Ben Tre au Vietnam – A l’ombre des cocotiers dans le delta du Mékong

Aujourd’hui je vous emmène découvrir la région de Ben Tre dans le Sud du Vietnam, une ville et une province située peu après My Tho dans le delta du Mékong. La zone est assez peu visitée malgré de nombreuses choses à faire et surtout un accès très facile depuis Saigon (à peine 2h30 de route).

Ben Tre ? c’est où et c’est quoi ?

Ben Tre est une province située au Sud de Saigon qui est la plus grande ville du Sud du Vietnam (oui Saigon = Ho Chi Minh City). La ville principale de cette province s’appelle aussi Ben Tre (pratique). Dans les faits c’est donc une grande région du sud du Vietnam où il y a beaucoup de plantations de noix de coco.

Arrivée au Mékong Home à 20 kilomètres de Ben Tre

Je suis parti pendant 10 jours dans le Sud du Vietnam et Ben Tre constituait ma première étape dans le delta du Mékong, j’ai donc pris un vol Hanoi – Saigon puis organisé mon transfert avec l’hôtel pour éviter de perdre trop de temps (pour rappel j’habite à Hanoi dans le Nord du Vietnam). Après 2h30 de route j’étais donc arrivé au Mékong Home, un super hôtel familial perdu dans la campagne au Sud de Ben Tre. Il faut marcher 3-4 minutes pour arriver à la réception à travers une longue allée de cocotiers.

Je passe quasiment tout de suite à table, le moins que l’on puisse dire c’est qu’on sait faire à manger dans le delta du Mékong (bon c’est pas vraiment une surprise car on mange très bien partout au Vietnam) ! Les propriétaires ont l’air très sympas, ils pensaient qu’on était deux car j’ai réservé un grand lit mais j’en rigole pas mal avec eux en leur disant que je voulais simplement… ben un grand lit.

La journée va ensuite passer rapidement entre mon arrivée et la petite sieste (je m’étais levé à 5h… donc un peu jean-michel fatigué). D’ailleurs les chambres de l’hôtel sont vraiment très belles et je suis très content de mon premier choix logement à Ben Tre.

Petit tour en scooter dans Ben Tre

En fin d’après-midi je prends donc un scooter de l’hôtel pour partir découvrir la région, chose assez magique mais les scooters sont disponibles gratuitement et le pire c’est qu’ils sont excellents (première fois que je vois ça au Vietnam). Tout le long de la route ce n’est que des noix de coco et des paysages juste magnifiques.

Chaque grand canal qui passe sous la route amène invariablement un grand pont depuis lequel je peux faire plein de photos de ce qu’il se passe sous moi (souvent des gens en train de pêcher !). Ben Tre ne fait pas exception dans le delta du Mékong, les cours d’eau sont partout et il ne se passe pas 5 minutes sans un petit pont au dessus de cocotiers et de petites rivières.

Je croise aussi des bateaux en train de décharger des noix de coco, même si je ne comprends pas tout aux panneaux (qui sont présents sur les canaux) cela semble évident que les bateaux acheminent les noix de coco depuis la campagne vers les routes principales pour le transport vers Saigon ou des usines du Sud-Vietnam.

Je m’arrête ensuite sous un pont pour simplement profiter de la vie dans les canaux de Ben Tre, il passe un pêcheur, un gros bateau, des amis qui semblent pêcher ensemble, bref je suis tranquille !

Je reprends mon scooter et décide de rentrer à l’hôtel pour le coucher de soleil. Sur le chemin, et avec la lumière qui descend, les paysages sont juste magnifiques.

D’ailleurs la fameuse allée de cocotiers pour accéder à l’hôtel est un sacré délire pour la photo, ça donne pas envie de venir ça ?

La fin de journée sera basée sur la mention “on fout rien au Vietnam” et on fait quand même une belle photo depuis la terrasse de l’hôtel pour le coucher de soleil.

Sur les îles de Ben Tre en vélo

Le lendemain matin c’est départ très tôt pour aller se balader dans les îles situées au Sud de Ben Tre et qui se trouvent comme par miracle juste en face de l’hôtel (les conseils pour découvrir ces petites îles sont plus bas dans l’article dans la section “Conseil Ben Tre”).

Arrêt au petit marché de Son Phu

Je fais quelques minutes de scooter et je suis arrivé au marché de Son Phu, c’est un marché assez classique du delta du Mékong (un peu comme celui que j’avais vu lors de ma balade en vélo à My Tho). Je donne le nom du village mais ça aurait pu s’appeler Son Pa ou Son Phi qu’on s’en serait pas rendu compte, c’est une petite bourgade minuscule du Sud du Vietnam.

Tout le monde me regarde bizarrement au marché et j’ai du mal à me connecter aux gens, je fais donc quelques photos çà et là et je reprends mon scooter en direction du ferry.

Lorsque j’arrive devant le ferry… il vient de partir ! Je pose donc mon scooter et je commence à attendre comme quelques personnes autour de moi.

