Rizières de Jatiluwih – Voyage & conseils dans les plus belles rizières de Bali ?

Oubliez les rizières en terrasse de Tegalagang à côté d’Ubud (même si c’est marqué partout sur internet, c’est nul) et allez plutôt à Jatiluwih, des rizières en terrasse magnifiques qui sont plus loin, où il y a moins de monde et qui sont surtout beaucoup plus belles (et j’ai un doctorat en rizières en terrasse ok ?).

Le chemin vers le paradis à Jatiluwih !

Avant Jatiluwih, un arrêt au Taman Ayun

Nous sommes lundi matin et aujourd’hui c’est notre première journée normale à Bali, le jour précédent nous sommes allés voir les incroyables courses de buffles dans le Nord Ouest de Bali avec un départ aux aurores. Aujourd’hui nous nous levons un peu plus tard et profitons d’un bon petit-déjeuner dans le calme et au bord de la piscine. En effet plutôt que de rester à Ubud, j’ai cette fois pris la décision de rester un peu à l’écart en réservant notre hôtel à Mengwi, cest l’ambiance Bali paisible avec ton hôtel dans les rizières.

Le programme pour cette journée est simplement de partir se balader en scooter avec comme objectif la visite de Taman Ayun et des rizières en terrasse de Jatiluwih. Notre premier arrêt justement se fera au temple de Taman Ayun, un endroit très beau que ma femme a adoré et qui se trouvait à littéralement 10 minutes en scooter de notre villa.

C’est un temple très connu de Bali, il y avait un peu de monde mais ça restait raisonnable, l’endroit est très beau et assez grand pour un temple balinais, c’est donc relativement impressionnant. 

La petite touche en plus était qu’il y avait une grosse cérémonie en préparation et il y avait donc beaucoup d’activité à l’intérieur même du temple. Visiter des vieilles pierres c’est sympathique, mais lorsque tu as des dizaines d’hommes et femmes en costumes qui préparent des offrandes ça ajoute quelque chose !

La route entre Mengwi et Jatiluwih

Pour rejoindre Jatiluwih on décide de prendre par des petites routes un peu au hasard, nous décidons de couper par Penebel et bien nous en a fait puisque les routes étaient sublimes. Aussi bien lorsque nous traversions les villages avec tous les drapeaux de l’Indonésie, que lorsque nous étions dans la campagne avec les rizières de partout.

En arrivant dans les environs de Jatiluwih ça annonce tout de suite la couleur, c’est “Waouh” car tu as de belles vues sur l’ensemble des rizières. Ca ne rend pas super bien sur la photo ci-dessous mais en vrai c’est impressionnant car tu as la vue qui arrive vraiment d’un coup.

Plutôt que de foncer directement dans les rizières de Jatiluwih c’est surtout l’heure pour nous de manger. Il y a pas mal de restaurants juste au dessus des rizières, la nourriture n’avait rien d’incroyable par contre le panorama.

Le club sandwich était vraiment pas mal !

Début de la promenade dans les rizières de Jatiluwih

Nous prenons rapidement la direction d’un chemin pour débuter notre promenade dans les rizières de Jatiluwih. Il y a un peu de monde mais c’est raisonnable. Les chemins semblent être indiqués sur Maps.Me (une application de cartes qui fonctionne sans 3G).

Au premier plan nous prenons la décision de faire la “Long Track” qui est un chemin de 3.1 kilomètres censé durer de 1h30 à 2h00. Ca commence plutôt très bien même si le soleil n’est pas au rendez-vous (comme d’habitude ?).

Les rizières sont magnifiques, c’est une succession de terrasses qui débouchent juste après sur le chemin principal. Il y a un peu de monde mais après quelques secondes à attendre ça se dégage et il n’y a quasiment plus personne sur les photos.

A cette période de l’année (entre début et la mi août) le riz vient tout juste d’être repiqué, cela ne me dérange pas car c’est l’une des meilleures saisons pour les photos (le top c’est la récolte ou juste avant, puis après le repiquage). Lorsque le riz vient juste d’être planté les rizières refletent… les nuages (bon le soleil quand t’as de la chance !).

En continuant sur la “Long Track” (qui est le second itinéraire le plus long) nous nous retrouvons quasiment seuls. La plupart des gens semblent venir pour le point de vue, marcher 20 minutes puis repartir autre part. C’est donc un plaisir de continuer de se promener le long des rizières surtout que le soleil est enfin de la partie.

On arrive progressivement au bout de la “Long Track”, cela fait 1h15 que l’on a commencé à marcher et on a effectué un nombre incalculable d’arrêt pour… mes photos… et pour les photos de ma femme (et ouai, t’as cru que j’étais pas de corvée pour toutes les photos de ma dulcinée ?).

Le maximum de la “Long Track” est en fait une espèce de vallée où l’on descend des petites marches en béton, on a croisé personne depuis au moins 10 minutes et là ce moment est juste magique. La lumière est belle et l’endroit est sublime.

De plus il y a un couple de balinais en train de travailler, ils nous font des signes et des grands sourires, que demande le peuple ?

En bas de cette petite vallée un petit café à ouvert, on commande nos jus de mangue avec la vue parfaite.

On retraverse les rizières de Jatiluwih

Après le jus de mangue il faut malheureusement finir la “Long track”, on est au milieu de la boucle et maintenant il faut se taper l’autre moitié. Les paysages aident pas mal !

