Kyoto – A la découverte des endroits incontournables de la ville

Kyoto est généralement un gros “bordel” à organiser. Il y a des temples absolument partout et on ne veut pas manquer le Kiyomizu Dera, le pavillon d’or ou le pavillon d’argent. Il y a aussi des sanctuaires comme le Fushimi-Inari et des endroits assez différents comme la forêt de bambou d’Arashiyama. Bref de quoi faire un programme sur 1 semaine sans avoir l’impression de tourner en rond et il manquera encore des choses qu’on avait entouré sur le guide de voyage !

Je vais vous écrire prochainement un grand guide sur mon expérience dans la ville mais je voulais auparavant présenter un peu tout dans un article afin de vous montrer ce que représente quelques jours à Kyoto.

Kiyomizu-Dera

C’est un temple que je ne comprends pas vraiment, c’était mon second passage et comme pour la première je n’ai pas accroché. L’endroit est beau c’est une certitude mais de là à le mettre comme un incontournable de la ville je ne sais pas (oui c’est pas ce que disent les guides mais c’est mon ressenti !).

Bon en plus le Kiyomizu-Dera est en travaux pour quelques années donc la vue “classique” n’est plus possible (il y a d’énormes “voiles” qui cachent les travaux).

Yasaka Tower

Autant je suis très manichéen sur Kiyomizu-Dera, autant je dois dire que tout le quartier autour du Kiyomizu Dera est vraiment super agréable, il y a beaucoup de temples et de belles ruelles (même si en fonction des heures il y a du monde voir même beaucoup beaucoup de monde).

Mention spéciale pour le petit restaurant au coin du Yasuka Shrine… comment ça c’est pas incroyable de manger avec cette vue ?

Autour du yasaka tower (à pas confondre avec le temple) il y a aussi de magnifiques allées qui sont mentionnés sur Maps.me, attention c’est pas grand mais ça vaut le coup d’oeil et il n’y a personne !

Entoku-In

On est tombé sur cette grande maison un peu par hasard, bon la vérité c’est que Entoku-In est un temple bouddhiste mais dans la pratique ça ressemble plus à une grande maison. C’est situé juste à côté des quartiers les plus touristiques et pourtant c’est très calme et il n’y avait quasiment personne. Il y a énormément de visites comme cela à Kyoto qui sont pas mentionnées sur les guides mais qui sont sublimes (il y aurait je pense trop de choses à mettre dans les guides donc ils doivent faire un choix !).

Chion-In

J’y étais déjà allé en 2013 et je n’y suis pas retourné cette fois, il y avait quelques bus de groupes chinois qui attendaient devant donc je ne me suis pas imposé la visite, le cimetière à l’arrière était cependant magnifique.

Shoren-In

Un endroit que j’adore, légèrement à l’écart de Chion-In j’ai l’impression qu’il n’y a que les couples et les familles qui poussent jusqu’à Shoren-In. L’endroit est juste magnifique et l’on peut faire une petite balade dans le jardin, l’intérieur est particulièrement beau et l’endroit est surtout assez grand (souvent dans ces petits temples on fait le tour en 5 minutes, là on s’arrête devant le jardin, on marche, on profite, etc.).

Les maikos !

Et oui au hasard d’une petite balade dans un district de geishas vous aurez peut-être la chance de croiser une geisha ou une maïko. Nous avons eu la chance d’en croiser pas mal dans des conditions assez différentes, au milieu d’une foule assez dense, tranquille sans personne dans une allée en nous disant bonjour, bref un peu de tout !

Tenryu-Ji juste à côté de la forêt de bambous

Tenryu-Ji est très impressionnant, c’est un gros complexe situé juste à côté de la forêt de bambous d’Arashiyama. Généralement tout le monde fait cet itinéraire. Pour la photo il est vraiment superbe si vous êtes patient car il y a aussi pas mal de monde !

La forêt de bambous d’Arashiyama

Incontournable parmi les incontournables à Kyoto, la forêt de bambous d’Arashiyama est pourtant ultra-blindée, il y a vraiment énormément de monde mais l’endroit reste sublime. J’ai dû attendre facilement 10 minutes au même endroit pour avoir une photo sans personne dessus. Un lieu qui doit être magique au petit matin mais en fin de matinée c’est vraiment bondé !

Okochi-Sanso

Une visite absolument phénoménale, j’avais prévenu ma copine que l’endroit était magique et pour une seconde visite je n’ai pas été déçu. C’est une grande zone à la sortie de la forêt de bambous d’Arashiyama, il y a plusieurs petites maisonnettes réparties dans un immense parc, il y en a plus une très belle vue sur la région depuis le haut et une dégustation de thé est comprise dans le prix du billet (qui est assez cher, mais vraiment ça vaut le coup).

