Guide & Conseils – Comment organiser son séjour à Kyoto au Japon ?

Ecrire un guide sur Kyoto se révèle être un mirage, la ville est immense et avec tellement de possibilités qu’écrire quelque chose de complet risque d’être compliqué. Tu te rends très rapidement compte de cela lorsque tu commences à organiser ton voyage, il te faudrait 15 jours sur place pour visiter tout ce qui est mentionné sur le guide ! J’ai déjà eu la chance d’y aller deux fois et à chaque fois pour des périodes assez longues, dans cet article je te donne donc tous mes conseils pour organiser ton voyage à Kyoto, quel temple j’adore, quoi voir à Kyoto sur 2, 3, 4 ou 5 jours, où dormir ? quel piège éviter ? quoi faire à côté ? bref je te raconte un peu tout !

Pavillon d’argent

Kyoto, c’est où et c’est quoi ?

Il faut tout d’abord comprendre que Kyoto est une vraie ville, ce n’est pas une ville de la taille de Tokyo mais cela reste un vrai centre urbain avec des grands bâtiments, des magasins, quelques tours, bref c’est pas un grand village avec uniquement que des temples.

Kyoto Tower !

Malgré l’aspect ville il y a une culture absolument partout, parfois avec des temples isolés dans un quartier qui semble récent et souvent des temples dans des quartiers entiers qui font “vieux”. Il y a bien entendu toute la zone d’Higashiyama mais aussi des régions plus au Nord, toute la zone d’Arashiyama, des quartiers de Geishas, bref le paradis. Si tu n’as rien compris aux noms que je viens de donner j’en parle un peu plus bas !

Kyoto, quoi faire ?

On va commencer par la base, il y a tellement de choses à faire à Kyoto que tu n’auras quoi qu’il arrive pas le temps de tout faire (un peu comme tout voir à Paris). D’un point de vue général j’aurais tendance à insister très fortement sur plusieurs choses.

Les 5 endroits incontournables

Ces endroits sont les visites les plus connues de Kyoto, d’ailleurs j’utilise parfois le mot temple mais ce n’en est pas vraiment si vous avez beaucoup voyagé en Asie, ces temples peuvent être des sanctuaires mais ressemblent souvent plutôt à des endroits qui combinent un vieux temple, un beau jardin, des statues un peu partout, bref ce n’est pas parce que tu visites un temple à Kyoto qu’il n’y a pas un jardin magnifique, une petite marche dans la colline ou un beau bâtiment.

Kiyomizu-Dera :

C’est pour moi le truc le plus décevant de Kyoto, c’est vraiment un temple incontournable mais les deux fois où j’y suis allé je n’ai pas adoré. Sur mon dernier passage en 2017 le temple était en plus en rénovation ce qui fait perdre son charme, c’est peut-être le centre du tourisme à Kyoto donc il y a du monde.

Une partie du Kiyomizu-Dera (il en manque une grosse partie en travaux !)

Pavillon d’or :

Un endroit assez bizarre, le pavillon d’or est vraiment magnifique de chez magnifique. Cependant faites bien attention car la visite ne dure pas longtemps, on arrive à l’espèce de point de vue pour faire les photos, on en fait le tour par l’arrière, on serpente un peu dans le parc et on est déjà ressorti.

Pavillon d’or

Fushimi-Inari :

Un endroit tout simplement incroyable qui ne déçoit pas. C’est un truc totalement incontournable de Kyoto en revanche faites bien attention car il peut y avoir beaucoup de monde comme j’en parlais dans l’article “Kyoto + Fushimini Inari + 7h du mat = moment magique“. Endroit phénoménal, s’il y a un moment dans la semaine où il faut se lever tôt c’est pour Fushimi-Inari, n’oubliez pas !

Fushimi-Inari

Pavillon d’argent :

Le dernier endroit totalement incontournable de Kyoto, ce n’est pas aussi beau que Fushimi-Inari, ce n’est pas aussi touristique que le Kiyomizu-Dera, ce n’est pas aussi “organisé” qu’au Pavillon d’or… bref le pavillon d’argent est un endroit cool et facile à visiter. Faites bien attention car c’est un monument pas si facile que ça à photographier.

