Le petit tour en tuktuk dans les temples d’Angkor

Aujourd’hui je vous emmène découvrir le “petit tour” d’Angkor, classique parmi les classiques mais toujours un régal pour les yeux, surtout lorsque la météo est avec toi ! Le petit-tour consiste pour faire simple à découvrir le trio Angkor Wat, Bayon & Ta Prohm… les 3 temples les plus connus d’Angkor. Après plusieurs années en Asie c’est “bateau” comme visite mais franchement on ne s’en lasse pas !

A l’entrée d’Angkor Wat

Introduction sur Angkor

Angkor j’y étais déjà allé en 2013, lorsque l’occasion s’est représentée en 2016 j’ai sauté dessus (un vol Hanoi – Siem Reap un peu moins cher en gros). Puis j’y suis encore retourné début 2019 mais cette fois accompagné de ma femme.

Vol Hanoi – Siem Reap

Je n’ai jamais trouvé l’opportunité de raconter mon voyage de Décembre 2016 et je vais donc réutiliser ces photos pour en parler. J’ai refait exactement le même itinéraire cette année donc je me permets d’écrire cet article car il n’a pas pris une ride.

Entre-temps je dois bien le dire 3 ans de blogs de personnes en tour du monde sont passés, j’ai donc lu, relu et encore relu une nouvelle fois tout ce qu’on peut lire sur Angkor, j’ai vu des millions de fois la photo au lever de soleil sur Angkor Wat et je dois dire que ça m’a un peu gonflé. Le syndrome du mec qui veut faire autre chose mais qui pourtant a peur de louper le truc incontournable ! Sorte de bipolarité largement répandue chez la plupart des voyageurs ! J’ai presque une “gêne” à écrire sur Angkor surtout après avoir écrit sur Taiwan, c’est un peu les 2 destinations opposées du tourisme en Asie.

Tu as vu combien de fois cette photo ?

En route vers Angkor Wat

Le grand classique à Angkor est d’aller voir le lever de soleil sur Angkor Wat, c’est le truc incontournable. Pourtant je n’ai aucune envie d’y aller, je l’ai déjà fait en 2013 à la basse saison et il y avait déjà un monde de malade. Du coup je pars un peu plus tard en espérant “croiser” les gens qui sont allés voir le lever de soleil et qui reviennent à leur hôtel pour le petit-déjeuner.

Oui c’est le parking où l’on prend ses tickets

Il est 7h10 lorsque nous arrivons au niveau d’Angkor Wat avec bien entendu ses immenses bassins. Le tuktuk me laisse, je prends en photo sa plaque d’immatriculation. Il y a pas à dire l’entrée “claque” pas mal.

Les nuages sont bien présents !
Seconde photo dans Angkor Wat, ça commence bien

Je me balade ensuite tranquillement dans les jardins autour d’Angkor Wat, il y a bien entendu de très nombreux touristes mais en étant patient quelques secondes on peut faire tranquillement ses photos des petits temples autour.

J’arrive finalement devant le petit bassin qui sert pour toutes les photos classiques (c’est le fameux endroit où tout le monde fait la photo pour le lever de soleil). L’ambiance est assez bizarre car j’ai le soleil de face sans pour autant me cramer le ciel sur la photo. Bizarre, presque iréelle, mais la photo rend bien.

Je suis exactement l’itinéraire que j’avais fait quelques années auparavant au cours d’un tour photo. Je ne croise quasiment personne (oui oui dans Angkor Wat, le temple principal où les gens se creusent la tête pour savoir comment éviter la foule). En fait c’est logique, normalement il y a beaucoup de touristes asiatiques qui font un “tout droit” en suivant le guide, du coup en passant sur les côtés et à l’arrière d’Angkor Wat il n’y a pas grand monde (je sais c’est bizarre, mais j’ai encore pu l’expérimenter en 2019 en faisant exactement la même chose, et pareil ma femme était très surprise car il n’y avait personne…).

