Amed à Bali – Paradis du chill et des temples “pour Instagram”

Amed est un petit paradis situé à l’extrême Est de Bali, après mon troisième passage sur place je me permets d’essayer de vous “vendre” Amed, une destination pas parfaite mais quand même vraiment intéressante lors d’un voyage à Bali.

Présentation d’Amed

Amed est une petite station balnéaire (oui j’utilise ce mot) de l’Est de Bali, pour faire simple c’est une destination au bord de mer super connue pour la plongée. Attention Amed est au bord de mer mais n’offre pas de plages incroyables, c’est parfait pour se la couler douce mais les plages sont majoritairement de sable noir ou carrément des galets.

Amed en 4 points si tu lis cet article très (trop ?) rapidement

  • Amed est une destination vraiment super relaxante (me demandez pas pourquoi, c’est comme ça), t’as l’impression que tu pourrais passer des journées entières à rien faire, partir déjeuner, revenir puis rien faire encore et voir la vie défiler devant toi.
  • Amed est une destination touristique sans non plus trop l’être, tout est facile (pour louer un scooter, pour manger, pour faire sa lessive ou changer de l’argent) mais il n’y a pas l’aspect bouchon ou trop de tourisme comme certains endroits du Sud de Bali (genre Kuta).
  • Amed est une bonne base pour découvrir quelque temples hyper connus de Bali, mais attention car ces temples sont généralement très touristiques (j’en parle plus bas).
  • Si vous venez à Amed pensez à vous arrêter à Sidemen avant, une très belles vallée de rizières qui se combine super bien avec Amed.
Amed, une photo de 2015

Amed, le paradis pour être tranquille et flexible

C’est déjà la troisième fois que je viens à Amed et autant vous le dire directement : Amed c’est le lieu parfait pour ceux qui sont à deux doigts du Burnout. A Amed on peut facilement ne rien faire et adorer ça, on se balade un peu dans la région, on déjeune dans un bon Warung en bord de mer pour un prix très abordable, en fin de journée on se la coule douce au bord de la piscine, on boit des jus de mangues, bref c’est le paradis.

La vue depuis notre chambre pour le lever de soleil

En plus de cela il faut bien le dire mais Amed est une région magnifique, le long de la côte c’est un enchaînement incessant de criques toutes plus photogéniques les unes que les autres.

Surtout Amed se trouve juste à côté du mont Agung, et les couchers de soleil (depuis le Sunset point le plus connu de Bali ?) sont à tomber. Vraiment c’est du délire avec sa petite Bintang à la main (si comme moi vous êtes un gros fragile ça marche aussi très bien avec un coca je vous rassure, c’est juste moins ça pour votre street-cred).

La vue en question dans la matinée, mais pour le coucher de soleil c’est magique

La plongée, un incontournable à Amed

J’aurais pu enchaîner sur autre chose mais Amed est aussi une destination d’eau, pas de plage mais d’eau. C’est un endroit hyper connu pour la plongée à Bali.

Je vous en parlais longuement dans mon article “j’ai passé le PADI à Amed” mais au Nord d’Amed se trouve une épave (USS Liberty) super connue. C’est donc une région parfaite pour plonger, apprendre à plonger ou juste faire un baptème pour en prendre plein les yeux.

Le Snorkeling pour les moins téméraires

J’ai plongé à Amed lors de mes deux premiers voyages sur place, néanmoins pour cette troisième j’étais avec ma femme et on s’est donc orientés sur le snorkeling. Nous n’avons pas essayé l’épave USS Liberty mais une autre épave affectueusement surnommée “l’épave japonaise”.

C’est hyper facile d’accès, il reste encore des coraux donc il y a pas mal de petits poissons. Bref si vous n’avez jamais vu de fonds marins et si vous voulez impressionner vos enfants c’est les doigts dans le nez. L’épave se trouve à littéralement 10 mètres de la plage et on la voit très bien en snorkeling, ainsi que pas mal d’autres poissons.

