Un marché de nuit à Taipei (Raohe & Shilin) – Oui… mais en fait non !

Les marchés de nuit c’est le truc incontournable lorsque tu prépares ton voyage à Taiwan et encore plus à Taipei. Ces marchés sont indiqués partout (blog, youtube, guide de de voyage) et ils semblent être le paradis pour les gastronomes, en effet c’est soit disant la promesse d’une nourriture bon marché et excellente. Dans la pratique et avec une visite de 2 marchés de nuits de Taipei (Raohe en premier puis Shilin en second) notre expérience fut pour la moins mitigée.

Balade nocturne au marché de nuit de Raohe

Après notre Taipei Safari on prend la direction de Raohe, depuis Ximending c’est assez facile d’accès puisqu’il suffit de prendre la ligne de métro est d’aller jusqu’au terminus. Notre première impression est excellent puisqu’il y a un grand temple à l’entrée est il est sublime. Bon il y a des réparations en cours donc on ne fera pas la couverture du National Geographic mais c’est très beau.

On entre dans le marché et l’on fait notre premier arrêt dans un stand conseillé par Vincent, (le mec des Taipei Safari) il y a un peu de file d’attente et à la fin on déguste notre Bun, au lieu d’être faits à la vapeur ceux-ci sont faits dans un four et c’est excellent (mais qu’est ce que c’est chaud !).

On se balade ensuite et on a du mal à choisir le prochain plat, néanmoins il y a juste énormément de monde donc on a l’impression de se retrouver dans le métro jour de match de food, on avance quasiment collés les uns aux autres et à la première famille avec une poussette c’est l’embouteillage. En effet les allées sont très étroites puisque c’est une rue “normale” mais avec des stands sur les côtés et au milieu.

Notre second essai sera les saucisses de Taipei (sur insistance de ma femme), malheureusement rien de bien incroyable.

Mais la déception “saucissé” n’était rien en rapport avec la déception “fameux bœuf cuit avec une espèce de chalumeau”, c’est la plus grosse incompréhension culinaire de tout notre voyage à Taiwan, on a payé 200 TWD (6€) pour une petite barquette d’un boeuf franchement pas top.

On goûtera ensuite un autre plat mais honnêtement j’en ai rapidement eu marre, une foule de dingue, une nourriture à la roulette russe et des prix pas si abordables que ça… ça m’a gonflé ce marché de nuit. En quittant les lieux on s’arrête dans un petit restaurant de rue qui sert des desserts, et là bizarrement c’était excellent et vraiment pas cher.

En quittant le marché je me suis dit que c’était un “truc de touriste” alors qu’il n’y a pas vraiment de touriste… du coup peut-être pas de chance pour nous mais en tout cas ça donne une mauvaise image des marchés de nuit pour notre second jour à Taipei.

Une expérience plus agréable au marché de nuit de Shilin

Après 2 jours sans marché de nuit on retente l’expérience, cette fois on prend la direction du marché de Shilin réputé pourtant comme le plus touristique. En sortant de la bouche de métro la rue me donne une photo que j’adore (de nuit Taiwan est encore plus Taipei est ultra photogénique, c’est la ville la plus photogénique que j’ai pu voir en Asie de nuit).

On marche pendant de nombreuses minutes et finalement on arrive dans les environs du marché de Shilin, c’est extrêmement différent de Raohe puisqu’il y a beaucoup plus de place, ça donne plus l’impression d’avoir plusieurs rues qui s’entremêlent ce qui est très agréable du point de vue espace (je veux dire par là qu’on se marche pas sur les pieds). On semble ne pas aller dans la halle principale donc ça reste raisonnable au niveau du monde.

Après avoir arpenté une partie du marché on s’arrête pour goûter la nourriture, ma femme attend pour les brochettes et moi pour les petites boules de pomme de terre. Pour moi c’est loupé en revanche pour ma femme les brochettes sont absolument délicieuses, le marché de nuit de Shilin marque déjà un point face au marché de nuit de Raohe.

On continue de découvrir le marché de Shilin et encore une fois avoir plus d’espace est vraiment beaucoup plus agréable, il y a quelques occidentaux mais à Taiwan tu comptes les étrangers sur les doigts de la main.

