Marché de Bac Ha au Vietnam – Endroit incontournable ou gros piège à touristes ? Boucle LC / HSP [9/9]

S’il y a bien un marché connu au Vietnam c’est celui de Bac Ha, placardé absolument partout par toutes les agences de voyage de la vieille ville d’Hanoi, systématiquement mis en avant par tous les guides de voyage… et plebiscité par tous les voyageurs de Sapa. Je suis retourné pour la seconde fois au marché de Bac Ha, j’y ai cette fois passé quasiment 2 heures et je vous partage donc mon opinion sur le plus grand marché des minorités du Nord du Vietnam. 

Contexte de cet article : 

Cet article fait partie d’une longue série d’articles sur un voyage de 9 jours dans le Nord du Vietnam, cet itinéraire consistait en une boucle entre Lao Cai et Hoang Su Phi. Cet article est le dernier de cette série (d’où le 9/9 dans le titre). Vous pouvez retrouver tous les articles de ce voyage sur ce lien.

Mon itinéraire de 9 jours

5 choses à savoir sur le marché de Bac Ha si t’as pas le temps de tout lire :

  • Le marché de Bac Ha est le plus grand du Nord du Vietnam, c’est encore plus grand que le marché de Dong Van.
  • Le marché de Bac Ha n’est pas peuplé que de minorités ethniques, je dirais que c’est du 50-50 entre les Kinh (les vietnamiens en gros) et les H’mongs et quelques autres minorités, mais vu qu’il est tellement grand ça donne beaucoup de minorités ethniques. 
  • Pour découvrir le marché de Bac Ha il est vraiment recommandé de dormir à Bac Ha, ça vous permet d’être dehors (en partie) avant que les touristes arrivent de Sapa ou Lao Cai, attention par contre les logements sont assez “cata” sur place (bon d’ailleurs c’est pareil pour les restaurants). 
  • Le marché de Bac Ha n’est pas le meilleur marché pour faire des photos, étant donné qu’il est visité par des étrangers depuis des années et des années les gens s’en foutent de vous, si vous êtes photographe n’espérez pas trop y faire de beaux portraits (de belles photo oui, de beaux portraits moins).
  • Le marché de Bac Ha n’a lieu que le dimanche, si tu y es n’importe quel autre jour de la semaine il n’y aura pas grand chose à voir.

Lever de soleil sur le marché de Bac Ha

Je dors dans un hôtel situé quasiment dans le marché de Bac Ha, du coup je vais directement observer le marché aux buffles qui se trouve de l’autre côté de la rivière. Ce n’est pas plein (loin de là, les buffles arrivent toujours un peu tard vu qu’il faut les faire venir à pied ou en camion). 

C’est mon dernier jour de voyage, je viens de passer 9 jours à faire de la moto tous les jours dans le Nord du Vietnam. Hier (samedi) j’ai trainé ma carcasse jusqu’au marché de Can Cau et franchement je n’étais pas dans le mood, ce matin c’est tout l’inverse je suis hyper motivé pour le marché de Bac Ha (sûrement le fait de n’avoir rien fait le jour précédent). Et puis tout commence bien puisque j’ai une dame qui passe devant l’objectif avec les buffles et une belle lumière en arrière-plan. Généralement je suis très superstitieux donc si ça commence bien c’est que tout va bien se passer. 

Je pars directement dans le square où sont toutes les minorités ethniques, sauf que je ne trouve personne, enfin plutôt pas grand monde. Entre mon passage il y a 2 ans (dont je parlais dans cet article) et maintenant le marché a été complètement réorganisé. Désormais à l’entrée du marché de Bac Ha c’est… les stands pour les touristes ! Ca ne loupe pas puisqu’à 6h30 les vendeurs commencent à peine à installer. 

Il y a quelques stands tenus par des minorités ethniques mais elles sont dans un coin au bout de la place. C’est assez bizarre car avant c’était vraiment THE place pour manger et pour les minorités ethniques.

Je me déplace un peu dans la partie plus mouvementée et ça commence à ressembler au marché de Bac Ha que je connais. Il y a du monde un peu partout et quelques vendeuses sont installées à l’arrache.

Est-ce du Pétrus ou de l’alcool de riz ? nul ne sait

Il y a une lumière de malade mélangée à la poussière juste à côté des gargottes. J’espérais faire THE photo mais je reste 5 minutes et pas grand chose ne se passe, bon tant pis.