Bon ça c’est une photo pendant une plongée, mais dans l’idée ça ressemblait un peu à ça

Vous pouvez “louer” sur place tout l’équipement nécessaire, nous sommes allés au Warung avec le panneau “Japanese Wreck – 50m”, il est impossible à louper au bord de la route. C’est 2.5€ la location de masque, tuba & palmes, et un peu plus de 3€ si vous voulez un gilet de sauvetage. Le mec était super sympa donc je ne peux que vous le recommander (et on lui a laissé nos sacs et rien n’avait bougé au retour !).

Pura Lempuyang , Pura Gangga, Ujung water palace… une journée superbe en scooter

Amed est une excellente base pour se balader en scooter dans la région, la zone tout autour est superbe car Amed se trouve juste à côté du mont Agung… et que ça entraîne des terres très fertiles. Nous avons effectué une grande boucle en scooter qui était vraiment superbe et qui devrait normalement convenir à 99% des lecteurs du blog (pour peu que vous puissiez faire du scooter). Nous sommes tout d’abord partis de notre hôtel (Villa Sky Dancer) et avons remonté tout droit sur une petite route dans la montagne, on a pas croisé un touriste par contre attention car ça monte très fort.

Ensuite nous sommes arrivés à Pura Lempuyang, un endroit “incontournable”. Après avoir effectué notre petite photo (mais de loin, on voulait pas attendre) on est partis se balader dans les autres temples au dessus, il y avait encore une brume de dingue et l’ambiance était sympa (mais vu qu’on voyait rien on s’est pas éternisés).

La photo “classique” lorsque la brume s’était dissipée, je parle plus bas du tourisme sur place
Un peu plus haut dans la montagne !

Après Pura Lempuyang on prend la direction de Pura Gangga, sur le chemin on s’arrête de nombreuses fois pour observer le magnifique Agung, puis encore quelques fois le long des rizières magnifiques.

Une fois à Pura Gangga ce n’était pas vraiment de la folie, tout le temple est assez beau mais malheureusement c’est un enfer avec tous les gens qui attendent pour faire leurs photos sur les petites pierres dans l’eau. Là je suis très gentil car personne semble se rendre compte que les photos sont immondes dans ces conditions, mais tout le monde attend et fait la queue…

Notre dernière étape était Ujung Water Palace, un endroit pas forcément prévu à la base mais qu’on a beaucoup aimé. Il y avait bien entendu moins de monde mais surtout le style différent des bâtiments était aussi très apprécié (disons que ça change des autres temples).

Après le Ujung water palace on a suivi la route le long de la mer jusqu’à notre hôtel. La première partie se fait dans la forêt en revanche la seconde partie longe la mer, quelques passages sont vraiment sublimes.

Attention, la montée entre Villa Sky Dancer et Pura Lempuyang est super prononcée par moment. Nous avions un excellent scooter qui avait vraiment de la patate, mais sinon (genre si vous avez un scooter claqué qui n’avance pas) évitez cette route et faites le tour par la route principale (la route d’où vous arrivez en voiture). Il y avait vraiment quelques pentes à 15% donc à 2 sur un scooter c’est pas incroyable (et t’arrives malheureusement pas lancé…).

Concernant Pura Lempuyang faites bien gaffe car c’est l’enfer sur terre, il y a des dizaines et des dizaines de personnes qui font la file pour la photo. Une fois que c’est à ton tour tu files ton téléphone à un staff du temple qui utilise un miroir pour faire le reflet. Il crie “next pause, next pause, next pause, jump, next pause, finish” et hop tu récupères ton téléphone et c’est au prochain. On l’a pas fait mais des dizaines (centaines ?) de personnes attendaient. Il y avait vraiment des heures de queue.

Toute la gauche c’est la file d’attente (les gens sous le petit toit)
Tu vois le miroir juste au dessus de l’appareil photo du smartphone ?

