2 jours en voiture dans les châteaux de la Loire, une expérience géniale !

Et oui la vie évolue, il y a 5 ans je vivais seul dans un appartement pourri en Birmanie, désormais je suis marié avec une vietnamienne et à ce titre les retours en France sont différents. Au Vietnam on “mange” de la rizière, donc lorsque nous rentrons en France je comprends qu’elle souhaite aussi découvrir 2-3 choses « exotiques » (genre des vignobles, des châteaux ou de la lavande). En ce mois de Juin 2019 nous rentrons en France pour participer à un mariage dans les environs d’Angers, et nous avons prolongé notre séjour dans la région de la Loire afin de découvrir ses magnifiques châteaux !

Chambord – Une petite étable dans la Loire

Brunch au château de Serrant

Je vous passe les détails du mariage le premier jour, j’ai pas pu faire de très belles photos (j’avais autre chose à faire hein !). En revanche le lendemain on se retrouve à émerger (t’as compris) depuis le Lénine Café. Des amis ont en effet loué 2 dortoirs dans ce café, un peu perdu sur une île, qui abrite un musée de Lénine. Oui je sais c’est bizarre, mais… non en fait c’est vraiment bizarre.

Alors que l’on fait nos affaires en ce second jour je ne peux m’empêcher de prendre mon appareil pour faire une photo de la région, franchement c’est juste superbe. C’est la première fois que je reviens en France avec un œil de voyageur et je dois dire que la région est sublime.

Nous arrivons ensuite rapidement au château de Serrant, je ne ferai pas beaucoup de photos car je n’ai pas vu certains de mes amis depuis 5 ans, on va donc profiter pour discuter avec tout le monde et ne pas louper le brunch (comprendre s’empiffrer de fromage et saucisson). Evidemment cela ne se passe pas directement dans le château mais dans l’orangerie attenante au château.

Pas mal la vue non ?

Après quelques heures sur place c’est déjà l’heure pour nous de dire au revoir à tout le monde (oui ça ne dure “que” 2 jours, c’était pas un mariage indien ou balinais), il nous faut maintenant prendre la voiture de location (que l’on a payé une misère, je reviendrai sur ce point plus bas) et rejoindre les environs d’Azay Le Rideau, avant de partir on fait quand même une dernière photo du château de Serrant même si le ciel est de plus en plus menaçant.

Balade dans Azay Le Rideau

C’est la première fois que l’on est vraiment en liberté et sur la route pour Azay le Rideau il y a des paysages magnifiques. Que ça soit le vignoble ou des jolis ponts c’est vraiment sublime. Ma femme est aux anges et je dois dire que moi aussi, je n’ai jamais visité cette région et pour ces premières heures c’est vraiment exceptionnel.

Je sais elle est pas droite

Nous arrivons assez rapidement à Azay le Rideau, on dépose tout de suite nos affaires à l’hôtel (littéralement à 100m de l’entrée du château) et l’on part se balader dans la ville. Enfin on est plus proche du village que de la ville mais t’as compris l’idée. C’est très photogénique et encore une fois, après ces quelques années à vivre hors de France j’arrive désormais à visiter mon pays avec un œil un peu nouveau, ce qui est génial pour mes photos.

Après avoir passé un peu de temps à ne rien faire dans l’hôtel, nous repartons pour dîner en suivant les conseils de notre hôtel (excellent hôtel d’ailleurs), chose assez magique mais il y a encore beaucoup de lumière le soir (et oui partout en Asie à 18h00-18h30 il fait souvent déjà nuit noire, en France pendant l’été à 19h30 il fait encore jour !).

On profitera d’un petit traiteur italien pas piqué des hannetons, bon les lasagnes ça sonne pas 100% « château de la Loire » mais quand la qualité est au rendez-vous on signe des deux mains.

Le château d’Azay le Rideau est déjà fermé depuis longtemps mais nous faisons quand même quelques photos devant les portes avant de rentrer tranquillement à l’hôtel. Mon dieu qu’Azay le Rideau est une ville stressante, en ce premier jour de « vraies vacances » on est à deux doigts du burnout, bloqués entre le château, le traiteur italien et la rue piétonne… mais où sont les klaxons d’Hanoi ?

Notre premier jour de découverte des châteaux de la Loire

En ce matin c’est la première fois que l’on va pouvoir voyager tranquillement toute la journée, pour faire quelques économies on n’a pas réservé le petit-déjeuner de l’hôtel et à la place on a réservé un combo « croissants + pain au chocolat » à  la boulangerie juste à côté.

