Aujourd’hui je vous emmène découvrir Tra Vinh, une très belle province du delta du Mékong qui est pourtant rarement visitée. Attention cet article est très tourné sur les lieux et sur la région en général, j’ai essayé de faire un peu plus court que d’habitude et de mettre plus de photos que d’habitude car… Tra Vinh mérite bien plus de voyageurs que d’autres endroits régions du delta du Mékong comme Cai Be, explications.

Oui Tra Vinh ça vaut le coup !

Tra Vinh en 6 points

  1. Tra Vinh est une région superbe du delta du Mékong, il y a une grande variété des cultures (beaucoup de rizières, des noix de coco, etc.) et c’est probablement dans mon top 3 de ce que j’ai pu voir dans le delta (loin derrière l’An Giang mais ça tient la comparaison avec l’Hau Giang).
  2. La diversité des cultures n’est pas qu’agricole, vous avez aussi une forte minorité Khmère qui habite dans la province (~30% d’après Wikipedia) et grâce à cela vous aurez de très nombreuses pagodes et moines (qui ressemblent à ce qu’on pourrait trouver en Thaïlande ou au Laos par exemple). C’est ce qui rend la province de Tra Vinh très différente de Ben Tre, Cai Be ou d’autres destinations entre Can Tho et Saigon.
  3. La zone entre Tra Vinh et Vinh Long (par Vung Liem) est absolument exceptionnelle, c’est là que se trouve le Coco Riverside Lodge (mon hôtel préféré dans le delta du Mékong) et les paysages sont parfois époustouflants. Vous avez sûrement rien compris à tous ces noms mais ne vous inquiétez pas, les points précis à ne pas manquer sont mentionnés sur une carte plus bas.
  4. Dans l’ensemble Tra Vinh est une région très peu touristique, cela a des avantages importants (pas de touristes, pas d’arnaques, etc.) mais aussi des inconvénients (très difficile si vous ne savez pas faire de scooter, hôtellerie très limitée, etc.).
  5. Tra Vinh ne peut pas être votre destination iconique lors d’un voyage dans le delta du Mékong (car on visite très peu eb bateau), en revanche c’est une région qui apporte beaucoup (paysages, histoire, culture) et qui est clairement une sorte de cerise sur le gâteau pour finir de vous convaincre que le delta du Mékong est magique ! Passez 2 jours dans la région (en dormant 1 nuit à Tra Vinh entre Ben Tre et Can Tho par exemple et vous allez adorer !
  6. Sur de nombreux aspects Tra Vinh ressemble moins au Vietnam et plus au Cambodge, Thaïlande ou Laos, faites donc bien attention car si vous avez passé 3 semaines au Laos l’année dernière… il y a peut-être d’autres destinations à privilégier au Vietnam !

Si vous n’avez rien compris à certains point ci-dessous (notamment les noms) pas de panique, je vous explique d’abord la géographie de la région, je vous raconte ce que j’ai pu y découvrir en 4 jours sur place et ensuite je vous partage tous mes conseils (où dormir à Tra Vinh, combien de temps rester à Tra Vinh, avec quoi combiner, etc.). Prenez 10 minutes pour tout lire et vous serez des experts de Tra Vinh.

Contexte Géographique & Temporel

Nous sommes dans la province de Tra Vinh, une région du delta du Mékong qui est relativement facile d’accès et qui n’est pas vraiment sur la carte des voyageurs. Pour faire simple c’est vraiment plein Sud du Vietnam, entre Saigon & Can Tho.

J’ai découvert cette région pendant 5 jours à la fin octobre 2020. Je profitais en fait du plus grand festival de l’année qui est Ok Om Bok. Fêté uniquement par les khmers, il y a pas mal d’évènements dont des lanternes et des courses de bateaux ! Je suis arrivé dans le delta du Mékong par Can Tho, j’y ai loué un scooter pour rejoindre Tra Vinh où j’ai passé quelques jours.

Au cours de ces 5 jours j’ai eu la possibilité de visiter pas mal la région et je vais donc un peu tout vous expliquer.

Jour 1 : Aller de Can Tho à Tra Vinh en descendant l’Ouest de la province

On suit le Mékong à travers Tra On

Je suis parti de Can Tho pour explorer Tra Vinh et je suis donc arrivé par l’Ouest de la province. En quittant Can Tho on se retrouve dans des régions qui sont aux frontières de plusieurs provinces. Sur le chemin je suis obligé de m’arrêter à Tra On pour faire quelques photos.

