Mon boulot – Travailler dans une agence de voyage en Asie !

J’ai souvent des questions concernant mon parcours, sur ce que je fais dans la vie et comment je fais pour voyager autant. Dans cet article je t’explique donc un peu comment tout fonctionne, quel est mon travail actuel, comment j’en suis arrivé là et qu’est ce que ça implique au niveau des voyages !

En weekend à Pindaya en Birmanie !

Mon parcours scolaire :

On commence par le commencement : du point de vue des études j’ai eu mon bac à côté d’Aix en Provence, après quelques échecs à l’université je change finalement de sens et je repars au lycée pour faire un BTS. Après le BTS je passe les concours pour les admissions parallèles aux grandes écoles et je me retrouve à Sup de Co Reims (ou l’ESC Reims, ou Reims Management School, ou Neoma Business School, ils changent de nom assez souvent !).

Bon et à l’époque mes photos c’était pas encore vraiment ça !

Avant de commencer mon école de commerce fin 2010 je n’étais jamais sorti de France (enfin hormis un passage de quelques jours à Amsterdam et 1 semaine en club vacances à Marrakesh !). Grâce à l’école je me suis retrouvé un peu par hasard en stage pendant 2 mois dans une ONG aux Philippines, c’était en 2011.

La découverte des rizières du Nord des Philippines ! Pour les photos c’était pas ça non plus !

A la fin de ma seconde année (fin 2012) j’ai eu l’opportunité de partir étudier un semestre dans une université en Inde, et plus précisément à l’IIM Lucknow (la quatrième meilleure école de commerce d’Inde, là-bas non plus ça rigole pas avec les classements). J’en parle d’ailleurs longuement dans cet article, cependant pour les français étudier en Inde signifie qu’on peut mettre tous ses cours sur 2 jours et voyager le reste du temps, oui ça permet de découvrir le Taj Mahal, Calcutta, le temple d’Or, Darjeeling, l’Assam…

Le weekend en Inde ! Pour information le Taj Mahal était le truc le plus proche et “incontournable” de Lucknow !

A la fin de mon échange j’ai cherché un stage à l’étranger et j’ai eu la chance de pouvoir bosser 6 mois chez eOasia, une startup de Singapour qui se développait sur le marché de la vente d’activités. Dans l’idée ça marche comme Booking & Agoda sauf que là c’est pour un cours de cuisine à Bali, un transfert d’aéroport à Bangkok, de la moto au Laos, un guide pour explorer le vieux Hanoi ou un tour en hélicoptère au dessus d’Angkor.

Après une semaine de travail à Bohol c’est un dimanche matin sous l’eau dans le Centre des Philippines !

C’est grâce à cette expérience que j’ai pu vraiment commencer à découvrir l’Asie par le prisme du voyage, je travaillais 6 jours par semaine de 9h à 22h (c’était très dur du point de vue des horaires) mais j’en apprenais énormément sur le tourisme et le dimanche j’étais au paradis pour mon jour de repos. Car oui malgré le fait que la startup soit à Singapour j’étais constamment en mouvement en Asie en écumant destination touristique par destination touristique, chaque pays après l’autre. J’ai commencé par 2 semaines à Bali, puis 6 semaines en Malaisie, puis 5 semaines aux Philippines, puis 1 mois au Cambodge, 3 semaines au Laos et 1 autre mois au Cambodge. Mon quotidien consistait à rencontrer des partenaires potentiels (une personne qui a un centre de plongée à Bohol, une autre personne qui a un cours de cuisine à Penang, 1 couple qui gère des cours d’escalade au Laos, etc) à les convaincre et à publier les offres sur le site. Je passais généralement une semaine à chaque endroit et 2 semaines dans la capitale (par exemple sur 6 semaines en Malaisie j’ai passé 1 semaine à Kuching pour le Sarawak, 1 semaine à Kota Kinablu pour Sabah, 1 semaine à Penang, 1 semaine à Langkawi, 2 semaines à Kuala Lumpur et quelques jours à Melaka). A la fin du stage j’en profite pour aller faire un petit tour pendant 2 semaines au Japon en vacances !