Du monde arrive constamment et on est une bonne trentaine à attendre, une femme parle anglais et on commence à discuter en rigolant, elle vient ici pour déposer son fils et c’est sa mère qui va s’en occuper de l’autre côté de l’île.

Finalement le ferry arrive, on grimpe tous dedans, il suffit de payer quelques milliers de dongs et je peux prendre mes photos tranquillement. Les gens sont assez curieux et se demandent ce que je fais là, en plus quand je sors l’équipement photo t’as l’impression que je suis astronaute donc c’est l’interrogation surtout que je parle quelques mots de vietnamiens.

Petite balade sur l’île de Son Phu

En sortant du ferry c’est assez drôle car c’est un peu chacun pour soit, certains ont un ami qui attend pour les emmener en scooter, certains ont leurs vélos et quelques uns repartent à pied !

En scooter c’est assez facile, il n’y a qu’une route qui traverse toute l’île. Je vais donc vers le Nord et lorsque la route est terminée je fais demi-tour pour redescendre intégralement l’île vers le Sud.

L’île ressemble peu ou prou tout le temps à la même chose, des longues lignes faites de cocotiers ou de bananiers.

Je croise ça et là une mamie qui arrose ses plantes ou un jeune qui ramasse les fruits des cocotiers d’eau.

Je termine rapidement de me balader sur la première île et j’arrive au petit pont qui fera la jonction avec la seconde île. Il commence déjà à faire bien chaud mais d’après ma petite carte de Ben Tre je suis au bon endroit.

Il y a un monsieur qui est en train de pêcher au loin et j’en tire une photo magnifique. J’essaye pas la suite de rejoindre la zone où il est mais impossible de traverser.

De l’autre côté l’île est beaucoup plus grande, et je peux donc observer mes premières fermes piscicoles. En gros c’est un grand bassin carré et ça sent un peu mauvais (et il y en a pas mal dans certaines parties du delta du Mékong).

Les chemins sur cette route ne changent pas beaucoup, mais c’est d’un calme fantastique et c’est très beau. J’adore ce type d’ambiance où il ne se passe rien, où tous les gens que je croise me font des sourires et où on peut simplement profiter en roulant à 15 km/h sur son scooter.

Ça bosse sur les bateaux et le bois

Ensuite je m’arrête un peu par hasard et il y a un groupe qui se marre en me voyant, je vais donc voir tout ça ! Il y a une femme qui est en train de repeindre un bateau et c’est magnifique (ou elle est magnifique ? beau comme un camion bateau).

Je souhaite traverser la zone pour voir de l’autre côté car il semble y avoir beaucoup d’eau et que d’après ma carte de Ben Tre je suis pas loin. Malheureusement on ne voit rien hormis quelques petites barques. Le mec qui m’accompagne se marre comme un dingue lorsque je lui montre les chiens qui font que d’aboyer et que je dis “tit cho” qui veut dire viande de chien (comprendre on va les massacrer et en faire à bouffer).

Sur le retour je fais un petit portrait de la dame et une photo assez “globale”, je reprends ma moto et je me marre pendant que le mec qui m’avait accompagné répétait tous les mots vietnamiens que je lui avais donné dont le viande de chien (qui là aussi provoque l’hilarité générale, comme quoi il en faut peu).

Fin de l’île d’Hung Phong et ferry de retour vers Ben Tre

Je continue de rouler sur cette petite route et c’est toujours aussi beau, il commence d’ailleurs à faire de plus en plus chaud mais je m’arrête quand même à plusieurs endroits pour les photos.

Il y a notamment une maison absolument sublime où je suis obligé de m’arrêter, la porte est fermée mais la maison est superbe dans un style très différent des maisons habituelles du delta du Mékong.

Quelques minutes plus tard j’arrive au bout de la route, je prends à gauche et je trouve un peu par hasard le ferry que je cherchais pour regagner la terre ferme ! C’est un système assez marrant puisque tu payes à l’entrée d’un petit entrepôt, tout le monde attend à la file derrière les grilles et quand le ferry a déchargé ceux qui arrivent les grilles s’ouvrent et tout le monde grimpe. L’entrepôt est pratique lorsqu’il fait chaud et aussi lorsqu’il pleut des trombes.

Il est désormais un peu plus de 10h00 du matin et cela fait pile 3h que je suis parti de l’hôtel. Je m’arrête juste à côté de l’hôtel sur un coin magnifique avec des cocotiers et une petite maison et je rentre à l’hôtel.

Dans l’après-midi je vais aller explorer la région de rizières de Ba Tri mais ça sera dans un prochain article !

Conseils : Quoi faire à Ben Tre dans le delta du Mékong ?

