Soc Trang est une destination du delta du Mékong avec un fort potentiel. Pleine de beaux canaux et de rizières toutes aussi superbes, Soc Trang est surtout connue pour abriter une grande communautée Khmère. Dans les faits Soc Trang n’est pas une destination parfaite mais si vous avez prévu de prendre le ferry pour la sublime île de Con Dao, Soc Trang est une étape d’une nuit qui fait plus que sens.

Contexte de cet article

Cet article sur Soc Trang fait partie d’une longue série d’articles sur un voyage de 10 jours dans les zones “peu courues” du delta du Mékong. Vous pouvez retrouver tous ces articles sur ce lien.

D’un point de vue géographique je quitte la région de Bac Lieu et je rejoins la ville de Soc Trang dans le Sud du delta du Mékong, oui c’est de ce tronçon dont on parle dans cet article (bon et aussi les visites autour de Soc Trang).

On quitte enfin Bac Lieu !

Il est 9h30 lorsque je quitte Bac Lieu, je viens de passer une petite journée très moyenne dans Bac Lieu et ses environs et je suis assez content de partir. A la sortie de Bac Lieu je tombe sur une superbe pagode, la journée commence mieux qu’hier !

Je me balade tranquillement et j’essaye de me perdre le plus possible dans les petits chemins du delta du Mékong, exactement comme dans la matinée précédente après avoir quitté le magnifique marché flottant de Nga Nam.

Rapidement je tombe sur une autre grande pagode, ces régions avec des populations Khmères sont vraiment très surprenantes.

On s’arrête avec les Khmères !

Je passe le long d’un petit canal, un bateau arrive, je m’arrête pour prendre une photo mais je le loupe… quelques dames à côté rigole et je m’installe donc avec elles. Quelques minutes plus tard un bateau passe et j’ai ma photo.

Je passe quasiment 20 minutes à discuter avec les dames, c’est toutes les questions classiques “d’où tu viens”, “tu as des enfants ?”, “qu’est ce que tu fais ?”. Je dois même montrer la photo de ma femme ce qui intéresse vraiment tout le monde !

Je repars et j’enchaîne les immenses rizières. Je suis très content de quitter ces satanés exploitations piscicoles que j’avais à l’Ouest du Bac Lieu car l’Est de la province est quand même bien plus beau. A ce moment je suis d’ailleurs beaucoup plus proche de Bac Lieu que de Soc Trang… 

En route vers le pélerinage de… Dong Hai Quan Am

En passant le long d’une route je remarque de nombreux bateaux pour touristes, c’est des vieux bâteaux en mauvais état et vu que je ne connais pas… c’est forcément pour les touristes vietnamiens. Je m’engage donc le long du chemin qui semble mener à cet endroit important.

Quelques minutes plus tard je me retrouve dans un lieu incroyable… non bon en vrai c’est des statues. Visiblement c’est un pélerinage important du Sud du delta du Mékong, sur Google cela s’appelle “Dong Hai Quan Am”.

Je vous en parle pas longtemps, globalement ça semble attirer beaucoup de vietnamiens mais moi je quitte les lieux car j’ai pas envie de prier, je préfère faire des photos des maisons ok ?

Pause café et surtout pose portrait à Soc Trang !

Le pélerinage se trouve vraiment à la frontière entre la province de Bac Lieu et celle de Soc Trang, du coup je suis enfin dans la province de Soc Trang et le changement est… inexistant. De l’eau, des rizières et de la verdure. 

Il est 11h10 et je me ferais bien un café, je passe devant 2-3 trucs qui ne font pas envie. Je traverse un petit village et le café ne fait pas envie mais 2 vieux papis jouent aux échecs. Je fais demi-tour et je m’arrête. 

Les papis sont super sympas, je fais quelques photos et c’est très intriguant pour eux. Un des deux a vraiment l’air d’un acteur, je ne sais pas comment l’expliquer mais il dégage un truc. Je suis donc aux anges lorsqu’il accepte de faire une photo.

Je sais que ma photo est sublime et que je vais l’adorer, même si elle n’est pas parfaite il y a quelque chose. Du coup je suis obligé de laisser un cadeau au monsieur… et je sors mon Polaroid. Je fais le Pola, j’attends quelques minutes et je lui donne. Il comprend que c’est pour lui, me fait un petit signe de la tête et met la photo dans sa poche de chemise. 