Tout le monde à Amed nous a dit qu’en arrivant après 5h00 du matin il y avait trop de monde, on y était à 8h00 et il y avait un monde de dingue (curieusement il y avait beaucoup moins de monde à 9h30, il faut peut-être tenter le coup beaucoup plus tard). Attention d’un point de vue photographie si tu veux pas avoir une photo fausse l’endroit n’est pas si beau que ça si t’as pas la vue et le soleil (genre dans la grisaille c’est pas très beau). Le matin à 8h00 il y avait beaucoup de brume et pas de soleil, les photos sont nazes.

Par contre à 9h30 (après qu’on se soit baladés dans les temples au dessus) le ciel était dégagé et c’était beaucoup mieux (oui la photo au dessus et en dessous sont à seulement quelques heures d’intervalle.

2 boys au hasard, mais j’aime bien l’énergie de la photo

Vous avez aussi d’autres rizières magnifiques peu avant d’arriver à Amed sur la route principale. C’est pas compliqué c’est juste avant la grande descente vous pouvez pas les manquer.

Les excursions depuis Amed (car oui on peut se faire le Batur)

J’ai eu la malchance ou chance de pouvoir faire le mont Batur depuis Amed. Je dis la malchance car du coup ça implique de partir à genre 3h00 du matin (oui ça pique). Ensuite le Batur c’est assez simple, tu arrives en bas, tu payes un guide, tu montes 1h30 (relativement facile) et tu observes un magnifique lever de soleil. Sur le retour t’es tellement fracassé que tu dors dans la voiture même si t’en as pas envie !

Lever de soleil depuis le mont Batur

Conseils pour profiter d’Amed

Combien de temps rester à Amed ?

Pour moi 3 jours c’est bien, dans l’idée :

  • Jour 1 : Tu arriveras forcément après un petit périple dans Bali, donc très probablement après un transfert en voiture… et c’est le moment de passer un après-midi tranquille.
  • Jour 2 : C’est le moment de s’essayer à la plongée et au snorkeling et de simplement profiter d’Amed, on mange bien, on fait un peu de snorkeling, bref tranquille.
  • Jour 3 : C’est parti pour un petit trip en scooter dans la campagne, une petite journée est à prévoir (~7h en tout pour mon tour en scooter).

Et voila, normalement tu auras un endroit où aller après, mais tu devrais avoir bien profité d’Amed.

Où dormir à Amed ?

Faites bien attention car Amed est une destination tout en longueur, pour faire simple la plupart des hôtels se construisent sur le littoral (normal) donc il y a temps de trajet important entre le début d’Amed et la fin d’Amed.

Nous étions quasiment le dernier hôtel (c’était voulu) et pour revenir au “début” d’Amed il fallait compter 25 minutes de scooter… sur une route magnifique qui longe le bord de mer (ça aide). La première fois on enchainait les “waouh” à chaque virage.

La bonne adresse tranquille :

Villa Sky Dancer : Après avoir enchaîné les hôtels super bien notés mais qui n’étaient au final pas incroyable, je dois dire que la Villa Sky Dancer nous a fait un bien fou. Bloquée au fond d’Amed il y a 5-6 chambres, un staff super sympa et une vue tranquille sur les bateaux de pêche et la mer. Toute la journée ce n’était que le bruit des vagues, alors qu’on soit sur la petite terrasse de la chambre ou au bord de la piscine c’était un régal. En plus la location de scooter est extrêmement abordable.

Wawa Wewe Rock : Si vous souhaitez une vue de malade et une piscine superbe c’est une adresse super abordable. Pour le reste les bungalows sont pas incroyables et il n’y a pas grand chose qui fonctionne, mais bon pour Amed c’est quand même super agréable si vous voulez pas dépenser beaucoup.

Mathis Lodge : Sur les hauteurs d’Amed balblalba, au moins vous êtes tranquille, y’a personne qui va vous embêter et vous êtes déjà moins loin de Lempuyang.

Où manger à Amed ?

Warung Sea View : Un excellent Warung situé dans le centre d’Amed, ma vue est jolie et la nourriture était super pour des prix raisonnables (genre 3€ le plat quoi).

