Le marché flottant de Can Tho en photos – Episode 5 (en mode Jean-Michel au dessus)

Can Tho, drôle de ville, un endroit où je suis allé un paquet de fois et pourtant une ville loin d’être parfaite. Bizarrement à chaque fois que j’en ai l’opportunité j’y fonce, j’apprécie de pouvoir mélanger un lever de soleil à 5h du mat sur un bateau tout en pouvant passer quelques heures en milieu de journée sur un ordinateur à travailler sur le blog. J’apprécie les environs, les gens qui sont adorables, bref encore une fois je vous emmène à Can Tho.

Sur mes derniers passages je varie assez peu les visites, je ne passe souvent que très rapidement (ou je fais autre chose pour le travail) donc je reste dans mon terrain de jeu, le district de Cai Rang. Avec ses 2 marchés (un flottant, un terrestre) et son énorme pont pour faire des photos des bateaux, c’est pour moi l’endroit idéal.

5h du matin

Je suis arrivé la veille par le vol de 22h15 depuis Hanoi. Je récupère mon taxi rapidement à l’aéroport puis je fonce à mon hôtel. Je loge cette fois au Nam Bo Boutique hôtel, un des derniers beaux hôtels de Can Tho où je n’ai pas dormi. Je paye quelque chose comme 50€ la nuit, honnêtement c’est immense donc c’est parfait.

Le lendemain je fais vraiment une drôle de tête lorsque le réveil sonne, je prends une douche, saute dans un short et embarque mon sac à dos avec tout le matériel de photo. L’hôtel se trouve juste en face de l’embarcadère avec tous les bateaux, je saute dans une petite barque et c’est parti.

Le chemin jusqu’au marché flottant de Cai Rang est un peu long (comme toujours), on croise quelques bateaux mais il fait encore bien nuit donc pas grand chose à se mettre sous la dent.

Le marché flottant de Cai Rang

Le marché de flottant fut cette fois un plaisir, peut-être un peu de chance mais en arrivant très tôt la lumière est vraiment spéciale.

Malheureusement j’avais une batelière vraiment lourde, je ne sais pas ce qu’elle avait mais il n’y a pas du tout eu de feeling entre nous, c’est la première fois que ça m’arrive à Can Tho.

Le marché flottant de Cai Rang était un peu plus touristique que d’habitude, c’est les vacances d’été pour les vietnamiens et c’est aussi le jour du festival du marché flottant (une nouveauté). Il y a donc de nombreux bateaux et même la police pour être sûr que tout le monde se comporte bien.

“papiers !”

Comme d’habitude on s’arrête pour prendre le petit Banh Mi, mais vu que la batelière me gonfle pas d’arrêt pour le café (je sais pas comment l’expliquer mais vraiment elle m’a mis mal à l’aise), tant pis.

On se fait couper la route par VTV (la chaine nationale), et on doit même s’arrêter pour laisser passer les bateaux du festival (il y a la police pour faire la circulation, une première).

Je vous laisse avec quelques photos du marché flottant de Can Tho, attention j’étais assez chaud et j’ai eu une très belle lumière donc les photos subliment un peu l’endroit (si t’es avec ton Iphone et que t’arrives à 8h du matin ça sera pas la même limonade). C’est presque pas ordre chronologique.

Débarquement au marché terrestre de Cai Rang

Après quelques explications et l’utilisation de Google Translate j’arrive enfin à me faire comprendre, je souhaite juste me faire déposer au marché de Cai Rang que vous avez déjà pu voir dans l’épisode 1 et épisode 4 de mes voyages à Can Tho (bon et du coup forcément la nana du bateau savait pas que j’avais déjà écrit 4 épisodes sur le marché flottant de Can Tho).

Cette fois je ne veux pas me balader dans le marché mais profiter de l’énorme pont qui commence dans ce marché. Lors de mon dernier passage je n’avais pas pu faire de photos du pont (j’étais en retard) donc cette fois je fais chauffer l’appareil photo.

Les vues depuis le dessus sur les vendeuses sont géniales, on est très haut donc personne ne remarque ma présence. Cela donne des choses plus naturelles et plus vivantes.

