De Bac Ha à Ban Phung par les marchés de Si Ma Cai & Xin Man – Boucle LC / HSP [2/9]

Aujourd’hui je vous emmène découvrir quelques endroits assez particuliers du Nord du Vietnam, on va en effet quitter la région très connue de Bac Ha pour passer dans 2 marchés très peu visités (Si Ma Cai & Xin Man) et rouler jusqu’à la région de Hoang Su Phi. Une des régions les plus connues pour les rizières en terrasse au Vietnam (enfin connue au Vietnam, pas encore énormément des étrangers). Si tu n’as rien compris à cette introduction c’est normal car elle est pleine de noms compliqués, pour résumer :

  1. Moto
  2. Marchés des minorités
  3. Paysages de dingues

Contexte de cet article : 

Cet article fait partie d’un voyage de 9 jours dans le Nord du Vietnam, vous pouvez retrouver tous les articles (avec de nombreux marchés peu connus et des homestays ou petits hôtels “cachés” dans le Nord) sur le lien en rapport : Boucle Lao Cai – Hoang Su Phi. Cet article concerne le second jour de ce voyage (d’où [2/9] dans le titre).

Le programme de la journée, c’est les noms qu’il ne faut pas oublier pour bien comprendre l’article

L’itinéraire complet, bonne chance pour vous y retrouver

6h20, je quitte Bac Ha en direction de Si Ma Cai

Il est 6h20 lorsque je quitte mon hôtel de Bac Ha (l’excellent Bac Ha Boutique Homestay), nous sommes dimanche et c’est le jour du grand marché de Bac Ha. Pourtant aujourd’hui je ne verrai pas le marché de Bac Ha puisque je fonce dans d’autres marchés.

Ce petit détail a d’ailleurs beaucoup surpris le propriétaire du homestay “hein demain tu pars à 6h ? tu vas pas au marché de Bac Ha ? ah tu vas à Si Ma Cai et Coc Pai ?”. Il faut dire que normalement la plupart des étrangers dorment chez lui le samedi soir justement pour voir le marché de Bac Ha le lendemain ! Du marché de Bac Ha je n’ai que les buffles arrivés très tôt. 

Je quitte Bac Ha et je fonce en direction de Si Ma Cai, sur la route je m’arrête devant le petit marché de Lung Phin qui a ma grande surprise est vide. Est-ce que le marché est désormais abandonné ? (je l’avais vu quelques années auparavant), j’en ai bien l’impression.

A 7h00 je suis légèrement au Sud de Si Ma Cai et le soleil transperce enfin les nuages, l’ambiance est absolument incroyable. Je m’étais imposé de foncer jusqu’à Si Ma Cai et de ne pas m’arrêter en chemin (il faut vraiment pas que je traine dans la région de Si Ma Cai pour être à l’heure au marché Coc Pai par la suite), mais là je suis obligé car c’est vraiment trop beau.

Pas mal le Nord du Vietnam hein ?

Je m’arrête deux fois à la suite avant Si Ma Cai, l’ambiance est juste incroyable. Il y a les rizières, la brume qui remonte, les montagnes au loin, un enfant qui attend je ne sais quoi. Franchement pour le début de mon second jour de voyage dans le Nord du Vietnam c’est la folie !

Arrivée au marché du dimanche de Si Ma Cai

A 7h28 je dépose ma moto sur le petit parking du marché de Si Ma Cai, c’est impeccable car j’ai 1 heure pour profiter de ce marché (c’est la seconde fois que j’y vais).

Le marché de Si Ma Cai est pour moi extrêmement intriguant car il y a plein d’ethnies bizarres, et qu’on y vend des choses aussi un peu différentes… notamment pas mal de chiens et du riz de toutes les couleurs !

Une grande partie du marché est aussi composée de petites gargottes (il y en a vraiment beaucoup par rapport à la taille du marché). 

Je passe pour ma part pas mal de temps à me balader entre les petits stands… mais dans l’ensemble il ne s’est malheureusement pas passé grand chose. Pas beaucoup de sourires échangés, j’aurais préféré vous écrire un truc genre “wouah le marché de Si Ma Cai c’était incroyable” mais dans la réalité ça ne l’était pas pour moi (alors qu’il y a tout, c’est grand, il y a plein de minorités, etc.). C’est déjà la seconde fois que j’ai ce sentiment en visitant ce marché, je doute qu’ j’y repasse une troisième fois hormis pour le boulot.