Je suis complètement accepté et un des amis vient aussi pour donner son avis. Je fais encore quelques photos de la “scène”. Je paye mon café et je remercie tout le monde grandement.

La très colorée pagode de Chen Kieu dans la campagne

Il est 12h20 lorsque j’arrive dans les faubourgs de Soc Trang, je ne vais pas rejoindre directement mon hôtel puisque je suis devant une des plus belles pagodes de Soc Trang (voir franchement du delta du Mékong). La pagode de Chen Kieu. C’est un endroit vraiment très coloré et particulièrement photogénique (Mesdames les instagrammeuses, ici il y a moyen de faire des photos du tonnerre je pense !). 

Il fait vraiment très chaud en milieu de journée mais je fais quelques photos à l’intérieur de la pagode, l’endroit est vraiment impressionnant. Enfin impressionnant c’est pas le mot mais c’est beau et différent. 
Généralement toutes les pagodes Khmères se ressemblent, c’est toujours le même style et on pourrait être à Vientiane, Phnom Penh ou dans le Sud du Vietnam qu’on ne verrait pas la différence (mêmes influences, histoire très proche, etc.). Sauf qu’ici il y a des espèces de carrelages/tuiles très colorées et cela donne un aspect vraiment différente à la pagode (surtout à l’entrée).

Juste avant de partir des motos passent avec des novices, ils ne se suivent pas directement mais je fais quand même une photo que j’aime beaucoup car elle résume vraiment Soc Trang.

Je fonce ensuite jusqu’à Soc Trang, j’hésite à aller check-in à l’hôtel mais vu la chaleur je sais que je vais avoir du mal à ressortir tout de suite de ma chambre si je mets la climatisation. Je m’arrête donc dans un Com Tam (riz avec du porc grillé) sur un grand boulevard. Après le repas je prends la direction de mon hôtel où je vais me reposer une petite heure.

Le tour du monde Khmer de Soc Trang

Vous vous en êtes déjà rendu compte avec la première pagode, sachez que Soc Trang est vraiment une province au “coeur” des zones Khmères du delta du Mékong (avec la province de Tra Vinh par exemple), on va en parler pas mal dans les paragraphes qui viennent. Vous ne serez donc pas surpris de savoir que le premier arrêt de l’après-midi sera une pagode, la fameuse “bat pagoda” qui s’appelle en bon français “pagode de Mahatup”.

Pour faire simple tout le Vietnam n’a pas toujours été une entitée assez homogène. Un Nord plutôt sous influence Chinoise, une partie Sud qui était auparavant rattachée au royaume Khmer (mais si comme les temples d’Angkor), et entre les deux voir un peu partout le royaume Champa plutôt hindouiste (donc il y a des restes à Chau Doc mais qui sont… musulmans). Bon je vous l’accorde c’est pas facile, mais cette mixité d’histoire, de cultures et de populations est une des grandes richesses du Vietnam (et j’ai même pas parlé du royaume de Funan qui était là avant les Khmers !).

La pagode est plutôt jolie et en me baladant à l’arrière je rencontre un suisse (pour rappel depuis Chau Doc j’ai croisé un 5 étrangers en 4 jours). Encore plus surprenant il voyage avec une agence et il se fait un trip de malade (énormément de voiture, mais il se fait tous les endroits perdus du delta du Mékong).

Je fais quelques photos à l’intérieur de la pagode et ici tout n’est que bienveillance, les gens sont gentils et naturellement accueillants. C’est presque si on t’invite à vraiment tout visiter, il faudrait pas que tu manques une statue (genre vraiment, un monsieur m’a très clairement invité à tout visiter et c’était en mode “ah mais va voir ce batiment, il est aussi très beau”. 

Je pense qu’une cérémonie un peu particulière est en court, il y a même quelques personnes qui jouent des instruments Khmers. Je pourrais peut-être faire quelques beaux portraits mais ce n’est pas l’ambiance ! Je fais des sourires plutôt que des photos (oui si j’ai l’impression que ça dérange ou que c’est pas l’ambiance je fais pas trop de photos généralement). 