Oasis, ben ouai c’est aussi ça la France hein ! Tu crois qu’on a des Oasis en Asie ?

Il est 9h30 pétantes lorsque le château d’Azay le Rideau ouvre (d’ailleurs il faut bien le dire, mon dieu que ça ouvre tard les monuments en France !), à peine arrivé à l’intérieur de l’enceinte c’est déjà magnifique. La météo est avec nous et cela donne quelques clichés sublimes.

On commence par l’intérieur du château, il y a quelques très belles salles mais pour le bonheur de l’humanité je vais passer outre les (très mauvaises) descriptions de mobiliers ou de charpente. Pour l’intérieur du château c’est en photos :

En sortant on se rend compte à quel point le château d’Azay le Rideau est beau, la petite balade autour du château est vraiment très agréable. Bon le problème c’est qu’avec mon gros appareil je suis la bonne poire à qui tout le monde demande « can you take a picture of us ? » mais bon, il faut bien promouvoir la destination « France » avec les étrangers donc je m’exécute (d’ailleurs il y a 2 couples que j’ai pas loupé du tout, ça va finir en nouvelle photo de profil cette histoire, avec l’effet papillon dans 10 ans Azay le Rideau est un incontournable de tous les touristes brésiliens).

Le temps est extrêmement changeant donc on alterne entre le soleil magnifique et les gros nuages menaçants, c’est pas grave pour un premier château on est totalement conquis. A la base on ne devait même pas s’y arrêter et c’est une excellente surprise !

Le magnifique château de Chenonceau

Après un rapide check-out à notre hôtel nous prenons cette fois la direction du château de Chenonceau, situé à une petite heure de route (avec là encore quelques très beau paysages). La location d’une voiture aide grandement à s’arrêter un peu n’importe où (on ne va pas prendre une fois l’autoroute en 3 jours, les nationales sont tellement belles !).

Les ciels nuagereux ça déconne pas en France, vous apprécierez le téléphone en mode GPS bloqué avec l’écharpe

En arrivant dans les environs du château de Chenonceau c’est tout de suite un changement d’ambiance, des bus, des minivans, des grands parkings et une organisation bien plus imposante. Heureusement après quelques minutes nous avons le château en ligne de mire et c’est vrai qu’il a l’air pas mal.

Bon en étant encore plus proche il faut bien dire qu’il est magnifique, mais bizarrement je m’attendais à beaucoup plus grand. Sur les photos il parait immense alors qu’en réalité c’est moins imposant.

Plutôt que de foncer découvrir l’intérieur du château on s’arrête sur un banc dans le jardins, on ouvre notre sac à dos et on en retire un magnifique « jambon-beurre » que l’on s’enfile tranquillement avec une vue plutôt pas mal ! Et oui on dépense pas mal sur les hôtels et les dîners donc le midi on fait très… ben français du coup ?

L’intérieur du château… ben comme d’habitude je vous mets quelques photos. Cependant à Chenonceau il y avait tellement de monde que je n’ai quasiment pas pris de photos du mobilier.

En traversant le château on arrive de l’autre côté du fleuve et c’est là que le château de Chenonceau est le plus photogénique. Depuis l’autre côté le château est juste incroyable, mais vraiment c’est à couper le souffle.

On finira la découverte du château de Chenonceau en se baladant dans les jardins, dans l’ensemble très beaux et très agréables (avec pour certains une belle vue sur le château).

En route pour notre paradis… enfin le château des grotteaux

On a pas fait 9000 kilomètres et traversé la moitié de la planète pour ne pas dormir au moins une fois dans un château, le jour précédent c’était une ancienne école mais ce soir c’est dans un vrai château de l’on passe la nuit. En arrivant en voiture c’est juste magique avec un chemin dans la forêt qui cache complètement le château et une arrivée « waouh » lorsque les arbres disparaissent au profit de la photo ci-dessous !

Une toute petite averse, il y avait un ciel bleu 15 minutes après

Gaël est le propriétaire des lieux et il met tout de suite en confiance, nous récupérons notre chambre et Gaël nous explique que c’est l’ancienne chapelle du château, d’où la voute ainsi que les fenêtres un peu différentes !

Les « Welcome drinks » sont servis directement dans la salle principale du château, et le moins que l’on puisse dire c’est que ça met tout de suite dans l’ambiance. Ma femme a l’impression de se retrouver dans un film, bref c’est fantastique.