En suivant ce chemin on arrive donc sur la partie Ouest d’Angkor Wat, c’est le fameux couloir avec toutes les gravures sur les murs. L’histoire est très intéressante avec un guide, mais sans information on observe plus qu’on ne comprend.

Au bout du couloir on débouche sur la partie Nord du bâtiment principal… bon petite aparté mais je suppose que personne n’a rien compris à mon conseil pour éviter la foule, je vous ai fait un magnifique dessin que vous retrouverez plu bas dans cet article (avec de détails) dans la partie conseils.

Comme d’habitude une carte signée Picasso
Arrivée par le Nord

Comme vous pouvez le voir sur ces photos il n’y a quasiment personne, donc suivez les conseils de bibi lors de votre visite ! Les vues sont magnifiques et c’est aussi certaines de mes photos préférées que j’ai pu faire dans Angkor Wat. Il y avait bien ce couple ci-dessous sur la photo mais ils étaient tellement choupis à faire leurs photos que ça m’a arraché quelques sourires.

7h45, on est pas submergé par la foule !

Retour au centre d’Angkor Wat

Et puis en quelques mètres c’est le drame, je rentre de nouveau dans la partie principale du temple et là j’ai pas besoin de vous faire un dessin. Etant donné qu’il est encore relativement tôt ça reste jouable mais je ne suis plus tout seul du tout ! C’est les fameux escaliers pour monter à l’étage.

Malgré le fait que l’on monte pas mal la vue depuis le haut n’a rien d’incroyable. C’est vraiment quelque chose de bizarre mais j’ai l’impression qu’Angkor est très peu photogénique depuis un hélicoptère ou une montgolfière, là où lors d’un vol en montgolfière à Bagan on en prend plein les yeux ! La seule chose que je trouve sympa c’est les photos depuis les escaliers, avec un ciel pareil ça rend quand même bien.

En retournant vers l’entrée d’Angkor Wat j’évite encore une fois la partie principale, cette fois je passe par le couloir Sud et cela donne quelques belles opportunités pour les photos (c’est aussi pas mal trop pour les photos de couple, on a passé quelques minutes avec madame à cet endroit en 2019). Je galère comme c’est pas possible allongé par terre mais j’arrive à faire ma photo. Vous pouvez voter pour la version en “diagonale” ou “droite” dans les commentaires (oui c’est la même photo).

Droite
Diagonale

Un petit tour sous un ciel magique

Il faut bien le dire mais après ce début de matinée j’ai le sourire jusqu’aux oreilles, d’une part car la foule est largement gérable dans Angkor Wat, mais aussi car le ciel est à tomber par terre, les nuages paraissent irréels.

Je profite donc de ce moment magique pour refaire un tour dans l’immense zone d’accès, je reprends en photo quelques bâtiments (les libraires sur la carte). Oui les photos font très “carte-postale” mais j’adore ces clichés.

Rapidement je reviens au niveau de l’entrée. A ce moment je fais une photo de la longue ligne droite qui amène jusqu’à Angkor Wat, je sais que ça servira à plusieurs personnes comme “indicateur” de la foule.

En tuktuk en direction d’Angkor Thom et son fameux Bayon

Je retrouve tant bien que mal mon tuktuk dans cette immense parking (et c’est le weekend du marathon d’Angkor, ça n’aide pas), puis nous partons en direction d’Angkor Thom. Sur la route arrêt obligatoire pour prendre photo d’une fameuse porte.

Il y a du monde en bas et des véhicules qui stationnent

En arrivant juste à côté du Bayon on peut observer les quelques éléphants pour les touristes. Autant utiliser des éléphants dans certains endroits inaccessibles ça ne me dérange pas plus que ça si ça aide à sauver l’espèce et si c’est inscrit culturellement (genre dans certaines parties de Birmanie par exemple), autant là voir des éléphants à l’agonie dans un endroit où il n’y en a pas besoin ça me gêne un peu.

