Dalat au Vietnam – Le paradis entre forêts, lacs et bâtiments coloniaux !

Je vous emmène aujourd’hui à Dalat dans le Sud du Centre du Vietnam (oui c’est technique). Un lieu assez connu situé à quelques heures des stations balnéaires de Mui Ne et Nha Trang. Dalat reste une destination relativement peu visitée par les personnes qui viennent 2 semaines dans le pays mais en revanche un stop incontournable pour les voyageurs au long cours notamment ceux qui remontent le Vietnam du Nord au Sud en moto. Dans cet article je vous explique tout ce que j’ai pu visiter puis vous donne un peu tous mes conseils pour découvrir Dalat (enfin Da Lat comme on dit en vietnamien !).

Dalat

Présentation de Dalat : C’est où et qu’est ce qu’on y trouve ?

Dalat, la station climatique du Sud du Vietnam

Dalat se trouve à 8h de route de Saigon dans les hauts-plateaux, c’est un lieu développé fortement par les français à l’époque coloniale (plus de détails plus bas dans l’article), la ville est donc bien dans le Sud du Vietnam (même si administrativement c’est considéré comme le Centre) mais a un climat plus “montagneux” car la ville est située à 1500m d’altitude.

La ville est vietnamienne mais influencée par les français, du Sud mais pourtant dans les montagnes, du Vietnam mais sans rizières, où l’on mange bien mais sans vraie spécialité locale… c’est assez difficile de la catégoriser par rapport à d’autres endroits au Vietnam. La ville et la région ont une identité propre qui ressemble au final assez peu au Vietnam auquel on pense, et c’est aussi pour cela que Dalat est géniale.

En raison de son climat assez particulier la ville est extrêmement connue pour certains produits, on parlera donc souvent du vin de Dalat, de ses fraises ou de ses roses. La région possède une agriculture très développée avec d’immenses serres (désolé, c’est pas funky).

Les 2 “gros” problèmes de Dalat

Faites attention car Dalat possède 2 problèmes, un mignon et un vraiment embêtant.

  • Dalat est une destination qui se trouve à côté de Nha Trang et Mui Ne, ces 2 destinations balnéaires sont totalement prises d’assaut par les Russes (par centaine de milliers, oui tu as bien lu c’est comme Marrakesh pour les français) et il y a donc énormément de russes qui viennent en excursion à Dalat, ce n’est pas embêtant lorsque vous visitez des choses peu connues mais dans la crazy house ou dans des pagodes c’est du délire (30 couples et le guide avec son mégaphone, youhou). Evidemment ces groupes font les 2-3 classiques de Dalat et repartent à la plage donc c’est pas non plus la mort.
  • Dalat est un lieu “tendance” pour la jeunesse de Saigon afin de venir en weekend prolongé, vous allez donc voir beaucoup de jeunes vietnamiens qui font des selfies absolument partout et surtout dans les champs de fleurs. Il y a aussi quelques cafés branchés, quelques magasins de hipsters, bref c’est aussi une destination pour la jeunesse mondialisée (Coréeanisée ? ça existe pas mais tant pis) du Vietnam. Si vous détestez les perches pour les téléphones il est préférable d’éviter Dalat.

On trouve quoi à Dalat ?

La gare de Dalat et son train

La gare de Dalat est une réplique exacte de la gare de Deauville, il y a même la petite box pour le courrier.

De la gare de Dalat partent plusieurs trains pour rejoindre une grande pagode, attention le train ne passe plus à Dalat (vous ne pouvez pas venir de Saigon ou Hanoi par le train) et cette ligne est uniquement conservée dans un but touristique.

Après une belle balade à travers les montagnes et les serres on arrive dans une petite gare, il suffit de marcher 10 minutes pour arriver dans une immense pagode. Rien de bien fou mais quitte à faire le chemin autant venir.

L’université de Dalat

Non loin de la gare de Dalat se trouve l’université de Dalat, c’est un endroit vraiment très beau qui ressemble plus à l’Europe qu’autre chose.

J’étais dans un collège d’Aix en Provence qui était dans de vieux bâtiments et honnêtement on aurait pu transposer les bâtiments de Dalat à Aix en Provence sans problèmes (hormis logistiques). En effet l’arrière de l’université est plein de petits bâtiments sympathiques et l’ambiance est très calme.