Le rêve !

On souhaitait simplement se reposer dans notre chambre mais Gaël (le propriétaire pour ceux qui ont du mal à suivre) nous a indiqué une petite balade autour du château, on repart donc dans la campagne et c’est juste sublime. On quitte le château par l’arrière, on passe devant une grande ferme et on se fait quasiment couper la route par des cyclistes ! Quelques minutes après c’est le cliché absolu de la France, des vignes à perte de vue, des fleurs et même de magnifiques champs d’orge. On passera facilement 45 minutes à se balader dans ce genre de paysages. Mon dieu que ce pays est beau !

En revenant sur nos pas c’est encore et encore des paysages magnifiques, on croise d’autres cyclistes et on se dit que ça vaudrait sûrement le coup de découvrir prochainement une autre région de France à vélo. Tout y est, le petit mur d’enceinte abîmé par le temps, les vignes de partout, le vieux corps de ferme, vraiment j’insiste mais on se croirait dans un film.

Visite du château des grotteaux avec la propriétaire

A 18h15 on est dans la salle principale du château et Gaël arrive, il va nous faire découvrir « son » château pendant une petite demi-heure. Il nous raconte l’histoire de différent propriétaires et nous explique par exemple pourquoi l’entrée est si majestueuse avec un château « caché » que l’on découvre au dernier moment. 

Chose amusante mais à ses yeux les décorations au plafond sont en mauvais état, tout est d’époque mais pour nous qui habitons en Asie cela parait quasiment neuf. Il faut bien dire qu’à force de visiter des ruines comme à Angkor ou des villes coloniales (sans argent pour la rénovation) comme à Yangon ou à Hanoi nos standards sont très bas.

On apprend plein de choses sur le château des grotteaux, les différentes époques… un petit exemple mais normalement les petits châteaux sont des châteaux un peu vides, cela voulait dire que le propriétaire n’avait pas beaucoup d’argent pour constuire un grand château et ne pouvait donc pas le décorer énormément à l’intérieur. Le château des grotteaux c’est tout l’inverse puisque c’était la propriété du maire de Blois (je fais de très gros raccourcis), Blois qui était à l’époque une énorme ville. Ce château était donc principalement pour stocker ses livres (qui a l’époque coûtaient une fortune, et que le propriétaire faisait acheminer ou allait acheter partout en Europe) et l’intérieur était donc magnifique. De nombreuses personnes importantes passaient régulièrement au château car le propriétaire écrivait sur des idées concernant la réforme de l’Etat, des rois et des reines sont donc venus au château… On a aussi le droit aux excellentes explications sur la relation entre le château des Grotteaux et le château de Chambord.

En relisant ce paragraphe je dois avouer que je le trouve incompréhensible, mais du coup c’est peut-être un bon exemple de toutes les anecdotes que Gaël distille au cours de la visite et qui sont difficiles à retranscrire. Je vais donc laisser ce paragraphe en l’état.

Bon sinon il y a le panneau dehors pour les cyclistes

D’ailleurs le lendemain matin le petit-déjeuner sera juste mémorable, pris dans cette même salle c’est un festin avec des confitures faites maison qui sont à tomber par terre. On a même pas déjeuné tellement le petit-déjeuner était bon.

Les confitures à droite sont fameuses, mais alors vraiment très très fameuses

L’incontournable château de Chambord

Quelques minutes après nous voici sur la “route de Chambord”, ça ne s’invente pas le château des Grotteaux est relié au château de Chambord par la route de Chambord. 15 minutes plus tard nous voici à l’entrée du château, tout comme à Chenonceau tout parait plus organisé et on imagine aisément la foule lors des journées de forte affluence.

Le château donne tout de suite une excellente impression, on nous avait beaucoup parlé de la foule à l’entrée et de l’attente possible, pour nous que neni on a presque pas attendu. Je dois aussi dire qu’on ne s’attendait pas à un tel mastodonte, l’endroit est extrêmement impressionnant.

Plan large pris à la fin de notre visite

C’est tellement imposant que même avec mon grand angle je suis trop prêt, l’endroit est juste massif. Même à l’intérieur j’ai beaucoup de mal à faire des photos d’ensemble, il manque toujours des toits ou ce genre de chose (c’est le seul château où j’ai eu ce problème).

