Vung Liem – En barque & vélo dans la campagne du delta du Mékong

Après mon passage par Ben Tre puis par Ba Tri je quitte cette région pour rejoindre le Sud de la province de Vinh Long, je suis alors à ce moment entre Vung Liem et Tra Vinh au Coco Riverside Lodge. Bon c’est un peu compliqué pour les noms mais sache que c’est la plus belle région du delta du Mékong (ah là du coup on est intéressé hein ?) et que la photo ci-dessous explique ça sur une carte. Le programme de la journée sera pour moi de faire une petite balade dans une barque jusqu’à un temple puis de me balader en vélo dans les rizières de la région.

Vung Liem est le district au niveau du Coco Riverside Lodge

Arrivée dans la province de Vinh Long après 1h30 de route depuis Ben Tre

J’ai quitté mon petit hôtel de Ben Tre dans la matinée et après 1h30 de route j’arrive enfin dans la région de Vinh Long, quelques minutes après je suis enfin à l’hôtel… bon j’ai dû aider le chauffeur car il était complètement perdu, comme quoi Google Maps ça peut servir ! La vue depuis ma chambre est vraiment à tomber, directement au bord d’un bras du Mékong.

La vue depuis ma terrasse… ça claque !

Je passe rapidement à table puis je commence à ne rien faire. Comme toujours dans le delta du Mékong je vous recommande de visiter tôt le matin et plus tard dans l’après-midi, se balader à 13h00 n’a aucun intérêt car tout le monde est en train de faire la sieste ! Je m’adapte donc au rythme de la région et je ne fais rien en attendant qu’il fasse un peu moins chaud.

Bon quand je dis que tout le monde fait la sieste j’en rajoute un peu, il y a quand même un mec qui vend à bouffer sur sa petite embarcation en plein soleil. Je ne lui prends pas à manger mais j’en fais une belle photo.

Tour en bateau à rame dans les arroyos du Sud du Vietnam

A 15h00 tout pile je pars avec le batelier et le manager de l’hôtel pour un petit tour dans les arroyos de Vung Liem. Mon brieffing dans ce genre de cas est assez facile “bon mec si le bateau se renverse t’essayes pas de me sauver, sauve le sac à dos”. Car oui le bateau ça me fait toujours très peur à cause des appareils photos ! En quelques secondes on se retrouve au milieu du bras du Mékong, le bateau est très stable… parfait !

En avançant progressivement on découvre la vie le long du Mékong, notamment ces espèces de maisonnettes où l’on s’occupe des milliers de noix de coco du delta. On ne s’en rend pas compte sur ces photos mais c’est la première modification de la coco qui est “cassée” à l’ombre par des petites mains (il y a ce genre de fabriques un peu partout à Ben Tre, Vung Liem et dans le reste du delta du Mékong).

Un peu plus loin on peut aussi observer un bateau qui est en train d’être déchargé, je m’en rendrai compte le lendemain mais il y a en fait un marché à cet endroit (mais depuis notre petite barque on ne le voit pas !).

Quelques minutes plus tard (oui c’est pas Olive et Tom mon histoire… on avance vite !) la barque tourne sur la droite et on arrive dans un petit arroyo, il y a la lumière de face donc pour les photos c’est pas facile mais l’ambiance est géniale.

Les arroyos sont encore vraiment utilisés puisqu’au bout de quelques minutes on a du mal à passer à cause d’un bateau rempli de noix de coco (encore un qui est mal garé !). En tout cas les vols de bateaux semblent pas si courants à Vung Liem.

D’ailleurs quelques mètres plus loin il y a un mec qui est en train de remplir son bateau avec des noix de coco.

Finalement on arrive à la fin de l’arroyo, on accroche (je dis “on” mais je te rassure moi je ne fais rien, c’est eux qui font tout) le bateau a un cocotier et on marche en direction d’un petit temple. C’est calme, bref le delta du Mékong.