Et je n’ai passé que quelques jours à Singapour !

Nous sommes en septembre 2013, je rentre à Reims pour terminer mon master et surtout écrire mon mémoire. C’est à ce moment qu’Alex (le fondateur de Shanti Travel) me contacte pour me demander si je cherchais du boulot, et me voila de retour en Asie en mars 2014 !

Premier weekend après mon arrivée en Inde pour Shanti, on part en team-building à Churu !

Mon travail chez Shanti Travel

En 2014 je fais donc mes affaires et me voila sur le vol Air India en direction de New Delhi pour 3 mois pour ma formation, il fait une chaleur à crever (de mars à juin ça pardonne pas le Nord de l’Inde niveau températures) mais tout se passe bien pour moi donc je pars en poste !

Et mon poste se trouve être “Business Developer” en Birmanie, mon but est alors de développer l’activité en Birmanie où je reste pendant 2 ans. Mon travail consiste en pas mal de choses, gérer la comptabilité du bureau, vendre des voyages, faire passer quelques entretiens, développer de nouveaux programmes, créer de nouvelles expériences, rencontrer les voyageurs à leur arrivée, défricher de nouvelles destinations, créer des guides pour les voyageurs (us & coutumes, restaurants, pourboires, etc.), écrire pour le site internet de l’entreprise, envoyer mes reportings, développer de nouveaux outils IT…

Encore obligé d’aller visiter les mines de rubis de Mogok pour le boulot ?

Après 2 ans je quitte la Birmanie pour m’occuper de l’agence au Vietnam et plus précisément Hanoi où je suis depuis 2 ans aussi, le boulot est d’ailleurs exactement le même, il y a simplement moins de minorités ethniques et de temples mais plus de rizières et tout fonctionne mieux (électricité & internet) !

Dans la pratique cela consiste aussi à beaucoup discuter avec les clients, leur expliquer pourquoi si on va à tel endroit plutôt qu’à Sapa ils auront une vraie expérience authentique dans le Nord du Vietnam, pourquoi tel hôtel est mieux qu’un autre, pourquoi il vaut mieux aller dans la baie de Bai Tu Long plutôt qu’Halong, etc. C’est donc beaucoup d’échange par email, téléphone, skype, etc.

La baie de Bai Tu Long !

Du coup je voyage quand ?

La magie du weekend

C’est un point important que les gens ont souvent du mal à comprendre, sur la Birmanie ou le Vietnam (voir même l’Inde avant) c’est des pays où j’habite / j’ai habité, donc je voyage beaucoup le weekend. Dans la pratique lorsque j’étais à Yangon le mardi ou le mercredi je passais dans un magasin qui me vendait des tickets de bus, je prenais mon aller/retour pour Bagan ou le lac Inle, je partais du travail à 17-18h le vendredi, bus de nuit, samedi et dimanche sur place à visiter et le dimanche soir bus de nuit pour Yangon et travail le lendemain. C’est par exemple pour cela que je suis incapable de vous recommander un site internet de réservation de ticket de bus en Birmanie, je n’en ai jamais eu besoin !

Le Lac Inle au petit matin !

Ça parait très facile dit comme ça mais croyez-moi il faut être très motivé pour faire ça souvent (même 1 à 2 fois par mois sur l’année c’est énorme, c’est vraiment fatigant). C’est le même procédé au Vietnam, la seule différence importante étant qu’il est plus facile de prendre l’avion pour se déplacer sur des destinations trop éloignées (le Vietnam c’est vraiment grand !).

Un weekend à My Tho dans le delta du Mékong !

Si l’endroit est important je peux aussi prolonger le weekend d’un jour, c’est rare mais pour les grandes randonnées comme à Pindaya en Birmanie il faut 3 jours, tu ne travailles pas un jour dans la semaine mais par la suite c’est tout bénéf pour l’entreprise car on propose des choses nouvelles et hors des sentiers-battus.

Pindaya !

