Osaka je t’aime – Un article pour te donner envie d’aller à Osaka !

C’est un euphémisme que de dire que j’apprécie Osaka, cette ville est un véritable coup de cœur depuis mon premier passage au Japon en 2013. Avec des quartiers incroyables comme Dotonbori, Shinsekai ou Amerika-mura et surtout une ambiance vraiment particulière et pleine d’énergie, c’est une ville où j’apprécie revenir. Dans cet article je ne vais vous parler que de notre arrivée, une sorte d’après-midi pour comprendre à quel point j’adore cette ville.

J’étais supposé partir avec ma copine (de son petit nom Hoa) à Taiwan, tout était organisé et il ne restait plus qu’à prendre les billets d’avion. Quelques jours plus tard on voit une publicité sur Facebook, Jetstar (une compagnie aérienne low-cost en Asie) lance le mois prochain une nouvelle liaison entre Hanoi et Osaka, on récupère l’aller-retour pour trois fois rien, Osaka et Kyoto on arrive !

11h00, les affaires à l’hôtel et on fonce à Dotonbori

Pour ma copine c’est son premier voyage au Japon, du coup la découverte est partout. Moi cela fait quasiment 1 an que je ne suis pas venu et c’est toujours avec un grand plaisir que je prends ma petite bouteille de coca dans la machine automatique. On rejoint très rapidement l’hôtel pour déposer nos affaires, la chambre est minuscule mais ça fera l’affaire pour 3 nuits ! On redescend dans le métro et on part découvrir Osaka.

Le temps d’arriver à Dotonbori (le “coeur” d’Osaka si je puis dire) il est quasiment midi, enfin on a déjà fait quelques photos quoi… et qui dit premier repas au Japon dit forcément… sushis !

On en profite ensuite pour se balader un peu dans les artères commerçantes de Dotonbori, j’avais oublié à quel point il y avait du monde au Japon !

Amerika-Mura avec ses takoyakis et ses flippers

On marche ensuite tranquillement jusqu’à Amerika-mura, un quartier que j’adore dont j’ai déjà parlé dans cet article “Amerika Mura & Shinsekai – 2 quartiers magnifiques à Osaka” Il y a toujours 3 milliards de vendeurs de vêtements.

On se pose ensuite en plein centre d’Amerika-mura sur une espèce de petite place, c’est l’heure pour nous de goûter les takoyakis ! C’est une spécialité d’Osaka assez difficile à décrire, imagine une boulette avec un petit bout de calamar au centre que l’on sert très chaud et qu’on picore facilement avec un cure-dent ? Et bien c’est ça !

On reste là de longues minutes à regarder les gens, c’est quand même un grand délire le Japon.

Notre après-midi continue avec une petite balade dans le quartier, on passe ça et là devant un magasin plus joli qu’un autre, bref l’ambiance est dingue.

Quelques minutes plus tard je montre à ma copine un magasin que j’avais déjà repéré il y a quelques années, ici on peut jouer au flipper et pas qu’un peu. Seulement le problème c’est que lorsque tu es nul au flipper ça ressemble à une négociation sous l’orage avec un tuktuk en Inde : tu perds très rapidement de l’argent.

En sortant du magasin de flipper et au gré d’une rue on tombe sur une magnifique machine automatique avec plein d’autocollants, le « fuck Tokyo » me fait pas mal marrer.

Retour à Dotonbori

D’Amerika Mura il n’y a que quelques centaines de mètres pour rejoindre Dotonbori, THE quartier à Osaka. Il est encore trop tôt pour que les publicités soient illuminées mais je continue quand même de prendre des photos un peu partout.

Alors que je suis en train de faire mes photos je me rends compte que j’ai perdu ma copine. Et oui à Dotonbori il peut y avoir beaucoup de monde mais après quelques minutes on se retrouve enfin (vu son sens de l’orientation je l’aurais retrouvé à Hong Kong !). Premier apprentissage de la journée, à chaque nouveau quartier on indiquera un endroit où se retrouver.

On continue à se balader (bon de façon plus proche) dans la rue principale juste derrière le canal, il y a vraiment plus de monde qu’il y a quelques années et je remarque encore plus de magasins de cosmetiques détaxés (pour les chinois !) mais c’est toujours génial, ça bouge et c’est plein de vie.

Inutile de préciser mais qui dit Japon dit aussi machine de la mort, on va donc claquer un peu de pognon pour gagner quelques peluches.

On enchaîne ensuite en se baladant dans les rues à l’arrière de Dotonbori, tout respire le Japon et on goûte ça et là une spécialité, on achète une babiole ou on fait pas mal de photos !

Il est à ce moment 18h15 et de nombreuses publicités sont illuminées dont celle pour la Asahi (une bière qu’on trouve un peu partout en Asie et qui vient d’Osaka).

Malheureusement pour le Glico (l’icône) qui est le petit bonhomme qui court toujours rien, on en a un peu marre d’attendre donc on prend la direction du métro pour rentrer à l’hôtel (faut dire qu’on a pas dormi beaucoup dans l’avion).

Osaka

Petit passage par Shinsekai

Si vous voyagez dans des hôtels avec un budget serré vous allez très probablement vous retrouver à Dobutsuen-mae à Osaka, c’est un quartier très pauvre et donc relativement craignos du point de vue des Japonais mais je vous rassure, on est au Japon donc t’as pas besoin de cacher ton appareil photo. L’avantage de ce quartier c’est qu’il est à quelques mètres seulement de Shinsekai donc sur un coup de tête tu peux aller tranquille faire tes photos.

Tellement fatigué que j’ai pas aligné la tour dans l’espace vide à droite du poisson !

Ce quartier m’avait fait l’effet d’une claque lors de mon premier passage et je dois avouer qu’il est toujours aussi beau, il y a juste un peu plus de touristes.

Je suis totalement crevé et c’est la même chose pour ma copine, on trouve un restaurant dans Shinsekai et on rentre à l’hôtel pour dormir comme des gros sacs.

Questions sur Osaka ?

Vous avez des questions sur cette journée à Osaka ? N’hésitez pas à laisser un commentaire ci-dessous.

Leave a Reply

Type to Search

See all results