Vang Vieng – En scooter entre le blue lagoon, les viewpoints et la mémé !

Aujourd’hui je vous emmène à Vang Vieng au Laos, un endroit décrié il y a encore de cela quelques années pour ses dérives mais qui s’est complètement métamorphosé, désormais beaucoup de coréens, quasiment plus de backpackers à l’agonie et des paysages toujours aussi fantastiques. Je vais écrire plusieurs articles sur Vang Vieng et celui-ci sera centré autour de ma demi-journée de scooter à l’Ouest de Vang Vieng, entre le fameux Blue Lagoon, les magnifiques viewpoints et une rencontre improbable !

Pas mal l’hôtel non ? 🙂

Début de journée sous la pluie

Je suis arrivé le jour précédent en provenance de Vientiane, le premier jour il n’y avait pas de problème avec la météo mais lorsque je me lève le lendemain il pleut, et quand je dis qu’il pleut c’est qu’il pleut même beaucoup. Je suis invité au magnifique Vang Vieng Riverside Boutique Resort (c’est long comme nom, faut reprendre son souffle) et je passe donc pas mal de temps à ne rien faire et à profiter de mon bacon (et non balcon), mes tartines et mes chocapics.

Finalement et dans le milieu de la matinée la pluie semble s’estomper. Je demande à une personne de l’accueil si elle est de Vang Vieng, elle me répond que oui et je lui demande donc ce qu’elle pense de la météo. D’après elle et compte-tenu de la saison il pourrait pleuvoir de nouveau mais le pire est passé. Je vais donc pouvoir partir découvrir la région en scooter. Quelques minutes plus tard et avec un réservoir plein me voila dans la campagne de Vang Vieng avec ma belle carte !

La région est juste magnifique, il y a encore des nuages très menaçants et le temps demeure très “gris” (pas top pour la photo !) mais les pics karstiques c’est toujours beau ! (d’ailleurs mon premier article sur la baie d’Halong terrestre était dans une météo exécrable et j’avais pourtant apprécié !).

Mon plan pour le début de la journée est de grimper sur un des fameux “viewpoints” de la région. Il y a de nombreux endroits aménagés tout en haut des montagnes où l’on peut avoir un superbe point de vue sur la région, rien de plus simple il suffit de se rendre en bas de la montagne souhaitée, payer l’entrée à la personne qui a aménagé le lieu et grimper pendant 20 minutes (en théorie !). Sur la photo ci-dessous il y a une petite maisonnette tout en haut de la montagne, c’est là que je vais !

Et comme vous pouvez le voir il a VRAIMENT plu le matin

Le viewpoint de Vang Vieng

J’arrive finalement en bas du viewpoint, la vue sur les photos à l’air top, le monsieur qui attend en bas semble sympa et il me confirme que c’est bien 20-30 minutes pour grimper. Du coup malgré le temps un peu pourri je laisse ma moto et je commence à grimper.

Ce que je n’avais pas forcément prévu c’est que la pluie se combine rarement bien avec des chemins en terre. Evidemment toute la montée se fait sur des petits escaliers en terre et certains passages s’avèrent vraiment glissants, il y a pas mal de rambardes mais qui sont elles pleines de fourmis ! A ce moment je regrette pas mal d’avoir voulu monter !

Evidemment je prends les photos dans les moments très faciles… les moments difficiles je m’amuse pas à faire de photo alors que j’ai les fesses dans la boue !

En arrivant quasiment au sommet il faut terminer la montée sur des gros rochers, c’est moins glissant par contre c’est beaucoup plus coupant pour les mains !

Finalement après 40 minutes de montée j’arrive tout en haut du viewpoint. Le moins que l’on puisse dire c’est que ça valait le coup !

Tout en haut le monsieur a d’ailleurs aménagé une petite cabane qui demeure assez stable (faut pas avoir peur), si vous venez à plusieurs prenez à manger car ça vaut le coup de faire un arrêt tout en haut. Moi je ne vais pas m’y éterniser mais la cabane reste un beau cadre pour faire des photos !

A ce moment il y a le vide absolument partout autour de moi !

Je fais d’ailleurs un dernier cliché de la région avant de commencer à redescendre et c’est à ce moment qu’il se remet à pleuvoir, au début quelques goûtes puis rapidement de la vraie bonne pluie !