C’est une ville que j’ai déjà traversée pendant ma super croisière sur le Bassac. Je fais quelques photos assez sympathiques de la ville. Tra On est le centre de dizaines de canaux et il y a donc énormément de trafic sur cette partie du Mékong (des gros bateaux, des pirogues, des ferrys chargés de motos & vélos, etc.).

Quelques kilomètres après Tra On je commence à entrer dans la province de Tra Vinh, je longe à ce moment le Mékong et honnêtement ce n’est pas très beau. Je tourne à gauche pour rejoindre la petite ville de Cau Ke et je sens que je suis arrivé dans une zone aux influences khmères, il y a pas mal de pagodes. Je visite une pagode vraiment très jolie (Chùa Tà Thiêu) puis je cherche un endroit où m’arrêter déjeuner.

La maison de Huỳnh Kỳ à Cau Ke

Après un déjeuner assez rapide, je pars visiter la magnifique maison de Huỳnh Kỳ, je l’avais repérée sur Google Map et en arrivant devant c’est vraiment superbe. Exactement dans la même veine que Binh Thuy à Can Tho ou la maison de l’Amant à Sa Dec. Je vois aussi au loin les gros nuages, nul besoin d’être un expert pour savoir que la pluie arrive !

La maison est fermée mais une vitre est ouverte, je laisse donc mon appareil photo faire le reste alors que je le porte à bout de bras et que je photographie un peu au hasard. Les environs de la maisons sont vraiment pas mal et je suis globalement assez surpris par l’état de la maison.

A ce moment les rafales de vent se font de plus en plus fortes et j’ai quelques souvenirs de Phnom Penh (où j’ai habité quelques mois en 2013, vous pouvez retrouver des articles totalement lunaires sur cette page). Quelques grosses goûtes commencent à tomber et je sais que j’ai que quelques secondes pour réagir, je cours jusqu’à la moto et avant que j’arrive c’est la tempête (vents + pluie de dingue). Je pousse la moto à l’intérieur d’une sorte de magasin d’assurance et j’attends !

Note : Petite chose marrante mais j’ai habité 3 mois à Phnom Penh durant la saison des pluies, c’était en 2013 j’étais encore un gros novice de l’Asie. Les 2-3 premières fois que j’ai vu un cambodgien courir je me disais “ben qu’est ce qu’il fait lui il est bête” sauf que 5 secondes après c’était la tempête et j’étais trempé. C’est à ce moment que j’ai compris qu’il fallait souvent copier les locaux : “ils courent car la pluie arrive ? il se protègent du soleil pendant les voyages à moto ? il faut faire la même chose !”. 

Quand c’est comme ça il n’y a pas grand chose à faire, tu trouves un endroit couvert, tu attends et normalement ça dure pas trop longtemps.

Après 15 bonnes minutes de pluies torrentielles, cela se calme et je fais donc quelques photos de la maison avec des reflets et une ambiance totalement différente.

Avant de quitter Cau Ke je visite une autre pagode, celle-ci semble être la nouvelle pagode principale de la ville (Chùa Botumsakor) mais elle n’est pas vraiment belle.

ps: vous inquiétez pas si vous avez du mal avec le nom des pagodes et que vous préparez un voyage à Tra Vinh, tous mes conseils sont à la fin de cet article !

En direction du district de Trà Cú

Je quitte  Cau Ke et je prends la route pour le Sud-Ouest de la province de Tra Vinh. J’ai lu qu’il y avait 2 très belles pagodes et je vais donc me taper 2 heures de route que pour ça. Sur le chemin je m’arrête dans une pagode qui a l’air jolie, à l’intérieur ce n’est pas très beau mais je tombe sur des moines qui sortent… je sais pas trop quoi de la pagode. La pagode était Chùa Veluvana ( Chùa Phố)

Il se marre car on a failli voir le petit oiseau ! Ensuite il a rigolé et expliqué à l’autre novice et ils ont rigolé !

Je retrouve le petit groupe quelques kilomètres plus loin juste à côté d’un étang. Il ressemble comme 2 goûtes d’eau à l’étang sacré de Tra Vinh et je pense que les cérémonies auront lieu ici dans quelques jours. Oui pour rappel je pars découvrir Tra Vinh pour un festival très important, imaginez-vous c’est un peu comme visiter la France juste avant Noël.