Gio-Ji

Un petit jardin tout mignon situé un peu plus loin dans la région d’Arashiyama. Le jardin est très petit mais sympa et c’est surtout la petite balade pour y aller dans un Arashiyama sans touriste qui est plaisante, il y a 2 restaurants l’un en face de l’autre juste avant le jardin si vous avez besoin.

Pavillon d’argent

Un autre incontournable de Kyoto au même titre que le Kiyomizu-Dera ou la forêt de bambous d’Arashiyama. Bizarrement le pavillon d’argent est l’incontournable qui m’a le plus déplu lors de ma première visite et c’était la même chose pour cette seconde découverte. Photogéniquement l’endroit est assez impressionnant mais faites attention car les photos sont moins évidentes qu’il n’y parait. Attention ça ferme tôt !

Kennin-Ji

On y passait 2 à 3 fois par jour et on a jamais visité l’intérieur, toutefois l’endroit est vraiment sympa de jour, sous la pluie ou de nuit ! En fait notre logement était légèrement au Sud de Kennin-Ji et le parc est ouvert tout le temps. On passait donc systématiquement par là pour nous rendre à Gion et rejoindre le train. Endroit impeccable pour les pauses longues la nuit !

Les ruelles de Gion

Attention car il y a énormément de monde à Gion, en fin de journée ou en début de soirée c’est vraiment du délire dans les rues principales. A l’opposé lorsque la nuit est tombée l’endroit est vide et magnifique. Vieilles maisons, petits restaurants, lanternes, bref c’est sublime !

Le marché de Nishiki

Un classique parmi les classiques lorsqu’on en a marre de voir des temples et des sanctuaires. Le marché de Nishiki est situé à quelques encablures de Gion et se visite facilement, au programme un mix entre commerçants qui vendent leurs produits et restaurants voir boutiques en tout genre (de saké, de couteaux, etc.).

Le pavillon d’or

Encore une fois la météo n’était pas avec moi pour la visite du pavillon d’or. Bizarrement on attend énormément de cet endroit alors que c’est très simple, tu marches 2 minutes, tu observes le pavillon d’or, tu fais le tour par derrière et tu remarches 10 minutes pour en ressortir. L’endroit est quand même magnifique mais il faut jouer des coudes pour faire ses photos !

Pontocho

Ce district (rue ? allée ?) de Geisha est une grande allée où s’enchaînent les restaurants dont pas mal directement sur la rivière, rien à dire c’est beau mais le soir ça donne plus l’impression d’être dans la rue centrale des restaurants que dans le quartier où tu vas croiser des maïkos.

Château de Nijo

Un château qui n’en est pas vraiment un, enfin qui ne ressemble pas à l’image qu’on se fait des châteaux japonais. Je n’aime pas trop mais ma copine voulait absolument le voir donc on y est retourné, l’intérieur est vraiment sympa à visiter pour comprendre l’organisation du pouvoir de l’époque (il y a beaucoup d’explications). Un jardin pas horrible non plus… bref une belle balade !

Questions ?

Vous avez des questions sur cet article à propos de Kyoto ? N’hésitez pas à laisser un commentaire ci-dessous.

Leave a Reply

4 comments

  1. Romain

    Je garde ces infos sous le coude, même si notre planning est relativement bouclé, on verra ça d’ici 2 mois !

  2. Gerard

    Bonjour Brice

    Je n’ai pas trouvé d’autre endroit pour ce commentaire, alors je passe tout de suite en mode brosse à reluire.

    D’abord l’ergonomie du blog: claire, aérée, structurée. Un vrai plaisir d’y naviguer. Ensuite, les contenus: autant te dire que j’ai trouvé là un site de référence pour les destinations Asie. Comme j’ai visité quelques pays, je me ferais plaisir en lisant -mais plus tard- ce que tu en as retenu.

    Quant au contenu, il y a plein d’informations, étoffées par de superbes photos (je suis envieux).
    Par ailleurs, tu as un vrai talent de conteur et on te lit avec plaisir.

    Bon j’arrête là sinon tu vas avoir la grosse tête 🙂

    Merci pour ce partage et le (gros) travail que ça représente; keep up the good work.
    Gérard

    PS: tes articles sur le Japon m’ont convaincu d’y aller l’année prochaine!

  3. Corinne Margueritat

    c’est vraiment magnifique et sympa ce site. Je compte aller à kyoto en novembre (because les momiji). c la 1ère fois que j’irai au Japon par bouddha et aussi par tous les kamis ! en tout ces c pas rikiki !

Type to Search

See all results