Cadrez à fond, c’est à dire zoomez énormément pour sortir une scène précise et éviter de vouloir tout prendre en photo car ça donne souvent une photo incompréhensible et pourrie (si vous mettez trop de choses dans la photo on ne comprend plus rien).
  • Essayez d’avoir une ligne de moines afin de faire disparaître en quelque sorte l’horizon et de “remplir” la photo avec eux.

Et si tu te demandes pour moi l’endroit le plus photogénique était devant le Wat Sibounheuang.

Mais Brice, ils sont où les touristes ?

Ben ils sont un peu partout !

Et oui alors attention ! Pour l’instant dans cet article vous n’avez vu que de belles photos, des habitants qui donnent à manger aux novices et aux moines et dans l’ensemble ça donne envie de foncer à Luang Prabang. Cependant tout n’est pas parfait sur place :

Déjà sachez que Luang Prabang est une ville plutôt bien reliée avec des vols vers de nombreuses villes asiatiques, il y a donc de plus en plus de touristes asiatiques qui viennent dans des minivans le matin et qui sont dans l’ensemble un peu différents des touristes occidentaux (plus de groupes, plus bruyants lorsqu’ils sont chinois, etc.). Cependant c’est assez bizarre à dire mais ils repartent aussi rapidement et ne restent pas jusqu’à la fin (un peu comme s’ils pouvaient cocher la case “fait” sur le guide de voyage).

Ne vous inquiétez pas il y en a pour tout le monde, il y a aussi des occidentaux qui veulent donner à manger aux moines mais qui arrivent en marcel, bon pour l’adaptabilité aux mœurs laotiennes on reviendra. Quelques personnes de Luang Prabang ont d’ailleurs des stands pour vendre un peu de tout (du riz pour les offrandes, des bouteilles d’eau, le petit-déjeuner…).

Dans les boites c’est le “sticky-rice”

Et puisqu’il en faut pour tout le monde il y a aussi des mecs comme moi qui font beaucoup de photos, j’ai essayé de m’adapter comme je l’aurais fait en Birmanie (pas donner car je suis pas bouddhiste, pantalon + tee shirt, bien faire attention aux ombres des moines) mais est-ce que j’ai été parfait ? difficile à dire et sûrement que non !

Le “coin” le plus touristique en ce matin de mai 2016 !

Si vous voulez en apprendre plus sur cette cérémonie je vous invite à écouter le second podcast “Sur les Routes de l’Asie” qui traite de Luang Prabang et de son tourisme, c’est hyper intéressant (je l’ai écouté après mon passage à Luang Prabang). Vous comprendrez mieux la différence entre novice & moine, pourquoi tant de novices veulent discuter avec les étrangers pour s’améliorer en langue, pourquoi c’est important pour le Laos, etc. Sachez aussi que même si vous n’avez pas prévu de voyage au Laos tout le passage sur les moines & novices ainsi que le rôle “d’école” joué par le monastère est applicable à de nombreux pays en Asie du Sud-Est (dont la Birmanie).

Est-ce que c’est à faire ou pas ?

Dans l’ensemble c’est quand même un peu bête de venir à Luang Prabang et de ne pas observer la cérémonie de l’aumône, cependant faites bien attention car avec l’arrivée d’un tourisme de plus en plus important ça perd de sa magie (quand micheline fait un selfie devant vous avec une perche de 2m c’est moins agréable ou quand y’a Brice qui porte son réflex de 3kgs et qui fait 200 photos à la minute). Je tiens aussi à insister sur un point mais vous aurez peut-être déjà vu ce type de cérémonie dans d’autres villes, c’était quelque chose que je voyais quotidiennement à Yangon par exemple mais cela n’a pas la même magie (ça se passe dans une grosse ville, là c’est dans une ville très belle où il n’y a pas d’autre activité que cela), c’est aussi quelque chose que j’avais vu de façon beaucoup plus impressionnante un matin à Aungban (où il y avait des centaines de novices / moines au lever de soleil, à couper le souffle). C’est bien marrant de dire “j’ai déjà vu” mais le contexte de Luang Prabang et la facilité avec laquelle on observe cela (pas de circulation, toute une ville tournée sur la cérémonie, etc.) rend quand même le moment vraiment génial.

Et pour finir veuillez noter que cette cérémonie se fait plus généralement un peu partout au Laos (je verrai la même chose quelques jours plus tard devant l’incroyable Muang La Lodge) et même partout dans Luang Prabang car les novices font l’aumône à peu près dans leur quartier.

Questions ?

Vous avez des questions sur la cérémonie des moines de Luang Prabang ? N’hésitez pas à laisser un commentaire ci-dessous.

Leave a Reply

1 comment

  1. Fab

    Merci pour ce retour, Brice. On est dedans !
    A faire avec toute la pudeur, la retenue, la distance, donc le respect qui s’imposent…
    Bien à toi
    Fabrice

Type to Search

See all results