Le musée Khmer de Soc Trang

Après la pagode je me rends jusqu’au musée Khmer de Soc Trang. En arrivant je suis surpris d’être seul et de ne trouver qu’un tout petit bâtiment. D’ailleurs la “gardienne” semble encore plus surprise que moi, elle semblait à moitié assoupie ou à moitié sur son téléphone. 

L’intérieur ne casse pas des briques comme dirait mon père. Il y a bien quelques costumes ou instruments mais je connais déjà. En revanche il y a aussi un recensement des populations khmères, c’est par district et on peut voir des différences extrêmement importantes à l’intérieur même de la province de Soc Trang (certains districts de la province sont peuplés à 50% de Khmers !). 

Je quitte donc rapidement les lieux et je me rends vers la pagode principale de Soc Trang : Kh’Leang.

Kh’Leang, centre de l’éducation des novices ? 

Lorsque j’arrive je fais le tour de la pagode, c’est assez amusant car la pagode semble plus être un lieu de vie qu’une pagode. Le parking sert de zone ombragée pour la sieste des taxis, ou simple arrêt pour boire un thé sur des tabourets, à l’arrière de la pagode de Kh’Leang on y joue même aux boules. 

Le truc vraiment impressionnant c’est que la cloche sonne et que des dizaines et des dizaines de novices arrivent dans le bâtiment pour étudier. Je fais une photo des 2 premiers qui passent devant la pagode avant de comprendre qu’il y en aura beaucoup d’autres. Là aussi c’est rarement l’image véhiculée dans les guides de voyage sur le delta du Mékong et… je trouve ça juste passionnant !

En rigolant avec quelques novices (ils sont intrigués) je leurs dis “Di Hoc” qui veut dire “allez étudier” (c’était un des derniers mots que j’avais appris), effet garanti !

Certains “professeurs” arrivent aussi à ce même moment, je loupe un peu ma photo mais il y avait un contraste incroyable entre les habits des novices et un ao dai (le vêtement traditionnel vietnamien) absolument sublime d’une (je suppose) enseignante. Je pense qu’en 4 ans au Vietnam je n’ai jamais vu un ao dai aussi beau.

Je sens la belle photo arriver car j’ai un cadre exceptionnel, aussi bien pour les couleurs qu’avec le nom qui donne une référence du pays. Un novice arrive en retard en courant… j’aime beaucoup cette photo (je l’ai préparé, j’ai bien réfléchi à ma photo et quelques dizaines de secondes plus tard le novice arrivait au bon moment).

La pagode pour Instagram : Wat Pătum Wôngsa Som Rông

J’avais repéré sur internet une pagode absolument magnifique, le lieu semblait très photogénique et situé à seulement quelques kilomètres de Soc Trang : Wat Pătum Wôngsa Som Rông.

Je fais des photos “comme sur Instagram” mais la magie n’opère pas. Je ne sais pas si je suis au bon moment, ou si je retouche pas beaucoup mais la photo ne m’impressionnera pas plus que ça. Il y a 2 vietnamiennes qui se prennent en photo et le lieu est photogénique… mais il me manque un truc.

Avant de partir je fais le tour de la pagode, il y a d’autres bâtiments dont un énorme bouddha allongé.

Dans le Nord de la Thaïlande à Mae Hong Son j’avais l’impression d’être en Birmanie (pour ses collines verdoyantes et la façon de récolter le riz). A Soc Trang j’ai exactement la même impression par moment avec ces pagodes de partout et certaines constructions complètement dans la démesure, qui me rappellent plus des endroits comme Mawlamyine ou Hpa An (c’est en Birmanie) que le Vietnam.

Fin de journée dans les rizières et canaux de Soc Trang

Il est un peu moins de 16h00 lorsque je quitte la pagode, j’hésite vraiment à rentrer à l’hôtel car je n’ai plus de pagode à visiter (en 2 heures tu dois visiter les 4 grandes pagodes sans problème je pense). Je peux encore aller me balader dans les canaux et les rizières mais… ça fait 6 jours que je vois quasiment que ça. Je me dis que je ne reviendrais probablement pas tout de suite à Soc Trang, je roule 20 kilomètres sur la QL60 et j’arrive dans la petite ville de Dai Ngai au bord du Mékong. A ce moment j’ai des routes “annexes” pour revenir jsuqu’à Soc Trang et faire une boucle plus tranquille (la QL60 reste une grosse route, donc tu fais le chemin en un coup et tu reviens par des petits itinéraires dans les rizières).