Quand même bizarre au Vietnam non ? moi j’adore !

La dernière demeure du Roi du Vietnam Bao Dai

Dalat abrite la dernière demeure du roi du Vietnam, c’est un grand palais qui est super impressionnant à visiter car il reste encore du mobilier.

Il y a pas mal de notes sur l’histoire des lieux et cela permet donc de vraiment remettre en perspective la fin de ce “règne”.

La Crazy House pas forcément si incontournable

Faites bien attention quand vous allez à la crazy house, c’est en théorie le truc incontournable de Dalat mais dans la pratique ça l’est beaucoup moins. Le lieu est vraiment “dingue” sans mauvais jeu de mot et relativement compliqué à expliquer.

C’est vraiment une maison un peu folle avec des tunnels, des escaliers, des choses qui ne se ressemblent pas et des trucs plus loufoques les uns que les autres. Le gros problème c’est que le lieu n’est pas fait pour accueillir beaucoup de monde, donc quand un groupe arrive c’est rapidement le bordel (il n’y a pas d’autre mot), on se retrouve bloqué dans un escalier et on est obligé de revenir sur nos pas pendant 2 minutes pour prendre un autre chemin, bref pas incroyable en journée et sûrement génial au petit-matin.

En plus le lieu est vraiment pris d’assaut par les russes, allez-y si vous avez du temps mais sinon ce n’est pas incontournable. En revanche juste en face de la Crazy House il y a le restaurant Le Chalet, une ambiance très sympa et une excellente nourriture !

Le tour du lac de Tuyen Lam

Ce n’est pas vraiment une visite mais le lac de Tuyen Lam se trouve légèrement au Sud de Dalat et permet une magnifique découverte de la région.

C’est ambiance grande forêt et belle route qui tourne un peu partout, faites attention car on ne peut pas faire complètement le tour du lac mais on peut descendre jusqu’à l’extrême Sud où il y a un grand restaurant local (et un éléphant à l’agonie).

Je vous conseille vivement de louer une moto et de partir vous balader, on se sent incroyablement libre et toute la route est au bord du lac légèrement en hauteur, superbe (possible en Easy Riders si vous ne savez pas faire de moto, indications plus bas dans l’article).

La pagode de Truc Lam

Les visites autour de Dalat sont rarement incroyables, mais étant donné que l’on passe son temps sur la moto c’est toujours agréable de s’arrêter ! Surtout quand c’est pour une pagode dans un monastère !

Truc Lam est exactement cela, il reste encore quelques moines, quelques belles photos à faire, bref un arrêt sympa.

Le tour dans le téléphérique !

Le téléphérique permet de rejoindre un point en hauteur de Dalat. C’est sympathique à faire plus pour le truc de prendre le téléphérique qu’autre chose. La vue n’est pas si belle sur le viewpoint donc honnêtement c’est pas si incontournable que ça.

La vallée de l’amour pour faire ses selfies dans les fleurs

La “Valley of love” comme on dit là bas est un parc assez faux dans lequel il y a énormément de fleurs, de petits ponts et des cours d’eau. L’endroit parait idyllique mais c’est surtout le paradis du selfie et du shooting photo. C’est un peu le disneyland de l’instagram ! Pas incontournable mais si comme moi vous avez une copine Vietnamienne vous n’allez pas y couper (respect et robustesse à vous).

Les tours en moto, tout simplement !

La région de Dalat est très vallonnée, avec des routes bien lisses et une nature magnifique, inutile de préciser que c’est donc un peu le paradis de la moto. Vous aurez de belles routes vraiment partout et même si elles ne sont pas indiquées dans le guide vous trouverez de beaux paysages où que vous alliez. Je me suis perdu pendant toute une matinée dans une région où il ne semblait pas y avoir grand chose et j’ai adoré (arrêt avec des gens qui bossent dans les champs, superbes paysages, etc.).

Si vous ne savez pas en faire n’hésitez pas à regarder du côté des Easy Rider de Dalat. Pour rappel c’est une espèce de tour de la région où vous êtes à l’arrière d’un pilote vietnamien expérimenté. Cette activité est présente un peu partout au Vietnam et je l’avais fait entre Hué et Hoi An. Je ne l’ai pas fait à Dalat mais j’ai vu plusieurs groupes.