En continuant ma route je traverse de très belles rizières mais au loin le ciel n’est pas beau du tout. Enfin il est magnifique pour mes photos mais c’est très très sombre !

Je bombarde comme un malade sur la route pour essayer d’éviter la pluie mais 2 minutes plus tard les grosses goûtes arrivent, je me réfugie à temps dans un petit magasin et encore une fois quelques secondes plus tard c’est la tempête !

Le reste de la route jusqu’au District de Tra Cu ne sera pas folle, je pense que la route est sublime mais malheureusement je la fais sous la pluie. Tout le long j’aurai le soleil qui est bloqué de l’autre côté du Mékong, sur mon côté il y a des nuages qui semblent stagner au dessus de moi alors qu’au loin je peux voir les soleil.

La pagode de Vam Rai

J’arrive finalement à la pagode de Vam Rai à 16h00, je suis venu que pour ça et au début je suis vraiment déçu. J’ai fait beaucoup de route et la pagode a l’air assez classique.

Il y a un bouddha couché assez grand (mais par rapport à l’immense bouddha couché de Mawlamyine en Birmanie c’est peanuts), c’est assez sympa de tourner autour malgré la météo assez horrible.

Je croise aussi quelques moines et je fais des photos de la pagode. Est-ce que la pagode est jolie ? oui ; est-ce que ça valait le coup de rouler sous la pluie pour ça ? pas vraiment si vous vivez en Asie depuis 7 ans !

La pagode de Chua Co

A quelques kilomètres de la pagode de Vam Rai se trouve la pagode de Chua Co que j’avais aussi identifiée comme visite potentielle. Peu avant d’arriver à la pagode il y a une petite route très sombre avec un seul ilot de lumière, c’est extrêmement photogénique donc je m’arrête.

J’attends quelques minutes et finalement une mamie passe en vélo. PAF !

La pagode en elle-même est jolie mais malheureusement c’est déjà la quatrième de la journée et je pense que j’en ai marre. je fais quelques photos du monastère à côté avant de rentrer directement jusqu’à Tra Vinh (là encore sous la pluie). Je suis arrivé dans la ville de nuit, trempé et j’avais juste envie de prendre une douche et de manger.

Jour 2 : Dans le centre de Tra Vinh, dans la campagne et les courses de bateaux !

Pour cette seconde journée le planning est assez simple, j’ai la matinée de libre pour me balader et normalement à la mi-journée les courses de bateaux doivent commencer. J’ai bien dit normalement car en me levant ce matin je ne suis sûr de rien… il va falloir que je mène l’enquête au marché !

Le centre ville et son marché !

La ville de Tra Vinh est une ville assez classique du delta du Mékong. C’est une grosse ville sans pour autant avoir de bâtiments immenses, cela ressemble à tant d’autres villes comme Soc Trang ou Bac Lieu.

Il y a un marché vraiment pas mal pour la photographie, c’est le marché principal de la ville (Chợ Trà Vinh) qui est tout en longueur. A ma grande surprise il n’y avait pas énormément de gargotes pour le petit-déjeuner en revanche il y avait des dizaines de stands pour prendre le thé et le café, résultant en des dizaines de mamies qui s’échangent divers ragots.

Pour le reste Tra Vinh est une ville agréable, j’ai passé pas mal de temps à boire des cafés ou de smoothies en regardant les gens passer devant moi. Il y a aussi de nombreuses maisons colorées et le soir la ville change. De nombreux stands de nourriture s’installent et l’ambiance est vraiment différente.

Les pagodes de Tra Vinh

Tra Vinh possède de nombreux lieux intéressants, enfin je dis beaucoup mais je pense qu’il y a vraiment une demi-journée de visite. Malheureusement après avoir déjà visité 4 pagodes le jour précédent je n’ai pas voulu m’envoyer des dizaines de pagodes à Tra Vinh. Après avoir visité le marché j’ai donc repris ma moto et l’hôtel et j’ai pris la direction de la pagode principale de Tra Vinh (pagode de Ang) qui est vraiment belle.

Juste à côté de la pagode se trouve l’étang sacré de Ao Ba Om. J’y étais pendant un moment assez spécial du festival d’Ok Om Bok, il y avait donc pas mal d’activité mais l’étang n’est pas non plus incroyable.