Depuis les terrasses c’est juste exceptionnel, les vues sur le château ou la région sont magnifiques. En fait le château de Chambord est exactement comme Gaël (le propriétaire du château des Grotteaux) nous l’avait expliqué (oui j’ai bien aimé Gaël, c’est un passionné et ça se sent dans son château, dans ses explications, dans son petit-déjeuner… bref partout). Sans guide pour tout expliquer le château parait un peu vide, étant donné qu’on avait un temps assez limité on a fait exactement comme il nous avait conseillé (nous focaliser sur les terrasses et quelques pièces). Du coup on a vraiment adoré !

Dernier détail mais essayer d’expliquer à ma femme l’escalier à double révolution du château de Chambord fut assez compliqué, surtout qu’en le voyant cela ne saute pas aux yeux. Néanmoins avec un départ coordonné pour moi d’un côté et pour elle de l’autre ça saute aux yeux, c’est incroyable comme système (les 2 escaliers se croisent sans jamais communiquer).

Le château de Chaumont sous la pluie

Nous quittons très rapidement Chambord sans avoir pu réellement nous balader dans les jardins, c’est bête à dire mais on a vraiment que survolé le château, manque de temps obligé. Il nous faut désormais explorer le château de Chaumont avant de rendre la voiture de location à Angers.

Malheureusement en arrivant dans les environs du château de Chaumont c’est la pluie qui nous accueille. C’est un peu bête pour visiter un château connu pour ses jardins.

Il fait beau hein ?

Après avoir payé nos 18€ pour l’entrée (le plus cher pour l’instant), nous allons directement au château à cause de la pluie (on croise les doigts pour que ça cesse). Le château est plutôt beau avec quelques pièces assez impressionnantes ainsi que diverses expositions.

Pour les jardins en revanche c’est vraiment super intéressant, mais sous la pluie difficile de tomber amoureux. Le château de Chaumont est réputé pour ses jardins ainsi que pour son festival international (là aussi pour les jardins).

Il y a des espèces d’enclos où des artistes laissent libre court à leurs imagination. Certains sont presque trop conceptuels en revanche un tableau “jardin d’Eden” est absolument phénoménal avec un couloirs qui change d’ambiance tous les 5 mètres et au centre un arbre entouré d’eau.

On effectuera une dernière petite balade dans les jardins en passant par un endroit un peu différent (la vallée de la brume). Il est quasiment 15h30 lorque nous reprenons la voiture, il faut maintenant rouler un peu plus de 2 heures et rentrer jusqu’à Angers pour rendre notre véhicule de location.

Nous passons notre dernière nuit dans un AirBnB à Angers, le lendemain nous partions à 7h44 de la gare en direction d’Aix en Provence. Un vrai plaisir en sachant qu’on aura marché 20 minutes sous la pluie (la bonne grosse pluie) pour nous entendre dire que le train à 35 minutes de retard, impeccable.

Conseils pour découvrir les châteaux de la Loire :

  • Nous avons visité 5 châteaux (en plus du mariage), difficile de vous dire mais plus de 2-3 châteaux par jour et c’est clairement l’enfer, à part si vous êtes un passionné d’histoire.
  • On passe souvent quelques heures dans chaque château, donc en comptant en plus le transport cela fait rapidement des journées assez chargées.
  • Je pense que le plus important c’est vraiment de varier les châteaux, je dois aussi dire que moins le château est connu et plus l’impression à l’intérieur est sympa. Par exemple Azay le rideau le matin très tôt c’était extrêmement calme, alors que Chenonceau en fin de matinée il y avait quand même beaucoup plus de monde.
Oui ça c’est nous !

Dans l’ordre sur les châteaux qu’on a fait je dois dire que je suis incapable de vous donner un classement, chacun à ses avantages et ses inconvénients :

  • Château d’Azay le Rideau : On dormait juste à côté du château, on mangeait nos croissants juste à l’entrée en attendant que ça ouvre, c’était notre premier château à visiter… bref on a beaucoup aimé. Sûrement le château où on a eu le meilleur rapport temps/visites. Ca prend pas des heures et c’est super sympa.
  • Château de Chenonceau : Pas besoin de le présenter, sur place il ya  quand même pas mal de monde et je dois dire que le château était moins impressionnant que prévu… en revanche la vue depuis l’arrière du château directement au niveau des douves est à tomber par terre.
  • Château des Grotteaux : On y a dormi et ce n’est pas visitable si vous n’y dormez pas. Un petit château tout mignon entouré de paysages sublimes. La visite dure 25 minutes avec le propriétaire, un régal.
  • Château de Chambord : On s’attendait à être déçus, on en attendait beaucoup et les gens qu’on a rencontré auparavant nous en avait dit un peu de mal. Sur place c’était exactement ce qu’on nous avait dit (le château fait « vide » à l’intérieur) en revanche de l’extérieur c’est majestueux, pas besoin de passer des heures dans le château mais c’est si imposant comme structure…
  • Château de Chaumont : On y allait principalement pour ses jardins, l’endroit semblait magnifique mais on a eu un peu de mal à découvrir le château à 100% à cause d’un temps pour le moins pourri.
Chaumont