La magie des vacances en Asie

Je travaille pour une entreprise où j’ai un peu plus de 5 semaines de vacances, étant donné que je rentre assez peu en France j’ai donc pas mal d’opportunités pour voyager pendant ces 5 semaines. Tous les ans je fais donc un voyage de 3 bonnes semaines dans une région d’Asie et plusieurs voyages d’une semaine.

Yangshuo dans le Sud de la Chine, début d’un voyage qui va me mener de Shanghai à Séoul en passant par Tokyo !

Et par rapport aux gens qui habitent en France je gagne aussi énormément de temps sur les transports. Si tu veux voyager au Laos tu vas sûrement arriver uniquement le dimanche dans le pays à cause des vols et des escales, moi le vendredi soir je suis déjà sur place et je suis moins fatigué.

Lao Airlines à jamais dans mon coeur !

La magie du calendrier chinois, lunaire, bouddhiste et autre !

Et oui, je n’ai pas de Noël, je n’ai pas de 15 août, pas de 1er Mai mais par contre j’ai le calendrier asiatique ! Quelque soit le pays d’Asie du Sud-Est vous avez forcément 1 semaine de vacances pour le nouvel an lunaire (en avril pour le monde bouddhiste, souvent en février sur le calendrier chinois). En 2015 j’avais passé 1 semaine à Java, en 2016 1 semaine dans le centre du Vietnam entre Hué et Hoi An, en 2017 c’était la Birmanie avec un retour à Yangon et au lac Inle !

Premier passage à Hoi An, photo obligatoire !

La magie des séminaires et voyages pour le travail !

Qui dit travail dans le tourisme et dans une entreprise présente partout en Asie dit réunions ! 2 fois par an je vais donc dans un autre pays pour le travail, on bosse beaucoup toute la semaine mais le weekend on se débrouille toujours pour faire des trucs cool. On va au Taj Mahal si on est à Delhi, on va à Mahabalipuram si on est à Pondicherry, on va Amed ou Ubud si on est à Bali, on descend en train jusqu’à Galle si on est au Sri Lanka, etc.

Le train entre Galle et Colombo !

Ça parait bête mais ça veut dire que dans l’année je passe 2-3 weekends dans un endroit totalement improbable, et qui dit voyage dit aussi possibilités infinies pour prendre des photos. Lors de notre dernier séminaire en Inde on a arrêté un peu plus tôt une journée pour pouvoir explorer le marché qui avait lieu dans l’enceinte du fort une fois par semaine, complètement dingue !

Le marché de Kuchesar !

Etant donné qu’on bosse dans le tourisme on se débrouille souvent pour loger dans des trucs sympas lors de ces séminaires. Par exemple dans une magnifique villa au Sri Lanka, dans un vieux fort de Maharaja en Inde, etc.

Notre villa à Bentota au Sri Lanka !

Peu de retours en France (et ça c’est pas magique du tout)

Et oui, c’est un gros problème mais du coup je ne reviens qu’une fois tous les 2 ans en France, c’est un gros sacrifice (d’ailleurs je pense rentrer un peu plus souvent maintenant) mais du coup vous voyez peu vos potes, la famille et la raclette en hiver ! Bon je fais venir la famille 1 fois tous les 2 ans en Asie pour qu’on puisse voyager mais c’est quand même pas pareil que d’habiter en France !

Et les neveux devant les éléphants au Sri Lanka c’est quand même cool !

Le blog n’est pas mon métier

Vous l’aurez compris mais le blog n’est pas mon métier, c’est une passion donc tout n’est pas parfait et je m’en occupe après le travail ! Je le fais par plaisir et j’avance dans ce projet dans la direction qui me plait ! Parfois je mets donc un peu de temps à répondre aux commentaires ou aux emails, mille excuses ! C’est la même chose sur ma façon de voyager, parfois t’en as ras le bol et t’as pas envie de perdre toute une journée dans les transports donc tu prends une voiture privée pour faire les 4h de route, parfois t’as enchaîné 2 weekends chez l’habitant donc celui d’après tu lâches 150€ pour dormir dans un superbe hôtel, etc.

“Bloqué” en weekend dans le delta du Mékong !

