Comprendre la Birmanie – le marché de Zegyo à Mandalay

Aujourd’hui je vous emmène découvrir un marché de Mandalay, le marché de Zegyo. J’adore cet endroit car il représente vraiment la Birmanie, et avec quelques informations on peut vraiment comprendre certaines facettes de ce pays, sans savoir on passerait à côté de quelques trésors ! Je vous emmène donc pour une visite en photos.

marché-mandalay (7)

Le marché de Zegyo

Le marché de Zegyo se trouve en plein centre de Mandalay, vous ne devriez pas avoir de mal à le trouver. Ce n’est pas un marché classique comme on pourrait s’y attendre, il y a bien sûr une partie “fruits et légumes” mais de nombreux stands se confondent avec des magasins. Ce marché n’est pas si beau que ça, en revanche il vous permet de comprendre la société birmane (histoire, coutumes locales…) et c’est en cela qu’il est très intéressant (je me transforme peu à peu en Lévi-Strauss…).

Le Thanaka

Le thanaka est un élément central de la culture birmane. Cette pâte que l’on tire d’un arbre sert de maquillage pour de nombreux birmans (majoritairement des femmes, mais on en met aussi aux garçons et un peu moins aux hommes). Outre le maquillage, c’est surtout pour se protéger du soleil que les birmans utilisent cette pâte (j’arrive jamais à écrire ce mot, j’espère que je ne suis pas dans le faux, c’est presque pire que seau/sot/sceau/saut). Comme toujours en Asie, la blancheur est un gage de beauté.

thanaka

Un packaging efficace !

maquillage-birmanie

Un pot plus “classique”

marché-mandalay (13)

On a du stock !

Le portrait de Aung San

Ce portrait est souvent pris, à tort, comme celui d’une personne du régime. Sachez que ce portrait est celui de Aung San, immensément respecté et adulé dans toute la Birmanie (une sorte de mix entre De Gaulle et Zidane). Aung San (qui est le père de Aung San Suu Kyi) est le libérateur de la nation. C’est lui qui a obtenu l’indépendance des anglais et lui qui est mort assassiné dans un complot organisé par un ancien premier ministre. Vous retrouverez cette photo dans le portefeuille de nombreux birmans ou dans de nombreux magasins. L’idole de tout un peuple dont vous pourrez connaitre l’histoire en profondeur sur Wikipedia, n’hésitez pas c’est très intéressant.

portrait-bogyoke-aung-san

Les donations, le quotidien des birmans

Les birmans sont un peuple qui donne beaucoup, en effet l’offrande fait partie intégrante de la société birmane. Les touristes adorent voir ces colonnes de moines avec un bol qui vont de maisons en maisons pour récolter des offrandes (que ça soit du riz, de l’argent ou des cadeaux). Certains moment de l’année sont plus propices que d’autres pour offrir des cadeaux un peu spéciaux, vous trouverez à certaines périodes de l’année de nombreuses rosaces pleines d’argents à acheter afin d’offrir aux moines, ici une rosace de billets de 500 kyats (50 centimes de dollar).

offrandes-moines

Des pagodes et des temples absolument partout

Blague classique pour les expatriés en Birmanie “ah y’a une pagode”, vous comprendrez rapidement qu’il y a des dizaines de milliers de pagodes et stupas dans le pays. Il y en a partout et même en plein milieu d’une ville, c’est le truc le plus important. Vous verrez votre chauffeur de taxi lâcher le volant pour prier quelques secondes alors même qu’il roule à tout berzingue dans la ville !

Pour faire simple, construire une pagode (vous avez pu en voir certaines des plus connues avec Shwedagon à Rangoon et Shwezigon à Bagan) permet de se racheter de ses péchés (un peu comme les ordonnances pour les chrétiens). Ainsi un riche qui a fait des bêtises n’hésitera pas à construire une énorme pagode pour avoir l’esprit plus libre.

marché-mandalay (9)

Une pagode au bout de la rue !

