Taiwan Safari – Taipei hors des sentiers battus avec un photographe français

Aujourd’hui je vous emmène découvrir un autre Taipei, pas celui classique que l’on voit dans les guides de voyage ou qu’on lit (avec encore et toujours les mêmes conseils) sur les blogs de voyage. Non car lors de cette journée à Taipei j’étais accompagné de Vincent, un français installé à Taipei qui s’occupe des fameux Taiwan Safari.

Les safaris qu’est ce que c’est ?

Si vous êtes un lecteur fidèle du blog vous connaissez déjà sûrement les safaris au Japon. Pour faire simple c’est la découverte d’une ville en s’écartant des sentiers touristiques et en découvrant la ville comme un habitant. Votre “guide” (je n’aime pas ce mot très connoté pour les français) est photographe et passionné par sa ville. Du coup vous découvrez Tokyo, Osaka, Hiroshima ou Kyoto complètement différemment (jamais je n’aurais été dans une usine de recyclage complètement futuriste à Hiroshima, jamais je n’aurais découvert un immense marché caché à Osaka, jamais je n’aurais visité les fabriques de Saké de Kyoto, etc.).

Bien évidemment là tu as déjà compris que le concept s’était exporté jusqu’à Taiwan avec Vincent, tout simplement car Vincent a longtemps été accompagnateur à Tokyo où il a habité de nombreuses années. Du coup lorsque j’ai appris qu’il avait créé les Taiwan Safari ça j’ai tout de suite voulu en faire un.

Rencontre et balade dans l’underground

Nous avons rendez-vous à 9h30 à mon hôtel, Vincent m’envoie un message à 9h20 pour me dire qu’il est arrivé, je sors en chaussette “1 minute chef je me brosse les dents”. On fait rapidement connaissance, madame arrive avec quelques minutes de retard et on quitte l’hôtel pour partir se balader.

On vient de débuter notre voyage et on a passé qu’une petite demi-journée à Taipei  donc Vincent à carte-blanche pour le Taiwan Safari ! Après quelques minutes de marche on arrive dans un bout de Taipei “underground”, assez marrant de découvrir tous ces graffitis et un côté plus crade. Je préfère prévenir mais je vais beaucoup comparer Taiwan avec le Japon (aussi car je pense que les amateurs de Japon peuvent se régaler à Taiwan), du coup là ça ressemble dans l’ambiance à un quartier comme Amerika Mura à Osaka.

Je fais quelques photos pendant que Vincent nous explique l’histoire du lieu où nous donne quelques anecdotes sur Taipei et il nous donne des conseils pour revenir dans la soirée à un endroit particulier du quartier.

Notre premier temple de la journée

On continue de marcher et de discuter de la vie sur place, instant magique de mon voyage mais Vincent n’aime pas non plus les fruits de mer…  on rigole car je n’aime pas non plus et que c’est un sujet très sensible lorsqu’on se marrie avec une vietnamienne (les vietnamiens en mangent beaucoup), on en apprend sur les coutumes à Taipei et sans s’en rendre compte on arrive devant un très beau temple.

“37°, 3% d’humidité, grand soleil”

Vincent nous en dit plus sur l’histoire de ce temple, et surtout il nous explique comment fonctionnent les prières, comment les gens viennent prier et pourquoi. Certains éléments sont similaires au Vietnam mais d’autres sont extrêmement différents. On est passé devant le jour précédent sans s’en rendre compte… et oui un Taiwan Safari c’est aussi voir la ville différemment !

Surtout Vincent nous explique comment les gens viennent prier et ça c’est ultra intéressant, non pas les encens mais surtout des espèces de dés qu’il faut lancer et qui ressemblent à 2 bouts de pommes. En fonction de comment ils atterrissent cela veut dire que dieu te dit oui, non ou de reformuler la question. Car oui on utilise ses dés en suivant une routine précise, il faut se présenter (bonjour je m’appelle X), dire d’où tu viens (je vis à Y), dire qui est ton père (mon père est Z), etc. Puis ensuite il faut poser sa question et lancer les dés. Tu as ensuite ta réponse ou le droit de changer ta question.