Dans la même veine et comme je l’expliquais sur l’article “Comment fonctionne ce blog ?” vous comprenez peut-être que mon travail n’est pas de voyager, que je ne voyage pas tout le temps et que j’ai une approche assez particulière pour de nombreux voyages. Je n’ai jamais fait de tour du monde, je n’ai jamais voyagé vraiment très longtemps. Dans la plupart des cas je voyage autant que certains en France (5 semaines) sauf qu’au lieu de passer mes weekends dans la famille ou quelques fois à Amsterdam, Rome ou Londres moi tout se fait en Asie à Bangkok, Bali ou Kuala Lumpur ! Bon du coup l’avantage c’est que si tu voyages dans la région tu devrais trouver plein d’articles intéressant sur le blog !

Amed à Bali

Questions ?

Vous avez des questions ? N’hésitez pas à me laisser un commentaire ci-dessous !

Leave a Reply

16 comments

  1. Frederique

    Alors bravo pour toute cette énergie ! et merci ça m’a beaucoup intéressée

  2. Julia

    Sympa de connaître ton parcourt. J’adore ton blog et en plus ça m’aide énormément pr organiser notre futur voyage. Mais je crois que j’y reviendrais lire tes publi futures. Bien écrit sans prise de tête avec la petite note d’humour super. Merci et ne t’arrête pas😉

  3. Fab

    Salut Brice,

    Excellent article pour comprendre ton organisation et surtout mieux te connaître (tu en as fait un autre récemment dans le même esprit, concernant notamment les chambres d’hôtels parfois offertes)
    Merci pour ta transparence 🙂

    … et pour ta persévérance à faire vivre ton blog, lequel, comme tu le soulignes, n’est pas un énième blog de “couple backpackers à plein temps – Gopro style – blogeur professionnel – je me mets en scène – blablabla” tout ou partie financé par les offices de tourisme divers et variés, dont je respecte énormément le travail pour la plupart, mais c’est parfois “too much”.
    Globalement je trouve que la professionnalisation des blogs de voyage (outillage IT, sur-utilisation des réseaux sociaux, choix de ligne éditoriale, financement…) nuit progressivement à la qualité du contenu et de l’information.

    Sur ce plan, et je ne sors pas la brosse à reluire, ce n’est pas mon style, je trouve que tu fais bien la part des choses et que la simplicité et la transparence dont tu fais preuve t’honorent et rendent crédibles les infos que tu communiques, même si tout n’est pas parfait (et ce n’est parfait nulle part).

    Bonne continuation et au plaisir de te lire
    +++
    Fabrice

    • Salut,

      Ouai c’est un vaste débat, je pense qu’il en faut aussi pour tout le monde et que certains sont plus intéressés par un couple plutôt BCBG qui voyage dans un van au Canada que par Brice avec ses Nike et son short de basket. De mon point de vue quand t’en es à prendre des photos de ta meuf bien sapé après une randonnée ou une photo dans ton lit en couple dans un bel hôtel c’est le début de la fin. Mais après encore une fois qui suis-je pour dire ce qui est bien ou pas ?

      En fait d’un point de vue général je m’en fout un peu de l’avis des gens ou des rares commentaires agressifs à la suite d’une invitation dans un hôtel. Je préfère juste prendre les devants et expliquer le processus général qui m’amène à être invité dans un hôtel (ça m’est arrivé sur un article du Tam Coc Garden alors que c’est aussi un hôtel que j’ai payé plein pot quelques mois avant et sûrement le prochain cadeau d’anniversaire de ma copine), surtout car je souhaite bien faire comprendre aux personnes qui viennent lire ce blog ce qu’ils vont y trouver (c’est important car à l’heure actuelle tu es noyé dans l’information).