Le square avec les minorités ethniques

J’arrive finalement dans le square où sont toutes les minorités ethniques, ce n’était pas très dur à trouver je vous rassure (en gros t’as juste besoin de marcher 2 minutes, un effort surhumain). 

Je prends le temps de me déplacer autour du square, le lieu est vraiment petit avec pourtant des dizaines et des dizaines de personnes.

Pour faire simple les minorités ethniques ne vendent que rarement des trucs incroyables, c’est plutôt la mamie qui a toutes ses carottes en surplus du jardin, ou tout son tofu qu’elle a préparé. Ca ressemble vraiment plus à un marché aux puces (où chacun vend quelques produits uniquement à même le sol) plus qu’à un marché normal. 

Rapidement je vois très bien que c’est pas le marché où je vais PAS avoir la meilleure connexion avec les gens (c’est le moins qu’on puisse dire). Je fais donc des photos un peu de loin, un peu de prêt, mais pas vraiment de portraits.

Pour les portraits difficile de tenir la comparaison avec mon expérience à Coc Pai ou dans le petit marché à côté de Tho Homestay quelques jours plus tôt (je vous mets des photos, ça devrait vous chauffer)

En fait plutôt que de tenter de faire une belle photo des personnes, j’essaye surtout de chasser la belle lumière et de voir ce qu’il se passera. 

Je trouve un endroit vraiment sympa sur un petit banc où je peux regarder tout le monde, et puis là c’est un peu le drame puisqu’il y a 3 couples de photographes qui arrivent. Il y a une photo magnifique à faire de toute l’allée mais un couple d’indonésiens ou malaisiens mitraillent comme des malades. C’est dommage, je suis à deux doigts de m’énerver car ils loupent l’évidence mais bon, je m’en fout ça fait 9 jours que je vois que ça et pour eux ça doit être une première, tant mieux ils ont l’air de bien aimer. 

J’arrive quand même à faire 2-3 photos pas mal depuis mon petit endroit. 

Il y a un couple de vietnamien et la dame qui shoot avec un 100-400 (genre un très gros zoom, c’est peut-être un 70-200 mais je pense pas), elle vraiment… elle en a rien à foutre (désolé maman).

Note : A la relecture de cet article je n’aime pas trop ce terme un peu grossier mais… sur le coup c’est vraiment le sentiment qu’elle dégage. Je m’en rappelle encore très bien et ça m’a vraiment surpris car prendre des photos comme ça c’est très rare (généralement les gens ont un peu de retenu). 

En parlant avec une famille de vietnamien je me fais indiquer où sont les chevaux. Et oui à Bac Ha on vend des chevaux et ça c’est extraordinaire pour le Nord du Vietnam (bon certains vont finir dans une soupe, mais ça c’est un autre problème).
Je ne le savais pas avant mon dernier passage par le marché de Si Ma Cai. Historiquement Si Ma Cai veut dire marché au chevaux (ou terre des chevaux ? bref t’as l’idée) en langue Hmong. Cependant les deux fois où je suis allé à Si Ma Cai je n’en ai jamais vu. Lors de mon dernier passage 8 jours avant le marché de Bac Ha une personne parlait anglais et m’a dit que maintenant toutes les ventes de chevaux se faisaient au marché de Bac Ha.

Sur place il doit y avoir 15 chevaux, mais c’est tellement différent que j’aime bien. Un mec arrive en moto en train de tracter son cheval, il s’arrête en une demi-seconde en laissant la moto tourner et continue de courir avec son cheval… ils sont trop forts ces vietnamiens.

Les gargottes et le café immonde de Bac Ha

Après le chevaux je me balade le long des gargottes du marché de Bac Ha, il y a énormément d’agitation et les stands servent non-stop différents plats. 

Je m’arrête pour prendre un café. Au marché de Bac Ha ils font des “Ca Phe Sua Da” (le café avec le lait concentré et les glaçons), ce que je n’avais pas à Hoang Su Phi par exemple. Pendant ce temps un vietnamien veut acheter un balais, il trouve que la mamie est trop chère mais je rigole et je lui dis que les balais sont pas chers du tout (en viet).

Quelques minutes plus tard ce même vietnamien (qui est sur le tabouret d’à côté) se marre bien lorsque la dame me demande 25 000 dongs pour le café. C’est encore plus cher qu’à Hanoi ! L’arroseur arrosé !

Un dernier tour dans la partie “vietnamienne”

Même si ce n’est pas indiqué, il y a toute une partie du marché de Bac Ha qui est pour moi plus “vietnamienne”, dans le sens où l’on vend des objets normaux. Là où les minorités vendent un type de légume, des animaux ou quelques herbes. Dans la partie vietnamienne on vend des jouets, des bassines, de la lessive ou de la viande car c’est là que sont les bouchers.