En revanche le musée à côté est vraiment naze, il n’y a rien en anglais et c’est impossible de comprendre quelque chose ! Au moins au musée Khmer de Soc Trang il y avait des indications en anglais !

Je suis aussi allé à la pagode de Hang où il y a beaucoup de moines et une entrée vraiment très jolie. Malheureusement je n’ai pas pu faire beaucoup de photos car il s’est mis à pleuvoir fortement !

C’est toujours un peu la même chose, tu vois les nuages très sombres au loin, tu entends un peu le tonnerre puis tu vois toutes les libellules basses dans le ciel (à cause du changement de pression atmosphérique). Pas de surpris il a encore plus genre 20 minutes !

La Campagne autour de Tra Vinh

Je suis obligé de terminer par cela, je vous encourage vraiment à vous perdre dans la campagne autour de Tra Vinh car il y a des rizières magnifiques. Après avoir visité quelques pagodes il me restait encore du temps et j’ai roulé pendant 1h30 autour de Tra Vinh (ce qui veut dire que j’étais vraiment pas loin) et partout c’était sublime. J’ai pu faire quelques très jolies photos des gens dans les rizières.

note importante : vous pourriez vous dire que j’ai des journées à rallonge pour découvrir un marché, des pagodes et la campagne en une matinée, en fait c’est tout simplement que je me lève très tôt donc à 6h30 je suis déjà au marché quoi !

Pour rappel pour savoir s’il y a des rizières ou pas il suffit de mettre Google Maps en mode satellite et voir la couleur !

Mon amour pour le delta du Mékong résumé en une photo ?

Les courses de bateaux pour Ok Om Bok

J’en ai déjà parlé longuement dans d’autres articles, j’étais à Tra Vinh pour l’Ok Om Bok donc j’ai passé du temps à photographier les courses de bateaux ! Si cela vous semble intéressant je vous invite à lire l’article sur les courses (qui explique tout, ce que c’est, quand c’est, etc.) qui est mentionné plus haut.

Pour ma part toute l’après-midi à été passée à photographier sous un soleil de plomb ! Donc à 16h00 Brice il était cuit et il a juste rien foutu dans un café ou à l’hôtel. A 18h00 on part dîner et à 21h30 on dort !

Jour 3 : La route entre Tra Vinh et Vinh Long

Pour cette troisième journée dans la région de Tra Vinh je savais que je devais me préserver un peu, j’avais passé 2 journées très longues (14h00 la première journée de 5h00 à 19h00, 10 heures la seconde journée de 6h00 à 16h00 sous un soleil de plomb) donc dans la matinée j’ai décidé de simplement me balader “tranquille Emile” à pied autour de l’hôtel et de m’envoyer divers cafés et jus de mangues. J’ai aussi beaucoup réfléchi à mes photos de la journée précédente afin de pouvoir améliorer mes clichés de cette seconde journée de courses de bateau, car oui peu avant midi j’étais ne position pour faire d’autres photos de ce second jour de course !

Après avoir assisté au second jour des courses de bateaux, j’ai ensuite rejoins la région de Vinh Long afin de pouvoir photographier les fameuses briqueteries de Mang Thit. C’était un aller/retour express pour photographier cette zone le lendemain matin, rien qui ne se trouve dans Tra Vinh mais c’était sublime.

Avant de pouvoir photographier les briqueteries je suis parti de Tra Vinh pour rejoindre les environs de Vinh Long. A ce moment c’est un peu comme lors de ma descente depuis Can Tho, on change de province est on est vraiment entre Tra Vinh et Vinh Long mais c’est un enchaînement non-stop de rizières et de noix de coco (d’ailleurs c’est en partie la zone où se trouve Vung Liem, un de mes endroits préférés dans le delta du Mékong après l’An Giang).

On s’arrête pour prendre le café, on s’arrête prendre en photo une superbe tombe, on pile sur un immense pont pour faire une photo de la région, on croise une église ou un couple en train de jeter des noix de coco sur son bateau. C’est le delta du Mékong qu’on aime.

Après mon passage par Vinh Long je ferai le chemin dans le sens inverse, sauf qu’au lieu de remonter au centre de Tra Vinh je passerai par l’Est en longeant le Mékong (qui a le nom de Co Chien à ce moment).