Pavillon d’argent

Arashiyama

La forêt de bambou d’Arashiyama est peut-être la photo iconique de Kyoto. Pour faire simple Arashiyama est une zone un peu à l’écart de Kyoto avec des temples, et espèces de petites maisons et jardins et plusieurs forêts de bambou dont la très connue en plein centre de la zone. L’endroit est sympa mais attention car c’est petit et on traverse la forêt de bambou littéralement en 5-10 minutes.

Arashiyama

Quels temples visiter en dehors des incontournables ?

Il y a tellement de temples à Kyoto que de vous conseiller vraiment et pouvoir comparer est vraiment compliqué, du coup je vais plutôt vous faire une liste des autres temples que j’ai vraiment bien aimé.

Okochi Sanso

Une espèce de propriété avec plusieurs maisons et un magnifique jardin, l’endroit est vraiment grand et sublime de chez sublime. L’entrée est assez chère mais comprend une dégustation de thé, on passe de petits bâtiments en petits bâtiments avec un jardin impeccable. Il y a aussi une belle vue sur Kyoto depuis le haut.

Où ? A Arashiyama juste à la sortie de la forêt de bambou, plein de gens n’y vont pas car c’est genre 8 balles l’entrée, mais c’est une visite magnifique, faites pas les radins !

Autour de Yasaka Tower

Non-loin du Kiyomizu-Dera il y a un immense quartier avec énormément de maisons traditionnelles. En plein milieu il y a la Yasaka tower qui est un endroit photogénique à mourir et l’une des photos incontournables de Kyoto. Il y a de nombreuses ruelles autour qui sont très belles, à vous de vous perdre et de trouver votre bonheur.

Shoren In à Kyoto

Un superbe temple situé dans le Nord d’Higashiyama, ça donne l’impression de visiter une immense maison avec un petit passage dans le jardin. L’endroit est vraiment très photogénique et super sympa pour se poser au bord du jardin.

Eikan-dõ

Un temple que je n’ai pas eu le temps de revisiter mais qui m’avait pas mal botté (oui on réutilise des expressions des années 80) lors de mon premier passage en 2013. Le temple est magnifique et pas trop visité donc il est super agréable. Mention spéciale pour le long passage en bois ultra photogénique.

Kyoto la nuit

Cela peut paraître un peu bizarre car Kyoto est une ville où tout ferme très tôt (oui oui), mais dans l’idée j’ai beaucoup aimé Kyoto la nuit en se baladant un peu après le dîner. Les vieilles maisons sans le monde devant, les temples calmes illuminés par des projecteurs, une ambiance vraiment paisible. Bref vraiment sympa.

Kenninji (enfin juste à côté)

Gion !

Les visites que je n’ai pas aimées

Et oui, partout on voit des messages dithyrambiques sur Kyoto et sur un peu tous les temples mais difficile de savoir s’il y a des choses moins bien. Pourtant ça existe et de mon point de vue :

Gion en fin d’après-midi : ça ne vaut pas une cacahuète, énormément de monde dans quelques rues, la moitié des étrangers de Kyoto semble être au même endroit à faire des photos, clairement pas top.

Le château de Nijo : Assez sympa si vous aimez l’histoire car les audio-guides sont cool, si ça ne vous intéresse pas alors évitez. Le château ne ressemble pas à l’image qu’on se fait des châteaux au Japon. La première fois je n’avais pas trop aimé, cette fois j’ai beaucoup aimé mais car mes envies ont vraiment changé (entre mon premier voyage au Japon en 2013 et pendant mon cinquième en 2018). Si vous voulez voir un vrai château il faut aller du côté d’Osaka, Himeji et toute la clique ! (ou Matsuyama si vous êtes vraiment énervé !).