Bon du coup j’ai eu un grand oui à un gros projet auquel je pense, peut-être des bonnes nouvelles bientôt (t’inquiètes pas maman c’est pas un enfant !). On quitte le temple en prenant des photos des magnifiques bougies et des lanternes, vraiment très beau.

Balade et arrivée dans le marché très “local”

On ressort du temple et on commencer à marcher en direction d’un autre quartier, Vincent nous raconte l’histoire de certaines parties de Taipei et notamment des changement de la ville ou de l’arrivée des étrangers il y a quelques siècles. L’histoire des migrations en Asie est toujours passionnante (que ça soit intra-asiatique ou avec les européens).

Chose assez drôle mais Vincent nous explique aussi comment fonctionne l’économie souterraine et notamment le rôle des différentes mafias, ce qu’elles font ainsi que leur rôle social. Là encore ce n’est pas ce qu’on peut apprendre en lisant son Lonely Planet !

Quelques minutes on arrive dans un tout petit marché qui a une gueule pas possible, enfin plutôt qu’une gueule je pense que le mot est plutôt une âme. Mais pas une âme parfaite, non un visage un peu abîmé par la vie. Exactement ce qu’on cherchais pendant notre Taiwan Safari.

Généralement les marchés donnent rarement de belles photos, la lumière est mauvaise, l’arrière-plan n’est pas bon, il y a quelqu’un qui passe devant toi… bref c’est jamais parfait. Pourtant dans ce marché mon karma a l’air pas mal puisque je fais de très belles photos, il y a beaucoup de petites lampes avec une lumière douce et c’est très photogénique.

Le marché est pas touristique pour un sou (rectification, Taipei n’est pas touristique pour un sou) donc couplé à Vincent qui nous connecte aux gens ou qui peut communiquer en Taiwanais c’est très facile de sortir de très belles photos. Oui c’était une question bête que l’on avait mais les Taiwanais il parlent quoi ? Mandarin ? Cantonais ? Taiwanais ?

On vend un peu de tout dans le marché mais c’est avant tout de l’alimentaire, il y a pléthore de femmes en train de couper un bout de poisson ou un bout de poulet.

En quittant le marché je suis vraiment impressionné par l’atmosphère à l’intérieur, comme pour poser le bout de fraise sur un bon gâteau (oui j’invente des expressions) le dernier vendeur me fait un énorme smile et pose pour l’objectif. Ici on est très loin du marché de nuit un peu touristique et ça se ressent.

Le second temple de la journée

Quelques minutes après le marché on arrive dans le second temple de la journée. Il est encore plus beau que le premier notamment avec ses lampions dingues.

Vincent a vraiment un excellent niveau photo et il me donne des conseils niveau prise de vue, j’adore avoir le point de vue d’autre photographe car ça permet de sortir de ses habitudes.

Le temple est magnifique avec ces espèces de costumes qui ressemblent à des statues et qui sont régulièrement utilisées par la population, Vincent nous montre quelques photos sur son smartphone lors d’événements dans le quartier, c’est magnifique.

Chose pas forcément marrante mais lorsqu’on se rapproche de l’autel le monsieur devant nous lance les dés, et pour lui c’est un gros non. Pas besoin de demander à Vincent puisque maintenant on sait comment ça fonctionne.

A ce moment toutes le mamies se mettent à prier ensemble, c’est vraiment magnifique.

Le Taipei populaire et moins reluisant

Là où Ximending brille, il existe aussi plein de quartiers où… ben ça brille moins. C’est super agréable de découvrir ce genre d’endroit, c’est pas non plus la misère lorsque t’es à Calcutta mais ça respire le vrai.

Vincent nous fait même faire une petite bifurcation pour voir le plus vieil hôtel de Taipei, qui possède (possédait ? Vincent à l’aide j’ai oublié !) une espèce de théâtre Japonais (bon vous l’aurez compris je suis sûr de rien).

