Mon premier jour à Langkawi

Je suis donc bien arrivé à Langkawi, bon pour être franc avec vous j’avais déjà publié deux articles hier et je n’avais pas vraiment la motivation pour en sortir un troisième (qu’on apporte du goudron et des plumes). En réalité ça fait donc deux jours que je suis là, je vais donc un peu mixer les informations (va falloir être concentré).

Mon arrivée à Langkawi

La vue lorsque nous arrivons sur l’île est pas mal. Oui je dis nous car je traîne pas mal avec 3 anglais qui étaient sur le bateau avec moi, le fameux trajet en bateau. Donc depuis c’est ceux avec qui je parle le plus. Sur les conseils de plusieurs personnes qu’ils ont rencontrées nous demandons au taxi de nous amener au “Rainbow Lodge”. Au final c’est très bien, je paye moins cher que d’habitude mais le petit-déjeuner n’est pas compris. C’est tellement pas intéressant ce que je viens de raconter, j’ai honte (je m’applique une couche de goudron).
A ce moment là je suis dans la période de mon travail que j’adore. En effet lorsque j’arrive dans une nouvelle zone et que je loue un scooter je dois me balader dans les environs pour voir comment ça se passe, c’est de l’exploration, parfois c’est très urbain mais parfois tu arrives au bout d’une roule qui visiblement ne mène à rien, ou peut être à la Senari Bay !
La vue n’est pas trop mal, surtout avec les orages qui arrivent au loin. Je te confirme que c’était pas un petit orage et qu’on a eu facilement 3 mètres de flotte dans la nuit.

Visite du marché avec mes nouveaux potes

Lorsque je rentre à l’hôtel je repars avec les anglais afin de visiter un petit marché qui à l’air sympa se trouvant à quelques minutes de la guest house. Il y a pas mal de faux à vendre (les Ice Watch à 15 ringgits, classique) mais il y a surtout beaucoup de nourriture, chaque stand vend des choses différentes, parfois des rouleaux de printemps ou des petits encas, mais parfois aussi le vrai plateau repas, pâle copie de notre mondialement connu Jambon/Emmental de Sodebo.

Le coucher de soleil

Avant que le soleil ne se couche je décide de foncer sur la plage pour prendre une photo, malheureusement j’arrive 30 secondes trop tard pour avoir l’avion entrain de se poser sur la photo. Je vais quand même essayer d’attraper un avion entrain d’atterrir en plus du coucher de soleil. Chacun ses problèmes.

Leave a Reply

2 comments

  1. Pingback: Les 4000 îles: à la découverte de Don Det et Don Khon, Partie 2 | World Wild Brice

  2. Pingback: Un dimanche à Luang Prabang | World Wild Brice

Type to Search

See all results