En route pour la ville de Xin Man

A 8h23 je quitte Si Ma Cai (oui on est précis sur le blog, mais c’est important), je suis assez content car je suis dans les temps. D’après mes estimations je vais donc pouvoir profiter de la fin du marché de Coc Pai dans la ville de Xin Man. En quittant Si Ma Cai je prends une photo depuis le haut de la ville, mais qu’est ce que c’est beau toutes ces montagnes.

Quelques minutes plus tard j’arrive au niveau de l’embranchement le plus important sur la route DT153. Je suis en effet au croisement :

  • Tout droit tu vas à Bac Ha
  • A gauche Xin Man puis une ouverture sur toute la région de Hoang Su Phi
  • Derrière moi Si Ma Cai et la très belle route qui retourne jusqu’à Lao Cai.

C’est pas un embranchement (pour Xin Man) que les gens prennent souvent, car une fois dedans t’es embourbé pour plusieurs jours de moto. A noter que Google Map annonce 1h04 minutes de voiture pour 28 kilomètres, ça te donne une indication de la route !

Tout de suite après avoir pris l’embranchement les paysages changent. C’est un peu comme si on repartait dans la grande montagne avec des forêts plus importantes. Je tombe aussi sur un cheval (bizarre). Dans l’idée la route est très belle mais je pense que cette impression de “nature” est plus présente car cette zone est assez vide, il y a au final très peu de villages donc moins de zone agricoles.

Je roule assez vite, en fait je veux vraiment atteindre le marché de Coc Pai à Xi Man mais aussi car… il n’y a quasiment aucune rizière, c’est un long enchaînement de vallées et de virages donc je bombarde (en faisant toujours attention hein).

Une grosse quinzaine de kilomètres avant Xin Man les rizières reprennent le dessus, et j’enchaîne quelques vallées en mode “ah ouai quand même”.

Après avoir roulé sur une route explosée pendant quelques kilomètres c’est le moment d’une descente terrible sur Xin Man (ça descend vraiment très fort). L’avantage c’est qu’avant de descendre tu as une vue superbe sur la région. Des indications précises sur l’état de la route sont à la fin de l’article pour ceux que ça intéresse.

Tout en bas à gauche c’est Xin Man avec le marché de Coc Pai

En arrivant dans la ville de Xin Man je tombe sur cette pépite absolue. Des français sont passés par là sans pouvoir se parler mais se suivaient. Du coup le premier couple a gravé sur le panneau “Max, Lo, on est descendus par là, Bisous”. 

Je ne peux pas m’empêcher de rigoler car j’imagine l’inverse avec 4 vietnamiens qui écriraient sur des panneaux en France, on trouverait ça honteux, “vraiment ils sont malpolis, aucun respect”, balbalblala. 

10h24 au marché de Coc Pai

Coc Pai est le nom du marché de la ville de Xin Man (de ce que j’ai compris c’est l’ancien nom ou le nom d’un quartier), lorsque j’arrive à 10h24 je suis super content car je vois que le marché n’est pas encore terminé (et j’ai réussi à respecter mon planning !).

Alors que j’ai eu une expérience franchement pas incroyable à Si Ma Cai (j’ai pas pu faire un seul portrait), lorsque j’arrive à Coc Pai c’est tout l’inverse puisque beaucoup de gens me font des sourires ou sont intrigués, ils doivent pas voir d’étrangers souvent (remarque c’est la même chose à Si Ma Cai sur ce dernier point… bon me posez pas la question pourquoi ça n’a pas fonctionné avec Si Ma Cai j’en sais rien !).

Le marché est aussi foncièrement différent car une partie se trouve dans un grand bâtiment, c’est extrêmement rare pour un marché des minorités et à ce titre je suis dans un super terrain de jeu pour la photo.