Chose extrêmement surprenante mais à Dai Ngai il y a une énorme construction, vraiment le chantier est imposant, je ne sais pas qui a investi ici mais ce n’est pas un petit projet (les abords des grandes ramitications du Mékong sont souvent industrialisés, ils sont en fait une interface entre les industries du delta et le transport maritime régionnal/mondial). 

Quelques kilomètres plus loin je tombe sur des habitants en train de travailler dans les rizières. Je ne l’ai pas dit mais Soc Trang fut une énorme surprise pour les rizières, en effet c’est le seul endroit de tout le delta du Mékong où l’on récoltait le riz (début janvier). Dans la plupart des régions le riz était encore en train de pousser et à Tri Ton il n’y avait déjà plus rien.

Après quelques kilomètres à suer à grosse goutes car… je n’avais plus d’essence. Je tombe finalement sur une pompe et un plus loin sur des centaines de sacs.

Sans le savoir je viens d’arriver à un endroit où l’on charge le riz sur des bateaux. Mais ici ce n’est pas une usine où une grue qui déplace tout ça. Non ici le bateau arrive tranquillement et s’amarre. Puis il y a une petite équipe qui s’occupe de tout porter. Les sacs sont extrêmement lourds (50 kgs ? 100kgs ?)

La scène est photogénique car la lumière est douce, dans l’ensemble cela fait aussi très “cliché” dans le delta du Mékong. Le bateau, la dame avec le chapeau conique, du riz de partout…

Je fais de nombreuses photos et tout le monde me pose des questions, de nouveaux sacs de riz arrivent sur des petites camionnettes chargées au maximum (dans cette configuration ça ressemble plus à des petits tanks avec des gens assis au dessus des sacs).

Je pourrais rester à photographier les gens, les sacs et les bateaux pendant des heures mais il est quasiment 17h00 et le coucher de soleil sera là dans moins d’une heure.

Les bateaux depuis le pont de “Cau Saintard” à Soc Trang

Après le riz je roule assez vite jusqu’à Soc Trang, honnêtement j’en ai carrément ras le bol et plus j’arrive dans les environs de Soc Trang… pluis il y a de monde et de bâtiments. Coup de chance énorme mais je passe sur un énorme pont “Cau Saintard” (cau = pont). La vue sur les environs est magnifique et surtout il y a des bateaux de partout.

Du dessus, en zoomant, en plan large, sur les petits bateaux ou les gros bateaux, je fais beaucoup de photos des embarcations. J’adore lorsque j’ai de l’activité sur les photos, 2 jours auparavant je n’avais quasiment que des petits bateaux… et là c’est tout l’inverse puisqu’on est proche des industries, c’est parfait.

Je rentre ensuite en “tout droit” jusqu’à l’hôtel de Soc Trang. Je prends mon dîner (un Hu Tieu ou un Com Tam, tu peux pas te tromper) et je pars me coucher. Demain c’est l’heure du départ pour prendre le ferry avec la moto en direction de Con Dao !

Oui et si tu te demandes, Con Dao est incroyable !

Quoi faire à Soc Trang ?

Pour savoir quoi faire à Soc Trang il suffit de regarder les… pagodes :

