Le marché flottant de Can Tho en photos – Episode 4 (en mode piéton)

C’est mon énième passage par Can Tho (je ne compte même plus), je viens tout juste de terminer de travailler pendant 3 jours à Saigon et j’ai pris un bus en fin de soirée pour rejoindre la capitale du delta du Mékong. Le lendemain c’est aux aurores que je me dirige vers le marché flottant de Can Tho (déjà ma quatrième visite), cette fois je veux essayer de faire des photos du marché flottant depuis les maisons/routes environnantes. Et surtout essayer de faire des photos des bateaux depuis les ponts de Can Tho (car oui j’adore les photos en hauteur).

5h15 sur un Xe Om en direction de Cai Rang

Il est 5h15 lorsque je quitte l’hôtel, j’attrape un Grab (le Uber en Asie du Sud-Est) et nous voila en direction du grand pont à côté du marché flottant. Dans le delta du Mékong il ne fait jamais froid et même à cette heure aucun problème en short & tee-shirt sur la moto. Au premier feu je me marre pas mal en voyant un couple qui se dirige vers le marché avec les poissons à bord (qui sont vivants, ils bougent encore dans les sacs!).

A l’intérieur les poissons sautent du sac plastique, 5h du mat dans le delta quoi !

La moto me dépose sur l’immense pont à côté du marché flottant (a vol d’oiseau il doit y avoir 200 mètres, en revanche par la route le double/triple), il fait encore nuit mais il y a déjà des personnes âgées en train de faire leur gymnastique.

Je tente de faire quelques photos mais il n’y a pas assez de lumière, je n’aime pas vraiment le point de vue non plus donc je décide de marcher jusqu’au marché flottant.

Bon j’avoue que quelques mois après elle a de la gueule cette photo, mais sur le coup ça me plait pas trop

Les cafés et barbecues de Can Tho

Après avoir traversé le fleuve le pont continue quelques dizaines de mètres au dessus de quelques bâtiments. Avec quelques lumières cela donne de superbes photos.

D’ailleurs chose assez surprenante pour n’importe quel français mais dans le delta du Mékong la journée commence extrêmement tôt. Et quand je dis tôt c’est qu’à 5h30 il y a déjà beaucoup de monde dans les cafés. 

Quelques mètres plus loin je tombe sur une dame en train de préparer le Com Tam, pour faire simple c’est du porc au barbecue avec du riz (et c’est un truc super courant dans le Sud du Vietnam). Du coup il y a plein de stands le matin un peu partout dans Can Tho.

La première photo que je fais est timbrée et je me dis “oh putain celle-ci faut pas la louper”, du coup j’en fais plusieurs dont ma préférée ci-dessous… vraiment celle-ci je l’adore !

Le marché flottant dans les ordures

J’arpente ensuite des petites rues non-loin du marché flottant, je me dirige avec Google Maps en direction des quelques endroits où je pense avoir un beau point de vue sur le marché flottant de Cai Rang.

Je tombe bien entendu sur un autre stand de Com Tam, sauf que cette fois les gens sont trop sympas et me disent bonjour avant que je leur dise bonjour. Je leur sors tous mes mots de vietnamiens, je bosse à Hanoi, je suis marié, etc. En faisant la photo de la dame vue du dessus je me brûle la jambe sur la marmite à côté, niquel.

J’arrive quelques minutes plus tard dans la première ruelle qui donne sur le marché flottant, bon c’est pas des paysages de malade (c’est le moins que l’on puisse dire). Un monsieur est en train de laver son linge, j’ai pas envie de l’embêter donc je repars rapidement mais d’ici c’est pas beau du tout.

Pour faire simple la route principale est parallèle au bras du Mékong où se trouve le marché flottant, cependant il y a quelques ruelles perpendiculaires (au Mékong et à la route principale) où l’on peut avoir un accès très limité au Mékong.

Ces ruelles sont peu nombreuses car nombre de maisons bloquent l’accès (de la route principale on ne voit donc quasiment pas le Mékong). Sur l’arrêt suivant c’est encore pire puisque le bout de la ruelle c’est carrément une poubelle.

Il y a quelques maisons flottantes par lesquelles on accède en passant sur une longue ligne de planches, inutile de préciser qu’avec mes appareils photos je ne m’aventure pas dessus.

La ruelle suivante sera très similaire à la première, un peu plus belle mais rien à se mettre sous la dent, c’est quand même une grosse déception. Je ne trouve pas l’entrée vers un petit restaurant flottant mais sur le chemin je tombe sur une autre dame qui fait du Com Tam (je vous le dis, il y en a partout !).

Je trouve finalement accès au restaurant (le suspens était insoutenable), la vue n’est pas bien incroyable mais c’est un endroit où je peux boire un coup. Et oui même à 6h30 il faut boire un minimum.

Les gens sont très sympathiques, c’est à peine si je ne suis pas forcé de faire un portrait de la serveuse. J’essaye de commander un grab (le Uber en Asie du Sud-Est pour ceux qui ont pas lu l’introduction) pour me rapprocher le plus rapidement possible du marché terrestre (j’estime à 15 minutes de marche). Malheureusement il n’y a aucun chauffeur de disponible mais je fais comprendre à la dame que je veux aller au marché (et faire comprendre qu’on veut pas faire un tour en bateau sur le marché dieu sait que c’est compliqué).

La serveuse !