Trattoria : Une petite merveille, c’est situé vers la fin des hôtels en descendant d’amed, le restaurant a une belle vue sur la mer et c’est un vrai chef italien. Pour des pâtes, une pizza et 2 boissons on en a eu pour 15€, et tout était très bon. Si vous en avez marre de vous envoyer des Nasi Goreng et Nasi Campur en intraveineuse depuis le début de votre voyage c’est une excellente adresse, j’insiste !

Attention à 2 restaurants très bien noté sur Tripadvisor

  • Warung a côté de Warung Agung = Bonne ambiance et c’est toujours plein (déjeuner & dîner), par contre pour nous la nourriture était vraiment loin d’être folle.
  • Warung Celagi : super emplacement mais comme plus haut la nourriture manque de saveurs.

De façon plus générale on ne mange pas mal en Indonésie (et donc à Amed), c’est juste que la nourriture tient assez mal la comparaison avec les autres bonnes gastronomies d’Asie du Sud-Est.

Où plonger à Amed ?

Si vous souhaitez plonger à Amed je ne peux que vous conseiller Fab Dive Center, c’est tenu par un français et j’ai déjà pu y plonger deux fois, dont une fois pendant 3 jours puisque j’y ai passé mon PADI Open Water. C’est carré et c’est ce qu’on cherche dans la plongée. Comme d’habitude avec la plongée tu payes pour ce que tu as (donc si tu payes pas cher tu peux t’attendre à du matériel pas dingue, un staff moins dans le truc, de moins bonnes conditions pour plonger, etc.). La plongée c’est comme le saut à l’élastique, t’as jamais envie de payer le moins cher possible, vraiment.

Où louer son équipement pour le snorkeling ?

Pour louer notre équipement de Snorkeling on a tout simplement pris ça à l’arrache au Warung avec le panneau “Japanese Wreck 50 meters”, c’est impossible à louper. Le mec était sympa et c’était pas cher du tout (3.5€ pour le matériel). Sur Tripadvisor ça s’appelle Astungkara Warung.

Amed combien ça coûte ?

Pour nous part nous avons dépensé 316$ pour 2 personnes pour 3 jours, dans l’idée cela donne :

  • Transports pour y aller et repartir à l’aéroport : 70 $
  • Location de scooter pour 3 jours : 13$
  • Hôtel pour 2 nuits : 135 $
  • Repas pour 3 jours : 78 $
  • Frais comme les frais d’entrées ou le matériel : 21 $

Comment aller jusqu’à Amed ?

Généralement vous allez prendre un chauffeur pour aller jusqu’à Amed, pour notre part nous avons payé :

  • 350 000 IDR pour venir de Sidemen
  • 550 000 IDR pour aller de Amed jusqu’à l’aéroport international

Quelques photos supplémentaires d’Amed et sa région

Questions ?

Vous avez des questions sur Amed à Bali ? n’hésitez pas à laisser un commentaire. Pour rappel vous pouvez retrouver tous mes articles sur Bali sur la catégorie Bali.

Leave a Reply

1 comment

  1. Travelcaps

    WOW!!! j’hallucine de la queue pour prendre la fameuse photo… Quand je pense qu’en mai 2015, j’avais dû croiser au maximum 5 touristes lors de l’ascension jusqu’au sommet… et que j’avais pris la fameuse photo un peu par hasard… comme quoi j’ai bon goût! tu pourras t’amuser à aller voir les pages correspondantes sur mon blog (éponyme) et constater la différence et mes impressions (waouh c’est génial, on a croisé que des locaux, on a vu des sacrifices de canard, pas de touristes)

    Je valide Amed aussi, l’ambiance est tellement peace, comme la ville est étendue on n’a pas l’impression de se marcher dessus et j’avais fait un baptême de plongée incroyable sur l’épave. Le soir, on s’était trouvé une gargote avec petit concert de locaux à la guitare, très chouette.

Type to Search

See all results