Combien de temps rester dans les châteaux de la Loire

  • Si vous ne faites pas du vélo cela me parait quand même difficile de passer plus de 3-4 jours à visiter les châteaux de la Loire, tout simplement car au bout d’un moment c’est quand même assez répétitif. Attention c’est un blog dont je donne mon avis, j’aime beaucoup l’histoire mais lire des heures sur les tapisseries ou les différentes chambres ça me gonfle rapidement.
  • En 3-4 jours vous aurez le temps de découvrir quelque chose comme 5 ou 6 châteaux mais aussi voir d’autres choses (c’est important de varier, sinon les châteaux ça gonfle rapidement, c’est comme les pagodes en Asie !).
  • Si vous faites du vélo je serai moins manichéen, le rythme sera sûrement plus tranquille et vous allez mettre beaucoup plus de temps, vous aurez aussi sûrement plus le temps de profiter des paysages qui sont… superbes !
Chambord en mode 100% Instagram, et oui avec quelques chiffres modifiés sur un ordinateur on peut faire beaucoup de choses à une image !

Quoi faire d’autre que les châteaux de la Loire ?

  • Son et lumière de Blois : Gaël nous en a beaucoup parlé, malheureusement on avait pas le temps
  • Visiter des caves : Même chose, il y a beaucoup de caves à visiter, néanmoins je ne suis pas un fan de vin et ma femme ne boit pas (et l’on conduit, on a donc oublié cela).
  • La montgolfière : J’ai failli craquer, des visites de la Loire sont organisés en Montgolfière, vous pourrez trouver pas mal d’informations sur ce site (attention je n’ai pas essayé).
  • Les balades en bateau, c’était sur Loire Evasion et ça avait l’air super !

Attention, je ne partage que ce que j’avais trouvé sur internet, si vous avez d’autre recommandations en commentaire n’hésitez pas !

Chaumont

Où dormir ?

Chose qui m’a beaucoup surpris (dans le bon sens) mais la qualité du service lors de nos 2 nuits était franchement excellente. A l’hôtel de Biencourt l’endroit semblait tenus par 2 personnes qui donnaient tout pour le lieu (et ça se ressent), même chose au château des Grotteaux ou Gaël et sa femme mettent tout leur cœur pour que tout se passe bien.

Du coup ça se ressent réellement sur place, politesse extrême, sens du détails, impression que tout va bien se passer, et même plein de petits conseils pour améliorer notre séjour. Dans l’ensemble on a été plus que séduits par nos hébergements dans les châteaux de la Loire. On se plaint tout le temps du service en France mais alors dans la Loire c’était parfait, et pour des prix inférieurs à ce qu’on trouve souvent en Asie du Sud-Est (essayez de comparer les prix en haute saison entre un hôtel de charme de Luang Prabang et un petit château dans la vallée de la Loire et vous verrez !).

Azay le RideauHôtel de Biencourt : On a réservé cet hôtel un peu au hasard et c’était le petit coup de chance, l’hôtel est très sympa et surtout se trouve en plein milieu d’Azay le Rideau, à quelques encablures seulement du château. L’accueil était très sympa, les chambres pas immenses du tout mais l’endroit est plein de charme car c’est une ancienne école. Prix par nuit en juin 2019 : 94€

ChambordChâteau des Grotteaux : Notre meilleure expérience, nous avons dormi dans un château pour 150€ la nuit avec le petit-déjeuner. Je vous le recommande vraiment très chaudement, tout était parfait :

  • Le château est très beau et notre chambre était une ancienne chapelle
  • La campagne autour du château est magnifique
  • On est qu’à quelques kilomètres seulement du château de Chambord
  • Le petit-déjeuner est extra
  • On visite le château avec la propriétaire

Prix par nuit en Juin 2019 : 154€ (on a eu une super promotion, c’est souvent plutôt autour des 250€).

Où manger ?