Bonheur ultime mais j’hésite quelques minutes tout en haut de la montagne : “redescends ou redescends pas ?”. Finalement je me dis que je ne gagnerai rien à part à glisser encore plus, évidemment la descente fut un grand plaisir mais grâce à pas mal de chance je réussis à ne pas tomber ! Enfin pas tomber… j’ai glissé sur la dernière marche au niveau du parking car je ne faisais plus attention ce qui m’a beaucoup fait marrer ! 30 minutes à faire attention, à éviter le pire pour au final se vautrer sur la dernière marche, tu parles d’un aventurier !

Retour en scooter dans la campagne de Vang Vieng

Après le viewpoint et avoir attendu une petite vingtaine de minute dans la cabane avec le mec qui possède l’endroit je reprends le scooter, la météo semble s’améliorer et après quelques minutes sur mon scooter me voila face à de nouveaux paysages magnifiques.

On est à ce moment fin avril et c’est donc le pire moment pour les rizières… tout simplement car il n’y en a pas à cette période. Sur les photos vous verrez donc majoritairement des champs un peu pourris mais il faut bien s’imaginer que tout le reste de l’année c’est beaucoup plus beau (et c’est déjà pas mal maintenant non ?). Vang Vieng est vraiment une immense région où il y a partout des petites routes en terre, des petits villages et tout autour des pics karstiques.

Et quand je dis villages c’est même plutôt des hameaux (on utilise pas assez ce mot sur le blog, c’est un beau mot quand même !). Une grosse trentaine de maisonnettes au bord du chemin de terre avec là encore des montagnes un peu partout autour.

Je ne vous mets pas toutes les photos sinon ça vous prendrait des heures à scroller sur la page mais dans l’ensemble vous avez des paysages comme les 2 photos ci-dessous tout le temps, je m’arrête constamment pour faire des photos lorsque je suis très proche des montagnes, ou à l’opposé je marche dans les champs pendant 5 minutes pour avoir un paysage complètement dégagé sur des kilomètres.

Les enfants et la casse de mon appareil photo !

Après quelques kilomètres sur mon scooter (j’avance pas vite à cause de la route un peu pourrie) je me retrouve à un endroit joli où des enfants jouent, ils me font des grands “coucou” et je m’arrête donc pour faire quelques photos.

Si vous avez l’oeil vous avez déjà remarqué la trace bizarre sur la seconde photo, à ce moment là je ne m’en suis pas encore rendu compte mais je viens de casser l’obturateur de mon appareil photo (pour faire simple c’est le rideau dans l’appareil photo qui laisse entrer la lumière un court laps de temps, là un bout est cassé donc il y a beaucoup trop de lumière qui rentre sur 25% à 75% de la largeur de la photo en plein milieu). Je l’ai déjà cassé il y a 8 mois et je l’avais fait réparer à Danang dans le Centre du Vietnam (et la garantie de la pièce ne fonctionne que là).

Je m’en suis rendu compte sur la photo ci-dessous car en regardant sur l’écran de l’appareil je me suis dit “putain bizarre la lumière sur Bouddha”. Et là je dois vous avouer que j’étais absolument dégoûté quand j’ai compris ce qu’il se passait (la même casse qu’il y a 8 mois), à cela plusieurs raisons :

  • Je voyage principalement pour mes photos donc casser l’appareil photo c’est un truc vraiment pas dingue du tout
  • Il me reste toute la partie Nord du pays à découvrir avec Luang Prabang, la croisière sur le Mékong, Luang Namtha et Muang La et je ne vais pas voyager sans appareil photo, d’autant que mon téléphone ne marche plus depuis quelques jours.
  • On est au Laos (le pire pays d’Asie du SE pour acheter de l’électronique), je casse mon appareil photo un vendredi après-midi et le lundi c’est férié car on est le 1er mai. Autant te dire que je suis dans la caca (plus tard dans l’après-midi le seul magasin Canon de Vientiane m’annoncera qu’ils sont fermés jusqu’au mardi et qu’ils ont pas ce dont j’ai besoin car mon appareil est quand même assez évolué – un Canon 6D).
  • Il est exclu que je puisse retourner à Danang rapidement car la ville est très mal reliée au Laos (il faudrait que je paye un aller/retour pou Hanoi puis un autre aller/retour pour Danang, et je ne suis pas même pas sûr qu’ils puissent réparer cela facilement).

Du coup je tente quand même de faire quelques photos mais le moral n’y est plus, mon cerveau bouillonne en cherchant une solution !

l’effet “superbe” qui donne une espèce de fumée plus claire est à cause de l’appareil cassé hein ! C’est pas moi qui suis devenu Yann Arthus Bertrand !

