Penang : Le temple de Kek Lok Si

Aujourd’hui était dimanche, et comme tous les dimanches je pars de mon hôtel assez tôt pour une journée de tourisme classique avec le combo ultime du voyageur:
  • Sac à dos
  • Short
  • Basket
  • Appareil photo
  • Le Lonely Planet
Des prières à accrocher au temple
Le matin j’ai tout simplement pris le bus comme les locaux en direction de Penang Hill qui comprend le temple de Kek Lok Si (pas facile à écrire, j’ai du vérifier deux fois). C’est le plus grand temple de Malaisie, il est très facile d’y accéder par bus, encore faut-il savoir lequel prendre et se déplacer à la gare routière. Après avoir bataillé avec 2 moldaves j’ai trouvé mon bus !

Petit point Malaisie: le chauffeur ne rend pas la monnaie car il n’en a pas, il ne manipule jamais l’argent et l’on paie tout simplement dans une urne, il s’occupe de nous donner le billet et c’est à peu près tout. On va dire que ça limite la magouille.
Dans le bus un mec me tente la classique “stp donne moi 3-4 dollars sinon je ne pourrai pas manger”, je réponds “no sorry” mais dans ma tête c’est plutôt “je sors de 4 mois en Inde, même avec les 2 rotules à l’envers tu n’auras rien”. Surtout qu’en plus il a payé son ticket de bus comme tout le monde, faudrait pas me prendre le mec du huitième jour…

Le temple est remarquablement signalé lorsque vous arrivez au pieds de la colline  il suffit comme dans beaucoup d’autres destinations de suivre le corridor de magasins qui vendent absolument tout et n’importe quoi. Bon j’ai quand même eu un petit coup de cœur pour ça, je ne sais toujours pas ce que c’est mais je perçois une demande potentielle élevée en occident.

L’arrivée en bas du temple est splendide, je dois dire que je suis assez impressionné par l’ensemble des bâtiments qui se superposent, pourtant je n’ai en général pas vraiment d’affinités avec les temples, mais là c’est quand même pas trop mal. Pour être franc les temples chinois j’ai pas encore assez donné je crois. Le seul problème c’est que je me suis pris une petite averse “sauce mousson” directement en arrivant, j’ai pas vraiment eu l’impression d’être le bienvenu.
Je ne sais pas pourquoi mais une fois de plus j’attire les indiens, et là c’était vraiment le fond du fond du panier. Au retour je croise des collèges à eux entrain d’acheter des tee-shirts Starbucks.

J’ai eu la chance de faire deux rencontres intéressantes lors de la visite de ce temple.
La première dans le funiculaire qui monte vers le temple avec la prochaine star de la K-Pop. Elle a déjà un sens de la représentation très développé mais surtout un style vestimentaire à toute épreuve, admirez plutôt:

Pour la petite histoire elle est tombée deux secondes après la photo car elle ne voyait rien, puis elle s’est mise à pleurer en disant que c’était la faute de son frère

Caroline la tortue de Boule et Bill de passage dans le coin, visiblement tout se passe bien pendant ses vacances ici. Néanmoins elle m’a confié avoir du mal avec la nourriture malaise.

Oui moi avec les animaux c’est les yeux dans les yeux

Leave a Reply

Type to Search

See all results