Marché de Kuromon – Se balader (et surtout manger) à Osaka

Pour ceux qui ne l’ont pas vu sur certaines photos du blog, sachez que ma copine est Vietnamienne et à ce titre on a parfois pas vraiment les mêmes envies pour les visites. Elle a pu lire des trucs sur des blogs ou des sites vietnamiens et généralement c’est très différent de ce que va chercher un français (la fameuse arlésienne “je veux voir le vrai Osaka mais sans les touristes et que ça reste pas cher”). Du coup pour notre troisième jour à Osaka on a pris la direction du marché de Kuromon.

Le marché de Kuromon ?

Le marché de Kuromon est un grand marché couvert situé à Osaka, c’est d’ailleurs juste à côté de Den Den Town pour l’électronique. Il est donc 11h du matin (oui on avait envie de dormir ok ?) lorsqu’on se pointe à l’entrée du marché de Kuromon. L’entrée à l’air dégueulasse mais c’est plein de vie.

Le marché n’est pas particulièrement incroyable du point de vue visuel, en revanche ce qui est vraiment superbe c’est l’espèce de verrière.

En me baladant je dois dire que le marché est en fait devenu très touristique (j’y étais déjà en 2013 et c’était beaucoup moins prononcé). On en parle rarement mais le Japon est un pays devenu majeur pour le tourisme en Asie, les nombre de visiteurs explose et certains endroits (comme le château d’Osaka dont j’ai déjà parlé dans un autre article sur Osaka) deviennent donc beaucoup plus touristique.

Vous ne vous en rendrez sûrement pas compte si vous ne faites pas la différence mais il y a par exemple beaucoup de coréens dans le marché (vous en prendrez sûrement sans le savoir dans des costumes à Kyoto !).

Mais c’est tout pourri alors le marché de Kuromon ?

Et bien non, en fait le marché de Kuromon est super cool car c’est un marché pour la nourriture (c’est bon t’as compris où j’allais en venir ?). Du coup on peut manger, manger et encore manger.

Je me suis régalé aussi bien visuellement que dans l’assiette, et cela grâce à plusieurs food-courts à la japonaise. Un food-court (très présent en Asie) est une zone où plein de stands vendent de la nourriture et où il y a des tables à partager au centre. Dans l’idée un mec qui fait des sushis, un mec qui fait du boeuf de Kobe, une meuf qui fait des crustacés et un autre qui vend du poisson grillé se mettent ensemble, mutualisent les tables (comme ça ils paient qu’une personne pour nettoyer, pas fou) et c’est plus pratique pour les clients potentiels. Le marché de Kuromon possède plusieurs stands comme cela.

L’énorme avantage c’est qu’on pouvait partager des sushis, manger des crustacés et choisir au fur et à mesure sans bouger !

Et comme un peu tout le monde et ben le marché de Kuromon ne doit pas faire plus d’1km, donc au final c’est quand même rapidement avalé (comme les sushis !). Du coup pour notre part on a rapidement continué et je suis allé montré à ma copine Den Den Town, le quartier de l’électronique d’Osaka (bon qui est moins photogénique qu’Akihabara mais quand même).

Conseils

Je pense qu’il est important d’aller au marché de Kuromon lorsque c’est l’heure de bouffer, ce n’est peut être pas l’endroit le plus authentique du monde (bien que plein d’habitants viennent faire leurs courses hein !).

Questions ?

Vous avez des questions sur le marché de Kuromon à Osaka ? N’hésitez pas à laisser un commentaire !

Leave a Reply

Type to Search

See all results