Tout comme dans le marché de Pha Long. J’utilise la magie du Polaroid et notamment avec une jeune fille super gentille. En partant elle est super heureuse (ça se voit sur la photo honnêtement) et ma balbutie un “thank you”. Franchement le Polaroid ça aide tellement lorsque tu peux pas parler !

Je vais passer beaucoup de temps dans le marché de Coc Pai, j’ai pu faire des photos de malade mais je n’ai pas envie d’en parler pendant la moitié de cet article, comme pour Si Ma Cai j’écrirai un article spécialement sur ce marché très prochainement. Juste pour information c’est devenu mon marché préféré de tout le Nord du VIetnam pour la photo, il est extrêmement photogénique, et c’est un marché où l’on fait des photos très différentes grâce aux bâtiments. 

D’ailleurs je suis obligé de l’écrire à un moment mais, les agences de voyage vietnamiennes écrivent tout le temps n’importe quoi dans leurs articles avec des publications qui n’ont aucun sens. Lorsque tu tapes “Coc Pai Market” sur Google le premier article n’a juste aucun sens. Pour les marchés du Nord ne croyez JAMAIS les sites des agences de voyage au Vietnam (la plupart n’y sont jamais allés et se contentent de recopier ce qu’a mis le concurrent), regardez sur des blogs, regardez les avis des gens sur Le Routard ou Voyageforum, mais vraiment évitez ces sites. Le seul site pour lequel je vois du contenu qui a un sens et venir d’une agence c’est celui d’Amica. 

D’ailleurs je travaille les transitions comme Vincent Lagaff, mais je prendrai aussi mon déjeuner à Xin Man dans un restaurant local d’excellente qualité (pour le Nord j’entends). J’y reviendrai d’ici quelques jours après Hoang Su Phi. On peut observer sur cette photo Pho-iPhone 7 (y’en a qui ont compris la blague… oui j’ai le droit j’ai mentionné Vincent Lagaff juste avant ok ?), qui disparaitra lui aussi quelques jours plus tard.

La route entre Xin Man & Hoang Su Phi

Je quitte Xin Man sous un très beau soleil, je ne l’ai pas dit mais en descendant des montagnes quelques kilomètres avant Xin Man la température est montée de façon terrible (j’étais en sweat/écharpe avant, et en arrivant à Xin Man je transpire comme un dingue, Mesdames vous pouvez laisser vos numéros de téléphone dans les commentaires). 

Bon je viens de vérifier sur Google Map car ça va faire rêver personne le paragraphe précédent, en fait tu passes de 1200m d’altitude à un peu plus de 400m en seulement quelques kilomètres.

Après m’être tapissé de crème solaire je prends donc la route en direction de la région d’Hoang Su Phi, c’est impossible de se perdre car on suit en fait la rivière tout le long. 

Pour moi ça ne sera qu’un enchaînement de virages puis de longues lignes droites, quelques chutes d’eau, bref une route dans les montagnes du Vietnam (à noter que cette route est quasiment plate).

Il est 13h20 lorsque j’arrive au début de la région d’Hoang Su Phi, je quitte la route principale et je tourne à gauche pour rejoindre un village malade perdu dans les rizières. 

Mais ça et toute la région d’Hoang Su Phi (où j’ai passé 3 jours) je vais vous en parler dans un prochain article. Oui Hoang Su Phi ça va ressembler à la photo ci-dessous mais aussi à des pluies diluviennes !

Conseils concernant la route entre Bac Ha, puis Xin Man et au dela

Vous trouverez ci-dessous des notes que j’ai prises lors de mon voyage :

Concernant les timings en moto :

Comme d’habitude je prends les timings depuis mes appareils photos, ils ne sont pas exactement sur les mêmes heures donc ça varie de quelques minutes.

  • 6h20 : Départ de Bac Ha
  • 7h28 : Arrivée au marché de Si Ma Cai (j’ai dû trainer un peu, bizarre)
  • 8h23 : Départ du marché de Si Ma Cai en direction de Xin Man
  • 10h24 : Arrivée au marché de Coc Pai à Xin Man
  • 12h00 : Départ de Xin Man après avoir profité du marché de Coc Pai et d’un déjeuner
  • 13h08 : Arrivée en bas du village de Ban Phung (une petite demi-heure avant la ville principale d’Hoang Su Phi).