Boire un café au bord du lac de Dalat

Moment ultra-plaisant, baladez-vous au bord du lac de Dalat, arrêtez vous dans un petit café et prenez votre classique café sua da, le calme pendant les vacances au soleil !

La cathédrale et l’hôtel du parc

Dalat possède une grande cathédrale assez photogénique mais dans laquelle on ne rentre pas. Promenez-vous autour pour découvrir l’hôtel du parc juste à côté avec son café de la gare, un Dalat d’un autre temps !

Le marché de nuit évidemment !

Je termine mes visites par le marché de nuit qui est le truc à ne pas louper. L’endroit est là pour vendre quelques trucs aux touristes bien évidemment mais étant donné que c’est à peu près piéton c’est très agréable.

L’énorme avantage du marché de nuit est surtout qu’on peut manger partout sur des tabourets et commander à quelques mètres ce que l’on veut, pizza locale, barbecue, il y a un peu de tout et l’ambiance est très cool !

Et plein d’autres trucs que je n’ai pas pu faire !

Cette liste n’est bien entendu pas exhaustive car je n’ai pas eu le temps de tout faire, il y a aussi plein de trucs à découvrir comme les cascades, les villages des minorités… ce n’est pas les visites qui manquent à Dalat.

Conseils pour Dalat ?

La météo à Dalat

Je l’ai déjà mentionné de nombreuses fois mais Dalat possède un climat très particulier pour le Vietnam (c’est pas pour rien qu’ils ont des fraises). La ville de Dalat est connue pour ne pas avoir une météo très changeante, il fait toute l’année un peu chaud la journée et frais la nuit car on est à 1500m d’altitude. Lorsque j’y étais pour Noël c’était Sweat obligatoire le soir et j’aurais même bien mis une veste quelques fois sur la moto.

Dalat appartient au Centre du Vietnam d’un point de vue géographique cependant c’est bien une saison des pluies du Sud qui rythme la vie de Dalat (il pleut donc de Mai à Novembre, avec bien entendu une intensité très variable).

Combien de temps rester à Dalat ?

Dalat est une région vraiment immense, si vous restez 2 jours complets vous n’aurez pas le temps de tout faire (loin et même très loin de là) mais cela vous donnera déjà une bonne image de la ville et de sa région. Restez 3 jours pour avoir encore plus le temps, Dalat est une ville agréable dans laquelle on se sent très bien (c’est pas la folie d’autres villes du Vietnam) donc n’hésitez pas à prolonger un peu.

Quoi espérer des visites ?

C’est très important de comprendre qu’à Dalat vous n’aurez pas le Vietnam “carte postale”, Dalat est loin des rizières et loin d’un Vietnam rural qu’on idéalise en France. Ici les serres se suivent, il y a de grandes forêts avec des lacs et la ville n’est pas plus vietnamienne que ça. Faites donc bien attention car Dalat est vraiment un lieu spécial du Vietnam (et c’est aussi pour ça qu’on y vient !).

C’est cher ?

Pour vous donner une indication des prix afin de constituer un petit budget :

  • Le transfert depuis l’aéroport coûte 200 000 VND (8€) pour 30 minutes
  • Mon homestay était un peu cher mais vraiment dingue, la chambre la moins onéreuse était à 450 000 VND (17€) et les chambres déjà mieux étaient à 550 000 VND (21€)
  • On a loué un scooter qui tenait la route (semi-auto) pour 100 000 VND (4€)
  • L’aller/retour dans le téléphérique coûtait 70 000 VND (3€), attention que l’aller coûte 50 000 (2 €)
  • Les repas sont pas onéreux du tout, surtout si vous mangez au marché de nuit (ça va se compter en 4-5€)

Comment intégrer Dalat dans son itinéraire ?

Pour ceux qui remontent par la côte Est

Dalat est un stop “classique” pour tous ceux qui remontent ou descendent le Vietnam en moto, en effet la ville est pile entre Nha Trang et Dalat (4-5h de route) et avec ses belles routes c’est un lieu idéal pour un roadtrip.

Pour ceux qui font un tour par les hauts-plateaux avec Buon Me Thuot et Lac Lak

Dalat est le point de départ de la longue route qui serpente à travers les hauts-plateaux, c’est le début de la route pour Kontum par Lac Lak et Buon Me Thuot. Si c’est votre premier voyage au Vietnam ça ne devrait pas beaucoup vous aider mais si vous revenez pour la troisième fois vous allez sûrement explorer cette région.