On vend aussi des petites machines qui seront utilisées dans la campagne pour… bonne question. Pour la récolte du riz ? (faut que je demande à ma femme).

Je repasse rapidement à mon excellent hôtel et je fais une petite photo depuis la terrasse, on domine une petite partie du marché de Bac Ha (une partie hein, il n’y a pas de viewpoint à Bac Ha).

Tout au bout à droite c’est les buffles

Il est déjà 8h00 et je sais qu’il va me falloir bientôt partir, je passe donc rapidement une dernière fois par la zone du marché de Bac Ha où l’on vend des buffles… qu’est ce que c’est impressionnant il y en a vraiment des dizaines (des centaines ?). C’est THE truc impressionnant du marché de Bac Ha, vraiment. 

Pour moi c’est malheureusement l’heure de quitter le marché de Bac Ha, je prends rapidement une douche, je paye l’hôtel et je remets pour la dernière fois mon sac sur la moto. Il va me falloir un tout petit peu moins de 2 heures pour rejoindre Lao Cai et sa fameuse frontière avec la Chine.

Je dépose ma moto en quelques minutes, le jeune dans le magasin de location de Lao Cai appelle son chef et me dit “attend 5 minutes”. Après 6 ans en Asie j’entends ‘bon il est à l’autre bout de la ville, il arrive dans 30 minutes”, du coup je lui dis que je dois prendre mon pickup pour le bus dans 5 minutes, j’ai rien cassé sur la moto sinon il a mon numéro et la photocopie de mon passeport. Je fonce prendre le minivan qui m’emmène jusqu’à la gare de bus et 4 heures plus tard j’arrive à Hanoi.

Après 9 jours dans le Nord du Vietnam et avoir visité en moins d’un mois Bali (avec pas mal de rizières en terrasse), Mu Cang Chai (avec que des rizières en terrasse et des minorités) puis 9 jours entre Lao Cai et Hoang Su Phi (avec que des rizières et des minorités… et 6 marchés des minorités),  c’est l’heure pour moi de raccrocher mes crampons, laissez-moi 1 mois sans rizières ok ? (bon en vrai j’ai dû retourner dans les rizières en terrasse 5 semaines après pour le boulot). 

Conseils pour le marché de Bac Ha

Le plus grand marché du Nord du Vietnam ?

De mon expérience il n’y a pas plus grand marché que celui de Bac Ha, je n’ai pas tout fait loin de là mais s’il y en a un plus grand ça sera entre Lao Chai et Dien Bien Phu ou entre Bao Lac & Cao Bang. Mais entre Sapa et Ha Giang c’est le plus grand.

Donc le plus beau marché ?

Le marché de Bac Ha est indéniablement un très beau marché, le square avec les minorités est pas mal mais c’est surtout l’endroit au bord de l’espèce de rivière/lac et la zone avec les buffles qui est hyper impressionnante. Pour ma part je mets d’autres marchés devant notamment Coc Pai que j’ai vraiment adoré. Mais c’est parceque je voyage pour la photo et Coc Pai m’a vraiment marqué. 

Attention et comme souvent avec les marchés ça dépend de la chance, tu vas peut-être trouver quelqu’un qui a fait THE rencontre à Bac Ha et qui au contraire à détesté Coc Pai. Chacun son expérience, ça dépend de la météo, du temps, des rencontres, des regards, bref le voyage !

Et pourtant un marché assez peu intéressant pour les photographes

Et oui c’est ça qui est surprenant, Bac Ha est indéniablement un endroit touristique donc les gens s’en fichent un peu de vous. Vous n’allez pas enchaîner les portraits comme ça a pu être mon cas dans plein d’autres marchés (Pha Long, Coc Pai, dans le Sud de Xin Man).
Vous aurez énormément de “scènes de vie”, la dame qui remplit son bouillon, les 2 papis qui discutent, les jeunes qui ont mis leurs costumes pour trouver une épouse et qui rigolent… mais vous aurez assez peu la personne qui vous regarde droit dans les yeux, qui sourit, que vous prenez en photo et avec qui vous échangez après (j’ai dit assez peu, pas pas du tout).

Pour quelqu’un qui fait de la photo tranquille pour ses vacances par contre vous allez en prendre plein les yeux : 

  • Des minorités de partout qui portent les costumes de toutes les couleurs (principalement H’mongs).
  • Des animaux assez impressionnants (notamment la partie buffle)
  • Un marché vraiment immense

Le marché de Bac Ha a lieu quand ?