Quelques minutes seulement après avoir cassé mon appareil photo et alors que je suis sur mon scooter à vouloir rejoindre l’hôtel rapidement je m’arrête à un croisement, je ne suis pas sûr s’il faut que j’aille à droite ou à gauche. Je fais un petit signe à une dame qui arrive au croisement et elle semble intéressée et me fait signe à droite, puis elle se met à côté de moi et me fait comprendre qu’elle veut que je l’emmène. Bon et pourquoi pas ?

Le croisement est grosso-modo au bout de cette route !

Et nous voila donc à deux mon scooter, elle m’agrippe pas mal car elle porte tout son bardas sur son dos et on traverse la campagne de Vang Vieng. Ca me fait bien marrer et que dire de tous les gens qu’on croise ? absolument tout le monde rigole, me fait un pouce en l’air (et pas un index hein !), un signe, un “Hello” et toujours avec un grand sourire. A ce moment je me dis que mon appareil photo est quand même bien peu de chose, 10 minutes avant j’étais dégouté et maintenant je me marre en transportant la mémé du coin.

On traverse quelques villages puis on semble arriver au sien, elle me fait signe de tourner à droite mais le chemin est vraiment en très mauvais état, j’essaye de lui expliquer que je dois la déposer là mais pour elle le chemin doit être normal et elle ne comprend pas. J’abandonne donc et je continue en moto pendant quelques minutes, là encore je fais marrer tout le monde à galérer avec mon scooter et la mamie du coin à l’arrière, finalement on arrive au bout du chemin et elle me tape plusieurs fois sur le bras, on doit être arrivé !

Après avoir eu le droit à ma photo et à plein de ‘aurevoir” elle rentre chez elle, moi je reste là un peu comme un con avec les enfants qui font n’importe quoi au niveau du puit. Bon au moins j’ai pas eu le blues de l’appareil photo longtemps !

Sur le chemin et alors que je reviens pratiquement au niveau du premier viewpoint je fais une dernière photo avant de rentrer tout droit jusqu’à l’hôtel, et oui je suis quasiment revenu au niveau du Blue Lagoon (endroit pas forcément intéressant, c’est un trou rempli d’eau où les gens viennent boire des bières avec une grotte à l’arrière) et à ce moment là route pour rentrer est goudronnée et impeccable !

Je vais donc passer la fin de mon après-midi à trouver une solution pour mon appareil photo depuis mon hôtel. Bon et puis il faut dire que quand tu es invité dans le plus bel hôtel de la région le coucher de soleil dans la piscine avec les montagnes en arrière-plan ça te fait quand même bien relativiser !

Conseils pour cette journée en scooter autour de Vang Vieng

Cette journée en scooter autour de Vang Vieng était vraiment super, enfin cette journée… plutôt cette demi-journée (en vélo ça aurait été une journée). On voit plein de choses, le viewpoint est vraiment magnifique, il n’y a pas un touriste (c’est pas la foule sur les photos !), les gens sont sympas, bref je vous recommande fortement de la faire !

Oui c’est aussi faisable en vélo !

Comme pour ma journée de scooter à Yangshuo en Chine vous trouverez tous les éléments pour faire la même journée (j’ai même dessiné des cartes le soir !) dans mon article de guide & conseils qui arrivera dans quelques semaines. Lorsqu’il sera publié il s’affichera normalement automatiquement dans les “5 articles qui devraient vous intéresser” juste en dessous de l’article.

J’ai même pris en photo les panneaux !

Questions ?

Vous avez des questions sur cette journée en scooter à Vang Vieng ? N’hésitez pas à laisser un commentaire ci-dessous.

 

Leave a Reply

5 comments

  1. Vadrouille et Tambouille

    Ah Vang Vieng et ses pics karstiques. Tes photos embrumées créent une très belle atmosphère.
    Question : c’est encore le fief des backpackers qui regardent Friends en boucle ?

    • Salut,

      Non plus vraiment, super cool comme endroit 😀

  2. Fab

    Salut Brice, super sympa, ce coin. Merci !
    J’espère que tu auras trouvé une (bonne) solution pour l’appareil 🙂
    A bientôt
    Fabrice

    • Ben aller/retour à Bangkok et achat d’un nouveau, 2000 balles 😀

Type to Search

See all results