On va goûter la nourriture de Shilin sur plusieurs autres stands. Le premier avec un barbecue mais il y a trop d’oignons et un autre avec le fameux stinky tofu (le tofu qui sent pas bon) qui était lui relativement bon. Pas la meilleure nourriture de ma vie mais quand même assez bon.

Pour nous c’est déjà l’heure de repartir, on a passé 1 bonne heure à se balader et à goûter la nourriture sur place. Ce ne fut pas l’expérience d’une vie mais on a déjà eu plus de chance qu’à Raohe.

En guise de conclusion je dois dire que Taipei était une excellente expérience, en revanche pour les marchés de nuit ce fut une déception (grande à Raohe, petite à Shilin). En comparaison de tous nos autres repas dans des petits restaurants locaux les marchés de nuit ne tiennent pas la comparaison, dans les petits restaurants on mangeait pour pas cher et c’était toujours excellent, alors que dans ces 2 marchés de nuit c’était une chance sur deux et relativement onéreux. lorsqu’il y avait un peu de viande.

Ximending en pause un peu trop longue

Conseils pour un marché de nuit à Taipei

  • Cet article est le fruit d’un voyageur, c’est à dire la vision de quelqu’un qui n’habite pas à Taipei et qui à ce titre voyage. Nous avions vérifié quels plats ne pas manquer sur internet ou s’il y avait des stands connus à ne pas louper. Malgré cela on a très clairement eu une expérience super mitigée sur ces 2 marchés de nuits à Taipei (meilleure à Shilin pourtant réputé plus touristique). Peut-être qu’avec un ami qui connait Taipei il vous emmènera dans les bons stands mais nous on avait pas d’ami.
  • Lorsque je dis que je suis déçu c’est aussi et surtout car on en mangé à Taipei (et Taiwan en général) dans plein de petits restaurants ou stands excellents et peu chers, on a goûté des Beef Noodles, des espèce de crèpes, des brochettes, une sorte de “Broken Rice” bref vraiment beaucoup de choses et c’était à chaque fois excellent et très abordable. à Raohe on a dépensé quasiment 15 balles en ayant encore faim après alors que dans les petits restaurants on mangeait rarement pour plus de 6-7€ (et si on dépensait 15 balles c’était vraiment excellent et en abondance).
  • Ces 2 marchés de nuit (Raohe & Shilin) nous ont plus donné l’impression d’être une roulette russe de la bouffe, parfois simplement excellent et parfois quasiment impossible à terminer tellement c’était gras ou sans goût.
  • Pas de chance ? Besoin de préparer plus la prochaine fois ? Difficile à dire peut-être un mélange de tout car notre dernier marché de Kaohsuing (une grande ville du Sud de Taiwan) fut une excellente expérience (malgré la foule un samedi soir) et à l’opposé de Taipei.
  • Raohe était-il trop petit pour le monde un dimanche soir ? difficile à dire pourtant Vincent des Taipei Safari nous avait dit que le marché de nuit était cool, le stand qu’il nous avait recommandé était excellent mais pour le reste grosse déception (on aurait peut-être dû lui demander le numéro d’autres stands). Encore une fois on compare avec tous les petits restaurants où l’on a été pendant notre voyage où on a jamais été déçus.
  • Les avis sur Tripadvisor pour Raohe mais aussi pour Shilin semblent bons sans être excellents, comme toujours lorsque je n’ai pas aimé quelque chose n’hésitez pas à préparer plus ou à prendre d’autres avis !

Questions ?

Vous avez des questions sur mon expérience dans les marchés de nuit de Raohe & Shilin à Taipei ? n’hésitez pas à laisser un commentaire ci-dessous.

Leave a Reply

9 comments

  1. Picard

    Nous avons fait exactement les mêmes expériences à Taipei. Les marchés de nuit n’ont pas d’intérêt nutritif seulement pour prendre un bain de familles chinoises. Le vrai intérêt de cette ville est son extraordinaire musée qui vaut deux journées pleines de visite si on s’intéresse à l’art chinois.