  • Pagode de Chen Kieu : Magnifique, pas super grande mais extrêmement colorée, le plus bel endroit de Soc Trang. La pagode de Chen Kieu est incontournable.
  • Pagode de Kh’Leang : Une autre pagode incontournable, le lieu en lui-même ne m’a pas impressionné pour son architecture, en revanche c’est un lieu de vie et d’apprentissage, intéressant surtout si vous croisez de nombreux moines & novices. 
  • Pagode de Wat Pătum Wôngsa Som Rông : Le lieu “Instagram” de Soc Trang pour faire sa prochaine photo de profil. La pagode est jolie et facile d’accès depuis le pagode de Kh’Leang. Les photos sont trompeuses mais dans l’ensemble ça reste un lieu intéressant. 
  • Pagode de Mahatup : Pas mal, visiblement l’endroit est impressionnant avant le coucher de soleil pour les colonies de chauve-souris. Pour moi dans le delta il y a autre chose à voir pour le coucher de soleil ! La pagode reste facile d’accès et plutôt agréable !
  • Musée Khmer : Très loin d’être inoubliable, mais vu qu’il se trouve en plein centre de Soc Trang vous y passerez sûrement. Intéressant si vous ne connaissez rien au monde et à la culture Khmère.
  • Dai Ngai – Phú Hữu – Soc Trang : C’est cette route que j’ai prise et c’est là que l’on voit les gens charger le riz, cette route n’était pas “sublime” mais cependant assez jolie. Il semble y avoir beaucoup de vie au niveau de ce canal (canal Saintard) donc ça doit pouvoir se tenter.

J’ai croisé un couple de français qui était allé jusqu’au marché principal de Soc Trang et qui ne m’en ont dit que du bien. Je n’y suis pas allé mais je partage l’information !

Brice en tapant “quoi faire à Soc Trang” on tombe sur le marché de Nga Nam, tu connais ?

J’ai parlé du marché de Nga Nam dans un article que vous pouvez trouver sur ce lien. Compte tenu du fait que la ville de Nga Nam se trouve à l’extrême Nord-Ouest de la province de Soc Trang (à ne pas confondre avec la ville du même nom) c’est une visite peu pratique à réaliser depuis la ville de Soc Trang (il y a quand même 1h30 de route !). J’ai pour ma part dormi à Nga Nam 2 jours avant ma visite de Soc Trang (vous trouverez toutes les informations sur l’article mentionné plus haut). 

Combien de temps passer à Soc Trang ?

Où que vous alliez dans le delta du Mékong Soc Trang ne peut être qu’une étape. Je pense qu’on peut considérer que Soc Trang possède assez de visites pour une demi-journée, 

  • De Can Tho à Soc Trang : Le cas classique sera de découvrir le marché flottant de Can Tho le matin puis de rejoindre rapidement Soc Trang et visiter les pagodes de la région. Louez un scooter à Soc Trang et vous aurez le temps (sans aucun problème si vous arrivez à Soc Trang pour le déjeuner).
    Le lendemain matin vous repartirez sûrement sur Con Dao (j’en parle plus bas) ou vers Bac Lieu.
  • Attention, vous pourriez faire une nuit supplémentaire à Nga Nam et dans ce cas visiter le marché flottant, mais c’est pour ceux qui ont une moto (forcément) car en transport en commun c’est pas recommandé (je doute qu’il existe un bus Can Tho Nga Nam, et il faudra donc au minimum prendre 2 bus ou bus + moto taxi).
  • Si pour une raison X ou Y vous arrivez à Soc Trang le soir, alors vous passerez probablement la journée à Soc Trang (et donc 2 nuits), je vous conseille de prendre le temps dans les marchés le matin puis de visiter tous les endroits mentionnés plus haut.
  • Rien faire ? difficile à Soc Trang : compte-tenu du choix catastrophique au niveau des logements, le seul endroit où passer le temps sera un café. A Soc Trang pas de petit hôtel en bord de canal, ici on est dans sa chambre dans une petite tour avec la climatisation. 

Attention, Soc Trang reste une grosse ville du delta du Mékong

Je me rends compte en lisant cet article qu’on réalise pas que Soc Trang est une vraie ville. Faites bien attention car il y a un peu plus de 200 000 habitants (Cf. Wikipedia) et la ville possède quelques bâtiments assez hauts, des banques de partout, ça grouille de vie, il y a quelques endroits un peu moches… bref tout comme la plupart des capitales de Province (Ben Tre, Rach Gia, etc.) la ville est sympathique et agréable mais vous ne serez pas seuls au bout de votre canal.

Où dormir à Soc Trang ?

Soc Trang est une galère de l’impossible concernant les hôtels, ce n’est pas compliqué il n’y a aucun choix “sympa”, ni même un hômestay “plus que correct”. A Soc Trang tu prends ce qu’il y a et globalement tout le monde se retrouve au Hotel Xuan Huynh 3.