En arrivant en bas du Bayon (le temple avec les visages) il faut bien dire que cet endroit est grandiose. C’est de très loin mon temple préféré avec Preah Khan

Pas grand chose à dire sur ce temple qui est juste magnifique, lorsque l’on monte on commence vraiment à se rapprocher de tous ces visages (d’ailleurs les escaliers sont super raides, les chinois passent généralement par la porte Ouest).

Celle-ci elle est cadeau !

Bayon restera sûrement comme un de vos temples préférés, je pense que c’est surtout car c’est l’un des temples les plus différents des autres. A Angkor on a l’impression de manger un peu tout le temps le même type de temple mais Bayon est vraiment extrêmement différent. Même avec la foule sur place la magie opère. C’est le temple le plus impressionnant et le plus “waouh”.

Et il suffit que 2 moines passent à ce moment là pour avoir la photo un peu “cliché” des temples d’Angkor !

Le reste d’Angkor Thom

Après Bayon généralement on continue dans l’enceinte d’Angkor Thom, pour faire simple Angkor Thom est une ancienne cité qui abrite en son sein le Bayon mais pas que, c’est là que se trouve la fameuse terrasse des éléphants mais aussi d’autres petits temples. Le premier étant Baphuon, un temple par lequel on accède en marchant le long d’un petit plan d’eau tout mignon. 

Sur place honnêtement rien d’incroyable, n’importe où en Asie on en ferait des caisses sur ce temple magnifique à l’architecture de pyramide… oui mais voila on est à Angkor, du coup des temples sublimes il y en a partout et on a tendance à comparer !

Extérieur
Intérieur

Il y a encore 2-3 choses à voir à l’arrière de Baphuon, quelques sculptures, plans d’eau ou petits temples. Je vais éviter de vous inonder de photos mais j’ai bien aimé le petit temple ci-dessous.

A ce moment j’en ai un peu marre, je prends donc un petit raccourci et je retrouve mon tuktuk qui m’attend dans la zone (oui le tuktuk te dépose au début et t’attends à la fin). On repasse sous une très belle porte et on roule jusqu’à Ta Prohm.

Ta Prohm, le temple de “Tomb Raider”.

Ta Prohm j’ai toujours eu du mal, pourtant avec une lumière magnifique c’est quand même un peu plus facile que d’habitude. Ce temple est connu comme le loup blanc pour être le temple du film “Tomb Raider”.

C’est peu dire que je ne suis pas fan de ce temple, je ne sais pas vraiment ce que les gens lui trouvent pour être si connu, oui soit il y a les arbres à l’intérieur mais je n’ai jamais accroché. Oui il est un peu différent des autres mais vraiment c’est pas le temple qui me fait rêver.

C’est un temple où il peut rapidement y avoir du monde, lors de ce passage en Décembre 2016 ça allait. Cependant pendant le nouvel an chinois en 2019 il semblait y avoir beaucoup plus de monde (même chose pour Bayon). Attention car je pense que je suis la seule personne qui n’aime vraiment pas trop Ta Prohm. Généralement (comme sur Tripadvisor) tout le monde aime bien.

Il y a quelques trucs sympatiques en sortant par l’arrière de Ta Prohm, on quitte alors les arbres et j’aime déjà un peu plus !

Conseils pour le petit tour à Angkor ?

