Guide de Voyage: Phnom Penh

Présentation

Phnom Penh est la capitale mais aussi la plus grande ville du Cambodge. Elle ne possède pas vraiment d’atouts particuliers  comme certaines autres capitales (les tours Petronas à Kuala Lumpur par exemple), en revanche c’est une ville où il fait vraiment bon vivre, où vous pouvez facilement sortir, très bien manger et où il y a quand même quelques monuments à visiter. C’est la ville vraiment centrale du Cambodge et c’est aussi un hub important d’un point de vue transport (une sorte de Paris).

roquette phnom penh

Tenté par un lance-roquette ? il faut juste demander à votre tuktuk et vous vous prendrez pour Rambo en moins de 30 minutes ! Matériel d’époque garantie (sans assurance évidemment) !

Quoi faire à Phnom Penh ? 

Il existe plusieurs endroits à visiter à Phnom Penh, votre Lonely Planet vous fera une belle liste de tous les endroits intéressants. De mon point de vue il est impératif de faire les killing fields, c’est un ancien camp des Khmers rouges qui est chargé d’histoire (je ne conseille pas avec des enfants, ce n’est pas une visite très “facile” que je raconte dans cet article).

Killing fields à Phnom Penh

Bracelets à la mémoire des disparus

j’ai tendance à penser que le Royal Palace est surcôté mais il serait quand même dommage de ne pas le visiter, l’entrée fait très mal (autour des 5-6$ de mémoire) pour une petite heure de visite.

Si vous n’êtes pas habitué à l’Asie, vous devriez vous balader lorsque le soleil se couche sur la place du monument Vietnam-Cambodge ou sur Riverside, vous serez alors témoin d’immenses groupes d’asiatiques (et parfois quelques européens) en pleine séance d’aérobique. Vous pourrez aussi voir des cambodgiens de 132 ans qui font toujours du sport, qui bougent les bras, bref c’est assez intéressant à voir.

papy qui fait de l'aérobique à Phnom Penh

Encore souple !

Les transports à Phnom Penh

Phnom Penh est synonyme de tuktuk, tout se fait par ce moyen de locomotion et il demeure très très abordable (ce n’est pas Luang Prabang…). Si vous voyagez seul vous pouvez éviter le tuktuk et simplement prendre des motos, vous en trouverez facilement dans n’importe quelle rue. Pour faire simple les habitants essaient de faire quelques billets lorsqu’ils voient des touristes, tout le monde est potentiellement un taxi-moto.

tuktuk Phnom Penh

Votre très cher Brice dans un tuktuk !

La course depuis l’aéroport est fixe donc il n’y aura pas de problèmes, si vous êtes en ville il est en général normal de monter dans le tuktuk et de négocier après, je n’ai encore jamais eu de problèmes et les chauffeurs sont généralement adorables. Si vous avez un peu peur de ce système, négociez avant de partir.

Les lieux les plus importants du centre-ville sont facilement visitables à pieds, faites quand même attention en cas de fortes chaleurs.

Où manger à Phnom Penh ?

Concernant la nourriture il faut savoir que l’on mange très bien à Phnom Penh, même les restaurants qui ont une guerre de retard serviront de la nourriture correcte. Je vais vous donner 3 excellentes adresses si vous êtes à Phnom Penh (mais vous pouvez aller dans beaucoup d’endroits, pas d’inquiétudes ce n’est pas les Philippines):

croissant Phnom Penh

Il y a vraiment tout !

  • Il fait chaud et vous voulez vous reposer, dans ce cas il faut aller au Java, restaurant situé sur Sihanoukville Boulevard (à 2 minutes à pieds du monument de l’indépendance, voir plan ci-dessous, inratable pour tous les tuktuks), vous pourrez manger principalement occidental avec un excellent service, un bon wifi et  la climatisation. Préférez l’étage du restaurant accessible par la droite qui a beaucoup plus de cachet. Menu du midi avec sandwich + cookie + boisson pour 5,5$ (il ne manque plus qu’une affiche de reclam). Le Java est facilement accessible en tuktuk, c’est un endroit très connu.
monument de l'indépendance à Phnom Penh

