L’Iran je l’avais un peu dans le collimateur depuis quelques temps et j’ai eu l’opportunité d’y aller en Avril dernier, bien évidemment mon voyage en Iran a commencé à Téhéran et je dois vous dire que c’était pas vraiment comme je l’avais imaginé, explications !

vieux-taxi

Elle a pas le démon cette caisse ?

Iran, Mollah, Voiles, Persépolis et autres clichés

Il faut tout d’abord savoir que je m’étais pas mal renseigné sur l’Iran longtemps avant mon voyage, on m’a toujours dit que les gens étaient incroyables, que le pays reposait sur de vraies infrastructures et que l’éducation y était excellente. Cependant lorsque tu penses à l’Iran après avoir vécu 20 ans en France c’est bien souvent à un Mollah, à quelques images de femmes voilées, au film ARGO et s’il te reste des souvenirs d’un documentaire de France 5 des ruines de Persépolis.

iraniens (1)

Il est assez compliqué de présenter Téhéran, j’espère que je vais froisser personne, je vais donc simplement vous expliquer comment je l’ai ressenti.

Tout fonctionne et tout fonctionne

C’est un peu con à dire mais étant donné que j’habite en Asie je suis habitué à ce que certaines débilités puissent arriver, un énorme trou sur l’autoroute pour une raison X ou Y ou des lumières qui manquent un peu partout. Et bien en Iran on se rapproche plus de Paris que de Yangon.

téhéran

Les routes sont en bon état

Lors de mon transfert de l’aéroport au centre-ville tout était impeccable, le chauffeur de taxi a trouvé facilement l’endroit où je devais aller (le TehranBandB qui est génial, si vous avez un truc à vous rappeler dans cet article c’est ça ok ?), l’ascenseur fonctionnait et après avoir compris le système de numérotation des chambres j’ai trouvé facilement l’appartement dans lequel j’allais rester !

taxi-aéroport-téhéran

La route depuis l’aéroport – Photo prise au téléphone

Le métro de Téhéran

Rapidement je me dirige dans le métro et là aussi ça ressemble plus à Singapour qu’à Paris (ouai bon pour le métro les mecs le tiers-monde c’est Paris, pas Bangkok ou Kuala Lumpur !), le métro est ultra-propre, il y a la climatisation, bref c’est le métro de Téhéran est parfait. En plus les gens sont d’une politesse incroyable, les iraniens feraient presque passer les Tokyoïtes pour des goujats ! J’avais rarement des gens aussi courtois tout en restant sympathiques, les gens se battent entre-eux pour savoir qui va s’asseoir (mais dans l’autre sens hein pas comme dans le RER, ils se battent pour laisser l’autre s’asseoir). Lors de mon second métro il y avait un peu de monde et là un gars qui crie “téléphone, téléphone”, puis le vieux monsieur à côté de moi répond que c’est à lui et qu’il vient de le faire tomber, on fait alors passer le téléphone puis le mec qui a rendu le téléphone fait une petite blague et tout le wagon se marre (bon sauf moi car j’ai pas compris la blague).

métro-téhéran (1)

Petit problème avec la police !

Petite anecdote marrante mais lors de mon premier passage dans le métro j’ai pris des photos de l’entrée et du quai (les photos que vous voyez maintenant), je suis alors tombé sur le seul iranien pas sympa de mon voyage (il en faut toujours un) qui a appelé les flics. Donc là un policier vient et est un peu gêné car je ne comprends pas, un autre homme me traduit alors que je n’ai pas le droit de faire des photos et m’explique je dois le suivre au PC sécurité. Je suis pas très inquiet car je n’ai pas pris de photo “chaude” et lorsque j’arrive devant la porte du poste de sécurité un autre policier m’explique j’ai pas le droit de prendre en photo les gens, je lui montre mes 3 pauvres photos et il est bien emmerdé car y’a pas grand monde sur les photos. Du coup il me dit que je peux y aller et lorsque je me retourne il y avait déjà genre une dizaine d’iraniens derrière moi pour m’aider. Un s’excuse même que le policier m’ait dérangé… ils sont trop sympas les iraniens (par rapport à mes potes les flics de Calcutta qui me courent après c’est quand même plus cool !).

métro-téhéran (2)

Et pour terminer tout le monde parle anglais et veut t’aider !