En route vers le marché terrestre de Cai Rang

Finalement ça sera 10 000 dongs en moto (genre 30 centimes d’euros) et surtout une belle rigolade puisque tout le monde me fait des signes à l’arrière de la moto (on passe devant de nombreux cafés). Faut dire que je fais 2 fois la taille de la moto avec les appareils photos sur moi et à 6h30 du matin ! En arrivant au niveau du marché terrestre la lumière est magnifique, le marché se trouve sous un énorme pont et on peut voir au loin quelques dames qui traversent.

bibi à l’arrière de la moto

D’ailleurs faites bien attention mais les 2 marchés s’appellent Cho Cai Rang et Cho Nui Cai Rang (marché Cai Rang & Marché flottant Cai Rang). Bon normalement tout le monde veut vous emmener au marché flottant donc lui c’est impossible de le louper (même à 14h00 on te propose un bateau pour y aller).

Le marché terrestre, c’est marqué dessus !

Je traverse ensuite l’ensemble du marché, oui c’est magnifique mais pour l’instant je veux faire autre chose !

Sur le petit pont au dessus du marché terrestre

Et oui car à côté du marché de Cai Rang il y a un autre petit pont, duquel j’espère faire des photos des bateaux qui passent ou qui repartent vers le marché. Malheureusement il n’y a strictement aucun bateau qui passe pendant facilement 10 minutes, les seuls bateaux sont ceux pour les touristes mais moi j’espérais sûrement une barque remplie de fruits, tant pis.

Quelle lumière !

Beaucoup de personnes vont et viennent sur le pont, il faut dire qu’on imagine facilement les femmes du quartier aller acheter fruits, légumes et poissons pour la journée. J’essaye de faire rigoler un enfant avec sa mamie mais il semble tétanisé lorsqu’il me voit, je suis même obligé de changer de trottoir pour le laisser tranquille.

L’hésitation !

Je retourne dans le marché en faisant des photos du dessus mais dans une ruelle, pas de bateaux chargés de fruits et légumes à l’horizon… il n’y a guère qu’une petite bicoque à se mettre sous la dent.

Dans le marché de Cai Rang

A ce moment il est 7h15 et il n’y a encore aucun étranger dans le marché terrestre de Cai Rang, la lumière est très belle puisqu’elle rase le sol et retombe sur certaines personnes.

Les étals sont chargés de fruits et légumes, ça déborde de couleurs de partout. Comme toujours à Cai Rang c’est le bordel avec les motos, le marché n’est pas entièrement interdit aux motos donc tout le monde se frôle mais ça fait aussi son charme.

Au milieu du marché trônent 2 bâtiments importants, le premier est un bâtiment administratif (avec un petit mémorial pour les morts de la guerre d’indépendance contre la France), le second est une petite pagode chinoise sans prétention qui, il faut bien le dire, est plus mignonne.

Arrêt pour le Com Tam du matin

Il est 7h40 et je cherche à manger, j’ai pas envie de m’envoyer un Banh Mi directement (le sandwich vietnamien) et je préférerais un bon Hu Tieu, malheureusement je trouve pas de stand de Hu Tieu à mon goût et je change donc sur l’option Com Tam (oui le truc avec le barbecue dans la rue).

Je tente de commander en vietnamien mais la mamie appelle directement son neveu pour prendre la commande, du coup il comprend que je lui parle en vietnamien et à un peu les boules de s’être déplacé du fond du restaurant, bon tant pis au moins je gagne le tra da (thé glacé).

Le Com Tam !

Je vais pas vous parler pendant des heures d’un marché, pour faire simple Cai Rang c’est un beau marché avec plein de fruits et de légumes, il y a plein de mamies de partout, de belles lumières, c’est super cool et les premiers étrangers arrivent à 7h30.

Si vous avez besoin d’un chapeau (comme moi) l’espèce de petite halle en plein centre vend les vêtements, et un magnifique chapeau comme cela coûte 2€.

En repartant du marché et alors que je cherche un Xe Om je tombe sur… ah ben ouai tient devine de ce que c’est ! Et ouai mon gars je peux te le dire puisque je suis passé par là ! C’est la famille du marié qui va demander la main de la mariée, il faut donc venir pour présenter la famille à l’autre famille et apporter des cadeaux. Ensuite une fois que les familles se sont présentées le mari peut aller chercher la mariée.

Voila pour moi c’est retour à l’hôtel (le Iris hôtel, on est très loin du Victoria Can Tho mais pour une nuit rapide ça passe), douche, repos tranquille puis on part à 12h00 pour le quai principal de Can Tho. Et oui Jean-Mich va embarquer sur une croisière dans le delta du Mékong, tu parles d’un samedi matin !

C’est dans le prochain article !

Brice c’est lequel de marché ?

Parce que je sais que vous êtes hyper créatifs dans vos questions (oui je parle de toi lecteur !) et que je sais que vous allez me demander 2 fois par mois c’est où le marché et si ça prend plus de 1-2-3-4 heures à visiter et si c’est possible avec des enfants, et si j’ai un conseil pour X ou Y. Ci-dessous vous trouverez une carte avec les différents points mentionnés dans cet article :

  • 1 : là où me lâche le Xe Om sur le grand pont
  • En jaune : mon chemin, avec les grosses lignes sur les endroits où j’ai essayé de faire des photos depuis la terre (je dis bien essayé, c’était tout pourri)
  • 2 : le petit restaurant pour faire les photos était par là
  • En violet : le chemin en moto puis la petite balade dans le marché, vous inquiétez vous pouvez pas le louper le marché et il est partout.
  • 3 : la zone où il y a le marché
  • 4 : le petit pont sur lequel je n’ai pas pu faire de belles
  • Première photo sur le pont : 5h45 du matin
  • Dernière photo avec les gens pour le mariage : 8h15 du matin

Questions ?

Vous avez des questions sur cet article ? n’hésitez pas à laisser un commentaire ci-dessous. Pour rappel j’ai déjà écrit de nombreux articles sur Can Tho, son marché flottant et d’autres trucs à faire, tout est disponible sur la catégorie Can Tho.

Leave a Reply

Type to Search

See all results