Je m’arrêterai dans une petite pépite, un temple caodaïste inconnu où les papis et mamies m’offrent à boire, où on discute 10 minutes à l’ombre et où j’admire l’architecture du lieu. L’endroit sur Google Map s’appelle “Thánh tịnh Ngọc Sơn Quang”. Me remerciez pas !

Je suis aussi passé rapidement juste derrière le Coco Riverside Lodge mais aussi dans les plantations de… longues herbes (sedge en anglais donc “carex” en français, c’est pas courant comme mot) qu’on retrouve beaucoup à Vung Liem.

D’ailleurs des photographes viennent ici pour organiser des shootings photo avec des figurants. Cela donne des photos magnifiques mais je vous rassure, ce n’est pas la réalité (pour voir des gens qui bossent regarde plutôt sous les tentes, les gens travaillent à l’ombre).

Une fois de retour à Tra Vinh j’ai participé à la dernière soirée de l’Ok Om Bok à l’étang d’Ao Ba Om, j’en ai déjà parlé dans cet article et c’était juste NAZE. Le lendemain je suis simplement rentré à Can Tho par la route principale et en partie sous la pluie !

Là tu dois te dire Tra Vinh ça a l’air génial vu les photos par contre je t’ai un peu tout envoyé dans la figure (pagodes, briquèteries, courses de bateaux, marchés, rizières) et tu dois donc RIEN COMPRENDRE. Pas de panique dans la prochaine partie je vous explique tout ce qu’il faut savoir pour voyager à Tra Vinh !

Conseils pour Tra Vinh

Quoi faire à Tra Vinh ?

Si vous cherchez sur des sites de vietnamiens vous trouverez toute sorte de choses bizarres à Tra Vinh, des zones “écologiques”, des plages, etc. Dans la réalité ces endroits sont pour les touristes locaux et sont souvent à l’autre bout du monde. Tra Vinh est une grande province et il vous faudra plus de 2h de route pour aller de la ville de Tra Vinh jusqu’au Sud de la Province. Pour moi Tra Vinh est une province très intéressante pour :

  • Ses paysages : Perdez-vous dans la campagne car elle est sublime, c’est vraiment similaire aux alentours de Vung Liem voir même un peu ressemblant à Ba Tri (c’est néanmoins plus beau que Ba Tri). Vous pourrez voir des rizières immenses, vous passerez au dessus de très nombreux canaux, vous pourrez voir des noix de coco, des longues herbes, enfin pour la photo c’est vraiment pas mal !
  • La culture Khmère : Vous le savez mais j’aime beaucoup le delta du Mékong pour son mix de paysages et de culture, en cela Tra Vinh est une province intéressante car il y a pas mal de vietnamiens de la minorité Khmère. Les lieux importants :
    • Dans la ville de Tra Vinh :
      • Pagode de Ang : La pagode la plus connue de Tra Vinh, c’est une belle pagode sans être incroyable. Elle se trouve juste à côté de l’étang de Ao Ba Om
      • Ao Ba Om : L’étang sacré de Tra Vinh, rien de bien incroyable mais c’est un lieu de vie
      • La pagode de Hang : Une entrée très jolie et pas mal de moines à l’intérieur, semble être la seconde pagode la plus connue de Tra Vinh
      • Le musée Khmer : à éviter, pourrait être intéressant mais rien n’est indiqué en anglais, juste en face de la pagode de Ang
      • Vous trouverez des dizaines d’autres pagodes Khmères à Tra Vinh en regardant directement sur Google Maps : il vous suffit de vous mettre au dessus de Tra Vinh et de chercher “Chùa”, toutes les pagodes apparaitront comme par magie !
    • Dans la province de Tra Vinh :
      • La pagode la plus connue semble vraiment être Vam Rai, difficile de dire qu’elle est incontournable car elle est un peu perdue au Sud-Ouest de la Province. C’est une grande pagode avec un grand bouddha couché mais rien de vraiment “waouh” surtout si vous avez déjà visité la Thaïlande, la Birmanie, le Cambodge ou le Laos.
  • Cau Ke : C’est important de le dire mais Cau Ke j’ai kiffé, c’était une belle petite étape de quelques heures pour visiter une petite ville de la Province de Tra Vinh :
    • Pagode “Chùa Tà Thiêu” : Une très belle pagode très colorée avec des bâtiments annexes très jolis, il y avait pas mal de novices lors de mon passage
    • La maison de Huỳnh Kỳ : Le truc vraiment différent à découvrir, une vieille maison superbe !
  • Passer une matinée dans le centre ville de Tra Vinh : La ville de Tra Vinh n’offre rien de bien exceptionnel hormis la culture Khmère, néanmoins si vous aimez flâner le marché central de Tra Vinh vaut le coup, il est assez grand avec des espaces bien distincts. J’y ai passé beaucoup de temps la première journée et tout le monde était très sympa avec moi. Je vous recommande aussi de prendre un smoothie ou un café dans l’un des cafés environnants, cela vous permettre de regarder Tra Vinh défiler devant vous.
  • Prendre part au festival d’Ok Om Bok : C’était la raison de mon passage à Tra Vinh, si votre séjour correspond avec les dates d’Ok Om Bok je vous encourage vivement à aller voir les fameuses courses de pirogues !