Hotel Xuan Huynh 3 – 20€ la nuit – Réserver sur AgodaRéserver sur Booking :  Pas cher, situé légèrement dans le Nord de la ville de Soc Trang, l’hôtel semble accueillir la plupart des étrangers. Ils sont donc habitués à recevoir un peu de tout, le check-in se fait facilement et ils peuvent louer des scooter si vous le souhaitez. En revanche pas de déjeuner ou dîner sur place visiblement.

Où manger à Soc Trang ?

Je n’ai aucune adresse à vous partager pour Soc Trang, je me suis arrêté au hasard dans des Com Tam (riz avec du porc) et des Hu Tieu (un autre plat typique du delta). S’il y a quelques scooters devant c’est bon signe, s’il y a énormément de scooters devant c’est très bon signe.

Comment accéder à Soc Trang ?

Soc Trang est une capitale de Province, à ce titre elle est bien reliée aux autres villes du delta du Mékong. Que vous souhaitiez aller à Tra Vinh, Ho Chi Minh City ou Bac Lieu vous n’aurez aucun souci à trouver. 

Attention, si vous venez de Can Tho vous pouvez aussi gagner pas mal de temps en dépensant quelque chose comme 40-60€ (je ne l’ai pas fait, me demandez pas les prix mais ça doit être dans ces eaux là) pour un taxi. Et oui Soc Trang se trouve à moins de 2 heures de route de Can Tho donc si le matin vous souhaitez visiter le marché flottant tout en découvrant les pagodes de Soc Trang dans l’après-midi c’est votre meilleure solution !

Comme toujours la compagnie de bus Futa est la meilleure dans le delta du Mékong, sinon allez à la gare de bus et vous trouverez forcément des bus et minivans. Attention Soc Trang se prononce “soctchang”.

Pourquoi Soc Trang est une étape intéressante ?

Soc Trang peut être sur votre itinéraire dans le delta du Mékong pour plusieurs raisons : 

  • Soc Trang est une étape intéressante car elle se trouve à côté de Tran De, la petite ville d’où partent certains des ferrys pour Con Dao ! Vous pouvez donc passer une nuit à Soc Trang puis le lendemain rouler une petite heure pour Tran De et récupèrer le ferry pour Con Dao.
  • Soc Trang est un endroit avec des visites très différentes, ici les nombreuses pagodes Khmères permettent de découvrir une autre culture. On est loin des noix de coco de Ben Tre ou des vergers de Cai Be.
  • Soc Trang est proche de Can Tho, à ce titre c’est aussi une visite facile à organiser après avoir découvert le marché flottant de Can Tho, on limite les déplacements, on voit autre chose et pourtant le lendemain on est sur son bateau pour Con Dao.
  • Si vous cherchez d’autres zones Khmères sachez qu’il peut y en avoir un peu partout dans le delta. Can Tho possède des pagodes Khmères (moins jolies qu’à Soc Trang il faut bien le dire), dans les environs de Bac Lieu ou Rach Gia on trouve aussi des pagodes Khmères, à Tri Ton je n’en parle même pas (vous ne connaissez sûrement pas ces noms, mettez des points sur la carte). Compte tenu de l’histoire de cette région il est normal de trouver des restes de la culture Khmère un peu partout. Soc Trang reste avant toute une ville vietnamienne hein (faut pas te croire à Phnom Penh !), mais c’est juste qu’il reste quelques pagodes et que c’est très différent). 

Le bateau pour Con Dao ne part pas de Soc Trang ?

Je reviendrai sur ce point dans un article spécial sur le ferry entre Soc Trang et Con Dao. Cependant sachez que les ferrys depuis Soc Trang partent depuis la petite ville de Tran De. Cette ville se trouve à un peu moins d’une heure de route de Soc Trang. N’oubliez pas un truc, le ferry entre Soc Trang & Con Dao bouge pas mal (mais qu’est ce qu’il est pratique).

Questions ?

Vous avez des questions sur Soc Trang ? n’hésitez pas à laisser un commentaire ci-dessous. Pour rappel vous pouvez lire mon grand guide sur le delta du Mékong ou lire tous les articles sur le delta du Mékong sur ce lien