Passer la frontière et arriver aux 4000 îles au Laos

Après un petit tour dans le sud du Cambodge, je suis parti en direction du Laos, le trajet en bus ne dure que 12 heures pour aller de Phnom Penh (centre du Cambodge) aux 4000 îles (zone d’îles sur le Mekong dans l’extrême sud du Laos). Au final on se retrouve dans un bus pas vraiment dingue (pour être gentil) et on se fait un peu escroquer.

Point culture: ici on dit le Lao et non le Laos, ne vous moquez pas d’une personne qui ne prononce pas le S, c’est nous qui prononçons mal.

1 passage visa cambodge

J’avais la même photo mais sans les fesses de la jeune fille, du coup j’ai préféré celle avec les fesses, pas folle la guêpe !

Il est obligatoire lorsqu’on passe la frontière par le bus de donner son Passeport au mec du bus et c’est lui qui s’occupe de tout faire passer. Du coup le mec du bus prend ses 1$ par passeport, côté Cambodge ça prend 2$ tout comme côté Laos, les faux frais comme on dit ! Le passeport coûtera donc 36$.

On peut évidemment remercier la logique implacable de la police aux frontières laotienne, un tampon sur une page et le visa 3 pages après, les mecs cherchent peut être à faire un puzzle. Parfois tu te demandes si ils se moquent pas complètement de nous tellement ça n’a aucun sens.

3 route laos

Tu vas tout droit pendant 15 heures et tu es à Vientiane (la capitale)

Le bus arrive à la nuit tombée, on se retrouve à 15 touristes dans un mini-bus puis un bateau pour traverser le Mekong. C’est marrant puisque maintenant c’est moi le mec qui a trop d’histoires à raconter et à qui on demande où on doit aller à Bornéo ou quoi faire aux Philippines. Lorsque j’avais rencontré ce type de voyageurs pour la première fois aux Philippines ça me faisait vraiment rêver, j’espère que j’arrive bien à transmettre cette passion du voyage aux autres comme on me l’avait transmise à moi aussi (instant émotion).

La guesthouse dans laquelle je souhaite dormir est à 30 minutes à pieds de la jetée, pour ne rien arranger il a beaucoup plu et c’est très boueux. J’embarque un pauvre mec en moto dans l’aventure, il hésite à mort car il sait qu’on va tomber dans la boue, je tente de gagner la négociation en proposant directement un bon prix et ça fonctionne !

4 vue depuis don det sur le mekong

ça se passe devant mon bungalow !

Le lendemain je me lève en même temps que le soleil, malheureusement les nuages sont aussi réveillés, ça sera du gris toute la journée. Je me recouche pour quelques heures, pas très content de mon lever de soleil.

5 vue sur le pont français à don det

Le fameux pont français ! Je suis à deux doigts de me retrouver dans le Mekong en prenant cette photo

Après un excellent petit-déjeuner avec du vrai pain (j’ai une larme) je loue un vélo pour un euro et je pars découvrir les 2 îles de Don Det (celle où je suis) et de Don Kon, pour cela je dois passer par le fameux pont français. Le prix pour traverser le pont est de trois fois la location du vélo, le monde ne tourne pas rond ici…

6 le pont français vers don khon

D’après le panneau il y a tout à droite et rien à gauche…

J’en profite pour acheter ma bouteille d’eau, je suis assez surpris par les bouteilles qui sont vraiment bizarres, j’aurai une grande discussion sur ces bouteilles avec des français et pour moi cela ressemble à une bouteille de lait. Lorsque je rentre dans le magasin la grand mère ne comprend rien, elle me demande 2. Moi je pense qu’elle veut 2$ et je suis à deux doigts de lui exploser le crâne, en fait elle en veut 2000 kips soit 0,25$. Dans un moment chevaleresque je lui laisse la vie sauve et traverse le pont.