Combien de temps rester à Tra Vinh ?

Question un peu difficile mais je pense qu’il est nécessaire de ne passer qu’une ou deux nuit à Tra Vinh. 1 nuit si vous arrivez tôt à Tra Vinh (par exemple en venant le matin de Ben Tre) et deux nuits si vous arrivez tard ou en fin d’après-midi à Tra Vinh et que vous n’avez eu le temps de rien visiter sur le chemin. La visite de la ville de Tra Vinh va vous prendre une demi-journée et ensuite c’est direction la campagne !

Toute cette partie campagne (notamment les plus beaux coins autour de la ville de Tra Vinh) est traitée un peu plus bas.

Où dormir à Tra Vinh ?

  • Dans le centre ville de Tra Vinh : vous avez plusieurs hôtels qui se trouvent dans Tra Vinh, j’ai dormi au Thanh Tra Hotel qui était plutôt bien, ils avaient des chambres Single (sans fenêtre) avec AC, douche privée, etc. L’hôtel était très propre et une dame parlait très bien anglais à l’accueil. Attention c’est bruyant car les vietnamiens hurlent dés qu’ils sont réveillés. Vous avez des dizaines d’autres hôtels dans la ville dont plusieurs hôtels d’Etat (des grands bâtiments qui ont mal vieillis mais dont les chambres sont correctes).
  • Vila Basi : Vila Basi c’est un petit hôtel avec des bungalows situé à la sortie de la ville de Tra Vinh, visiblement ils ne parlent pas anglais. Je n’ai pas pu y aller car ils étaient complets pour Ok Om Bok !
  • Suoniya Homestay : Il était fermé pour cause de COVID, c’est un homestay qui se trouve à Cau Ke (la petite ville que j’ai trouvé vraiment cool).
  • Coco Riverside Lodge : Un de mes hôtels préférés dans le delta du Mékong (avec notamment le Victoria Chau Doc), c’est déjà à 45 minutes de Tra Vinh mais ça vaut le coup de le mentionner dans cet article.

Où manger à Tra Vinh ?

Com Tam, Hu Tieu, Banh Mi, Café : Je ne suis pas la meilleure personne pour conseiller des adresses précises pour manger à Tra Vinh, j’ai en effet tendance à manger tout le temps la même chose lorsque je suis dans le delta du Mékong (Com Tam & Hu Tieu & Banh Mi). Néanmoins sachez que le soir les environs du marché de Tra Vinh sont pleines de petits stands qui vendent Com Tam, Hu Tieu, smoothies, glaces, etc. C’est là que j’allais dîner à chaque fois et c’était bon (en prenant un restaurant un peu au hasard s’il y a du monde).

Comment aller jusqu’à Tra Vinh ?

Tra Vinh est une grande ville du delta du Mékong, c’est le capitale de la province et à ce titre de nombreux bus iront jusqu’à Tra Vinh. Vous trouverez sans problème des bus depuis Saigon, Ben Tre, Vinh Long, Can Tho ou Soc Trang. Comme toujours essayez de réserver sur Futa car c’est la meilleure compagnie du Sud du Vietnam !

Avec quoi combiner Tra Vinh ?