Le dernier point c’est que tu sens très rapidement le niveau d’éducation de la population puisque l’anglais est quand même bien parlé. Ok tout le monde n’est pas bilingue, ok tu croises des gens qui ne parlent pas bien mais dans l’ensemble et lorsque tu en as besoin il y a toujours quelqu’un dans le coin qui peut t’aider dans la langue de Shakespeare.

europcar-aéroport-téhéran

La demoiselle qui m’a sauvé la life en arrivant à l’aéroport de Téhéran, elle allait simplement au boulot, m’a dit de venir avec elle pour qu’elle m’aide, m’a offert le thé et m’a mis dans un taxi en négociant le prix ! – Photo prise au téléphone

Les habitants de Téhéran (et les iraniens plus généralement) sont des amours, ils vont naturellement t’aider en te demandant où tu vas dans le métro pour pas que tu te trompes, ils vont insister pour que tu restes assis, ils vont parler géopolitique du moyen-orient avec toi, bref les iraniens sont des gens très intéressants !

banc

Les vêtements des gens

Jean-Michel j’ai le style

Les habitants de Téhéran sont vraiment bien habillés, tu dois te dire que c’est un peu con comme remarque mais en fait c’est très vrai. Toutes les personnes âgées sont en pantalon & chemise et tous les jeunes sont soit en pantalon & chemise soit habillés à la sauce américaine on va dire (Nike + Nike).

iraniens-02 (1)

Tu te demandes ce qui se passe et où est passé la barbe digne d’Oussama dans les guignols ? Et bien globalement elle n’est pas là où elle est taillée de manière très propre qui se rapproche plus de l’hipster qu’autre chose.

iranien

Patricia demi-voilée

Bon alors c’est le point qui va sûrement le plus te surprendre mais toutes les Burqas et tout le pataquès qui fait généralement les choux de la presse française après le classement des hôpitaux et des meilleurs prépas et bien en fait c’est du vent. Les iraniennes s’habillent bien et elles sont pas cachées de la tête aux pieds.

iraniens (2)

En fait c’est même plutôt l’inverse car tu croises beaucoup d’iraniennes maquillées (et même beaucoup maquillées), la plupart ont du parfum et tu sens très rapidement la coquetterie. Attention il faut pas s’imaginer dans le quartier chaud de Bangkok mais c’est juste loin du cliché que l’on se fait de l’Iran. Dans l’idée j’avais l’impression de retourner en Birmanie, on montre assez peu mais toutes les femmes s’habillent bien.

iraniens-02 (2)

J’oubliais presque mais le voile est obligatoire pour les femmes dans l’espace public (à la maison on s’en fout !), cependant de très nombreuses iraniennes portent le voile à moitié, c’est à dire un savant mélange entre voile qui couvre les cheveux mais pas trop ainsi les cheveux que l’on montre mais pas trop (la phrase ne veut rien dire mais dans l’idée c’est ça, le voile en Iran c’est compliqué à expliquer, obligatoire partout mais obligatoirement pas partout sur la tête pour la plupart des iraniennes).

femmes-téhéran

La nourriture

C’est le truc qui m’a le plus surpris mais globalement j’ai pas vu beaucoup de restaurants ou la mise en avant d’une gastronomie incroyable. peut être faut-il connaître mais alors pour moi Téhéran ça a majoritairement été des kebabs (en gros c’est le barbecue local, pas le sandwich qu’on a en France).

petit-déjeuner

Petit déjeuner traditionnel dans mon homestay !

Ouai mais il y a quand même des palais, des mosquées et des bazars à Téhéran ?

Pas d’inquiétude à avoir fils, Téhéran c’est aussi de l’Iran et de la vraie, loin des Nikes des adolescents et des parfums des jeunes femmes.

Le Golestan Palace

Le Golestan palace est le truc à ne pas louper à Téhéran, si vous êtes pas trop naze vous devriez facilement le trouver. A l’intérieur ce n’est pas non plus une folie indescriptible mais c’est très beau.

golestan-palace-iran

C’est une excellente entrée en matière car ça respire quand même la Perse comme on l’imagine. Cependant attention car il ne faut quand même pas en attendre de trop, j’ai presque envie de vous dire que l’intérieur est quand même assez commun (il y a 2-3 salles dingues !).

golestan-palace

Niavaran – Le dernier palais du Chah d’Iran

Je n’ai pas eu beaucoup de chance car de nombreux monuments étaient fermés lors de mon passage (Matteo Renzi était en visite officielle donc certains étaient privatisés pour lui !). Je me suis donc retrouvé à visiter des trucs de seconde zone.