7 la bouteille d'eau locale aux 4000 îles

Dépenses dans le marketing pour l’entreprise = 0 $

Je continue mon petit bonhomme de chemin sur l’autre île, après 2 minutes à pédaler comme un malade dans la boue j’arrive dans que ce que j’affectionne par dessus tout en Asie: les rizières. La couleur n’est pas dingue à cause du manque de lumière, en revanche il y a du monde qui travaille dans les champs. J’adore lorsque les gens travaillent et surtout encore plus lorsqu’ils ont les chapeaux chinois (c’est tout con mais pour moi c’est ça l’Asie, des chapeaux chinois et du riz).

les 35 heures façon Laos !

Je suis relativement déçu par la lumière, je me balade et il y a beaucoup de nuages, le spectacle pourrait être saisissant mais malheureusement ce n’est pas la bonne saison. Je me retrouve donc à me balader dans les rizières en essayant de rester en équilibre, c’est parfois pas facile. Pour une fois je ne me fais pas sanctionner en tombant dans la rizières mais je ne suis vraiment pas passé loin.

9 travaille dans les rizières à Don khon

Si ça c’est pas l’Asie moi je pars en VIE au Rwanda !

Je n’en parle pas mais ça m’arrive très souvent de me ramasser dans les rizières car monsieur veut se déplacer de 10 centimètres pour sa photo, les risques du métier.

Je suis actuellement arrivé à Vientiane et je travaille pas mal, de plus la ville n’est pas dingue et il pleut vraiment beaucoup (et pourtant j’ai déjà vu de la très grosse pluie en Inde). Il y avait 10 centimètres d’eau devant la guesthouse après 2 heures de pluies tout à l’heure…

D’ici demain ou après-demain j’écrirai la suite de mes aventures dans les 4000 îles !

Leave a Reply

10 comments

  1. Tout comme toi, j’adore les rizières. Le top du top avait été celles de Batad aux Philippines.
    C’est tout de même bien cool de pouvoir aller directement de Pnomh Penh aux 4000 îles de nos jours. Quand j’y étais allé (en 2000), la frontière au nord du Cambodge n’était pas ouverte aux étrangers. Du coup, j’avais dû prendre le bateau à Sihanoukville vers Koh Kong en Thaïlande et de là tout le tour en bus jusqu’à la frontière entre la Thaïlande et le Laos près de Pakse !!
    Impressionnant le niveau du Mékong sous le pont !!

    • J’ai fait Batad aussi, à couper le souffle, j’hésite d’ailleurs à y retourner en coup de vent fin septembre mais c’est l’aéroport de Manille qui me fait peur (c’est l’aéroport de l’angoisse niveau retards là-bas).

      Ca fait un sacré trajet ton histoire, il devait y en avoir pour 2 jours non ?

      Oui le niveau du Mekong est très haut, en ce moment c’est plutôt les 2000 îles que les 4000 car pas mal sont englouties par la rivière !

  2. Pingback: Les 4000 îles: à la découverte de Don Det et Don Khon, Partie 2 | World Wild Brice

  3. Pingback: Guide de voyage – Les 4000 îles | World Wild Brice

  4. Blanca

    Merci pour tes arcticles, sont très intéressants. Nous allons au Laos en Février et voulons profiter pour faire une petite escapade à Angkor (aller en avion au départ de Luang Prabang , retour en bus en remontant le Laos), mais j’ai du mal à trouver des infos pour passer la frontière de Siem Reap ver les 4000 îles en bus. Il semble que les bus partent plutôt de Phnom Penh ou Stung Treng, mais ça fait un détour…. Saurais-tu comment on peut faire? Merci beaucoup

    • Hello Blanca,

      Tu devras remonter la frontière par le même passage que moi, donc t’es bonne pour quasiment une journée de bus jusqu’à atteindre les 4000, en gros tu vas t’arrêter non-loin de Kampong Cham pour remonter sur le Laos. Sinon tu prends un avion Siem Reap – Paksé et t’économises beaucoup de temps !

  5. Lucas

    Article très intéressant.

  6. troiscatalans

    Votre site est tout simplement superbe ! Bravo ! J’aimerai en faire autant 🙂

Type to Search

See all results