Enfin je dis qu’on ne me remarque pas mais à un moment une mamie me repère, j’essaye de faire une belle photo du stand et la vendeuse (que je n’avais pas vu) passe la tête une demi-seconde. Je me demande “je crois que je l’ai mais je suis pas sûr !”, et quelques secondes après en regardant sur l’appareil j’ai la photo. Je ne sais pas si je la préfère à l’endroit ou à l’envers, vous pouvez me dire.

Oui j’ai inversé la photo, c’est incompréhensible mais ça me fait marrer

Sur le pont de Can Tho à essayer de prévoir les bateaux

En arrivant au milieu du pont de Can Tho je suis déjà l’équivalent d’un steack haché qui arrive sur la poèle, il fait super chaud et j’essaye de faire quelques photos des bateaux. Enfin plutôt j’essaye de comprendre quels sont les endroits où les bateaux passent. Après quelques essais et un peu de patience je trouve le bon endroit.

Papi s’est mis à l’ombre pour réparer sa monture

C’est assez drôle car il y a un moment avec beaucoup de bateaux, et puis surtout il y en a un qui vient décharger ses marchandises directement en dessous du pont. L’emplacement était idéal mais une partie de la scène manque de lumière donc la photo ne rend pas si bien.

Je peux aussi voir l’équivalent de l’attaque du train mais version Can Tho. Pour faire simple c’est les vacances d’été au Vietnam donc il y a plein de vietnamiens qui viennent visiter le marché, mais ce que vous savez sûrement pas c’est que les vietamiens sont des dingues de fruits et légumes. Ils en mangent tout le temps. Du coup lorsque les bateaux arrivent (uniquement pour les vietnamiens, c’est pas des français ou allemands qui vont acheter 1kg de mangues) la petite pirogue fonce et s’accroche au bateau. Ensuite il faut arriver à faire la vente en quelques minutes avant que le bateau arrive en plein milieu du marché flottant.

à l’abordage !

Je reste de nombreuses minutes en plein soleil à attendre des bateaux, il y a des trucs énormes qui passent mais ça rend mal sur les photos. Alors que jean-mich avec sa petite barque ça rend super bien !

Juste avant de partir j’attends de voir un bateau au loin, lorsqu’il se rapproche je me dis “génial” car il y a un vietnamien en train de faire la sieste et une poutre en diagonale. Je sais tout de suite que la photo va être dingue. Quelques jours plus tard sur l’ordinateur je me rendrai même compte qu’une autre personne fait la sieste dans l’ombre.

Retour au Nam Bo Boutique Hotel

En quittant le pont de Cai Rang il faut en fait pas mal marcher jusqu’à pouvoir récupérer un endroit avec une route “normale”. Je passe sous le pont pour récupérer une moto-taxi et là PAF, l’énorme flaque pour des reflets magnifiques.

J’ai à peine le temps de discuter 1 minute avec des dames que je trouve mon petit Xe Om (moto taxi) qui me ramènera jusqu’au Nam Bo Boutique Hotel. Un excellent début de journée à Can Tho ! Maintenant c’est l’heure de travailler mais ça comme d’habitude, c’est motus et bouche cousue sur le blog !

Questions ?

Vous avez des questions sur cet article ? N’hésitez pas à laisser un commentaire ci-dessous. Pour rappel je suis allé de très nombreuses fois à Can Tho donc vous trouverez plein d’autres articles (sur des weekends, des passages par le marché flottant, des hôtels, quoi faire d’autre que le marché flottant, etc.) sur la catégorie Can Tho.

Leave a Reply

2 comments

  1. feniello

    bonjour
    Merci pour ce superbe article et vos très belles photos qui me donnent envie de découvrir le marché flottant de Can Tho parce que lors d’un précédent voyage en 2014 sur le Mékong on n’avait vu très peu de bateaux . Il faut dire qu’on ne s’était pas levé si tôt …

    • Salut !

      Oui dans le delta je le répète souvent mais si tu te lèves pas tôt tu manques beaucoup de la “vie” de la région !

Type to Search

See all results