Par avion depuis les grandes villes du Vietnam

Si vous souhaitez faire un “saut de puce” à Dalat c’est tout à fait possible, la ville étant une ville touristique importante pour les vietnamiens. Vous aurez donc des vols directs depuis les 3 grandes villes (Hanoi dans le Nord, Danang dans le Centre, Saigon dans le Sud) mais aussi des grandes villes de province comme Haiphong (si vous venez de Cat Ba) ou Vinh.

Mon arrivée à Dalat !

Le train à Dalat part quand ?

Lors de mon passage le train partait de la gare de Dalat à 8h00, 11h55, 14h00 et 16h00. Attention car pour nous le train de 11h55 a été annulé car pas assez de clients mais ceux de 14h00 et 16h00 étaient complets avec beaucoup de touristes asiatiques.

A Dalat attention à :

Google Map

Faites attention à Dalat car Google Map n’est pas super pratique. Bien évidemment pour trouver un restaurant ou un hôtel dans la ville aucun problème, cependant lorsque vous vous déplacez en moto certaines routes ne sont en fait pas pratiquables, ou alors le point pour rejoindre le lac de Suoi Vang pointe vers l’entrée d’une base militaire, impeccable !

On a eu le cas plusieurs fois donc faites attention, suivez les panneaux plutôt que les indications de Google Map. Bien entendu se perdre dans la région de Dalat est un vrai plaisir donc même en étant perdu c’est sympa.

La taille de la ville

Dalat est une ville gigantesque, non pas par sa population qui reste raisonnable mais car la ville s’étend sur une distance parfois troublante. Faites donc bien attention car la ville n’est pas vraiment adaptée à ceux qui ne peuvent pas se déplacer en scooter ou qui n’ont pas de chauffeur/taxi. Pour le vélo c’est une solution mais Dalat est une ville quand même bien vallonnée donc préparez-vous à appuyer sur les pédales, en revanche pour les excursions en dehors de la ville c’est scooter ou moto obligatoire.

Comment arriver à Dalat

Comme je l’ai dit plus haut sachez que le train ne passe pas à Dalat, c’est donc bus ou avion !

Bus :

Futa, Futa, Futa. Ne l’oubliez pas Futa est une excellente compagnie de bus dans le Sud du Vietnam et en plus vous pouvez réserver vos bus en ligne ! Vous trouverez plein de bus pour remonter vers le Nord (Nha Trang évidemment et Hué / Danang) ou vers le Sud (Saigon & Can Tho). Vous aurez aussi des bus pour Mui Ne (4h de route).

Avion :

L’aéroport de Dalat est bien desservi notamment par les compagnies low-cost comme Vietjet, profitez-en ! Il y a une très grosse demi-heure de route jusqu’à la ville et le transfert coûté 200 000 VND (8€).

En Easy Rider :

Pensez-y ! Plein de Easy Rider organisent la descente vers Nha Trang ou Mui Ne en 1 ou plusieurs jours, le bon moyen de découvrir le Vietnam autrement !

Où manger à Dalat ?

J’ai mangé dans 200 trucs différents à Dalat, difficile de vous recommander un restaurant en particulier, voici quelques adresses :

Un peu tout : Le Chalet – Juste en face de la crazy house, café/restaurant avec un style sympathique. Mi Quang (plat typique du Centre) à tomber par terre, oui c’est la photo ci-dessous.

  • Marché de nuit : Un grand classique, ambiance sympathique la nuit, il y a du monde, on mange bien pour pas cher, bref impeccable.
  • BBQ : Quan Nuong Ngoi Cu Duc – Ambiance hyper locale, impossible de croiser un touriste, prenez votre dictionnaire vietnamien pour commander.

Où dormir à Dalat ?

Dalat c’est assez “technique” pour dormir, cependant sachez que le rapport qualité-prix est dingue et que la qualité des hôtels est dingue (que vous restiez dans une petite guesthouse à 5€ la nuit ou un hôtel à 120€ la nuit). Attention car considérez Dalat selon 3 zones : En plein centre à quelques minutes à pied du marché de nuit, dans Dalat mais plus loin dans la ville (pas gênant mais taxi le soir pour le marché de nuit) et enfin dans la campagne autour de Dalat.