      Très clairement écrire un article c’est du boulot et j’ai pas envie de pondre un pavé sur un truc tout pourri même si c’est un 5 étoiles, donc je vois vraiment les invitations dans des lieux précis (dans les hôtels vraiment différents plus que luxueux) comme au contraire une énorme valeur ajoutée. Le meilleur exemple c’est le Inle Heritage, j’ai écrit l’article il y a quelques mois et j’ai déjà eu une quinzaine de personnes qui me parlent de l’hôtel. Sans l’article les gens n’y allaient pas (même si j’en parlais déjà) alors que maintenant je reçois des selfies sur la page Facebook avec des panneaux “Merci” depuis l’hôtel… Ouai j’ai été invité dans l’hôtel mais in-fine ça donne une super expérience à des dizaines de lecteurs qui se sont décidés grâce à ça (après si t’es un cowboy de l’internet tu vas pas plus loin que Brice a été invité = menteur donc le Inle Heritage = pourri ; mais bon j’arriverai pas à convaincre tout le monde).

      Après comment faire la différence entre mes invitations, c’est à dire sur une sélection d’adresses d’initiés (travail dans le tourisme en Asie, grosse recherche en amont, suivi des nouvelles ouvertures, filtrage des hôtels pour quasiment uniquement les meilleurs, etc.) et les invitations de “Jean-Michel en Tour du Monde” “Voyage & itinérance : Le blog des amoureux du vélo” “Emma Voyage – Une petite provençale en voyage pour 1 an” c’est quand même assez compliqué. Quand je vois des articles sur le Hilton à Hanoi, sur une via-ferrata toute pourrie ou un tour en bateau à Bali je me marre pas mal. De même lorsqu’une boite pour quelque chose me contacte et que 6 mois après je vois défiler les articles sur ce même produit dans plusieurs blogs (c’était le cas avec les objectifs pour smartphone, d’un coup tout le monde s’est mis à en parler… c’est peut être un super plan et le produit est sûrement bien mais le timing de tout le monde est “rigolo”).

      Pour reprendre ton commentaire en fait moi je ne suis pas confronté à ce problème d’invitation et de professionnalisation car je vis en Asie, c’est pas demain la veille que l’office du tourisme du Laos va se mettre à payer un voyage et 2000€ de salaire à un blogueur, c’est pas demain la veille qu’une agence de voyage va m’inviter alors que je bosse pour la concurrence, et c’est pas demain la veille que quelqu’un va m’inviter à découvrir le Canada ou une région de France alors que mon blog n’est que sur l’Asie. Ça facilite d’ailleurs la chose car il n’y a même pas de tentation (imagine si demain justement le Laos me propose un voyage tout payé de 15 jours avec 2000€ à la clé en “bonus”, est-ce que je serai aussi manichéen ?). Si tu prends les plus gros “blogueurs” de voyage en France (comme Alex de Vizeo ou Bruno de VTDM) je lis même plus leurs sites, par contre je regarder leurs vidéos sur Facebook, je suis tout ça sur Instagram, etc. J’apprécie toujours leur contenu pour autant c’est juste que maintenant je vais plus sur le site de quelqu’un, je passe directement par IG ou Youtube. Je pense que c’est d’ailleurs assez lié à la personnalité (un mec qui est sympa et marrant, il sera cool qu’il écrive un post, fasse une vidéo ou envoie des selfies).

      En fait je pense que la professionnalisation de la blogosphère a changé le contenu plus qu’il ne nuit au contenu. C’est à dire que maintenant les gens s’inquiètent plus du nombre de followers sur Instagram et de leur dernière story/snapchat que d’avoir des articles sympas sur leurs blogs. C’est aussi dû au fait que d’un point de vue marketing on recherche beaucoup plus les influenceurs que les blogueurs (à un moment si les boites qui te font vivre sont plus intéressées par ton nombre de followers sur Instagram que le trafic sur ton blog tu t’adaptes). Je fais une différence assez importante sur le deux, moi je me vois comme un blogueur qui influence des voyageurs (en leur conseillant tel ou tel hôtel / lieux) et pas comme un influenceur dans le sens marketing (sorte de plateforme 360 où l’on met quelques articles sur son blog, où l’on partage en live son voyage sur un peu tous les supports et où l’image de la personne prend le pas sur le reste).

      Ouai je pense que je vais créer un tag pour tous les articles invités d’ailleurs, mais bon après t’as déjà la moitié des gens qui postent un commentaire qui ont pas lu en entier l’article , ou qui me demandent combien de fois je suis allé en Birmanie alors que c’est marqué noir sur blanc de partout que j’y habitais donc je suis pas sûr que ça serve énormément au lecteurs aléatoires qui viennent juste chercher des conseils pour un voyage et qui ne reviendront jamais.