  • Vous n’avez pas besoin de conseils, ne vous inquiétez pas le petit tour c’est l’itinéraire ultra-classique à Angkor. Même en parlant croate et en fermant les yeux t’arriveras à faire comprendre au tuktuk que tu veux faire ce tour.
  • Normalement le petit tour comprend les 3 temples principaux mais aussi quelques arrêts supplémentaires (Ta Keo notamment), néanmoins après tout se ressemble tout le temps donc j’ai uniquement laissé les temples principaux dans l’article.
  • Il y a un petit tour car il y a aussi un grand tour, le grand tour est dans bien évidemment un peu plus long et passe par d’autres temples.
  • Bon en fait j’ai quand même un conseil important pour visiter Angkor Wat et pour éviter la foule, j’en parlais un peu plus haut :

Pour résumer :

  • Tu pars de la Angkor Wat Gateway, tu descends plein Sud, puis tu remontes en diagonale
  • Tu vas donc passer la South Library puis la North Library et te retrouver au niveau du plan d’eau au Nord (c’est celui pour la fameuse photo au lever de soleil).
  • Après le plan d’eau tu prends le couloir situé au Nord de cette carte, puis tu rentres dans le jardin au niveau de l’entrée au Nord du mot Angkor Wat.
  • Une fois que tu rentres dans l’enceinte d’Angkor Wat (vraiment le coeur, avant t’es déjà dedans), là tu vas avoir du monde.
  • Pour repartir je te conseille de prendre le couloir intérieur Sud puis ensuite de repasser dans la partie principale, à ce moment (dans la partie principale d’Angkor Wat) tu seras de nouveau avec beaucoup de gens !
  • Certains disent qu’il faut faire les temples dans le sens inverse, qu’en commençant ici et là il y a moins de monde, qu’il connait un mec qui connait un mec qui visite pendant la pause-déjeuner, etc. Dans l’idée c’est vrai que si tu suis pas le tour des groupes de bus chinois forcément t’as moins de monde.
  • Cependant t’es pas la seul à vouloir Angkor pour toi tout seul, donc t’es jamais seul à Angkor même pendant la pause déjeuner ! J’ai surtout l’impression que c’est plutôt le fait de pas suivre le plan “classique” de visite dans le temple que tu découvres autre chose. Je sais que ça peut paraître fou mais en 3 passages à Angkor Wat j’ai jamais eu l’impression d’avoir du monde… pourtant dans la partie centrale du temple il y a une foule de dingue parfois (surtout pour le nouvel an chinois en 2019).
  • Le prix en 2019 pour effectuer le petit tour en tuktuk c’est autour de 15-18$, avec un supplément possible pour le lever ou coucher de soleil.
  • Bien évidemment vous pouvez vous arranger avec le tuktuk pour plusieurs jours afin d’avoir un meilleur prix total. Lors de mon passage en 2016 mon tuktuk était normal mais celui de 2019 était particulièrement sympa et plein d’initiatives, du coup on a pas mal donné de pourboire et on l’a pris tout le séjour (petit tour, grand tour, Banteay Srei, groupe de Roluos, etc.).

Questions ?

Vous avez des questions sur le petit tour à Angkor ? n’hésitez pas à laisser un commentaire ci-dessous. Pour rappel vous pouvez retrouver tous les articles sur Angkor sur ce lien.

Leave a Reply

2 comments

  1. Anne G.

    Bonjour,
    Pour la photo, je préfère celle en diagonale. J’y suis allée en 2009 et notre guide nous avait fait arrivé par le côté et ensuite l’arrière où il n’y avait personne…le bonheur et nous sommes sortis par l’entrée principale dans la foule en nous faisant accoster par un gamin d’environ 3 ans qui tenait un nourrisson dans les bras pour mendier. Notre guide nous a dit de ne surtout rien donner car c’était une mafia et que la mère était sûrement cachée et guettait…
    Nous avons beaucoup aimé Angkor. Nous sommes montés au-dessus vers les sources sculptées que j’ai beaucoup aimé aussi.
    Bons voyages.
    Kénavo !

    • Salut Anne,

      Ah ben faut pas revenir en 2019, tu vas pas reconnaitre vu la foule 🙂 y’a moins de trucs vraiment “hardcore” j’ai trouvé mais toujours les vendeurs de cartes postales à la sortie de certains temples.

Type to Search

See all results