Le marché flottant de Can Tho en photos – Episode 3 !

Autant le dire tout de suite je suis lié à Can Tho, cette ville est la capitale du delta du Mékong et la vie a fait que j’y suis déjà passé un paquet de fois. Pour être honnête j’y suis par exemple allé beaucoup plus souvent que dans la baie d’Halong ou à Sapa alors que la ville se trouve vraiment loin d’Hanoi (Can Tho est à 2h15 de vol d’Hanoi, c’est un peu comme faire Marseille – Marrakesh). Dans cet article je vais vous raconter mon troisième passage par le marché flottant de Can Tho !

6h30 sur le quai principal de Can Tho

Si tu as déjà lu mon premier article sur le marché flottant de Cai Rang ou mon second article sur le marché flottant de Can Tho tu sais déjà que je préconise de partir très très tôt. Cependant cette fois je suis accompagné de toute ma famille (on est 9) donc difficile de motiver tout le monde pour partir aux aurores. A 6h30 à Can Tho le soleil vient à peine de se lever, et c’est aussi le moment auquel on quitte le quai principal de Can Tho. Nous avons 2 barques afin d’avoir des petites embarcations pour se faufiler entre les bateaux (je ne voulais pas de gros bateau sur lequel on aurait tous pu se regrouper). 6h30 ça peut paraître tôt mais pour le marché flottant de Can Tho c’est souvent un départ à 5h ou 5h30.

Il y a un peu moins de 45 minutes de bateau pour aller du quai central jusqu’au marché flottant de Cai Rang, pour faire bref les barques sont pas des bateaux de course et le chemin est assez long. A ce moment on est simplement sur un petit bras du Mékong et plus sur la partie principale, il y a peu de gros bateaux mais j’en choppe quand même un au bon moment alors que le soleil se cache derrière un nuage.

On arrive à 7h15 juste en dessous de l’immense panneau qui indique que tu arrives au marché flottant. Attention cours très rapide de Vietnamien, Cho = marché, Noi = flottant, Cai Rang = nom propre du district. Tu peux d’ailleurs remarque le temps passé sur le bateau puisqu’entre la photo du dessus et celle ci-dessous la lumière est très différente.

Début de la visite du marché flottant de Cai Rang

En arrivant au marché flottant… ben devine ? Il y a des légumes, des gens et des bateaux. La première personne que je prends en photo rend super bien, je me dis que c’est bon signe pour cette visite (je suis superstitieux… et alors ?).

A première vue il ne semble pas y avoir trop de monde, pourtant bizarrement sur les bateaux ça commerce pas mal. Je ne sais pas trop comment l’expliquer, il n’y a pas énormément de petites barques (on arrive un peu tard), en revanche le marché ne donne pas l’impression d’être vide pour autant.

Côté pile

Côté face

En venant pour la troisième fois au marché flottant de Can Tho je me suis dit que j’allais essayer de faire des photos différentes… mais c’est beaucoup plus facile à dire qu’à faire. En effet le marché de Can Tho est pas pratique pour les photos avec notamment toujours un côté avec le soleil (donc soit tu as une lumière parfaite dans le dos, soit c’est l’enfer avec la lumière de face).

Comme toujours le marché flottant c’est assez similaire à un safari, si tu n’as pas de gros zoom tu auras systématiquement la même photo. Ça tombe bien car j’ai un zoom et ça me permet d’isoler des gens qui quittent ou arrivent au marché. La lumière n’est pas idéale mais on fait avec ce qu’on a (pas de nuage dans le ciel, ni de belle lumière sur les gens !).

Arrêt pour les boissons

On demande à notre guide de s’arrêter pour qu’on puisse prendre à boire, comme d’habitude on peut acheter tout le petit-déjeuner sur le marché flottant. On trouve donc une dame qui amarre son bateau et nous prépare ce dont on a besoin, 4 cafés Sua Da (dont 2 pour les dames qui gèrent les barques), du thé, de l’eau… mais pas de coca ! Du coup je suis obligé de prendre un Tra Da (thé glacé !).

Au loin des vietnamiennes sont déjà passées à table, il y a la vendeuse de nourriture, une vendeuse “normale” qui mange et une touriste vietnamienne. J’essaye de faire une photo en ayant un meilleur angle avec la fumée de la cuisine (disons que je voulais un angle croisé avec le plat qui chauffe, la dame derrière avec son gilet très colorée et la mamie qui mange en arrière-plan).

Bon forcément la dame s’en fout et elle ne me voit même pas car je suis trop loin, au contraire une autre vietnamienne du bateau veut manger, elle se rapproche donc du bateau, s’arrime et commence à préparer un autre plat (il faut bien vivre).

Partout il y a pléthore de fruits et légumes, parfois il faut les deviner dans la cale, parfois ils sont visibles en extérieur.

C’est pareil pour les sourires, parfois oui et parfois non

Arrêt pour les ananas sur un bateau de marchand

J’avais demandé au guide avant de partir qu’on s’arrête sur un bateau, je voulais que ma famille puisse avoir une vraie vision d’ensemble du marché (et ça donne d’autres angles pour la photo). Il est en effet possible de monter sur certains bateaux qui vendent directement des fruits aux touristes. Tout le monde déguste donc son ananas sur le toit du bateau avec une vision panoramique sur le marché.

La dame qui vend est super sympa et j’en tire un beau portrait.