Guesthouses “cheap cheap”

  • Vous trouverez plein de guesthouses avec des dortoirs à 4-5€ la nuit et des chambes privées à 10€, pas d’adresse à vous recommander mais il y en a des dizaines à Dalat.
  • Muse House – 15€ la nuit – Un peu plus cher que du “cheap cheap”, située dans le Centre de Dalat avec des chambes à l’étage d’un petit café, décors un peu hipster, un classique à Dalat ! Pour réserver c’est ici

Milieu de gamme – de 20 à 70 €

  • Villa Doc May – 20 à 40€ la nuit – Ambiance tranquille dans une maison du Centre Dalat, c’est en fait un Homestay c’est à dire que les habitants partagent aussi la maison. Attention, vérifiez bien car certaines chambres n’ont pas la clim’ (enfin bon à Dalat c’est plutôt des couettes qu’il faut la nuit !). Pour réserver c’est ici
  • Villa Vista Highlands – à partir de 70 € – Villa Do May plus haut est un peu “cheap” pour du milieu de gamme, du coup si vous avez un peu plus de budget vous pouvez regarder du côté de Villa Vista Highlands, le principe reste le même sauf que c’est d’un meilleur standing (vue, décoration, chambres, etc.). Pour réserver c’est ici

Hôtel haut de gamme – 100 € la nuit

Le charme colonial est au Ana Mandara, l’hôtel m’a été recommandé par plusieurs personnes et honnêtement il est superbe. Les chambres sont à partir de 100€ ce qui n’est très abordable pour du haut de gamme, attention par contre car l’hôtel est dans un immense parc donc il faut parfois un peu marcher (et oui, il faut toujours se plaindre !). Attention car l’hôtel se trouve juste à côté du La Nha Homestay (dont je parle ci-dessous), à éviter donc si vous souhaitez tout faire à pied dans la ville ! Pour réserver c’est ici

Une fois dans sa vie : la Crazy House – 30 € la nuit

Oui c’est un peu “bizarre” à expliquer mais la Crazy House est aussi un hôtel, vous pouvez donc dormir dans certaines chambres sans aucun problème. Pour réserver c’est ici

Mon coup de coeur, la La Nha Homestay – 20€ la nuit

C’est un homestay quasiment que pour les Vietnamiens (personne ne parle anglais), cependant l’endroit est charmant, je vous invite à lire l’article qui arrive dans quelques jours pour tout comprendre.

Les hôtels en pleine nature !

Dalat possède l’avantage d’avoir un choix d’hôtel vraiment ahurissant, cela vient bien entendu du tourisme domestique (assez important) plus qu’international (plus limité). Vous avez donc des endroits géniaux à l’extérieur de la ville où vous pourrez dormir au bord d’un lac ou dans des vieilles maisons coloniales rénovées. Je ne peux que vous recommander 2 adresses :

  • Zen Cafe Lakeside – 60 € la nuit – Plusieurs villas situées légèrement à côté du lac de Tuyen Lam, vous aurez des chambres à partir de 60€ et à ce prix vous avez une grande chambre avec vue sur le lac. Attention car ce n’est pas l’endroit où aller pour profiter des bars de Dalat, mais si vous cherchez un endroit super calme au bord du lac c’est bien et abordable. Contrairement aux photos qui peuvent donner l’impression de n’avoir qu’une chambre dans une villa sachez que c’est en fait des petits bâtiments de quelques chambres (c’est aussi pour ça que ça reste très abordable), attention donc à ne pas penser dormir dans une petite villa perdue, ce n’est pas le cas. Pour réserver c’est ici
  • Binh An Village – 130 € la nuit – De magnifiques petites maisons situées au lac de Tuyen Lam, on voit bien l’endroit depuis le restaurant au bout du lac si vous êtes en moto. Idéal si vous voulez vivre un peu loin de tout au bord du lac ! Allez voir la vidéo sur leur site, c’est exactement ça. Pour réserver c’est ici

Questions ?

Vous avez des questions sur Dalat au Vietnam ? N’hésitez pas à laisser un commentaire ci-dessous.

Leave a Reply

Type to Search

See all results