L’accès parfois compliqué aux restaurants : Je n’ai pas été déçu de la nourriture à Kyoto en revanche en fonction de l’endroit où vous dormez ce n’est pas toujours pratique le soir de trouver à manger, on ne voulait pas claquer des sommes folles et en étant dans Higashiyama il n’y avait pas tant de restaurants que ça abordables et facile pour des étrangers. On avait un super restaurant de ramens pas trop loin et on a donc passé pas mal de dîner là bas, sinon il fallait marcher une bonne demi-heure pour arriver dans le centre de Kyoto (et après avoir passé la journée à marcher croyez-moi que vous avez pas envie de remarcher 1 heure pour dîner). Oui c’est la seule ville de tous mes voyages au Japon où j’ai ce sentiment assez bizarre (mais si j’avais dormi à côté de la gare je n’aurais pas eu ce discours !).

Kiyomizu-Dera : J’en ai déjà parlé précédemment mais le temple est très touristique et en travaux, c’est une question de goût mais je n’accroche pas vraiment avec ce temple.

Gion en fin de journée !

A Kyoto il faut varier sous peine de se lasser

Faire un Kyoto Safari

Les Kyoto Safari sont des visites guidées de Kyoto avec un accompagnateur francophone (en l’occurrence Geoffrey et parfois Angelo), le but est de visiter un Kyoto différent, loin des temples les plus connus et de découvrir d’autres facettes de la ville. On a dû croiser 2 étrangers dans la journée et c’était simplement génial. Si vous souhaitez plus de détails j’en parle plus bas.

Kurama et Kibune pour revenir dans la nature

J’y étais allé en 2013 et je ne sais pas ce que ça donne maintenant, pour faire simple c’est 2 villages dans les collines au Nord de Kyoto, cela permet de marcher dans la forêt et de voir un peu de campagne tout en étant facile à rejoindre en train. Surtout vous voyez autre chose que des temples et encore des temples. C’est à cet endroit que j’avais déjeuné sur une rivière.

Marché de Nishiki

Le marché de Nishiki est super facile d’accès car il se trouve en plein centre de Kyoto, on peut très facilement y manger et là aussi arrêter les temples. Je l’ai pour ma part visiter au cours d’un food tour suivi d’un excellent repas !

Partir à la journée à Osaka

Si vous n’avez pas prévu Osaka dans votre itinéraire sachez que c’est une bêtise car cette ville a une ambiance vraiment géniale. Cependant tenez aussi compte qu’Osaka et Kyoto sont vraiment des villes très proches, il ne vous faudra qu’une bonne demi-heure pour rejoindre Osaka. Assez pour partir découvrir le château d’Osaka, le quartier de Dotonbori ou profiter de Shinsekai la nuit ? (ou carrément faire un génial Osaka Safari !).

Shinsekai à Osaka !

Nara ça compte ou pas ?

La plupart des voyageurs vont visiter Nara à la journée depuis Kyoto. J’y étais déjà allé et à l’origine c’était aussi prévu dans mon programme mais finalement on y est pas retourné ! Ca change un peu de Kyoto mais attention car Nara c’est aussi pas mal de temples (et des biches !).

Bon et aussi des fesses !

Quoi faire à Kyoto mon itinéraire en 5 jours ?

Est-ce que cet itinéraire de 5 jours à Kyoto est parfait ? Je ne le pense pas mais il a le mérite de vous donner une idée de ce qu’il est possible de faire ! J’avais organisé les visites pour que l’on puisse à la fois voir les incontournables, voir des choses moins connues grâce au Kyoto Safari et éviter de ne faire que des temples car au bout de 2 jours tu en as déjà marre.

Jour 1 : Grande boucle dans Higashiyama

Après avoir fait notre check-in à l’hôtel, on part en direction du Kiyomizu-Dera pour visiter cet endroit contournable incontournable, puis on se balade dans les ruelles autour de Yasaka tower (Hokanji sur la carte ci-dessous). Après le repas avec vue sur la tour on visite Entoku-In puis l’on marche jusqu’à Shoren-In pour se poser tranquillement au bord du jardin. Ensuite on revient à pied jusqu’à notre hôtel en se baladant dans Gion.