Les 3 arrêts logiques autour de Tra Vinh :

Il y a 3 arrêts logiques avant de partir explorer Tra Vinh : Ben Tre, Vinh Long & Can Tho. Concernant Ben Tre il n’y a pas grand chose sur le chemin en revanche en venant de Can Tho / Vinh Long il y a pas mal de pépites… et je vous ai mis les cartes ci-dessous :

  • Ben Tre : C’est le premier arrêt en venant de Saigon, Ben Tre c’est le paradis de la noix de coco
  • Vinh Long : C’est la grande ville/région juste au Nord de Tra Vinh, je ne suis pas un grand fan de la région directement autour de la ville mais c’est central dans le delta du Mékong et beaucoup de voyageurs y font étape. Si vous venez de Vinh Long je vous recommande vivement de faire une journée comme l’itinéraire ci-dessous (prenez bien votre temps, c’est une région superbe).

A Duc My se trouve le Coco Riverside Lodge dont on a parlé plus haut ! !

  • Can Tho : C’est la plus grande ville du delta du Mékong et le marché flottant le plus facile à découvrir, attention car la campagne autour de Tra Vinh est 10x plus belle que celle autour de Can Tho, donc essayez de commencer par Can Tho si vous avez prévu d’y découvrir la campagne. Sinon passez-y qu’une nuit histoire de voir le marché flottant. Si vous allez de Can Tho à Tra Vinh je vous recommande une journée comme cela (notez que la pagode de Vam Rai est très belle mais rajoute beaucoup de route, pour ceux qui sont en retard ou veulent pas faire trop de bornes coupez directement jusqu’à Cau Ke et faites-vous 1 ou 2 pagodes sur le chemin, peut-être Chùa Tà Thiêu qui est pas mal et juste à côté de la maison de Cau Ke).

Les trucs “bizarres mais ça fonctionne” :

  • Chau Doc : C’est la plus belle région du delta du Mékong, donc vous pouvez la combiner avec toutes les autres destinations. Attention car vous avez le monde Khmer juste à côté de Chau Doc (à Tri Ton) donc y’a peut-être pas forcément besoin de venir jusqu’à Tra Vinh !
  • Sa Dec : C’est légèrement au Nord de Vinh Long, Sa Dec est une destination assez unique dans le delta du Mékong, la campagne n’est pas impressionnante mais la ville est très agréable et avec une riche architecture coloniale/chinoise (dont on parlait dans cet article).

Les trucs à éviter :

  • Soc Trang : Hormis si vous écrivez un mémoire sur le monde Khmer du delta du Mékong, je vous recommande d’éviter d’aller à Soc Trang Après Tra Vinh pour encore une fois voir des pagodes et des moines ! Si vous cherchez quand même des informations sur Soc Trang vous pouvez retrouver mes articles ici. Attention, j’aime beaucoup Soc Trang (qui a des pagodes encore plus belles qu’à Tra Vinh) mais c’est juste que faire les 2 n’a aucun sens.
  • Cai Be : C’est une des destinations les plus claquées du delta du Mékong (même mes parents qui aiment tout ont pas trop aimé, c’est dire), il y a bien quelques maison coloniales sublimes mais pour le reste c’est l’antithèse de Tra Vinh. Cai Be c’est touristique, la campagne n’est pas très belle mais il y a de beaux hôtels (et si vous avez aucun élément de comparaison c’est pas non plus l’enfer, la première fois que j’y suis allé j’ai bien aimé !).
  • L’île d’An Binh à Vinh Long : Mon incompréhension dans le delta du Mékong, l’île d’An Binh est réglo mais n’offre rien d’exceptionnel, pourtant beaucoup de gens y font étape ce que je ne comprends pas trop. Ce n’est pas loin de Tra Vinh mais à mon humble avis préférez Ben Tre ou Can Tho, voir même la campagne au Sud de Vinh Long (en dormant au Mékong Pottery pour faire des photos incroyables dans les fours à briques de Mang Thit ? LINK).

Tra Vinh dans un itinéraire complet :

Bien entendu ces itinéraires ne sont que des idées intégrant Tra Vinh, ils ne conviennent pas à tout le monde mais sont logiques du point de vue des étapes et des durées. Vous trouverez des dizaines d’autres destinations dans le delta du Mékong sur le blog si vous cherchez autre chose ou des choses plus pointues !

Je découvre Tra Vinh en bus (mais je fais jamais de scooter)

N’allez pas à Tra Vinh je pense, ou alors allez-y avec un chauffeur et guide pour pouvoir bien explorer. Sur place il n’y a aucune infrastructure touristique et peu de gens parlent anglais, du coup vous risquez de galérer sans vraiment savoir où aller, difficile, etc. Allez plutôt dans d’autres régions plus faciles (genre Can Tho, Chau Doc, Ben Tre, etc.).

