Troisième jour à Singapour !

C’est la panique le ventilateur de mon ordinateur portable fait un bruit de dingue, c’est insupportable, j’ai donc assez peu de temps pour écrire mon petit mot de la journée :Je réussi a pas trop mal dormir, pour preuve je dors 8 heures, je suis même presque en retard lorsque je prends mon petit déjeuner dans la GuestHouse :
Je n’ai pas le temps de faire mumuse sur la route comme à mon habitude car je suis en retard, je prends quelques photos dont une que j’aime bien, je me permets donc de la remettre sur le blog.
Je l’aime bien mais je ne sais pas trop pourquoi, sûrement car elle représente le calme du matin alors que dans le même espace, ça sera un chaos indescriptible quelques heures plus tard pour le déjeuner.
Concernant mon travail la journée est assez simple, le matin je fais que du beta-test sur le site internet (en gros je test plein de possibilité sur l’intranet afin de savoir si tout les process sont respectés au niveau des envois d’email). L’après-midi est exclusivement consacré à un Chart-Flow de toute la boite, c’est juste une galère pas possible mais c’est au final très formateur. “Brice c’est quoi un Chart-Flow” ?
Ce truc immonde qui explique 200 process c’est un chart-flow
Je passe les deux dernières heures avec le boss à tout rechanger pour avoir un truc quasiment niquel.
L’erreur…
Le repas du midi se passe dans la cantine habituelle, je reprends un Chicken Rice mais cette fois je prends le maxi-format à 4$.
à table !
Le repas est juste beaucoup trop drôle puisque j’ai pas mal de retours sur la Chine de J., franchement ça ne me donne plus trop envie d’aller là bas pour voyager à la fin de mon périple, surtout que pour faire du tourisme un minimum dans les terres c’est vraiment la panique lorsque tu ne parles pas Chinois.
Il me raconte quelques anecdotes tordantes sur le vie en Chine et notamment sur le fait que les chinoises sont obnubilés par l’argent ce qui donne parfois des couples improbables !
Le soir je suis censé dîner avec le premier et le second associé, on quitte donc le bureau directement afin de rejoindre le second associé, on va descendre quelques bières (là pas de problème je cartonne tout le monde) avant de finir dans un restaurant vietnamien (la serveuse n’était pas sur le menu, c’est bien dommage).
Au final on discute pas mal et les deux ont voyagé et travaillé en Asie, globalement ce qu’il en ressort c’est que depuis quelques années l’Europe ne fait plus peur à personne et que Singapour devient de plus en plus compliqué pour les blancs !
Je suis encore une fois de plus brieffé sur mes prochaines destinations mais globalement les deux hésitent un peu sur mes destinations à moyen terme. De mon côté c’est pas un problème, dans tous les cas je ne peux pas rester plus d’un mois de suite par pays à cause des visas !
J’apprends au cours du repas qu’il a reçu à peu près 150 CV pour l’offre de stage, je trouve ce chiffre très important, du coup on dirait que je suis fait pour un truc (tu vois maman panique pas, je ferai un truc de ma vie).
Le soir je rentre en taxi, j’ai quand même pris un taxi avec des néons bleus dans les portes, ça ressemblait pas mal à la batmobile. On était très loin des taxis de Calcutta.
Demain est mon dernier jour à Singapour, malheureusement mon planning est déjà très très chargé et je risque de ne plus pouvoir faire le touriste à Singapour, c’est bien dommage puisque je n’ai pas vraiment pu visiter, je me contente quand même de ce que j’ai vu et si on me parle d’un truc dingue j’aurai toujours une journée le 7 octobre afin de visiter. J’ai aussi un dîner de prévu mais j’espère pouvoir prendre des photos de nuit, mon avion c’est qu’à 7h du matin après tout…

Pour l’instant ma vie ici est dingue et je ne vois pas du tout le temps passer, au final je n’aurai passé que quelques jours à Singapour mais c’était dépaysant (c’est bien dommage que les personnes de ma GuestHouse soient bizarres).

Point RMS : mauvaise nouvelle pour mon DIM, je vais travailler ce dimanche, Marie, Jésus, faites quelque chose pour moi par pitié !

Leave a Reply

1 comment

  1. J.M. MARTIN

    Bonjour Brice,

    Sur l’article précédent Marie a déjà fait quelque chose pour toi .

    Pour ma part, j’ai actuellement épuisé mon quota de miracles dont les demandes explosent de toute part .

    Désolé mais il va falloir attendre l’année prochaine pour réitérer ta demande . Signé “J’ai su”

Type to Search

See all results