Mon trek dans le parc national de Nam Ha à Luang Namtha

Je suis arrivé le jour précédent à Luang Namtha après mes 2 jours de croisière sur le Mékong, une petite ville perdue aux confins du Laos et de la Chine. Le truc incontournable dans la région est la réserve naturelle de Nam Ha, du coup en faisant le tour des quelques agences (c’est Luang Namtha hein, pas Bangkok), j’ai rencontré un couple de français et on a réservé une journée de trek le lendemain.

Lever aux aurores !

J’ai insisté auprès de Yohann et Jessika pour qu’on commence super tôt, du coup c’est rendez-vous à 6h30 le lendemain matin pour partir en trek. Chose assez bizarre mais les treks comprennent le petit-déjeuner au restaurant avant de partir (ne me demandez pas pourquoi).

On grimpe dans la camionnette, on passe récupérer le guide a quelques minutes de là (qui semble s’être mis la race la veille), on longe une route poussiéreuse et 30 minutes plus tard on arrive dans un petit village où va commencer le trek dans le parc de Nam Ha.

Pour information le parc est vraiment juste à côté de la ville de Luang Namtha, il parait immense mais en réalité il y a une vraie route qui passe à travers donc certaines zones sur la carte ci-dessous sont pas si sauvages !

Le guide gonfle le bateau… bon en fait le trek commence de l’autre côté de la rivière. Ce qu’il faut savoir c’est que je n’ai pas peur de l’eau, en revanche lorsque je déplace mon appareil photo à 2000€ tout neuf là je deviens un flippé de la vie (c’est important pour la fin de l’article).

2h de montée dans la parc de Nam Ha

Une fois de l’autre côté le trek commence, on suit un chemin qui ne fait que grimper. Ce n’est pas très difficile mais ça glisse parfois un peu et il y a pas mal de végétation (la jungle quoi !).

Ce qu’il faut savoir c’est que la jungle c’est horrible pour faire des photos (et pour un peu tout d’ailleurs), tu ne vois pas à 10 mètres et les rayons du soleil passent très peu à travers la végétation très dense (donc pas de lumière = pas de photo).

On croise cependant parfois des trucs intéressants, une vieille cabane ou de belles fleurs, il faut s’émerveiller d’un peu tout.

Comme d’habitude dans ces situations tu te demandes comment le guide fait pour retrouver le chemin (et il faut bien se rendre compte que je prends les photos quand c’est le plus simple).

On arrive enfin au sommet et la vue est très belle sur l’ensemble de Nam Ha. Il fait tellement chaud que mon tee-shirt donne l’impression de sortir de la machine. La pause est la bienvenue.

Descente jusqu’à la rivière

On redescend ensuite de la montagne et on passe par des endroits assez jolis, comme d’habitude il y a peu de lumières mais certains arbres sont très beaux (et le guide insiste sur une marque d’ours, bon on accélère le pas).

On traverse ensuite un paysage plus plat avec pas mal d’eau et encore beaucoup de végétation, Yohann est super content car on vient de voir un serpent. Bon moi je suis content mais d’un peu plus loin.

Ca fait 1h45 qu’on descend de la montagne et on arrive enfin au niveau de la rivière, c’est justement là que l’on va déjeuner.

Le guide sort toute la nourriture et mamamia qu’est ce que c’est bon, on déguste tout cela sur des feuilles de bananiers mais on a pas laissé grand chose !

On termine ensuite par une session piscine de 30 minutes dans une piscine naturelle au milieu de la rivière (dont une qui s’appelle Nam Ha).

L’article aurait pu se terminer comme ça mais le retour jusqu’à la route fut une vraie galère, en effet on avait de l’eau jusqu’au dessous des genoux et on marchait sur des pierres assez “mauvaises” dans la rivière. Du coup je flippais de tomber avec mon sac à dos et j’ai mis une éternité à travers les petits cours d’eau (c’est le revers d’un mec avec un blog, il déplace tout son PEL dans son sac à dos).

Pour terminer la dernière colline a gravir était infâme, pieds nus en grimpant sur les mains avec du sang sur les doigts. Autant vous dire qu’en arrivant en haut je me suis dit 2 choses :

  • Putain c’est enfin terminé.
  • La jungle on oublie pendant 1 an, on va plutôt passer les journées restantes dans les rizières (et vous verrez dans les prochains articles que ça m’a beaucoup réussi !).

Conseils ?

  • C’est un peu compliqué pour moi de vous donner des conseils pour un trek dans la Nam Ha à Luang Namtha, en effet je n’ai fait une randonnée que d’une journée et c’était pendant la saison sèche. Du coup c’était pas si compliqué (suffisait de marcher quoi) et très peu glissant car il faisait une chaleur à crever (donc la boue sèche en 30 secondes).
  • Sachez qu’il y a plein de randonnée de plusieurs jours, je pense que c’est l’idéal si vous voulez voir des ethnies et découvrir autre chose, par contre en une journée vous ne faites que “survoler” et vous avez tous les désavantages sans les avantages. Si vous cherchez un retour d’expérience de plusieurs jours c’est sur onpartquand.
  • Pour la randonnée je suis passé par Forest Retreat Laos, honnêtement pas de problème tout était réglo, vous aurez des avis sur l’agence sur Tripadvisor.
  • D’après ma petite fiche de budget j’ai payé 360 000 kips pour la randonnée soit un peu plus de 35€ (attention, on était 3 !).
  • Sachez qu’à Luang Namtha les agences de trekkings affichent les groupes qui partent le lendemain ou le jour d’après sur des tableaux dans la rue, en marchant dans la rue principale vous verrez donc “2 personnes intéressées par 2 jours & 1 nuit en Kayak” ou “3 personnes confirmées pour un trek de 3 jours & 2 nuits dans le parc de la Nam Ha”.

Questions ?

Vous avez des questions sur cette journée dans le parc de la Nam Ha à Luang Namtha ? N’hésitez pas à laisser un commentaire ci-dessous.

Leave a Reply

Type to Search

See all results