      • Fab

        Merci vivement, Brice, pour cette réponse complète et pour le partage de point de vue.
        En effet c’est un vaste débat, et il en faut pour tous les goûts.
        A chaque blog, sa cible… Pour le contenu, j’aime bien ton analyse. Et 2 points d’analyse en particulier :
        – sur le fait que certains blogueurs sont plus attachés au nb de followers qu’ils engrangent sur les réseaux sociaux, et évidemment cela influence le contenu : moins qualitatif/en profondeur (et il faut réaliser que tous les voyageurs ne sont pas situés dans la tranche 20-35ans ou qu’ils n’ont pas tous pour projet de faire un “”””tour du monde”””” )
        – sur l’opposition “blogueur influenceur” VS “influenceur blogueur marketeux”
        Au plaisir de te lire, et je te le dis souvent : merci pour ces partages,
        A bientôt
        Fabrice

  4. Nelfe

    Et bien merci pour ce petit récap’ concernant ton parcours 🙂
    Rien à voir avec les blogueurs voyages “pro” qui nous matraquent d’articles de voyages ou activités sponsorisés parfois même sans le préciser. Avec la plupart d’entre eux, tout est génial, la vie est édulcorée. Ici, par passion, le ton est différent, tu n’as rien à vendre et pas de pression concernant ton trafic. Je préfère largement ! Et ça fait des années que je lis des blogs voyages parce que j’adore voyager moi-même. D’ailleurs, je suis tombée sur le tien il y a fort longtemps parce que j’adore l’Asie (du Sud Est en particulier).
    Mais en fait tu ne te reposes jamais !? Il n’y a pas des moments où tu te dis “ce we, je reste pépère à rien faire” !? Tu carbures à quoi ? 😉

    • Salut et merci 😀

      Pas de pression c’est pas entièrement vrai quand même, si je perdais 90% de mon trafic demain j’aurais un peu les boules étant donné la longueur du projet. Mais oui c’est pas ça qui remplit le frigo. Si je me repose beaucoup mais c’est juste que de raconter ses voyages ça prend des mois ! Même en faisant 6 articles par mois ce qui est pas mal tu vas mettre 6 mois à partir d’un voyage de 3 semaines ! J’essaye en fait d’éviter de faire 2 weekends de suite en voyage, le reste il n’y a pas vraiment de règle !

      • Fab

        En effet, je confirme le temps passé.
        Pour moi un article de blog, c’est une à deux journées complètes de travail incluant tri + post traitement des photos, rédaction, correction, publication, partage sur le/les réseaux sociaux. Donc quand tu as un boulot à plein temps, sortir les articles couvrant 3 semaines de voyage ça prend des mois…
        Mais c’est un plaisir de partager 🙂

  5. Françoise

    Merci de nous faire partager votre parcours. C’est toujours aussi passionnant. Et toujours bravo pour vos photos.

  6. Pascale MAZOYER

    Malgré certaines contraintes que tu évoques tout cela me parait nettement plus glamour, sympa et intéressant que métro boulot dodo! Je bave d’envie!
    Bravo pour tes photos! Quel appareil utilises-tu? (bien que la plupart du temps ce soit le choix du sujet , l’angle de prise de vue plus que la technique qui fassent une belle photo.
    Bonne continuation où que tu sois!

  7. Kawan

    Salut,
    et bravo pour ton blog sympa et bien écrit !
    Avec un pote,j’arrive à Hanoï le 7 décembre pour 3 mois d”aventures” à travers le Vietnam.
    On va acheter 2 bécanes sur Hanoï, genre “Honda” Win.
    Peut-être aurais-tu des conseils à ce sujet ?

    Au plaisir de te lire,
    bonne continuation !
    Kawan.

    • Salut !

      Non malheureusement je n’ai pas de tips pour l’achat, on me file ma moto gratuitement 😀

Type to Search

See all results