Sans les arrêts et d’après Google Maps ça donne 6.6 kms et 1h20 de marche, bon dans la pratique c’est beaucoup plus car on s’arrête et on voit d’autre chose, on a passé 5h30 dehors tout en sachant que je connaissais déjà la zone donc pas de problème d’orientation.

Jour 2 : Arashiyama et le pavillon d’argent

On quitte notre hôtel dans la matinée, on prend le bus pour la gare de Kyoto d’où on grimpe dans le train pour Arashiyama. A l’arrivée on se balade dans Tenryu-Ji (le grand temple à côté des bambous), on fait nos photos dans la forêt de bambous d’Arashiyama puis on prend notre temps dans le magnifique Okochi-Sanso, ensuite on marche pas mal jusqu’à rejoindre le petit jardin de Gio-Ji. Au retour on fait le chemin inverse en trouvant un endroit pour déjeuner. On rentre à Kyoto puis on pousse jusqu’au pavillon d’argent, il est vraiment à l’écart et il faut forcément flinguer du temps dans les transports pour lui, on le fait aujourd’hui pour que ça soit fait !

Gio-Ji

Jour 3 : Kyoto Safari !

On a passé la journée avec Geoffrey des Kyoto Safari, on a découvert un Kyoto hors des sentiers-battus avec des temples qui ne sont sur aucune guide de voyage, des arrêts dans des maisons de thé, dans une ancienne cantine d’ouvriers pour le déjeuner, on a vu des trucs dont je ne peux pas parler sur le blog (j’ai promis !), on a compris comment fonctionnait le monde des Geishas, enfin bref la journée parfaite avec un guide français ! Vous pouvez découvrir mon expérience en détails sur l’article : “Kyoto Safari – Découvrir les temples et quartiers oubliés sans les touristes“, il y a tous les détails sur les prix, la prestation, etc.

Pendant mon Kyoto Safari

Jour 4 : Fushimi-Inari, un food tour dans le marché de Nishiki et la visite des environs du pavillon d’or

C’est une journée qui commence très tôt puisqu’à 7h00 du matin on est déjà à Fushimi-Inari, après avoir visité le sanctuaire et grimpé pas mal dans les collines (mais pas assez car on manquait de temps), on reprend le train pour commencer notre Food Tour à 10h00 pétantes au marché de Nishiki. Comme lors de mon food tour à Tokyo je suis passé par Arigato Japan, cette fois j’étais accompagné de Mike qui est un américain qui habite à Kyoto depuis des année et qui nous a fait découvrir le marché (attention, visite en anglais). Ensuite on est reparti dans les temples pour aller jusqu’au pavillon d’or puis au Ryoan-Ji.

Fushimi-Inari

Jour 5 : une journée sous la pluie

En ce jour 5 il pleut beaucoup, du coup on modifie le programme pour simplement profiter de la ville. On part à pied en direction du Rengeoin Sanjusangendo (pas facile à écrire) et sur le chemin on s’arrête dans tous les temples que l’on croise. Après avoir visité le grand temple on reprend la direction d’Higashiyama là aussi en s’arrêtant un peu partout et en rigolant sous la pluie (et oui !). On termine tranquillement à Kodai-Ji après avoir déjeuner et on chill à notre hôtel car il pleut vraiment trop dehors et qu’on est en vacances !

Pour information on a eu un changement de vol donc le lendemain matin on est allé faire un tour au château de Nijo… qu’on aurait pu placer autre part à un moment avec une meilleure météo.

Kodai-Ji

Comment planifier votre itinéraire à Kyoto

Planifier un itinéraire à Kyoto est relativement simple si tu t’y prends de la bonne façon. Dans l’idée :

  • Regarde ce que tu as vraiment envie de faire en lisant ton guide de voyage et différents blogs, c’est bon tu as ta liste ?
  • Maintenant tu imprimes une carte, tu prends un stylo et tu pointes où sont tous les endroits
  • Une fois que c’est bon tu regardes ce que tu peux ajouter entre tes points et surtout tu regroupes tes points géographiquement pour organiser tes journées.