    • Marie B

      Oui ce musée est un moment intense, j’y ai passé deux nocturnes, sans foule, il y a deux ans déjà.

  2. Marie B

    Brice,

    Intolérante au glutamate de sodium, MSG en anglais, j’ai appris en arrivant à Taiwan que cette poudre blanche est très utilisée dans ce pays.
    Donc à éviter la cuisine pas chère et les marchés de nuit en particulier, suivant les conseils de mes hôtes Airbnb. Ils m’ont conseillé le marché de jour, en particulier un stand très fréquenté au moment du nouvel an chinois m’a t’on dit et tout ce que j’ai acheté, sans trop savoir, était excellent et à un prix raisonnable. Ils m’ont conseillé quelques petits restaurants de quartier, notamment pour les xiao long bao. Je n’ai jamais été malade, aucun mal de tête. Attention pour les touristes, il y a beaucoup de touristes asiatiques à Taiwan, notamment des voisins de la RPC, et peu de touristes occidentaux. Je suis donc tout à fait d’accord avec cet article. Merci, je vous suis depuis longtemps. Le Vietnam commence à me tenter.

  3. Vincent

    Les marchés nocturnes, on y va pas vraiment pour manger.

    Comme tu l’as si bien dit, il y a une multitude de petits restaurants bien meilleurs.
    On y va plutôt entre amis pour passer un bon moment, discuter, prendre l’air, jouer à un stand, boire un bubbletea et grignoter un petit truc par gourmandise.

    En général, nous allons d’abord manger au restaurant, et le night market fait une bonne promenade digestive xD

    Je parle pour les coutumes du nord.

    Dans le sud, c’est pas pareil et les marchés sont souvent bien meilleurs car les habitudes et le climat sont différents.

    • Comme quoi, il faut toujours faire confiance au Sud 😀

  4. Guillaume

    C’est pas exactement comme si tu n’avais pas reçu une proposition de ma part de te guider dans ton voyage à Taiwan 😉
    Pour remettre un peu de contexte :
    – Shilin et Raohe sont, avec Ningxia, les 3 marchés de nuit les plus touristiques de Taipei, et donc ceux qui sont les plus bondés, et aussi les moins authentiques. Par exemple, le boeuf cuit au chalumeau n’est absolument pas une spécialité taiwanaise et je n’ai aucune idée de ce que peut être les boules de pommes de terre dont tu parles, parce qu’ici ils ne font pas poussé de pomme de terre, juste de la patate douce.
    – 15€ ça fait 500nt, honnêtement je n’ai jamais dépensé autant pour une personne dans un marché de nuit. Peut être 150nt au plus, allez, 200 si je veux être large.
    – Les marchés de nuit font partie de la culture locale, mais ce n’est pas réputé pour être de la haute gastronomie. Les gens y vont pour être ensemble, manger différents trucs sur le pouce, faire les boutiques alentours. S’ils veulement bien manger, ils vont dans les restos, même locaux, qu’ils connaissent.
    – Chaque marché a son incontournable, ou ses incontournables, comme à Raohe les black pepper pork buns.
    – A Taipei; je conseillerais d’aller à Lehua ou Tonghua night market. Nanjichang est plus local mais aussi plus difficile d’accès. Sinon, celui à côté de Longshan est pas mal.

    • Salut,

      Je comprends parfaitement ton point de vue, mais je partage mon avis en tant que voyageur et depuis j’ai croisé quelques personnes qui avaient le même avis que moi 😀 Merci pour les tips, ça servira sûrement à d’autres 😉

      • Guillaume

        Mon but n’est pas de dire que tu as tord, ton avis est valable et personnel, j’ai écrit ce message juste aider les gens à comprendre et préparer leur voyage à Taiwan.
        Il est facile de se méprendre sur la culture taïwanaise et notamment sur la nourriture quand on découvre par soi-même. L’idéal c’est de se faire guider par des locaux. Il existe des tours payants évidemment mais aussi des moyens gratuits de rencontrer des taïwanais qui ont envie de partager leur culture (et de pratiquer leur anglais). Couchsurfing même sans être hébergé est un moyen, de même que FRNCi par exemple.

Type to Search

See all results