Rencontre avec une experte du thé

On change encore de quartier et Vincent nous emmène chez une amie à lui qui est une experte du thé. Elle est super sympa et parle un peu français.

On s’installe tranquillement pendant que l’eau commence à bouillir, l’échange est très direct et super intéressant car elle en connait un rayon une théière sur le thé.

On goûte à ce moment plein de différents thés, dont un thé qui n’est cultivé qu’à Taiwan. On discute récolte, exportations, consommation des locaux, prix mondiaux, bref c’est ultra intéressant. En relisant je me rends compte que je ne décris pas vraiment la discussion, pour faire simple elle a pas mal voyagé et suivi des cours sur le thé ainsi que pas mal d’expérience sur le terrain, du coup elle nous explique comment fonctionnent les cours mondiaux du thé, comment sont faits les thés sur place, quel type de thé on va goûter, elle compare avec Darjeeling où je suis déjà allé et… on discute aussi sur l’influence chinoise sur Taiwan (et de “réunification” bien entendu).

Vincent – Hoa – Brice

Notre meilleur déjeuner de notre voyage à Taiwan

Après le thé on a vraiment très faim, on prend donc le métro et c’est le moment de vérité “qu’est ce que vous voulez manger ?”. On donne carte blanche à Vincent et le moins que l’on puisse dire c’est qu’on a pas été déçu.

On a été mangé dans un petit restaurant local absolument dingue, après cette grosse semaine passée à Taiwan c’était de loin notre meilleur repas dans le pays. La nourriture était juste excellente et on a beaucoup trop commandé. Mais vraiment les Xiaolongbao & Dim Sun étaient à tomber par terre.

Photo prise par ma femme avec mon second appareil photo

D’ailleurs je me rends compte pendant ce repas que la nourriture à Taiwan ne parait pas “grosse”, mais en fait après avoir 2-3 petits plats tu es très rapidement repu.

Balade dans le vieux quartier de Dihua

Quelques minutes après on se retrouve à Dihua, c’est le seul nom qui apparaîtra dans cet article mais c’est un “incontournable” mentionné dans de nombreux guides. C’est un quartier avec de très vieilles maisons.

Le quartier fait très bo-bo, il y a pléthore de petits magasins et de cafés magnifiques. Vincent nous explique comment fonctionne ce petit-monde, il nous montre un bâtiment sur lequel on peut voir les résultats d’un vieux tremblement de terre, etc.

On passe devant un temple, on passe devant de magnifiques façades, on s’arrête à un petit vendeur de jus de fruit, bref on est bien.

Vincent nous explique aussi comment sont organisés les magasins, et notamment une chose assez bizarre mais l’enchevêtrement de magasins. Pour faire simple le magasin qui donne sur la rue possède une petite cours à l’arrière, en traversant cette cours on tombe sur un autre magasin… lui même possédant une cours arrière et ça sur trois magasins !

3 – 2 – 1

La nouvelle année arrive

Après le quarter de Dihua on continue dans un autre quartier, chose assez amusante mais l’on tombe sur plusieurs magasins où l’on vend la décoration du nouvel an. Car oui nous sommes début janvier et que dans moins d’un mois (début février) le nouvel an lunaire arrive.

C’est l’année du porc et à cette période de l’année on voit du rouge partout (c’est pareil au Vietnam), de la décoration aux enveloppes à donner aux enfants avec de l’argent dedans.

Un autre marché et la gare centrale

On traverse un marché en début de soirée, à ce titre certains stands sont ouverts mais d’autres déballent à peine. Enfin je dis déballer mais la plupart des vendeurs de nourriture ont déjà préparé leur nourriture, et pour certains l’odeur donne vraiment envie de s’arrêter manger un truc.

On arrive rapidement sur la gare centrale, en ce dimanche il y a de nombreuses travailleuses philippines ou indonésiennes qui ont leur jours de repos et qui se réunissent donc pour discuter. C’est exactement la même chose lorsque l’on est à Hong Kong ou à Singapour le dimanche. Pour information beaucoup de femmes philippines ou indonésiennes travaillent comme femme à tout faire dans les maisons des pays mentionnés plus haut. Vincent nous explique qu’à Taiwan elles sont principalement là pour s’occuper des personnes âgées (il n’y a pas beaucoup de maisons de retraite).