Car oui Kyoto est une ville assez grande où les transports en bus peuvent prendre du temps, voir même pas mal de temps. Faites Higashiyama et n’y revenez pas 3 fois, pareil pour le Pavillon d’or qui s’enchaîne bien avec 2-3 temples autour, de même pour Arashiyama qui est à pétaouchnok (pas sûr de l’ortographe, mea culpa) et où vous n’allez qu’une fois.

Attention à ne pas passer trop de temps à Kyoto

Kyoto est une ville magnifique cependant n’oubliez pas que le Japon ne saurait se résumer à Tokyo et Kyoto, c’est un pays immense qui a tant à offrir un peu partout. Evitez de passer trop de temps à Kyoto (n’y passez pas une semaine !) et prenez le temps de découvrir d’autres lieux. Le Kansai est une région fabuleuse et le Japon est un pays avec tellement de facettes, passez par Osaka qui est une ville pleine d’énergie, passez par le Shimanami-Kaido pour 2 jours formidables en vélo, prenez le temps d’aller à Kanazawa qui est une ville géniale… et des centaines d’autres endroits où je ne suis jamais allé et qui me font tellement envie !

Un jardin magnifique, un district de geisha, un district de samouraï… et non ce n’est pas Kyoto mais Kanazawa !

Mon hôtel à Kyoto

Je suis resté au Rak Koyimizu, un petit hostel tranquille situé légèrement au Sud de Gion qui coûte aux alentours des 40-50€ la nuit, il y a un supermarché juste à côté donc c’est très pratique le matin pour le petit-déjeuner ou pour acheter des gâteaux en revenant. Tout est impeccable à l’intérieur et l’ambiance est cool (mais attention, il n’y a pas de partie commune donc ce n’est pas le meilleur endroit pour rencontrer des voyageurs, mais si vous êtes avec votre copine c’est impeccable). Il y a vraiment 10 minutes de marche pour Gion à travers un beau quartier et sûrement 15 minutes pour le Kiyomizu-Dera, ainsi que 5 minutes de marche pour un arrêt de bus (pour récupérer tous les transports !). Si vous voulez faire de la photo l’endroit est niquel car il est situé à côté de spot photogénique la nuit ! Pour réserver c’est ici.

Où manger à Kyoto ?

Alors là je suis un peu embêté car on a souvent mangé où on pouvait pendant nos visites (tu visites par quartier donc tu t’arrêtes où tu peux).

KyoYasaka :

Un restaurant situé juste à côté de la Yasaka Tower, les prix sont vraiment abordables et la mamie fait quelques plats. On a beaucoup aimé car le rapport qualité-prix était excellent et la vue était superbe (pour un premier jour à Kyoto ça claque !). Adresse sur la page Tripadvisor.

Musoshin :

Situé juste derrière Kenninji et un peu à côté de Gion c’est un excellent restaurant de Ramens, c’est abordable et excellent. Vous payez à la machine à l’entrée en choisissant votre plat et on vout le remet au comptoir. On y a dîné pas mal de fois et c’était excellent. Adresse sur la page Tripadvisor.

Combien ça coûte de voyager à Kyoto ?

Mon budget à Kyoto a été assez simple sur 5 jours et demi :

  • Transports : 10 430 yens – 78 € – comprend les trains vers Osaka et les pass’ bus à la journée
  • Hôtel : 31 440 yens – 236 € – toutes nos nuits au Rik Kiyamizu
  • Entrées : 14 300 yens – 107 € – Toutes les entrées dans les monuments, oui à Kyoto ça va vite et ça peut rapidement coûter pas mal d’argent (la journée à Arashiyama et au pavillon d’argent a été particulièrement onéreuse sur ce point !).
  • Repas : 28 137 yens – 211 € – Tous les repas avec les bouteilles d’eau (j’ai dû en oublié quelques unes), budget assez variable en fonction des endroits où on a mangé, un peu plus cher avec les sushis ou moins chers avec les ramens !
  • Autre : 24 000 yens – 180 € – les activités en plus
  • Total : On a payé 814 € en tout à deux soit 407 € par personne, on a pas flambé sans non-plus se limiter, on était pas dans un Ryokan mais dans un petit hôtel simple, bref Kyoto c’est assez cher !