Pas grand chose à vous recommander du point de vue des restaurants. Lors de notre escapade dans les châteaux de la Loire nous avons principalement déjeuné des sandwichs achetés dans des boulangeries et bien mangé au restaurant le soir :

Azay le Rideau – Restaurant italien en face de “Pharmacie Picot-Pavy” (oui j’ai plus le nom) : Une excellente adresse où l’on mange italien, que quelques plats qui changent tous les jours, vraiment une excellente adresse. Notre hôtel nous avait aussi vivement conseillé “Côté Cour” qui se trouve juste à côté du château, malheureusement il était complet lors de notre passage.

BloisLe bistro du cuisinier : Un restaurant français excellent, le service n’est pas incroyable mais le porc avec le gratin de pâte est succulent, vraiment à tomber par terre.

Budget pour découvrir les châteaux de la Loire

Nous étions en vacances et à ce titre nous avons dépensé un peu d’argent, ces 3 jours de visites des châteaux nous ont coûté 721€ pour 2 personnes pour 3 jours et 3 nuits. Ce budget comprend tout ce qu’on a dépensé sur place (mais pas nos trains, nous arrivions de Paris et repartions vers Aix en Provence), dans le détail ça donne:

  • Location de voiture : 159€ (comprenant location de la voiture, assurance & essence)
  • Hôtels : 307 € (2 hôtels + 1 AirBnB à Angers)
  • Nourriture : 130€ (des sandwichs pour 7€ à deux à un dîner pour 53€ à deux, variable quoi)
  • Entrées : 125 €

Dans l’idée on a été très surpris par le prix abordable des hôtels (excellent rapport qualité-prix) par contre on se faisait complètement démonter dans les restaurants et sur les entrées dans les châteaux.

6€ le parking, ça fait plaisir !

Louer une voiture pour découvrir les châteaux de la Loire

C’était le problème existentiel de ce voyage, on était pas contre dépenser de l’argent mais le budget voiture m’inquiétait. Dépenser 200€ pour dormir dans un château ça ne me dérange pas, mais payer 450€ pour 4 jours pour une Audi A3… pour simplement faire 200 kilomètres par jour de Nationale je ne voyais pas l’intérêt.

En discutant avec des amis ils m’ont conseillé de passer directement par Drivy. Je réinvente peut-être la roue pour certains mais c’est un site sur lequel on peut faire de la location de véhicule entre particuliers. On a récupéré une Ford Focus Break ? (on a mis 2 grosses valises et une petite valise dans le coffre et ça fermait), la voiture avait 190 000 kilomètres mais en parfait état, climatisation, on a fait du 5L au 100kms…

Et le tout pour 100€, auxquels il faut ajouter 50€ d’assurance (franchise de 150€). Bref pour 4 jours dans les châteaux de la Loire en comptant l’essence on a dépensé 200€ pour le véhicule de location. Que demande le peuple ?

Pourquoi on a pas découvert les châteaux de la Loire en vélo ?

Très clairement c’était notre option #1, malheureusement nous avons visité les châteaux de la Loire pendant un pont et nous avons organisé cela en dernière minute. Du coup lorsque nous avons cherché à louer des vélos avec assistance électrique tout était complet (on voulait pas faire 60 bornes par jour sur des vélos normaux, bon et puis il faut laisser une caution énorme). On s’est donc retournés avec la voiture.

Le site que je trouvais le plus intéressant pour louer était sur Détours De Loire, il y avait en plus quelques itinéraires “clés en main” qu’il suffit de copier par soit-même. Les bagages peuvent être acheminés directement à votre hôtel si vous le souhaitez.

La météo en Juin :

Chose extrêmement surprenante pour nous qui venons d’Asie mais même en Juin il fait froid, franchement sans soleil et sous les arbres c’était veste minimum même en été ! Dans l’ensemble nous avons eu un temps parfait pour la photographie, soit avec un ciel bleu et des nuages magnifiques, soit sans bleu mais avec des nuages très chargés. Bien évidemment c’était un peu différent au château de Chaumont où la c’était la pluie !

La personne à qui on a loué la voiture nous a dit qu’il avait plu non-stop à Angers, on était donc assez content de ne pas avoir loué des vélos.

Questions ?

Vous avez des questions sur mon escapade dans les châteaux de la Loire ou des informations à ajouter ? ou des conseils à donner ? N’hésitez pas à laisser un commentaire ci-dessous.

Leave a Reply

1 comment

  1. Anonymous

    Magnifique j’ai beaucoup aimé. Merci

Type to Search

See all results