Tokyo Safari, une journée guidée à la découverte de Tokyo: le matin

Je démarre mon second jour à Tokyo avec le sourire, je vais en effet passer la journée avec Tokyo Safari, une visite guidée en français effectuée par un photographe du nom de David qui a très bonne presse sur internet. J’ai rendez-vous à 9h30 au forum international, je ne sais pas vraiment ce que c’est mais l’indication google map a l’air facile à suivre, je m’en vais prendre le métro tout heureux (parfois il en faut peu).

metro-tokyo

10 Yens pour un sourire ?

Je me rends compte que je ne suis pas à l’endroit du rendez-vous (c’est vrai que je me perds tout le temps en fait). Je préviens donc David que je l’attendrai en plein milieu du forum international grâce à une cabine téléphone à pièces (ça existe encore au pays de la robotique, bizarre). C’est une énorme structure magistrale dans laquelle on a l’impression d’être tout petit (c’est pas qu’une impression en fait).

vue du sol sur cette édifice magnifique.

“Alors c’est ça de se sentir un minipouce”

David me récupère, et je rejoins le groupe, nous serons donc 5 personnes pour la journée. Tout le monde a l’air vraiment sympa (c’est la première fois que je vais visiter un truc avec des français depuis 6 mois, champagne euh saké !). On traverse l’énorme forum international tous ensemble. David nous apprend déjà plein de trucs, impeccable j’ai le sentiment que la journée va être sympa.

statue-tokyo-international-forum

Je ne me rappelle plus ce que signifie cette statue mais sur le moment c’était intéressant…

David a prévu un super programme que nous allons faire en vélo, nous louons tout ça à un prix dérisoire et c’est parti dans les rues de Tokyo, évidemment avec quelqu’un capable de vous guider dans la ville tout devient intéressant, la peur de se perdre où d’aller au mauvais endroit disparaît, ce n’est que du plaisir de se balader dans cette ville magnifique.

vieux-batiment-tokyo

Nous arrivons après quelques minutes près du palais impérial, en plus de connaitre les bons endroits pour faire des photos, David répond à toutes les questions sur l’histoire du Japon, malheureusement nous ne pouvons pas visiter le palais, on ne rentre pas comme on veut chez l’empereur.

vue depuis le plan d'eau avec le pont

La vue est sympa !

Après cette petit pause nous suivons le plan d’eau autour du palais impérial puis nous bifurquons en direction de la gare. Circuler en vélo dans Tokyo est en fait très simple. De plus on peut dire que le paysage se prête à la photographie.

plan-eau-tokyo rue-tokyo-1

Alors que nous nous approchons de la gare (vous verrez des photos plus tard, le premier qui se plaint je le bute), David nous explique une chose assez surprenante sur ce bâtiment, lors d’un tremblement de terre tout l’édifice bouge et se déplace, puis il nous montre les fondations et l’on comprend, il y a facilement 20-30 centimètres de flottement pour que la gare se déplace (non je ne prends pas de drogues). De nombreux bâtiments reposent sur ce système “souple” pour pouvoir résister aux tremblements de terre mais de s’imaginer que tout le bâtiment puisse autant bouger est assez impressionnant.

gare-tokyo

La zone “tampon” en cas de tremblement de terre pour que la gare se déplace !

Nous entrons ensuite dans un bâtiment bizarre, nous allons visiter une entreprise nippone. Je pense que j’aurais pu passer devant ce bâtiment 50 fois et ne pas voir qu’on pouvait y entrer pour visiter. L’entreprise est spécialisée dans l’aménagement d’espace et plus généralement dans l’amélioration des conditions de travail. Cela peut passer par une nouvelle gestion de l’espace de travail, l’utilisation de nouvelles couleurs, de nouvelles plantes… faut pas croire mais c’est tout un problème de sélectionner la bonne plante à mettre dans l’entrée (je vais tenter d’expliquer ça à ma grand mère qui ne jure que par les géraniums).

Ce n’est pas commun de visiter une entreprise et surtout une comme celle-là, je vous encourage à cliquer sur les photos pour comprendre la visite, c’est assez surprenant de visiter une entreprise alors que des gens sont entrain de travailler.

visite-entreprise-management-tokyo-2 visite-entreprise-management-tokyo-1 visite-entreprise-management-tokyo-6

Après une petite pause dans la cafétéria de l’entreprise, nous nous dirigeons vers la bourse de Tokyo. Avant ça nous nous arrêtons dans un petit temple dans lequel David nous explique toutes les traditions à respecter, et notamment comment se purifier avec les espèces de cuillères que vous avez à l’entrée des temples au Japon.

petit-temple-tokyo

Si on m’avait dit que j’allais visiter la bourse de Tokyo un jour… nous passons des portiques de sécurité et après une petite pause dans la salle “histoire” nous allons visiter la bourse en elle-même. Hélas pas d’images de traders qui crient leurs ordres dans une salle, désormais tout est informatisé et les banques possèdent leurs salles de marché, plus besoin d’aller directement à la bourse.

Par chance nous arrivons pendant la pause du midi et nous sommes donc témoins du redémarrage de la bourse, tout se relance et les chiffres se succèdent sur les écrans.

bourse-tokyo-2 bourse-tokyo-1

Après la bourse c’est l’heure pour nous de nous diriger vers une endroit dans lequel on cuisine de la nourriture, vous l’aurez compris nous nous dirigeons vers le repas, nous rejoignons un petit quartier plein de restaurants, je suis toujours assez surpris par les plats déjà cuisinés qui sont disposés en vitrine, au fond c’est très pratique mais c’est quand même assez bizarre.

nourriture-vitrine-tokyo-1 nourriture-vitrine-tokyo-2

C’est déjà la fin de cette matinée de Tokyo Safari, il est l’heure de s’arrêter pour la pause déjeuner. Retrouvez la suite de cette journée dans le prochain article, nous aurons notamment la chance de visiter Ameyoko, l’université de Tokyo avec ses archers qui s’entraînent, mais aussi pas mal d’autres quartiers qui nous rapprocherons parfois un peu plus du ciel de Tokyo (non nous ne prendrons pas de drogues).

On vise

On vise

Leave a Reply

8 comments

  1. Pingback: Tokyo Safari, une journée guidée à travers Tokyo: l’après-midi | World Wild Brice

  2. Salut Brice,
    les plats déjà cuisinés qui sont disposés en vitrine en fait c’est des faux. Ils sont en plastique mais ils sont très ressemblants. Il y a une société spécialisée pour ça au Japon. C’est pour ça qu’on en trouve dans beaucoup de restaurants.
    Allé je vais lire la suite.

    • Oui j’ai remarqué après quelques jours à Kyoto qu’en fait c’était du plastique, sur le coup je trouvais bizarre de gâcher un plat à chaque repas 🙂

      C’est pas très japonais de faire n’importe quoi !

  3. Pingback: Tokyo Safari, une journée guidée à travers Tokyo: la nuit tombe | World Wild Brice

  4. Christine

    Un visite guidée avec un photographe pro, c’est vraiment top! Moi qui rêve de découvrir le Japon, voila qui me fait très très envie. Je note attentivement le lien et continue ma visite virtuelle sur ton site. Merci de la découverte

  5. Anonymous

    Merci pour cette expérience
    C’est d’autant plus agréable que tu l’as fait sans faute d’orthographe, ça change de ce que l’on trouve habituellement sur le net.
    J’ai pris contact avec lui
    Salut

    • Salut !

      Je donne mon maximum mais parfois après le boulot certaines m’échappent 🙂

Type to Search

See all results