En sortant de la gare on fait quelques photos, les néons ne sont pas encore illuminés mais Taipei à très clairement une ambiance vraiment géniale.

photo de ma femme, et oui c’est ça de vivre avec moi, impossible de faire une photo tranquille

Notre Taiwan Safari est terminé !

On quitte Vincent dans une espèce de petit parc sur le chemin pour rentrer à l’hôtel. Le Taiwan Safari était vraiment géniale, ma femme a adoré, j’ai de belles photos, on a appris plein de choses… bref une journée géniale à Taipei.

Après être rentré à l’hôtel on terminera la journée dans un marché de nuit où Vincent nous avait conseillé un stand pas piqué des hannetons. Bien entendu son stand était excellent et on a adoré la nourriture, en revanche pour le reste du marché c’était une vraie déception (c’était notre premier marché de nuit à Taipei).

Conseils pour votre Taiwan Safari

  • Comme d’habitude sachez qu’aucun endroit n’est clairement mentionné, le but est en fait de préserver les endroits repérés par Vincent et d’éviter que quelques mois/années après ses pépites soient sur tous les blogs ou dans les guides de voyage sans être passés par un Taiwan Safari.
  • Faire un Taiwan safari implique un petit budget mais sachez que ça représente plusieurs jours de voyages en un. Là où tu galères et où tu organises “en gros” ton voyage, Vincent permet d’enchaîner non-stop. notre journée n’a durée “que” 8h ensemble et pourtant on a fait tellement de choses.
  • Dans la même veine certaines expériences sont impossibles à réaliser par soit-même, pour la rencontre avec l’experte du thé je ne vois pas comment c’est faisable par soit-même… et sachez que Taiwan n’est pas du tout préparée pour les touristes occidentaux, c’est génial car du coup il n’y a personne mais c’est très difficile de trouver un Food Tour, un guide ou des tours en vélos. Des choses courantes au Vietnam ou au Cambodge (d’ailleurs en y pensant, Taiwan c’est l’inverse de Bali sur ce point).
  • Vincent parle très bien anglais, si comme moi vous vivez à l’étranger et que votre copain/copine/mari/femme n’est pas francophone c’est ultra-pratique.
  • Si vous voulez vous claquer un oeil ou découvrir plein d’endroits sympas n’hésitez pas à suivre Vincent sur Instagram:

Son compte sur Instagram, pas mal non ?

Prix & réservation pour un Taiwan Safari

Vous pouvez avoir beaucoup d’informations concernant les Taiwan Safari sur le site officiel. Tout est mentionné, les prix, la réservation, etc.

Sachez que début 2019 le prix est de :

  • 54€ par personne pour une demi-journée
  • 90€ par personne pour une journée complète
  • Il y a aussi des options pour le soir, etc.

Vincent organise aussi des excursions et des voyages à travers son agence Curious Taiwan, ce n’est pas pour les routards mais plutôt pour organiser des voyages tournées sur des expériences (rencontre avec des aborigènes, spécialité du thé, etc.).

Questions ?

Vous avez des questions sur mon Taiwan Safari ? N’hésitez pas à laisser un commentaire ci-dessous.

Leave a Reply

5 comments

  1. Frédérique de la ROCHE

    Emballée ! ça m’a donné envie d’y aller.
    Frédérique

    • Fonce 😀 Taiwan c’est vraiment cool tu verras tous les prochains articles !

  2. Vincent

    Content de lire que cette journée t’a plu !
    Au plaisir de te revoir avec ta charmante femme 😉

  3. Romain

    Bonjour Brice,
    dis-moi le premier temple visité, ce ne serait pas Tianhou par hasard ?
    merci pour tes articles consacrés à Taïwan. De beaux souvenirs.

Type to Search

See all results