Des “choses” à vendre

Chose commune sur les marchés d’Asie et sur celui de Zegyo à Mandalay, vous allez découvrir pas mal de denrées inconnues auparavant. Et le mieux c’est qu’elles seront parfois cuisinées sous vos yeux aux passants qui ont un petit creux. Sachez qu’il arrive que certaines choses comme la ciboulette soient cuisinées d’une façon tellement bizarre qu’on ne reconnait pas vraiment le goût, cela m’était arrivé dans la ville de Pindaya !

marché-mandalay (1)

marché-mandalay (6) marché-mandalay (4)

Jamais sans mon Longyi

La Birmanie est un pays de textile, vous serez très surpris par la classe des birmanes qui sont toujours impeccables et arborent des vêtements colorés et très beaux. Une partie importante de la population porte encore le longyi, un vêtement traditionnel que l’on pourrait comparer à une jupe très longue et qui ne laisse pas énormément de place pour les jambes. Ce vêtement est porté par les femmes mais aussi par les hommes, la différence principale venant alors de la façon dont attacher ce vêtement (les hommes font un gros nœud au niveau du ventre).

tissu-mandalay

marché-mandalay (2)

Une journée bien occupée…

Questions ?

Vous avez des questions sur le marché de Zegyo à Mandalay ou sur la société birmane ? n’hésitez pas à publier un commentaire et je vous répondrai le plus vite possible !

Leave a Reply

11 comments

  1. stephanie

    là aussi super article merci! on ira si on peut 🙂

  2. hampe marie hélène

    Bonjour Brice,
    Il est prévu que nous allions en Birmanie en février 2019 et nous sommes quatre femmes adultes. Nous nous demandions comment circuler en ville, soit avec un taxi ou un bus ou un guide local mais rien que pour les déplacements en ville.
    Nous avons l’habitude de voyager seules mais un conseil est toujours intéressant.
    Merci beaucoup pour votre partage

    • Salut,

      Vous pouvez prendre des taxis sans problème, bus à l’intérieur des villes n’y penses même pas (personne parle anglais).

      • marie hélène

        Merci Brice mais que doit on prévoir comme dépense pour un trajet de 5 kms ?
        Au Sri Lanka et en Indes les discussions menaient souvent à des moments très désagréables.
        Qu’ en est il en Birmanie?

        • Salut,

          La fameuse question boule de cristal, je ne sais pas ça dépend du temps plus que des kilomètres en Birmanie 🙂 Ben ils sont de plus en plus chiants avec les touristes, c’est normal 😀 Mais ils seront forcément moins relous qu’en Inde et au Sri Lanka.

          • hampe

            nous cherchons aussi un guide par ville et avons pris contact avec l’hôtel qui ne répond pas…une autre idée??
            L’agence ACME en Indes et au Sri Lanka nous en avait envoyé un super gentil et à prix très modique…Nous avions d’ailleurs, une fois rentrées,envoyé de l’argent.
            je lis par contre que les guides en Birmanie ne sont pas aussi bon marché que ça….visent ils une catégorie de touristes de luxe?
            Un petit filon me ferait plaisir…car veuves nous espérons profiter de ce beau pays sans s’étrangler.
            Merci beaucoup Brice et bonne journée.

          • Salut,

            Ben je sais pas quoi dire, pourquoi tu bosserais pour 1000€ si tu peux faire la même chose pour 2000€ ? 🙂

  3. LAMBERT Eric

    Pour les taxis, utilisez l’application sur smartphone Grab. La carte sim vaut 2000 kyats maxi et une recharge internet 1000 kyats. Largement suffisant pour commander un taxi! Amorti en deux voyages!

  4. LAMBERT Eric

    hampe, un guide en Birmanie prends entre 60 et 80 usd par jours. Combien cela fait il en euros? Le cout horaire est de combien? Sachez que la plupart des guides(ceux que je connais, c’est sur et certain) ont plusieurs diplômes universitaires, en langues, histoire et l’art, tourisme…etc. Et j’en connais qui parlent fort bien le français. Une qualification, ça se paye…

Type to Search

See all results