Je découvre Tra Vinh en bus (mais je sais faire du scooter sur place): 

  • Premier arrêt de 2 jours à Mekong Home (accessible en bus Futa), tranquille dans les noix de coco
  • Second arrêt de 2 jours à Tra Vinh (si vous pouvez faire du scooter au moins sur place) pour explorer les pagodes et le campagne autour de Vung Liem
  • Troisième arrêt d’une seule journée à Can Tho histoire de voir le marché flottant
  • Vous rentrez à Ho Chi Minh City ou vous continuez sur Phu Quoc ou Con Dao

Je découvre Tra Vinh en moto : 

  • Premier arrêt de 1 journée à Mekong Home
  • Second arrêt de 1 nuit à Mekong Pottery Homestay
  • Troisième arrêt de 1 nuit à Tra Vinh
  • Quatrième arrêt de 1 nuit à Can Tho
    • Ensuite ça dépend où vous allez, vous pourriez remonter sur Chau Doc, retourner sur Ho Chi Minh City par Sa Dec, etc
    • Ce voyage envoie vraiment le steack, tous les jours des choses différentes !

Est-ce que je recommande Tra Vinh ?

Ma réponse est clairement OUI surtout si vous venez de Saigon, Tra Vinh possède une culture bien distincte de ce que vous aurez déjà vu (par exemple à Ben Tre) donc cela va vous surprendre.

Surtout c’est la campagne de Tra Vinh (notamment la partie entre Tra Vinh et Vinh Long) qui est vraiment sublime et à ce titre cela sera les plus beaux paysages que vous verrez dans le delta du Mékong. Seul la région autour de Chau Doc est pour moi plus belle (même beaucoup plus belle) et aussi la zone entre Rach Gia et Nga Nam mais ça c’est très difficile d’accès.

Autre élément important mais Tra Vinh n’est pas touristique pour un sou et les habitants sont donc super sympas, ici personne vient de gratter pour t’emmener sur son bateau. J’aime beaucoup Tra Vinh et je pense que cela sera très intéressant pour la plupart des français, toutefois il faut nuancer sur 2 points :

  • Tra Vinh est en dessous de l’An Giang, donc si vous hésitez entre Tra Vinh et l’An Giang foncez à Chau Doc et découvrez les environs car c’est la plus belle région du delta du Mékong. C’est particulièrement vrai si vous venez du Cambodge ou si vous voyagez en bus plus qu’en moto.
  • Si vous avez déjà visité des zones avec un bouddhisme similaire (Birmanie, Thaïlande, Laos & Cambodge) vous allez peut-être pas accrocher énormément, comparer la pagode de Shwedagon ou les pagodes de Luang Prabang avec n’importe quelle pagode de Tra Vinh et c’est clairement la déception garantie ! Dans ce cas privilégiez des zones du delta qui vous apporteront autre chose (Ben Tre, Long Xuyen, Chau Doc, Sa Dec, etc.).

Mais Tra Vinh c’est une région qui crie “voyageurs français”

Tra Vinh c’est quasiment aucun touriste, des moines sympathiques et des paysages sublimes qu’on peut découvrir en scooter, ce n’est pas pour tout le monde mais si vous y faites étape vous n’allez sûrement pas regretter ! Soc Trang possède de plus belles pagodes que Tra Vinh mais c’est aussi beaucoup plus excentré, donc vous avez beaucoup plus de chances de découvrir Tra Vinh plutôt que Soc Trang !

Des informations supplémentaires ?

Entre mon passage et la publication de cet article Vietnam Coracle a sorti un guide (en anglais) sur des boucles en moto autour de Tra Vinh pour découvrir plein de pagodes. Je suis assez sceptique sur le fait de passer 2 jours à simplement enchaîner des pagodes et des pagodes (plus de 3-4 par jour c’est déjà énorme, franchement elle se ressemblent toutes) mais ses cartes vous serviront sûrement (la vieille maison de Cau Ke n’y est pas mentionnée donc la loupez pas !).

Questions ?

Vous avez des questions sur Tra Vinh ? N’hésitez pas à laisser un commentaire ci-dessous.