Les visites à Ben Tre = mettre son réveil

Se lever tôt : Sachez qu’au Vietnam et encore plus particulièrement dans le delta du Mékong il est important de se lever tôt, 7h00 est une heure normale pour aller au marché donc n’espérez pas voir du monde travailler à 11h00, il fait trop chaud. Je vous conseille très clairement de diviser vos journées, vous levez très tôt en partant à 6h30-7h00 de l’hôtel, rentrer à maximum 11h00 car à ce moment il fait très chaud. Puis repartir sur les coups de 15h00 et visiter jusqu’au coucher de soleil à 18h00.

Les bateaux : L’hôtel organise des excursions en bateau à Ben Tre et c’est normalement un truc classique à faire dans la région, il y a plusieurs choses à voir dont les fameux arroyos (les petits cours d’eau) et plusieurs fabriques typiques du delta du Mékong (bonbons à la noix de coco, briques, etc.).

Le vélo / scooter : Si vous souhaitez suivre ce que j’ai fait sur une demi-journée je vous ai fait une petite carte pour bien comprendre, pour information j’ai fait cette visite dans le sens inverse des aiguilles d’une montre (en commençant par le marché). Je ne vous conseille de faire cette itinéraire (qui m’a été donné par l’hôtel !) que si vous restez au Mékong Home, si vous restez dans Ben Tre ça ne vaut pas le coup de venir que pour ça et dans tous les cas toute la région de Ben Tre se ressemble.

Transports : Comment aller à Ben Tre ?

Ben Tre est très facile d’accès depuis Saigon, vous avez 2 possibilités :

En bus :

Si vous souhaitez venir dans la région en bus (et très probablement depuis Saigon) le plus simple est de réserver directement sur le site de Futa. C’est la meilleure compagnie du Sud-Vietnam. Tu peux payer en ligne, choisir ton siège, y’a même des bus avec le Wifi, bref parfait.

Attention car dans HCMC il y a plusieurs points de pickup et ils organisent ensuite directement le transfert vers la station de bus principale. Si votre bus est à 8h00 il va donc falloir arriver facilement 30-40 minutes au point de pickup (cela ne concerne que Saigon car la gare de bus est à l’écart).

Ben Tre est une ville relativement importante et vous trouverez donc des bus vers la plupart des destinations du delta du Mékong.

Transport privé :

Très clairement dans le delta du Mékong c’est de loin la meilleure solution, vous allez généralement dans des endroits paumés et ça prend des plombes. Par exemple moi j’ai mis pile 2h30 pour aller de l’aéroport de Saigon jusqu’à l’hôtel situé 15 minutes en dessous de Ben Tre, en transports publics il aurait fallu que je fasse aéroport – gare de bus de Saigon en taxi, trouve le bon bus, attende qu’il parte, arriver à Ben Tre puis expliquer au taxi où je dois aller, l’aider quand il va se perdre, tout négocier, bref la galère. L’hôtel m’a fait payer 1 500 000 pour le transfert privé (53€), c’était le prix pour passer une journée tranquille et arriver pour le déjeuner (au lieu d’arriver un peu avant le dîner je pense).

Où dormir ? L’excellent Mékong Home !

  • Sachez que le Mekong Home est super cool, le couple qui tient l’hôtel est vraiment adorable et la nourriture est succulente (200 000 par repas). Pour réserver c’est ici
  • L’hôtel doit avoir genre 6 ou 7 bungalows construits autour d’une mare avec des cocotiers un peu partout, il y a une terrasse faites au bord de la rivière et un petit restaurant, l’endroit parfait pour découvrir Ben Tre.
  • Les chambres sont grandes, super propres et agréables néanmoins c’est pas du luxe, c’est charmant, il y a la climatisation, le Wifi est niquel, il y a des hamacs sur les terrasses, la SdB est impec par contre il faut vraiment attendre 2-3 minutes pour avoir l’eau chaude (un classique dans le delta du Mékong).
  • J’ai payé 53€ TTC par nuit, par contre faites attention car de mémoire on ne peut pas payer en carte-bancaire sur place pour le reste.
  • Lors de mon passage les vélos étaient en libre-service de même que quelques scooters (qui étaient supers).
  • L’hôtel est exactement au niveau du point sur Google Map si vous avez du mal à le trouver. Il y a un panneau “Mekong Home” le long de la route et ensuite il suffit de marcher quelques minutes sur le petit chemin (si vous avez passé le CM2 vous trouverez sûrement).
  • Attention, il y a un très gros quart-d’heure de voiture depuis la ville de Ben Tre, donc ce n’est pas techniquement dans Ben Tre (mais bien dans la province). D’ailleurs chose assez pratique mais on est sur la route de Ba Tri (pour voir les rizières !) dont je parlerai la semaine prochaine.

Questions ?

Vous avez des questions sur Ben Tre dans le delta du Mékong ? N’hésitez pas à laisser un commentaire ci-dessous.

Leave a Reply

2 comments

  1. Frédérique

    Ah lala…tes photos… elles tabassent ! (…comme dirait un certain Brice)

Type to Search

See all results