Le marché de Bac Ha a lieu tous les dimanches, si vous venez un autre jour de la semaine il n’y aura personne. Le samedi les gens vont généralement à Can Cau qui se trouve à 30 minutes au Nord de Bac Ha. 

Il n’y a pas de marché des minorités tous les jours, mais 5 jours dans la semaine il y a un marché (plus ou moins grand, plus ou moins accessible) dans la région de Bac Ha.

Comment on accède au marché de Bac Ha depuis Sapa

Ca m’arrache toujours un rein de voir que des gens prennent la voiture à 6h00 du matin depuis Sapa, arrivent à Bac Ha à 9h00. Puis à 11h00 reprennent la voiture et reviennent à Sapa à 14h00. Oui vous allez voir un marché des minorités mais vous allez passer 6 heures dans une voiture.

A mon humble avis ce n’est que la solution de dernière minute que de faire un aller/retour, idéalement si vous souhaitez quand même aller dans la région :

  • Faites le en arrivant directement depusi le train à Lao Cai
  • Ou faites le au retour, c’est à dire aller à Bac Ha avec tous vos bagages, visitez le marché, faites une randonnée dans les environs de Bac Ha et reprenez le train pour Hanoi

De toute façon je vais pas arriver à vous convaincre de pas faire l’aller/retour depuis Sapa, vous avez sûrement trop envie de voir un marché ! (on me chuchotte dans l’oreille qu’il y en a un beaucoup moins grand mais très sympa à Muong Hum, mais chut c’est un secret qu’on retrouve dans l’article le marché de Muong Hum).

Muong Hum

Comment passer l’après-midi à Bac Ha ?

Si vous venez en moto depuis Lao Cai ou autre part et que vous devez passer l’après-midi à Bac Ha, le plus simple est soit d’aller vers Ta Van Chu (et de faire une boucle) ou d’aller vers Ban Lien (et la une boucle est plus difficile).

Si vous souhaitez faire du trek il y a plein de petites agences à Bac Ha (ils font aussi restaurants, cafés, hôtels, location de ski, enfin un peu tout), attendez-vous à payer un prix similaire pour un trek à la journée ou à la demi-journée, et dans tous les cas pour une demi-journée vous n’allez pas aller bien loin !

Où dormir à Bac Ha ?

Pour dormir à Bac Ha je ne peux que vous conseiller le Bac Ha Boutique Homestay, les chambres sont belles, propres et pas trop petites. Les SdB sont par contre partagées (une SdB pour 2-3 chambres). Il existe aussi pléthores de homestays/guesthouses plus basiques, notamment le plutôt pas mal Sa House

Où manger à Bac Ha ?

Pour manger à Bac Ha je ne peux que vous conseiller le Bac Ha Boutique Homestay, et ouai c’est aussi le meilleur restaurant de la ville sur Tripadvisor ! Les plats sont bons et pas trop chers, j’ai essayé 2 fois d’aller dans d’autres restaurants mais les 2 fois c’était moins bon que directement au homestay donc… vous savez où manger !

Questions ?

Vous avez des questions sur le marché de Bac Ha ou la route jusqu’à Lao Cai ? n’hésitez pas à laisser un commentaire ci-dessous. 

Leave a Reply

2 comments

  1. Alex

    Salut, tout d’abord bravo pour votre article!
    Voilà je dois arrivé vendredi matin sur lao cai par bus de nuit de tam coc. J’ai envi de faire le marché de Can cau le samedi puis celui de bac ha le dimanche. J’ai cru comprendre qu’il était mieux de loger sur Bac ha. Ma question est de savoir comment rejoindre bac ha depuis lao cai, y’a t’il beaucoup de bus et où les prendre? Comment se rendre au marché de Can cau si je n’ai pas de moto, bus local( si oui quelle heure le matin pour être de bonne heure au marché ?). Merci pour vos réponses

    • Salut,

      Il y a des bus qui vont jusqu’à Bac Ha / Si Ma Cai depuis Lao Cai. Par contre je doute qu’il y en ait 2000. Je ne sais pas comment aller à Can Cau depuis Bac Ha sans moto, honnêtement dans le nord du Vietnam moto ou voiture c’est quasiment obligatoire pour pouvoir bouger facilement (j’ai pas dit que c’était impossible hein, au pire tu dois pouvoir récupérer des minibus sur la route).

Type to Search

See all results