Donc si vous n’avez aucun marché et que vous n’allez même pas à Si Ma Cai vous devriez arriver à Hoang Su Phi en à peu près 4 bonnes heures. 

L’état de la route et les endroits dangereux en Septembre 2019

J’insiste bien mais c’est un compte-rendu d’un voyage de septembre 2019, entre temps la route est peut-être en meilleure état, il y a sûrement un éboulement ou deux, d’autres travaux… bref faites attention !

  • 15 kilomètres avant Xin Man : Il faut commencer à faire attention car il y a énormément de graviers, beaucoup de travaux jusqu’à arriver à 6-7 kilomètres de Xin Man et sa grande descente. 

  • 6-7 kilomètres avant Xin Man : Cela va bientôt être le début de la grande descente vers Xin Man, la descente n’est pas plus dangereuse que cela mais il faut faire attention. Tout d’abord car il y a des parties qui sont en travaux donc avec beaucoup de graviers, mais aussi car les motos qui montent sont à fonds pour pas perdre de l’élan donc elles coupent un peu les virages.

  • Route entre Xin Man & Hoang Su Phi : Rien de particulier, il faut tout le temps faire un peu attention mais la route n’est pas en trop mauvais état. Il y a cependant quelques virages un peu serrés donc on y va doucement car il y a quelques minivans.

Avant de me coucher j’ai noté : “ça se fait quand même sans problème, si vous roulez normalement c’est pas Y Ty“, donc si tu ne fais pas le fout en moto tu passeras une très belle journée.

Questions ?

Vous avez des questions sur cette route (et ces marchés) entre Bac Ha, Si Ma Cai, Xin Man & Hoang Su Phi ? N’hésitez pas à laisser un commentaire ci-dessous. Si vous cherchez la suite de cet article vous le trouverez au fur et à mesure de mes publications sur ce lien.

Leave a Reply

2 comments

  1. Fabienne

    D’ailleurs je suis obligé de l’écrire à un moment mais, les agences de voyage vietnamiennes écrivent tout le temps n’importe quoi dans leurs articles avec des publications qui n’ont aucun sens. Lorsque tu tapes “Coc Pai Market” sur Google le premier article n’a juste aucun sens. Pour les marchés du Nord ne croyez JAMAIS les sites des agences de voyage au Vietnam (la plupart n’y sont jamais allés et se contentent de recopier ce qu’a mis le concurrent), regardez sur des blogs, regardez les avis des gens sur Le Routard ou Voyageforum, mais vraiment évitez ces sites. Le seul site pour lequel je vois du contenu qui a un sens et venir d’une agence c’est celui d’Amica.

    Bonjour,

    Si je suis tout à fait d’accord sur le fait que la plupart des agences écrivent n’importe quoi, mais, vous ne pouvez pas les mettre toutes dans le même sac en écrivant tout le temps!
    Il existe bien quelques agences qui écrivent “comme il faut”, sans erreurs et qui se rendent sur place!
    J’en connais au moins 4 à qui je puis me fier les yeux fermés pour leurs connaissances du terrain et des ethnies qui l’occupent!

    Quand à Amica elle est loin de détenir le palmarès du sans faute…j’ai du intervenir sur un de leur descriptif à 5 reprises avant que ne soit corrigée une erreur grossière. (commentaire fait à N Vidal d’Amica lasse de lire cette erreur: “ce ne sont pas les Phu La qui vivent à Khuoi khon, mais bien les Lolo”)
    Sans doute n’a t’il pas écrit lui même et fait faire…mais quand même vu la destination et le tapage médiatique fait autour de ce village, on regarde et on corrige sans laisser traîner……)…donc…

    Bien à vous

    • Salut,

      Merci pour ton commentaire, tu as des agences avec du contenu béton qui te viennent en tête (au Vietnam j’entends) ? 🙂 Vraiment ça m’intrigue 🙂

      J’ai jamais dit qu’Amica était parfait, très loin de là, c’est juste que d’un point de vue “intérêt” c’est quand même plusieurs niveaux au dessus du reste. J’en viens à défendre la concurrence, il est temps que je ferme ce blog 😀

Type to Search

See all results