Jimbocho, un quartier à l’ambiance géniale entre livres & mangas

Lors de mon récent passage par Tokyo j’ai eu la chance de repasser par le quartier de Jimbocho à Tokyo. Jimbocho est un quartier rempli de libraires avec une atmosphère dingue que j’avais découvert il y a quelques années lors de mon Tokyo Safari.

Arrivée chez les libraires de Jimbocho

A Jimbocho et comme pour tout ce trip à Tokyo je suis accompagné de Marie, on est alors dans son élément puisque Marie a fait Khâgne, Hypokhâgne et qu’elle sait lire. Du coup c’est sympa car Marie adore les livres et je sais que le quartier est photogénique, on va donc bien s’entendre puisqu’il lui faut du temps pour bouquiner et moi faire des photos.

En arrivant on tombe direct dans des petites rues avec de belles façades

Même si l’heure du déjeuner est proche on en profite quand même pour visiter quelques boutiques, c’est vraiment magnifique et ça donne l’impression de se balader dans un vieux quartier un peu oublié (c’est juste une impression car il y a énormément de japonais partout !).

Bon il faut dire que les vieux magazines et livres ça donne tout de suite un style

Tous les magasins font en plus un peu de réclam’ à l’entrée avec des panneaux ou des livres à disposition, de quoi se faire plaisir pour la photo (certaines boutiques sont spécialisées dans les livres étrangers).

Pause-déjeuner avec les salaryman de Tokyo

Bon rapidement on a quand même faim voir même très faim, après avoir un peu galéré on se dit que le restaurant en sous-sol a l’air cool et un groupe de japonais rentre dedans… c’est bon signe et on leur emboîte le pas !

On se retrouve donc dans un restaurant très classique de Tokyo, une entrée un peu cachée et une carte avec pas mal de plats, quand je vous dis que manger à Tokyo c’est pas si cher… 6€ pour une espèce de porc panné, avec du riz, une soupe miso et des condiments à grignoter.

Bref à la fin de mon plat j’ai envie de rouler, c’était très bon et ça a coûte trois fois rien, impeccable.

Retour dans les livres de Jimbocho

Après le déjeuner on repart avec Marie arpenter les rues du quartier, il y a pas à dire mettre des beaux livres dans un petit quartier avec des noms japonais ça rend super bien.

Bon bien évidemment et comme toujours en Asie il y a souvent un moment où “ça merde”, ci-dessous un magnifique Tintin et on se demande bien ce qu’il fait ici Pepsi !

Je vous parle uniquement de livres mais il y a énormément de choses à Jimbocho, des papeteries bien évidemment mais aussi de simples magasines (et les magasines pour les adultes, non ne rêvez-pas vous n’aurez pas de photo !).

D’ailleurs petit conseil mais pour rapporter un cadeau a une amie qui a des petits seins ou un copain qui n’a plus de copine depuis longtemps  c’est un excellent endroit, je dis ça en passant !

Par la suite on se retrouve face à un mur qui détonne vraiment dans ce paysage hyper feutré (oui c’est que des petites boutiques et des japonais calmes qui vont travailler).

On termine alors les petites rues pour se placer sur l’avenue principale, les magasins y sont plus grands et il y a énormément de post-it (moi j’aime bien car ça donne une image assez forte à mes photos).

On entre dans pas mal de magasins sur la rue principale dont plus avec des livres vraiment super vieux, certains propriétaires sont très sympathiques, d’autres s’en foutent… bref c’est assez aléatoire. Finalement on a un peu fait le tour et notre dernier magasin sera une boutique de mangas.

Les différents types de mangas ?

C’est quelque chose d’assez intéressant sur lequel je vais aller un peu plus en profondeur concernant les mangas puisque nous avons passé un peu de temps dans un magasin et que cela m’a donné une petite idée en voyant tout cela.

Je pense qu’on peut vraiment comparer les mangas avec la bande dessinée en France, c’est à dire que vous avez des mangas pour les jeunes (typiquement Dragon Ball Z) mais vous avez aussi des dizaines d’autres catégories de mangas.

Et ça se lit à l’envers !

Par exemple en allant dans un magasin de Jimbocho qui vend des mangas vous allez trouver des catégories vraiment bizarres, toute une étagère avec des mangas sur la nourriture, sur la politique japonaise ou carrément des mangas sur les chats (et ça peut être aussi des mangas à l’eau de rose, sur l’histoire du pays ou sur le milieu hospitalier !).

Les mangas font partie intégrante de la culture japonaise et sont pour certains des histoires géniales, si vous voulez quelques oeuvres vraiment géniales (oui jusqu’à mon départ en Asie j’étais un dingue de BD/Mangas/Comics) :

  • 20th Century Boy – De loin mon manga préféré, une histoire géniale et raconté de façon brillante sur plusieurs niveaux dans l’Osaka des années 1970. Si vous avez envie de découvrir un manga c’est celui-ci.
  • NonNonBa – Un manga pour ceux qui veulent comprendre les légendes japonaises. Quelques termes un peu techniques mais un excellent lexique à la fin du manga.
  • Quartier Lointain – Un autre manga incroyable (prix de la BD à Angoulème) sur un homme qui se retrouve dans sa vie lorsqu’il était plus jeune. Beaucoup de réflexion sur soit-même et la vie en général. Malheureusement son auteur est décédé il y a quelques semaines.
  • Planète – Une oeuvre vraiment à part dans le manga, l’histoire d’un ramasseur de déchets dans l’espace qui vit loin de chez lui et qui s’interroge sur plein de choses. Là encore une narration vraiment impeccable et des dessins sublimes.

En quittant la libraire on prend ensuite la direction du parc de Ueno, on va terminer la journée tranquillement dans ce quartier entre les magnifiques lotus et les papis qui jouent aux dames !

Ce qui fait la force de Jimbocho

  • Pouvoir se balader et bouquiner des livres vraiment différents

  • Les inscriptions sur des posts-it qui donnent un charme dingue à tout ce que l’on voit

  • Observer les japonais qui viennent aussi bouquiner à Jimbocho

Conseils pour découvrir le quartier de Jimbocho

  • Jimbocho se trouve légèrement au Nord des jardins impériaux, c’est donc assez central dans Tokyo.
  • Jimbocho est une grosse station de métro et vous pourrez donc facilement y faire un petit saut de puce depuis Akihabara, Asakusa ou Shinjuku.
  • En sortant du métro de Jimbocho c’est très simple, vous allez voir plein de boutiques de livres le long du gros boulevard, en plus ce ceux-là vous en avez dans les rues à l’arrière de ce grand boulevard (ça parait compliqué mais sur place c’est très facile).
  • C’est un excellent quartier si vous souhaitez un peu fouiner pour des cadeaux, il y a plein de livres sur tous les domaines et quoi de mieux qu’un Manga en japonais ou qu’un vieux magazine à rapporter à un ami ? (en relisant cette phrase avant de publier je me dis qu’elle est débile, cependant je l’ai écrit avec mon cœur donc il doit y avoir une once de vérité au fond !).

Questions ?

Vous avez des questions sur Jimbocho ? N’hésitez pas à laisser un commentaire ci-dessous.

Leave a Reply

Type to Search

See all results