Accès à Kyoto

Ne paniquez pas, Kyoto est une ville extrêmement bien desservie du point de vue des transports, vous pourrez aller partout facilement et vous pourrez arriver de partout aussi ! Plutôt que de vous faire une longue liste je vous invite à aller lire l’excellent article de Japan-Guide.

Se déplacer à Kyoto

Prendre le bus est hyper simple à Kyoto une fois que tu as compris comment fonctionnait la carte. Le pass ne coûte que 500 yens pour la journée et les bus vont à peu près partout. On le prenait tout le temps quasiment et très facilement, il faut juste faire attention car à certains endroits les bus ne sont plus si réguliers le soir (par exemple pour revenir du pavillon d’argent). A l’intérieur c’est très facile à comprendre puisqu’il y a des annonces régulières des prochains arrêts en anglais (et c’est écrit sur l’écran principal du bus).

Comme toujours vous pouvez lire l’article de Japan-Guide qui explique tout de façon très claire (en anglais).

Conseils en vrac pour visiter Kyoto

  • Prendre le bus est hyper simple, ne paniquez pas même si vous ne parlez pas japonais vous allez vous en sortir. Sinon le vélo est aussi une bonne idée.
  • Faites bien attention car tout ferme tôt à Kyoto, ce n’est pas rare qu’un temple ferme ses portes à 17h00 avec une dernière entrée à 16h30.
  • Kyoto ce n’est pas la ville la moins onéreuse du Japon loin de là, les logements ne sont pas hors de prix mais l’enchaînement des visites fait que l’on dépense pas mal d’argent dans les tickets d’entrées des monuments, c’est quasiment partout 500 yens (4€ par personne) donc ça va très vite surtout que certains sont plus chers.
  • Attention à ne pas passer non plus trop de temps à Kyoto, passer 4-5 jours c’est déjà très bien. Le Japon est un pays immense avec énormément de choses à faire donc ne restez pas non plus des semaines à Kyoto et n’oubliez pas qu’Osaka est une ville géniale !
  • Si vous cherchez à découvrir Kyoto différemment et en français foncez faire un Kyoto Safari avec Geoffrey ou Angelo, vous ne regretterez pas !
  • Vous trouverez quelques articles sur Kyoto sur le site de Voyagista.

Kyoto, alors c’est vraiment génial ?

Dans ce guide de voyage pour Kyoto j’ai essayé de vous donner tous mes conseils pour préparer votre itinéraire sur place, que vous ayez 2 jours à Kyoto ou 5 jours. J’ai aussi essayé d’être le plus franc possible sur Kyoto, en ne mettant pas de côté les défauts de Kyoto (notamment la foule à certains endroits comme on peut la rencontrer à Paris, Rome ou dans les grandes villes du tourisme mondial) et les impératifs d’un voyage à Kyoto (varier les visites sous peine de ne faire que des temples et des jardins). Malgré tout cela il ne faut pas perdre de vue que Kyoto est un endroit fantastique avec nombre de visites à te faire tomber à la renverse. L’ambiance de la ville peut aussi être fabuleuse comme dans les districts de Geishas la nuit et dans un sens général se déplacer dans Kyoto est très facile ce qui rend la ville agréable. En plus de cela on peut vivre des trucs magiques et je peux vous garantir que croiser 2-3 maikos un soir dans un district de geishas ça vous met des étoiles dans les yeux comme pas possible !

Questions ?

Vous avez des questions sur votre voyage à Kyoto ou des conseils et bons plans à partager ? N’hésitez pas à laisser un commentaire ci-dessous.

Leave a Reply

Type to Search

See all results