C’est ça le monument de l’indépendance

  • Un cadre convivial pour dîner, il faut aller au Tamarrind situé dans la rue 240, le restaurant propose une cuisine de qualité avec des salades, des plats asiatiques et des plats qui sortent de nulle part (dont des tajines et couscous qui sont excellents si vous avez passé plus de 2 mois en Asie). Demandez à dîner sur la terrasse afin d’apprécier votre repas dans un cadre agréable. Les plats asiatiques vous coûteront 5$ et les plats occidentaux entre 7 et 13$.
  • Pas d’argent pour dîner, il faut aller un peu partout au Pork & Rice de la rue 19, c’est une petite échoppe qui n’ouvre que le soir et qui propose le meilleur pork & rice de Phnom Penh, c’est un régal et vous en aurez pour 2$ avec un coca (assez pour un repas). Evidemment vous ne serez pas entouré d’occidentaux mais vous allez goûter du vrai Phnom Penh pour pas un rond. De nombreux expatriés passent par ce restaurant lors des retours tardifs de boite de nuit, c’est une valeur sûre. Pour être passé devant pendant des semaines tous les jours je peux vous dire que tous les produits sont frais du jour même puisqu’ils passent des heures à tout préparer avant d’ouvrir. Pour la trouver suivez le plan ci-dessous , c’est la seule échoppe dans le début de cette rue qui a des tables et des chaises, vous verrez du monde dans tous les cas !
plan restaurant Phnom Penh

Une fois que tu vois le monument de l’indépendance c’est impossible de rater !

Où dormir à Phnom Penh ?

Je vais vous conseiller deux zones:

  • La rue 258, petite mais bien placée
  • La rue 172, grande et bien placée

Tous les hôtels qui sont au sud du monument de l’indépendance sont pour moi relativement loins des lieux touristiques (tout est relatif à Phnom Penh), je conseille donc de viser les deux rues plus haut avec une préférence à la 172 (ou la zone légèrement autour de la 172).

Riverside Phnom Penh

Ces deux rues sont proches de riverside !

Questions ?

Si vous avez des question n’hésitez pas à les poser dans les commentaires ou par email (page de contact), je répondrai à tout ça le plus rapidement possible.

Leave a Reply

5 comments

  1. [email protected]_pour

    Aaaaahhh le fameux bai sach jurk de la rue 19… on ne s’en lasse jamais, en début ou en fin de sóirée, sobre ou pas, c’est clairement la meilleure street food de l’univers. Bon sauf le flambi de sang au milieu de la soupe avec lequel j’ai encore du mal niveau texture.

    • Il est vraiment malade le chicken rice. Le pire c’est quand je le voyais le 12h en train de préparer sa bouffe dans les marmites, avec son gros bide tout dégueu ! Mais bon qu’est ce qu’il fait bien à manger !

  2. Etienne

    Il est surprenant de constater que des touristes sont heureux d’aller en tongs sur les champs de tir pour fièrement utiliser des armes de la guerre civile cambodgienne. On devrait leur imposer la lecture de Ponchaud et de Bizot pour qu’ils prennent conscience de ce qu’ils ont entre les mains.
    Ou peut-être qu’ils en ont pleinement conscience et feraient de bons clients si on ouvrait un champ de tir en Europe qui proposerait d’utiliser les Luger et les Mauser 98K des Einsatzgruppen.

  3. Patrick MAle

    Bonjour Brice, c’est par un hasard que je suis tombé sur votre page web! cela est du par mon intérêt de faire un voyage de tourisme dans les 5 pays d’Asie du sud commencant par Singapur, Indonesie(Bali, Java), Malaisie, Philippines, Thailande et Cambodge. Pourriez vous me dire que la situation touristique, sécuritaire, a certainement évoluée mais dans quel niveau! Pour reserver mes hôtels , les circuits, vous me conseillez d’utiliser le même.
    Merci pour vos conseils

    • Salut,

      Je ne suis pas sûr de comprendre ? C’est pour Phnom Penh ? Un autre pays ?

Type to Search

See all results