A l’intérieur le temple ne casse pas 3 pâtes à un canard (ça faisait longtemps que je n’avais pas utilisé cette expression sur le blog). C’est en fait une espèce de réplique de Nui Sam (la montagne sacrée à côté de Chau Doc… bon je sais personne sait où c’est mais on en parlera dans quelques semaines sur le blog), il y a des peintures qui racontent une histoire, un portrait d’Ho Chi Minh, là encore du Vietnam classique !

Cependant le truc pas classique c’est que j’habite à Hanoi et que je parle un tout petit peu Vietnamien, du coup on passe une bonne demi-heure à boire du thé et à discuter avec les 2-3 personnes qui s’occupent du temple. Je leur explique que j’ai une copine vietnamienne, je leur raconte comment s’est passé le retour du travail lorsque les vietnamiens ont gagné la demi-finale U23 de la coupe d’Asie, on se marre et du coup je gagne pas mal de fruits à déguster ! En relisant l’article je me rends compte qu’on pourrait comprendre que je peux parler football en vietnamien, bon moi je peux dire les phrases de base mais par la suite c’était le manager de l’hôtel qui traduisait.

Finalement on repart après avoir passé un bon moment (alors que le temple était un peu pourri), on prend exactement le même chemin pour revenir vers l’hôtel sauf que la lumière est désormais un peu plus douce et qu’on a le soleil dans le dos (ça aide pour les photos !). Donc là Vung Liem ça devient carrément photogénique.

Alors ? Pas envie de venir ?

A ce moment il est déjà 16h00, la lumière est moins forte, la chaleur n’est plus étouffante et les gens recommencent à vivre à l’extérieur, il y a des petites barques qui se mettent à traverser le bras du Mékong, un couple qui pêche, une mamie qui me fait un grand sourire, bref le paradis !

Inutile de préciser que le marché de la noix de coco c’est comme New York : ça ne dort jamais. Il y a encore et toujours des bateaux chargés de noix de coco qui passent et repassent !

Balade en vélo dans les environs de Vung Liem

Juste après le bateau je prends mon vélo et je pars me balader dans les rizières de Vinh Long, la météo semble être avec moi donc je suis très content ! Les noix de coco de partout c’est terminé (pas comme à Ben Tre), cette fois il y a pas mal de riz (ne pense pas que c’est de la chance, c’est Brice qui a bien préparé ses voyages !).

En fait l’hôtel donne des vélos gratuitement, généralement c’est un truc très agréable pour moi au Vietnam car tous les vélos ont des paniers. Je peux donc mettre mon sac photo dedans et même si je parais ridicule c’est quand même mieux que de porter son sac.

Vung Liem 11 kilomètres !

Je dis rizières mais il n’y a pas que ça, il y a aussi quelques vergers même si dans l’ensemble c’est du riz et encore du riz.

Il est 17h20 et pas mal de gens sortent d’un champs, je ne sais pas ce qu’il se passe mais la journée est sûrement terminée pour eux.

Au même endroit il y a quelqu’un qui est en train de vérifier l’état de ses rizières, on regarde le riz, on continue, on tâte le riz… moi ça m’intrigue beaucoup !

La fabrique de coco de Vung Liem

En pédalant encore un peu je passe devant un énorme attroupement, la police vient d’arriver donc je ne m’attarde pas trop mais je pense qu’il y a eu un accident… Je traverse un village où il ne se passe pas grand chose et pour la première fois en 3 jours une personne ne répond pas à mon sourire (a noter sur le blog : “les vietnamiens de Vung Liem ne sont vraiment pas sympas du tout, pour preuve un mec ne m’a pas souri”). Je m’arrête un peu par hasard devant une maison et je peux voir comment est transformée la noix de coco.

En fait ils utilisent la fibre des noix de coco pour travailler pour en faire des cordes en espèce de tapis (bon j’explique pas super bien donc regarde les photos), cela parait d’ailleurs incroyablement solide (on peut voir le produit fini sur les côtés de chaque photo). Et oui rien n’est perdu dans la noix de coco !

La dame est vraiment très belle et très souriante, je me dois donc d’immortaliser cela et elle rigole encore plus lorsque je lui montre les photos.