A ce moment le soleil est officiellement parti en déplacement professionnel on ne sait où, mais j’aime tellement les rizières que je suis quand même comme un enfant après avoir reçu ses jouets à Noël.

On remonte progressivement toute la boucle, on est un peu fatigués pour être honnête donc il y a moins de photos. J’arrive quand même à me mettre quasiment allongé dans une rizière pour faire une photo avec le plus de reflets possible (ma femme se demande parfois ce que je peux bien trouver à ces paysages… mais bon c’est comme ça).

Finalement on arrive enfin tout en haut, une dernière photo des rizières et on rentre. Sur le chemin du retour on en a ras le bol donc on prend la route la plus directe, peu de chose à se mettre sous le dent mais ça va deux fois plus vite. On va terminer la journée tranquillement avant de repartir le lendemain en direction de… Sidemen !

Conseils pour les rizières de Jatiluwih à Bali

  • C’est la seconde fois que je viens en août pour découvrir les rizières de Jatiluwih, et aux dates 12 août et à la fin août à chaque fois c’était le replantage du riz qui venait de se terminer, un moment plutôt pas mal pour les photos (car ça donne un effet miroir).
  • Pour rappel la première fois j’avais découvert les rizières de Jatiluwih pendant une magnifique journée dans de vieilles Volkswagen, vraiment une expérience géniale si vous le pouvez ou que vous avez peur de faire du scooter.
  • L’entrée dans la zone se fait pour 40 000 IDR (genre 2.5€), ensuite il n’y a pas de parking à payer.
  • Sur place tout est très bien indiqué, il y a plusieurs itinéraires possibles avec des durées et des niveaux de difficulté clairement indiqués. Vous trouverez ci-dessous des photos (une large, une très précise) d’un des très nombreux panneaux que l’on retrouve dans les rizières de Jatiluwih, il y a systématiquement marqué “vous êtes là”, des numéros avec les lieux d’intérêts et des chemins de différentes couleurs par difficulté.
  • L’endroit est clairement un incontournable de Bali, c’est juste magnifique et si vous poussez sur des itinéraires un peu plus longs il n’y a pas grand monde et c’est magnifique.
  • Pour information ça prend 1h30 d’aller là bas depuis Ubud.
  • Pour accéder à Jatiluwih vous pouvez sans problème combiner ça avec d’autres visites non loin de là (des temples ou des chutes d’eau), ou carrément en faisant un petit détour en fonction de l’endroit où vous venez.
  • Pour nous on venait de Mengwi (une zone tranquille assez rizières située à 20 minutes à l’Ouest d’Ubud, donc beaucoup plus tranquille) et du coup on a pu combiner ça avec la visite de Taman Ayun, un grand temple qui se trouve à… Mengwi (mais d’Ubud c’est aussi faisable très facilement).
  • Ma première visite dans les rizières de Jatiluwih était lors d’un tour en Volkswagen (mentionné plus haut), et on avait par exemple combiné cela avec (parmi d’autres) les cascades de NungNung (je dois avouer que je suis pas fan des cascades, et alors à Bali c’est le paradis des instagrammeuses qui passent 10 minutes à faire des photos, à vomir).
  • En tout (et sans compter le repas) on aura passé un peu plus de 2h30 dans les rizières en terrasse de Jatiluwih, on a vraiment pris notre temps donc je pense que si vous comptez 2h pour les rizières c’est largement assez.
  • Notre impression sur place était que la plupart des gens ne venaient que pour faire quelques photos, faire le petit tour (le moins possible car beaucoup de gens ne font que traverser ou ne veulent pas marcher longtemps) puis repartir, si vous prenez le temps de vraiment faire les grands itinéraires… vous n’aurez pas grand monde et c’est pas difficile du tout (oui ça monte un peu par moment mais vraiment c’est du gateau).
  • Surtout ne comparez pas les rizières de Tegalagang, c’est beaucoup plus proche d’Ubud et Tegalagang est donc super touristique (restaurants, magasins de partout, balancoires pour les photos Instagram) voir quasiment insupportable. Vous voyez souvent des photos magnifiques sur Instagram car à 6h00 du matin forcément ça ressemble à quelques chose quand tu es directement dans les rizières. Si tu es un voyageur normal privilégie absolument Jatiluwih, bien plus grand et impressionnant, bien moins touristique et avec beaucoup plus de potentiel pour se balader par ses propres moyens.

Questions ?

Vous avez des questions sur les rizières de Jatiluwih à Bali ? N’hésitez pas à laisser un commentaire ci-dessous. Pour rappel vous pouvez lire tous mes articles sur Bali dans la catégorie Bali.

Leave a Reply

2 comments

  1. Fabrice

    Hello Brice,
    Pour avoir visité les deux sites il y a 3 ans, mon sentiment est que les deux valent la peine. Nous aussi on adore les rizières !
    Nous avions fait une très belle balade matinale au départ de Pakudui se terminant au cœur des rizières de Tegalalang et c’était sublime (le matin c’était loin d’être l’autoroute en mai 2016)
    Jatiluwih superbe balade en scooter et à pied, autre ambiance : site beaucoup plus ouvert, vaste, parsemé de jolis temples (très beau Pura Besi Kalung).
    Merci pour le partage et les jolies photos 🙂
    Fab – De loin en large

Type to Search

See all results