Niavaran-teheran (1)

Le palais de Niavaran qui a un intérêt historique (c’était le dernier palais du Chah d’Iran) ne m’a pas laissé une super impression, évitez si vous pouvez !

Niavaran-teheran (2)

Le Bazar

Je vais revenir dessus dans un prochain article, Téhéran possède en fait un bazar qui coïncide avec plusieurs bazars qui fusionnent quasiment entre eux. Celui de Téhéran est vraiment super et très facile d’accès. Ne le loupez pas et surtout perdez-vous dedans, si vous souhaitez vous rappeler d’où vous allez vous manquerez probablement plein de choses, allez-y au feeling et Insh’Allah comme on dit !

grand-bazaar-teheran (15)

C’est l’endroit où je suis allé 3 fois et à chaque fois j’ai eu l’impression de découvrir plein de nouvelles choses, de rencontrer d’autres personnes

Conseils pour Téhéran :

Où dormir ?

Pour dormir c’est souvent la galère en Iran, j’ai trouvé une petite perle qui est le TehranBandB. C’est un petit homestay et tu dors chez 2 sportifs de ouf, Selma & Masoud (sa femme est même allée aux JO). En gros ils ont 3 chambres, ils sont super sympathiques, ils t’aident pour tout, le petit-déjeuner de Masoud est incroyable, etc. C’est situé un peu à l’Ouest de la ville et juste à côté d’une station de métro donc c’est facile de rejoindre le centre.

tehranbandb

Pour info j’ai eu un gros souci de santé à la fin de mon trip (ça arrive), Masoud a tout fait pour m’aider, il m’a emmené à l’hôpital, m’a aidé avec les médecins, m’a aidé pour acheter les médicaments, m’a fait à manger, m’a préparé un grog, m’a aidé a changer mon vol de retour en avançant les frais de changement avec sa CB. Vraiment c’est des amours. T’as qu’à lire les avis sur Tripadvisor pour comprendre. Il faut aller dans ce homestay !

Conseils généraux pour visiter Téhéran

  • Le Golestan Palace prend vraiment 1h30 maximum à visiter, c’est beau mais pas non plus incroyable mais ça s’additionne facilement avec le Bazar juste à côté.
  • Le Bazar de Téhéran est en fait une fusion de plusieurs Bazars donc ne soyez pas surpris, c’est juste à côté du Golestan Palace donc faites les deux à la suite. Vous pouvez passer un temps fou dedans mais vous aurez du mal à y passer plus de 2h si c’est pas pour vous un rêve éveillé.
  • Le métro de Téhéran est extrêmement facile à prendre et ne coûte quasiment rien, utilisez le encore et encore car c’est beaucoup plus abordable que les taxis. C’est un métro classique et il n’y a rien à comprendre de spécial et tout est mentionné en anglais ou dans de l’alphabet occidental. Attendez-vous à devoir vous battre pour laisser les personnes âgées s’asseoir !
  • Pour le Golestan il y a différents tickets qui permettent d’accéder à des endroits spéciaux, pour ma part j’ai pris l’entrée à 300 000 et j’ai pu voir beaucoup de choses sans avoir l’impression de manquer (ne regardez pas votre guide pour le prix des entrées, vous pouvez tout multiplier par 10 direct !).
  • Le Golestan est un peu caché donc faites attention, lorsque vous sortez du métro est que vous arrivez dans la rue piétonne cela sera sur votre gauche en remontant cette rue, si vous passez une immense banque dans un vieux bâtiment c’est que tu es trop loin.
  • Pour venir de l’aéroport le taxi c’est 20$, pas compliqué de s’en rappeler.
  • Faites bien attention car le taux des banques de l’aéroport est plus faible que le taux que vous aurez dans les bureaux de change de la ville, dans les banques c’est 35 000 pour 1$ alors que les bureaux de change c’est 38 000 (ça fait une grosse différence).
piece-golestan-palace

Une pièce du Golestan Palace

Questions ?

Vous avez des questions sur Téhéran en Iran ? N’hésitez pas à laisser un commentaire ci-dessous !