A ce moment notre guide appelle le bateau qui vend des Banh Mi, celui-ci arrive rapidement et “on passe les commandes chef”. Ça sera donc 4 Banh Mi dont 1 épicé. C’est l’énorme coup de bol pour moi car la scène est extrêmement photogénique et que le bateau vient juste de s’arrimer à notre bateau (ça fait 2 fois que j’utilise le verbe arrimer dans le même article, c’est pas si courant). Je me déplace donc le long du bateau et je commence à mitrailler juste au dessus.

Je sens tout de suite que la photo avec être dingue (enfin c’est typiquement le genre de photo que j’adore, je suis comme un enfant le jour de Noël lorsque je sais que ma photo va être malade). J’essaye d’être au maximum au bord du bateau et d’avoir le plus d’allonge avec le bras. Bien évidemment le guide n’est pas fan du tout et après quelques secondes il essaye de me tenir par le tee shirt pour pas que je tombe !

A ce moment on a aussi un peu de chance car des nuages commencent à cacher le soleil, et oui en plein cagnard sur un bateau il fait très chaud même à 8h du matin. Dans l’autre sens ce genre de photo c’est pas forcément le top, mais la fin justifie les moyens (ça fait souvent marrer ma femme de prendre les photos avec un autre angle).

Moi dans l’autre sens – Collection printemps-été 2007 niveau fringues – photo prise à l’iPhone

En remontant sur les différentes barques on se divise les Banh Mi (bon du coup le épicé est tombé sur quelqu’un d’autre que moi !), et une petite barque passe au même moment (à ce moment il est un peu plus de 8h et comme vous pouvez le voir en arrière-plan il y a encore des barques de “locaux”).

En route pour “autre chose que le marché flottant”

On quitte le marché flottant… ben parce qu’au bout d’une petite heure c’est toujours la même chose un marché flottant. Il faut impérativement qu’on retourne à l’hôtel à 11H00 et le guide s’occupe du reste. On prend la direction d’une petite fabrique de feuille de riz / pâtes de riz qui se trouve non-loin du marché flottant. Je suis déjà venu au même endroit 2.5 ans auparavant et pas grand chose a changé !

Hoa en profite pour faire comme la “Niakwé” (les gens de la campagne, terme généralement assez péjoratif), et c’est pas si évident que ça à faire pour être honnête.

On prend ensuite la direction d’un petit canal de Can Tho pour visiter un verger de fruits tropicaux, en repassant sur le marché flottant il n’y a quasiment plus que des bateaux de touristes (il est 9h00 à ce moment). Bon par contre la lumière est meilleure qu’auparavant et ça donne une bonne photo d’ensemble du marché. Si vous êtes photographe c’est un problème que vous n’aurez pas au marché flottant de Long Xuyen, et oui à Can Tho l’arrière-plan est quand même assez pourri (toujours des grues, des bâtiments, des pilones, etc.).

Je fais une photo que j’aime beaucoup (mais il y a un souci dans les settings de l’appareil photo car la photo est très sombre… je l’ai quand même gardée car ça donne une atmosphère particulière à la photo).

En route vers le verger de fruits tropicaux

En remontant le long canal on peut croiser de nombreux pêcheurs à moitié assis dans leurs bateaux ou des femmes qui font la lessive directement dans le Mékong. Ça a le don de surprendre un peu ma famille car le Mékong n’est pas le fleuve le plus propre (moi ça ne me choque pas mais bon).

Ce n’est pas un petit canal, c’est vraiment un truc assez classique autour de Can Tho, c’est relativement large et aussi relativement beau (ce n’est pas la plus belle partie du delta du Mékong mais c’est sympa).

C’est très agréable de remonter un canal car on peut aussi voir la vie sur les rives, un scooter qui passe, un mec qui répare son bateau, un enfant qui fait coucou, une dame qui passe sur son vélo sous un pont…

Je ne vais pas épiloguer sur la visite du verger de fruits tropicaux, c’était intéressant pour la famille d’en apprendre sur tous ces fruits mais c’est pas le meilleur endroit pour faire des photos (bon par contre c’est la garantie de bien bouffer !). Après une petite demi-heure on reprend les bateaux et on commence tout doucement à rentrer vers Can Tho en reprenant le même canal.

Malgré le fait que l’on soit sur des petites barques il y a quand même une protection contre le soleil, sinon c’est la garantie de se transformer en toast.

Je fais une dernière photo de la dame qui s’occupe de conduire le bateau, 20 minutes plus tard les bateaux s’arrêtent non-loin de l’hôtel. On donne les pourboires, on dit aurevoir à tout le monde et on prend le taxi pour rentrer à l’hôtel puis prendre la direction de Cai Be.

Questions ?

Vous avez des questions sur cet article ? N’hésitez pas à laisser un commentaire ci-dessous.

Leave a Reply

4 comments

  1. Stéphanie Grandjacques

    Bonjour,
    la visite de la pépinière de fruits tropicaux, est elle proche de celle des plantations de semences dans les peaux de bananes (article sur “il y plein d’autres choses à faire à can tho que le marché flottant”) ?
    j’aimerai repérer la localisation de ces deux pépinières pour les visiter en famille.
    grand merci par avance !!!

    • Salut,

      J’ai répondu sur l’autre article (je réponds à tous les commentaires, pas besoin de laisser le même sur tous les articles, surtout que les autres lecteurs comprendront pas :D).

  2. FLORIAN BECHIS

    Hello Bruce,

    Un conseil pour une croisière sympa et responsable sur le Mékong ?

    Merci !

    • Salut,

      Pour du partagé l’idéal c’est Bassac, pour de la privée ça coûte un bras… plus c’est cher mieux c’est 😉

Type to Search

See all results