Je remonte sur mon petit vélo en faisant tout tomber (genre mon sac s’est explosé par terre du coup elle a encore plus rigolé et moi aussi !) et je prends la direction de l’hôtel. Je pense rentrer mais en arrivant quasiment à côté de l’hôtel je vois le soleil qui se couche au loin, ça a l’air magnifique donc je fais un dernier détour.

La nuit tombe sur les rizières du delta du Mékong

Alors que je pose mon vélo pour aller me balader dans les rizières il y a une petite famille qui passe devant moi, je rate les paramètres de la photo mais elle est pleine de vie donc je la laisse quand même.

Alors que je me balade je vois quelques personnes dans les champs, ils ne sont pas en train de récolter le riz mais plutôt en train de nettoyer l’accès aux rizières. Il y a différentes cultures donc ça donne des couleurs incroyables. Vung Liem m’aura pas mal gâté niveau photos.

Malheureusement il y a aussi l’industrie qui passe par là et un jeune-homme qui traite les plantes, ça pue la mort juste à côté et il y a des algues de partout. Le Label Rouge c’est pas pour tout de suite.

Juste après il y a la dame qui est en train de travailler je m’approche, je tiens en équilibre au bord de la rizière et je fais la photo au ras du sol. Magnifique ! Faut dire que j’aurais bien aimé avoir la photo dans l’autre sens avec un mec en short à se contorsionner au ras du sol pour faire une photo.

Finalement le soleil est quasiment couché et il commence à y avoir pas mal de moustiques, je fais une dernière photo des rizières de Vung Liem et je reprends mon vélo vers l’hôtel, c’était une journée géniale et la région est vraiment magnifique ! Dire que j’ai failli ne pas m’y arrêter car je pensais que ça ferait trop redondant avec Ben Tre !

Conseils pour Vung Liem

  • Pour venir depuis Ben Tre jusqu’à Vung Liem il y avait 1h30 de route, je suis passé directement par l’hôtel Mekong Home pour organiser cela et j’ai payé 1 000 000 VND (35€). Je parlais de cet hôtel dans mon article sur Ben Tre.
  • C’est la même chose pour rejoindre Can Tho, j’ai ensuite mis 1h30 de route pour aller jusqu’à Can Tho là aussi en prenant une voiture privée depuis l’hôtel.
  • Le tour en bateau dans ce programme est à 15$ si vous ête seul ou 10$ par personne si vous êtes plusieurs, il y a un mec qui rame et le manager de l’hôtel qui parle à anglais qui vient avec vous. L’excursion dure 1h30.
  • Attention, généralement lorsqu’on parle de Vung Liem c’est pour une grande île mais Vung Liem est bien une ville et un district (exactement comme à Ben Tre avec la ville de Ben Tre mais aussi la province).
  • A 15h00 il n’y avait pas beaucoup de petits bateaux sur le bras du Mékong, cependant à 16h30 en revenant il y avait de nombreuses embarcations et c’était magnifique.
  • Pour le vélo rien de spécial, je suis simplement parti me balader dans les alentours de Vung Liem, les vélos sont gratuits à l’hôtel.
  • L’endroit où je suis resté est le Coco Riverside Lodge, cette bonne adresse m’a été donnée par Voyagista, l’hôtel est dans un emplacement incroyable et coûte 53€ par nuit. Dedans tout est impeccable (staff sympa, climatisation, endroit magnifique) et le seul défault est la douche qui parait un truc de guesthouse à 15€. Pour réserver c’est ici.
  • Chose assez marrante mais sachez que j’ai pété l’écran de mon ordinateur portable le soir-même dans ma chambre d’hôtel, pourtant j’étais tellement content de cette journée magnifique que je m’en foutais complètement !

Devant le lodge

Questions ?

Vous avez des questions sur mon passage dans la région de Vung Liem au Vietnam ? N’hésitez pas à laisser un commentaire ci-dessous. Pour rappel vous pouvez lire tous mes articles sur le delta du Mékong sur la catégorie : “delta du Mékong“.

Leave a Reply

Type to Search

See all results